» 
allemand anglais arabe bulgare chinois coréen croate danois espagnol estonien finnois français grec hébreu hindi hongrois islandais indonésien italien japonais letton lituanien malgache néerlandais norvégien persan polonais portugais roumain russe serbe slovaque slovène suédois tchèque thai turc vietnamien
allemand anglais arabe bulgare chinois coréen croate danois espagnol estonien finnois français grec hébreu hindi hongrois islandais indonésien italien japonais letton lituanien malgache néerlandais norvégien persan polonais portugais roumain russe serbe slovaque slovène suédois tchèque thai turc vietnamien

définition - Élection présidentielle française de 1969

voir la définition de Wikipedia

   Publicité ▼

dictionnaire collaboratif

Vous pouvez participer à l'enrichissement du dictionnaire et proposer vos propres définitions pour ce mot ou un autre.

Inscription possible avec votre compte Facebook

Wikipedia

Élection présidentielle française de 1969

                   
Élection présidentielle française de 1969
Précédent 1965 1974 Suivant
Élection présidentielle française de 1969
Georges Pompidou
Élection présidentielle française de 1969
Alain Poher
UDR CD
Résultats du 2nd tour
11 064 371 voix 7 943 118 voix
58,21 % 41,79 %
Précédent Président sortant
Charles de Gaulle
Alain Poher (interim)
Président élu
Georges Pompidou
Suivant

L'élection présidentielle française de 1969 fut la troisième élection présidentielle qui s'est tenue lors de la Cinquième République française. Elle vit la victoire de Georges Pompidou dans des circonstances assez particulières, aucun candidat de gauche n'accédant au second tour.

Le premier tour s'est déroulé le 1er juin 1969 et le second le 15 juin.

Sommaire

  Contexte

Le 28 avril 1969, un communiqué laconique tombe de Colombey : « Je cesse d'exercer mes fonctions de président de la République. Cette décision prend effet aujourd'hui à midi ». Charles de Gaulle, premier président de la République de la Ve République, désavoué la veille par 52,41 % des électeurs français à l’occasion du référendum portant sur le transfert de certains pouvoirs aux régions et la transformation du Sénat, quitte ses fonctions comme il l'avait promis en cas de victoire du « non ». Avec le départ du général, une page se tourne : la Ve République, désormais libérée de son instigateur, donne à l’électorat l’occasion de la mettre à rude épreuve.

Conformément à la Constitution française, c’est Alain Poher, alors président du Sénat, qui succède à Charles de Gaulle en tant que président de la République par intérim. Une élection présidentielle anticipée doit avoir lieu le 1er juin 1969. À cette époque, le courant politique majoritaire de la France est la droite : l’Union pour la défense de la République (UDR), formation gaulliste, soutenue par les Républicains indépendants, libéraux progressistes menés par le populaire Valéry Giscard d'Estaing, détient la majorité absolue au Parlement (60% des sièges de l’Assemblée nationale) depuis les élections législatives anticipées de 1968 (l’Assemblée avait alors été dissoute par de Gaulle en réponse à la crise de mai 68 et les partis de gauche, tenus pour partiellement responsables des évènements, avaient essuyé leur plus sévère défaite depuis le scrutin de 1958).
La majorité en place ne tarde guère à trouver son candidat : ce sera Georges Pompidou, ancien premier ministre de de Gaulle. Soutenu par l’ensemble de la majorité parlementaire (avec, notamment, le soutien indéfectible de Giscard d’Estaing), Pompidou est alors concurrencé dans les sondages par Poher, qui, soutenu par la formation de centre-droit Progrès et démocratie moderne, ne semble pas décidé à lui abandonner l’Élysée. La gauche, qui avait pourtant réussi à se rassembler derrière la candidature de François Mitterrand en 1965, est quant à elle victime des divisions en son sein, les socialistes de la SFIO refusant de collaborer avec le Parti communiste français.

