» 
allemand anglais arabe bulgare chinois coréen croate danois espagnol estonien finnois français grec hébreu hindi hongrois islandais indonésien italien japonais letton lituanien malgache néerlandais norvégien persan polonais portugais roumain russe serbe slovaque slovène suédois tchèque thai turc vietnamien
allemand anglais arabe bulgare chinois coréen croate danois espagnol estonien finnois français grec hébreu hindi hongrois islandais indonésien italien japonais letton lituanien malgache néerlandais norvégien persan polonais portugais roumain russe serbe slovaque slovène suédois tchèque thai turc vietnamien

définition - ABBES

abbé (n.m.)

1.moine supérieur de l'Eglise grecque.

2.supérieur d'un monastère érigé en abbaye.

   Publicité ▼

définition (complément)

voir la définition de ABBES dans le Littré

voir la définition de Wikipedia

dictionnaire collaboratif

Vous pouvez participer à l'enrichissement du dictionnaire et proposer vos propres définitions pour ce mot ou un autre.

Inscription possible avec votre compte Facebook

synonymes - ABBES

   Publicité ▼

voir aussi

abbé (n.m.)

archimandritat abbaye, monastère

locutions

-Abbe (cratère) • Abbe Gubanna • Abbé Alexandre Parat • Abbé Barbotin • Abbé Calès • Abbé Chatelet • Abbé Chaupitre • Abbé Constant Olivier • Abbé Coudriet • Abbé Delépine • Abbé Desforges • Abbé F.M. Falquerho • Abbé Fétel • Abbé Gantois • Abbé Geoffroy • Abbé Jean de Lacvivier • Abbé Maréchal • Abbé Michel Henry • Abbé Moigno • Abbé Nicolas Alexandre • Abbé Pierre • Abbé Roger II • Abbé Théodoric • Abbé Wothké • Abbé de Chanvalon • Abbé de Commerell • Abbé de La Marre • Abbé de Vallemont • Avenue de l'Abbé-Roussel • Berchaire (abbé) • Bernon (abbé de Cluny) • Buigny-l'Abbé • Camblain-l'Abbé • Canton de Pont-l'Abbé • Château d'Hesdin-l'Abbé • Constant Blaquière (abbé) • Ernst Abbe • Famille du Pont-l'Abbé • Fondation Abbé-Pierre pour le logement des défavorisés • Fontaine-l'Abbé • Globes de l'abbé Nollet • Guillaume II (abbé de Clairvaux) • Guillaume II (abbé de Cîteaux) • Guillaume Ier (abbé de Clairvaux) • Guérin (abbé) • Hesdin-l'Abbé • Hiver 54, l'abbé Pierre (film) • Hugues l'Abbé • Hugues l'Abbé (fils de Charlemagne) • Hugues l'Abbé (fils de Conrad) • James Edward Abbé • Jean-Baptiste Proulx (abbé) • Joseph-Barnabé Saint-Sevin dit L'Abbé le Fils • Jouvence de l’Abbé Soury • Joué-l'Abbé • L'Abbé (roman) • L'Abbé Constantin • L'Abbé Constantin (film, 1925) • L'Abbé Jules • La Faute de l'abbé Mouret • La Faute de l'abbé Mouret (film) • Lac Abbe • Ligne Quimper - Pont-l'Abbé • Liste des seigneurs du Pont-l'Abbé • Louis (abbé de Saint-Denis) • Louis Jean Nicolas Abbé • Maurice L'Abbé • Moe L'Abbé • Musée de l'Abbé Lemire d'Hazebrouck • Méricourt-l'Abbé • Nicaise Delorme (abbé) • Nombre d'Abbe • Olivier Roy (abbé) • Paroles - Abbé Pierre • Passage du Bourg-l'Abbé • Pierre Le Roy (abbé) • Place de l'Abbé-Basset • Place de l'Abbé-Franz-Stock • Place de l'Abbé-Georges-Hénocque • Place de l'Abbé-Jean-Lebeuf • Ponce (abbé de Clairvaux) • Pont-l'Abbé • Pont-l'Abbé (homonymie) • Pont-l'Abbé-d'Arnoult • Prince-abbé • Prisme d'Abbe • Prisme d'Abbe-Porro • Raymond (abbé de Fitero) • Roger Ier (abbé) • Rue Abbé Paul Le Roux • Rue Abbé de L'Épée (Bruxelles) • Rue de l'Abbé-Carton • Rue de l'Abbé-Gillet • Rue de l'Abbé-Groult • Rue de l'Abbé-Grégoire • Rue de l'Abbé-Migne • Rue de l'Abbé-Patureau • Rue de l'Abbé-Roger-Derry • Rue de l'Abbé-Rousselot • Rue de l'Abbé-Soulange-Bodin • Rue de l'Abbé-de-l'Épée • Rue de l'Abbé-de-l'Épée (Paris) • Saint-Méen (abbé) • Sinus d'Abbe • Site gallo-romain de Bois-l'Abbé • Square de l'Abbé-Esquerre • Square de l'Abbé-Georges-Hénocque • Square de l'Abbé-Migne • Stade de l'Abbé-Deschamps • Une vie privée de l'abbé Maury • Vingtaine du Mont à l'Abbé

