» 
allemand anglais arabe bulgare chinois coréen croate danois espagnol estonien finnois français grec hébreu hindi hongrois islandais indonésien italien japonais letton lituanien malgache néerlandais norvégien persan polonais portugais roumain russe serbe slovaque slovène suédois tchèque thai turc vietnamien
allemand anglais arabe bulgare chinois coréen croate danois espagnol estonien finnois français grec hébreu hindi hongrois islandais indonésien italien japonais letton lituanien malgache néerlandais norvégien persan polonais portugais roumain russe serbe slovaque slovène suédois tchèque thai turc vietnamien

définition - Aureus

voir la définition de Wikipedia

   Publicité ▼

dictionnaire collaboratif

Vous pouvez participer à l'enrichissement du dictionnaire et proposer vos propres définitions pour ce mot ou un autre.

Inscription possible avec votre compte Facebook

locutions

Wikipedia

Aureus

                   
  Aureus frappé en 193 par Septime Sévère pour célébrer la Légion VIII Augusta

L'aureus (aurei au pluriel) ou denier d'or[1] est une monnaie romaine d'or valant 25 deniers d'argent, soit 100 sesterces. Son émission devient régulière à partir de Jules César (Ier siècle av. J.-C.), et se poursuit sous l'Empire romain jusqu'à son remplacement au début du IVe siècle par le solidus. L'aureus a approximativement la même taille que le denier, mais il est plus lourd que ce dernier, car la densité de l'or est plus élevée que celle de l'argent.

Le terme aureus est à l'origine du mot danois øre[2], désignant les subdivisions monétaires des couronnes danoise, féringienne, norvégienne et suédoise.

Sommaire

  Historique

  Aureus de Clodius Albinus datant de 194
La livre désigne ici l'unité de mesure romaine équivalent à 327,368 grammes.

Avant la prise du pouvoir par Jules César, l'aureus était frappé très irrégulièrement, habituellement dans le but de faire des paiements importants à partir des butins capturés (l'or est transformé en pièces, pour assurer les dépenses). La première émission d’aurei semble remonter à 217 av. J.-C..

César rend la frappe d'aureus plus régulière et impose notamment un poids standard équivalent à 1/40e de livre[3],[4] soit environ 8,16 grammes. Cette pièce, constituée d'or pur sans alliage, est appelée l’aureus nummus.

Auguste se réserve, par la suite, la frappe des espèces précieuses dont l'aureus, qui pesait 1/42e de livre d'or (soit 7,79 g) et vaut 25 deniers.

Néanmoins, Les successeurs d'Auguste ont recours à une forme d'inflation, qui consiste à diminuer soit le poids des pièces, soit leur titre (pourcentage d'or), ou parfois en cumulant les deux pratiques.

Ainsi, La masse de l'aureus va diminuer à 1/45e de livre[3],[4] (7,39 g), durant le règne de Néron (le denier pèsera environ 3,38 grammes).

Après le règne de Marc Aurèle (l'aureus pèse environ 7,3 g), la production d'aurei va diminuer ainsi que son poids qui atteint environ 1/50ème de livre (6,54 g)[3],[4] sous le règne de Caracalla (dynastie des Sévères). Sous le règne de Sévère Alexandre (222 à 235), dernier empereur de la dynastie des Sévères, l'aureus va peser jusqu'à 5,83 grammes[5].

Pendant le IIIe siècle, les pièces en or sont introduites sous diverses formes et poids, ce qui rend difficile de déterminer exactement la pièce en or, standard de l'époque.

Aurélien supprime en 274 les prérogatives sénatoriales en matière d'émissions de monnaies de bronze et veut restaurer le système de Caracalla. Il met alors en place un aureus à 6,45 grammes et crée un antoninianus ou aurelianus à 3,80 grammes.

Sous le règne de Dioclétien, l'aureus pèse environ 1/60e de livre[3],[4].