Cette élection présidentielle fut marquée par l’absence de la droite nationaliste : Pierre Sidos, fondateur et président de l'Œuvre française (mouvement nationaliste et identitaire) souhaitait y être présent mais sa candidature est rejetée par le Conseil constitutionnel aux motifs que « le nombre des présentations valablement émises en faveur de ce dernier est inférieur au minimum exigé par les dispositions de l'article 3-1 de l'ordonnance n° 62-1292 du 6 novembre 1962 ».

  Campagne

  Sondages

Au début de la campagne, les sondages donnent Alain Poher victorieux : ainsi, en mai 1969, un sondage Ifop le crédite de 56 % au second tour[1]. Mais peu à peu, les intentions de vote en sa faveur diminuent et Georges Pompidou prend l'avantage.

Date de publication photographie de Georges Pompidou photographie de Alain Poher photographie de Jacques Duclos photographie de Gaston Defferre
Georges Pompidou
Alain Poher
Jacques Duclos
Gaston Defferre
10 au 6 mai 1969
42 %
35 %
10 %
11 %
13 au 14 mai 1969
41 %
37 %
12 %
8 %
16 au 17 mai 1969
42 %
39 %
12 %
6 %
22 mai 1969
39 %
32 %
15 %
9 %
26 au 27 mai 1969
40 %
31 %
17 %
7 %
Résultats du premier tour
44,47 %
23,31 %
21,27 %
5,01 %
Sources : Persée[2]

  Résultats

Premier tour
le 1er juin 1969
Second tour
le 15 juin 1969
Nombre % des
inscrits
% des
votants
Nombre % des
inscrits
% des
votants
Inscrits 29 513 361 29 500 334
Votants 22 898 960 77,59 % 20 311 287 68,85 %
   suffrages exprimés 22 603 998 98,71 % 19 007 489 93,58 %
   bulletins blancs ou nuls 295 036 1,29 % 1 303 798 6,42 %
Abstentions 6 614 401 22,41 % 9 189 047 31,15 %
Candidat
Parti politique
Voix % des
exprimés
Voix % des
exprimés
  Georges Pompidou
Union pour la défense de la République, soutenu par les Républicains indépendants
10 051 816 44,47 % 11 064 371 58,21 %
  Alain Poher
Centre démocrate
5 268 651 23,31 % 7 943 118 41,79 %
  Jacques Duclos
Parti communiste
4 808 285 21,27 %
  Gaston Defferre
Section française de l'Internationale ouvrière
1 133 222 5,01 %
  Michel Rocard
Parti socialiste unifié
816 471 3,61 %
  Louis Ducatel
Sans étiquette, dit « radical-socialiste indépendant »
286 447 1,27 %
  Alain Krivine
Ligue communiste
239 106 1,06 %
Sources : Site officiel du Conseil constitutionnel : premier tour, second tour


  Analyse des résultats

  Les résultats du second tour en France métropolitaine

Les résultats du premier tour donnent raison aux sondages : Pompidou et Poher devront être départagés par les électeurs au second tour. Avec 44 % des suffrages exprimés, le candidat gaulliste obtient près du double du score du candidat centriste (23 %) talonné par Jacques Duclos qui, avec ses 21 %, conforte le PCF dans sa position de principale force politique de la gauche française. Les socialistes, représentés par Gaston Defferre (soutenu par la SFIO et par Pierre Mendès France avec qui il formait un « ticket ») et par Michel Rocard (soutenu par le Parti socialiste unifié), enregistrent des résultats catastrophiques. Sans surprise, c’est Pompidou qui l’emporte au terme du second tour avec plus de 58 % des suffrages exprimés, mais l’abstention, encouragée par Duclos, qui refusera jusqu’au bout d’appeler ses électeurs à choisir entre « bonnet blanc et blanc bonnet », atteint un taux record de 30 % des inscrits. À noter également l'enregistrement de plus d'un million de votes blancs et nuls à l'occasion de ce second tour.