-Abbes Zahmani • Abbès Jirari • Abbès Tahir • Abdel-Kader Abbes • Béni-Abbés • Claude Abbes • Communes de la Wilaya de Sidi-Bel-Abbès • Guillaume d'Abbes de Cabrebolles • Liste des abbés d'Ainay • Liste des abbés d'Ardenne • Liste des abbés d'Aurillac • Liste des abbés d'Ourscamps • Liste des abbés de Clairvaux • Liste des abbés de Cluny • Liste des abbés de Cîteaux • Liste des abbés de Hautmont • Liste des abbés de La Chaise-Dieu • Liste des abbés de Luçon • Liste des abbés de Mozac • Liste des abbés de Notre-Dame de Bon-Repos • Liste des abbés de Saint-Denis • Liste des abbés de Saint-Satur • Liste des abbés de Saint-Victor • Liste des abbés de Saint-Étienne de Caen • Liste des abbés de Sainte-Croix de Quimperlé • Liste des abbés de Sarlat • Liste des abbés de Wettingen-Mehrerau • Liste des abbés de l'abbaye Saint-Sauveur de Redon • Liste des abbés du Mont-Saint-Michel • Liste des abbés prémontrés d'Étival • Magel Bel Abbès • Om Abbes • Ouled Abbes • SC Bel-Abbès • Sidi Bel Abbès (paquebot) • Sidi-bel-Abbès • Union sportive musulmane Bel-Abbès • Wilaya de Sidi Bel Abbès

dictionnaire analogique




Le Littré (1880)

ABBÉ (s. m.)[a-bé]

1. Celui qui gouverne ou possède une abbaye. Abbé crossé et mitré. Élire un abbé.

Abbé régulier, abbé qui était religieux lui-même et portait l'habit de son ordre.

Abbé en second, prieur d'un monastère.

Abbé des abbés, titre de l'abbé du Mont-Cassin, parce que tous les moines de l'Occident avaient reçu leur règle de cette abbaye.

Abbé cardinal, titre honorifique accordé par le pape, particulièrement aux abbés en chef, lorsque des abbayes qui avaient été réunies se séparaient.

Prov. Pour un moine on ne laisse pas de faire un abbé, c'est-à-dire que l'absence d'un homme n'empêche pas un projet de s'exécuter.

Nous l'attendrons comme les moines font l'abbé, c'est-à-dire, s'il ne vient pas à l'heure fixée, nous ne l'attendrons pas.

Le moine répond comme l'abbé chante, c'est-à-dire les inférieurs se conforment aux habitudes de leurs supérieurs.

Jouer à l'abbé, jeu où l'on est obligé de faire tout ce que fait celui qui a été désigné pour chef et qu'on nomme abbé.

Se promettre la vigne de l'abbé, se promettre une vie de délices.

2. Tout homme qui porte un habit ecclésiastique. Un jeune abbé. Un abbé de cour.

Qui peut concevoir que certains abbés, à qui il ne manque rien de l'ajustement, de la mollesse et de la vanité des sexes et des conditions, qui entrent auprès des femmes en concurrence avec le marquis et le financier, et qui l'emportent sur tous les deux, qu'eux-mêmes soient, originairement et dans l'étymologie de leur nom, les pères et les chefs de saints moines et d'humbles solitaires, et qu'ils en devraient être l'exemple ? (LA BRUY. 14)

HISTORIQUE

XIe s.Assez i a evesques et abéz (Ch. de Rol. 209)

XIIe s.Donc enveia li bers au comte dous [deux] abéz, Qu'il lui doinse [donne] conduit.... (Th. le Mart. 51)Quatorze rois i ot à heure de souper, Evesques et abbés, que je ne sai nomer (Sax. 13)

XIIIe s.Là trova il moult grant gent et maint abbés et maint barons et maint autres homes du païs de Bourgogne (VILLEH. 28)La justice laie les doit penre [prendre] et rendre à lor abbés (BEAUMANOIR LVI, 1)Quant evesque et abbé reviendront de signer [faire le signe de la croix] (Berte, 11)Lors fu li abes molt dolent, Pleins fu de maltalent e d'ire (Grégoire le Grand, p. 44)

XVIe s.Plusieurs allans le chemin de Paris voyoient chapeaux et manteaux par terre qu'on ne daignoit amasser, les prenoient pour fils venant de St-Mathurin ou pour gens qui jouoient à l'abbé de Maugouverne (D'AUB. Hist. I, 134)

ÉTYMOLOGIE

Provenç. abbat ; espagn. abad ; portug. abbade ; ital. abbate ; de abbatem, au nominatif abbas, du syrien aba qui signifie père. Dans l'ancien français au nominatif singulier li abe [e muet], venant de ábbas avec l'accent sur la première syllabe ; le abé, li abé, les abés [e fermé] au régime singulier, au nominatif pluriel et au régime pluriel, venant de abbátem, abbátes, avec l'accent sur la seconde syllabe.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

ABBÉ. Ajoutez :

3. Nom donné autrefois aux chefs de certaines confréries d'artisans dans le Midi. Le local de la confrérie se nommait abbaye, nom qui est encore usité en Suisse, notamment à Berne.

Wikipedia

Abbé

                   
Page d’aide sur l’homonymie Pour l’article homophone, voir AB.
Icône de paronymie Cet article possède des paronymes, voir : Abbe et Labé.

L’abbé (du grec ancien ἀϐϐᾶ / abbã, « père » ; de l'araméen abba, « le père ») est le moine élu par les moines réunis en chapitre pour diriger une abbaye.

C'est aussi depuis le XVIIIe siècle le terme en usage en français pour désigner un clerc séculier (c'est-à-dire non religieux au sens propre) ayant au moins reçu la tonsure (ordres mineurs). On appelle ainsi un vicaire de paroisse, ou un prêtre séculier: « Monsieur l'abbé ». L'usage s'est répandu dans les années 1970 d'appeler les prêtres séculiers « mon Père », alors que c'était autrefois réservé aux prêtres réguliers.


Sommaire

  L’abbé monastique

  Abbé régulier

Anciennement, les abbés réguliers devaient avoir au moins vingt-trois ans (vingt-cinq s'ils étaient électifs), être de naissance légitime, avoir fait profession dans l'ordre. Aujourd'hui, ils doivent généralement, pour pouvoir être élus, être prêtre et avoir fait profession religieuse perpétuelle (ou vœux solennels) depuis sept ans. Ils administrent le temporel du monastère, reçoivent les religieux lors de leur profession solennelle, leur donnent la tonsure. Autrefois, ils leur conféraient les bénéfices dont le monastère avait la collation. Ils ont sur leurs religieux un droit de juridiction, une autorité qu'il leur est recommandé de n'exercer que par la voie de la patience et de la douceur. Les moines le désignent généralement sous le nom de « père abbé ». Sa titulature est Très Révérend Père (=TRP)

Un religieux a contre les éventuels abus de pouvoir de son supérieur un droit d'appel auprès du procureur général de l'ordre, et jusqu'au Saint-Siège.