  Voir aussi

  Notes et références

  1. Jean-Jérôme Bertolus, Frédérique Bredin, Tir à vue - la folle histoire des présidentielles, éditions Fayard, 2011, p. 311.
  2. L'évolution politique des électeurs français, de février à juin 1969

  Articles connexes

  Liens externes

Premier tour (1er juin 1969)

Second tour (15 juin 1969)


   
               

 

Toutes les traductions de Élection présidentielle française de 1969


Contenu de sensagent

  • définitions
  • synonymes
  • antonymes
  • encyclopédie

Dictionnaire et traducteur pour mobile

⇨ Nouveau : sensagent est maintenant disponible sur votre mobile

   Publicité ▼

sensagent's office

Raccourcis et gadgets. Gratuit.

* Raccourci Windows : sensagent.

* Widget Vista : sensagent.

dictionnaire et traducteur pour sites web

Alexandria

Une fenêtre (pop-into) d'information (contenu principal de Sensagent) est invoquée un double-clic sur n'importe quel mot de votre page web. LA fenêtre fournit des explications et des traductions contextuelles, c'est-à-dire sans obliger votre visiteur à quitter votre page web !

Essayer ici, télécharger le code;

SensagentBox

Avec la boîte de recherches Sensagent, les visiteurs de votre site peuvent également accéder à une information de référence pertinente parmi plus de 5 millions de pages web indexées sur Sensagent.com. Vous pouvez Choisir la taille qui convient le mieux à votre site et adapter la charte graphique.

Solution commerce électronique

Augmenter le contenu de votre site

Ajouter de nouveaux contenus Add à votre site depuis Sensagent par XML.

Parcourir les produits et les annonces

Obtenir des informations en XML pour filtrer le meilleur contenu.

Indexer des images et définir des méta-données

Fixer la signification de chaque méta-donnée (multilingue).


Renseignements suite à un email de description de votre projet.

Jeux de lettres

Les jeux de lettre français sont :
○   Anagrammes
○   jokers, mots-croisés
○   Lettris
○   Boggle.

Lettris

Lettris est un jeu de lettres gravitationnelles proche de Tetris. Chaque lettre qui apparaît descend ; il faut placer les lettres de telle manière que des mots se forment (gauche, droit, haut et bas) et que de la place soit libérée.

boggle

Il s'agit en 3 minutes de trouver le plus grand nombre de mots possibles de trois lettres et plus dans une grille de 16 lettres. Il est aussi possible de jouer avec la grille de 25 cases. Les lettres doivent être adjacentes et les mots les plus longs sont les meilleurs. Participer au concours et enregistrer votre nom dans la liste de meilleurs joueurs ! Jouer

Dictionnaire de la langue française
Principales Références

La plupart des définitions du français sont proposées par SenseGates et comportent un approfondissement avec Littré et plusieurs auteurs techniques spécialisés.
Le dictionnaire des synonymes est surtout dérivé du dictionnaire intégral (TID).
L'encyclopédie française bénéficie de la licence Wikipedia (GNU).

Copyright

Les jeux de lettres anagramme, mot-croisé, joker, Lettris et Boggle sont proposés par Memodata.
Le service web Alexandria est motorisé par Memodata pour faciliter les recherches sur Ebay.
La SensagentBox est offerte par sensAgent.

Traduction

Changer la langue cible pour obtenir des traductions.
Astuce: parcourir les champs sémantiques du dictionnaire analogique en plusieurs langues pour mieux apprendre avec sensagent.

Dernières recherches dans le dictionnaire :

2140 visiteurs en ligne

calculé en 0,047s

   Publicité ▼

Je voudrais signaler :
section :
une faute d'orthographe ou de grammaire
un contenu abusif (raciste, pornographique, diffamatoire)
une violation de copyright
une erreur
un manque
autre
merci de préciser :

Mon compte

connexion

inscription

   Publicité ▼