  Abbé mitré

Ce terme désigne un abbé, dont le pouvoir d'ordre et de juridiction a été solennellement reconnu par la bénédiction abbatiale conférée par un évêque mandaté par le Saint-Siège. L’abbé élu obtient alors le droit de porter certains insignes épiscopaux : mitre (d’où son nom), crosse (insigne de juridiction, pasteur) et anneau (lien avec l’Église). Notons que les abbés mitrés, qui ont eu la bénédiction abbatiale, peuvent célébrer une messe pontificale comme un évêque sacré.

  Abbé nullius diœceseis

Un abbé nullius est un abbé mitré qui a en outre la juridiction épiscopale sur un territoire. Cette pratique autrefois courante dans les pays de mission dans lesquels l'abbaye était la seule présence ecclésiale est tombée en désuétude depuis le Concile Vatican II, en faveur de l'érection de nouveaux diocèses. Il reste aujourd'hui onze abbayes territoriales.

  Abbé laïc

Les carolingiens créèrent des abbés laïcs : laïcs titulaires de droits sur une abbaye, et qui ne sont donc pas des religieux. Hugues Capet fut ainsi abbé laïc des abbayes de Saint-Martin de Tours et Saint-Denis. Il doit d'ailleurs son surnom à la chape d’abbé qu’il portait fréquemment. Pour des raisons similaires, l’oncle maternel de son grand-père (Robert Ier) était dénommé Hugues l’Abbé. Lorsqu’un abbé laïc était nommé dans une abbaye, celle-ci était en fait dirigée par le prieur. Les abbés laïcs ont disparu depuis les réformes du concile de Trente.

  Abbé commendataire

Les abbés commendataires formaient un système semblable aux abbés laïcs : François Ier, après le concordat de Bologne de 1516 établit ce système en France. Les abbés commendataires ont possédé la plupart des abbayes françaises jusqu’en 1790.

  Abbesse

Les abbesses ont dans leurs monastères la même autorité que les abbés dans le leur, sauf les fonctions de la prêtrise. L’abbesse de Notre-Dame-de-Jouarre, du diocèse de Meaux, eut jusqu’en 1692, date à laquelle cette prérogative lui fut retirée à la demande de Bossuet, la juridiction épiscopale sur ses religieuses. Elle l’avait aussi sur les religieux qui dépendaient de son abbaye et approuvait les prêtres pour la confession sacramentelle.

  Abbé-chancelier

Terme[Quoi ?] souvent abrégé en abbé ch.

  L’abbé séculier

Jusqu'au XVIIIe siècle les clercs séculiers étaient appelé monsieur. Depuis, il est entré dans la coutume de les appeler abbé : c'est ainsi que les abbés de cour sont des clercs séculiers pas forcément prêtres d'ailleurs. La tonsure, signe de l'entrée dans l'état ecclésiastique, est suffisante pour cette appellation. La titulature normale de tout clerc séculier (séminariste admis, diacre ou prêtre) est monsieur l'abbé, même si certaines fonctions peuvent primer : monsieur l'abbé Vianney, curé d'Ars, est ainsi appelé par ses paroissiens monsieur le curé. Depuis les années 1970, cette appellation a tendance à laisser la place, dans l'usage actuel, à l'emploi de Mon Père, ce qui est parfaitement synonyme, mais qui est restreint aux prêtres. Ce terme est ainsi employé pour les nominations décidées par l'évêque dans son diocèse ; exemple : "M. l'Abbé ..... est nommé curé /vicaire /autre(s) de ...." ou bien " M. l'Abbé ..... est déchargé de ses fonctions de ...... et est nommé / se retirera pour prendre sa retraite .... (/ prendra un congé / une année sabbatique)".

  Personnages parvenus à la notoriété sous le titre d’abbé

  Toponymie

  Ouvrages littéraires

  Romanesques

  Biographiques

  • La Vie de Rancé est une biographie hagiographique de l'abbé de Rancé publiée par Chateaubriand en 1844 ;
  • Dom Guéranger, abbé de Solesmes, Dom Delatte, Paris, Plon, 1950 ;
  • Folles ou sages, les abbesses de l'ancienne France : 1589-1789, Louis Dollot, Paris, Librairie académique Perrin, 1987.
  • Dom Marcel Blazy, le Père Abbé, ami du Roi, Xavier PERRIN, Téqui, 1998. 128 p. ISBN : 2740305834
  • Dom Henri Demazure (1882-1974) et Kergonan, Xavier PERRIN, Préface de Mgr Robert Le Gall, Abbaye Sainte-Anne de Kergonan, 2002. 160 p. ISBN : 2951839707

  Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

  Articles connexes

  Liens externes

   
               

Abbes

                   
Page d'aide sur l'homonymie Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.

Sur les autres projets Wikimedia :

Icône de paronymie Cet article possède un paronyme, voir : Abbé.

Sommaire

  Toponyme

  Patronyme

  Prénom

  Autres

   
               

 

Toutes les traductions de ABBES


Contenu de sensagent

  • définitions
  • synonymes
  • antonymes
  • encyclopédie

Dictionnaire et traducteur pour mobile

⇨ Nouveau : sensagent est maintenant disponible sur votre mobile

   Publicité ▼

sensagent's office

Raccourcis et gadgets. Gratuit.

* Raccourci Windows : sensagent.

* Widget Vista : sensagent.

dictionnaire et traducteur pour sites web

Alexandria

Une fenêtre (pop-into) d'information (contenu principal de Sensagent) est invoquée un double-clic sur n'importe quel mot de votre page web. LA fenêtre fournit des explications et des traductions contextuelles, c'est-à-dire sans obliger votre visiteur à quitter votre page web !

Essayer ici, télécharger le code;

SensagentBox

Avec la boîte de recherches Sensagent, les visiteurs de votre site peuvent également accéder à une information de référence pertinente parmi plus de 5 millions de pages web indexées sur Sensagent.com. Vous pouvez Choisir la taille qui convient le mieux à votre site et adapter la charte graphique.

Solution commerce électronique

Augmenter le contenu de votre site

Ajouter de nouveaux contenus Add à votre site depuis Sensagent par XML.

Parcourir les produits et les annonces

Obtenir des informations en XML pour filtrer le meilleur contenu.

Indexer des images et définir des méta-données

Fixer la signification de chaque méta-donnée (multilingue).


Renseignements suite à un email de description de votre projet.

Jeux de lettres

Les jeux de lettre français sont :
○   Anagrammes
○   jokers, mots-croisés
○   Lettris
○   Boggle.

Lettris

Lettris est un jeu de lettres gravitationnelles proche de Tetris. Chaque lettre qui apparaît descend ; il faut placer les lettres de telle manière que des mots se forment (gauche, droit, haut et bas) et que de la place soit libérée.

boggle

Il s'agit en 3 minutes de trouver le plus grand nombre de mots possibles de trois lettres et plus dans une grille de 16 lettres. Il est aussi possible de jouer avec la grille de 25 cases. Les lettres doivent être adjacentes et les mots les plus longs sont les meilleurs. Participer au concours et enregistrer votre nom dans la liste de meilleurs joueurs ! Jouer

Dictionnaire de la langue française
Principales Références

La plupart des définitions du français sont proposées par SenseGates et comportent un approfondissement avec Littré et plusieurs auteurs techniques spécialisés.
Le dictionnaire des synonymes est surtout dérivé du dictionnaire intégral (TID).
L'encyclopédie française bénéficie de la licence Wikipedia (GNU).

Copyright

Les jeux de lettres anagramme, mot-croisé, joker, Lettris et Boggle sont proposés par Memodata.
Le service web Alexandria est motorisé par Memodata pour faciliter les recherches sur Ebay.
La SensagentBox est offerte par sensAgent.

Traduction

Changer la langue cible pour obtenir des traductions.
Astuce: parcourir les champs sémantiques du dictionnaire analogique en plusieurs langues pour mieux apprendre avec sensagent.

Dernières recherches dans le dictionnaire :

2715 visiteurs en ligne

calculé en 0,093s

   Publicité ▼

Je voudrais signaler :
section :
une faute d'orthographe ou de grammaire
un contenu abusif (raciste, pornographique, diffamatoire)
une violation de copyright
une erreur
un manque
autre
merci de préciser :

Mon compte

connexion

inscription

   Publicité ▼