Constantin introduit le solidus en 309 (ou 311) (1/72ee de livre), afin de remplacer l'aureus comme unité monétaire standard en or, de l'Empire romain. L'aureus avait atteint à l'époque un poids similaire à son successeur, le solidus[3],[4] (le solidus est plus large et moins épais que l'aureus, qui ressemblait dans sa fabrication au denier d'argent).

À partir de cette date, l'aureus ne sera plus émis que pour des occasions particulières et en très petites quantités.

  Les aurei

  La République romaine

  L'Empire romain

  Notes

  1. Henry Cohen, Description historique des monnaies frappées sous l'Empire romain, Tome I, Paris, 1880, introduction page 13. Lien vers l'ouvrage
  2. Encyclopædia Universalis, Article Germains
  3. a, b, c, d et e Henry Cohen, Description historique des monnaies frappées sous l'Empire romain, Tome I, Paris, 1880, introduction page 16. Lien vers l'ouvrage
  4. a, b, c, d et e Theodor Mommsen, Histoire de la monnaie romaine, traduction par Le duc de Blacas, Tome I. Lien vers l'ouvrage
  5. Encyclopædia Universalis, Article Rome et Empire romain - Le Haut Empire

  Sources

  Bibliographie

  Ouvrages généralistes

  • (en) Akerman John Yonge, A Manual of Roman Coins, Londres 1865. Lien vers l'ouvrage
  • Babelon Ernest, Moneta in Mémoire de l'Académie des Inscriptions et des Belles-Lettres, Paris 1913. Lien vers l'ouvrage
  • Cohen Henry, Description Historique des monnaies frappées sous l'Empire romain, deuxième édition, Paris, 1880-1892. Lien vers l'ouvrage
  • (en) Gnecchi Francesco, Roman Coins Elementary Manual, Londres 1903. Lien vers l'ouvrage
  • (de) Imhoof-Blumer Friedrich, Porträtköpfe auf Römischen Münzen der Republik und der Kaiserzeit, Leipzig 1892. Lien vers l'ouvrage
  • Mommsen Theodor, Histoire de la monnaie romaine, traduction par Le duc de Blacas, Tome I, II, III et IV. Tome I Tome II Tome IV

  Ouvrages spécialisés

  • (la) De Bye Jacques, Imperatorum Romanorum a Julio Caesare ad Heraclium usque Numismata Aurea, Anvers 1627. Lien vers l'ouvrage
  • De Schodt Alphonse, Terme sur les médailles d'Octave-Auguste, in Revue belge de numismatique, Bruxelles 1883. Lien vers l'ouvrage
  • le baron Jean de Witte, Médailles de Bonosus, in Revue numismatique, Paris 1859. Lien vers l'ouvrage
  • Merlin Alfred, Les revers monétaires de l'empereur Nerva, Paris 1906. Lien vers l'ouvrage

  Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

  Articles connexes

  Liens externes

   
               

   Publicité ▼

 

Toutes les traductions de Aureus


Contenu de sensagent

  • définitions
  • synonymes
  • antonymes
  • encyclopédie

Dictionnaire et traducteur pour mobile

⇨ Nouveau : sensagent est maintenant disponible sur votre mobile

   Publicité ▼

sensagent's office

Raccourcis et gadgets. Gratuit.

* Raccourci Windows : sensagent.

* Widget Vista : sensagent.

dictionnaire et traducteur pour sites web

Alexandria

Une fenêtre (pop-into) d'information (contenu principal de Sensagent) est invoquée un double-clic sur n'importe quel mot de votre page web. LA fenêtre fournit des explications et des traductions contextuelles, c'est-à-dire sans obliger votre visiteur à quitter votre page web !

Essayer ici, télécharger le code;

SensagentBox

Avec la boîte de recherches Sensagent, les visiteurs de votre site peuvent également accéder à une information de référence pertinente parmi plus de 5 millions de pages web indexées sur Sensagent.com. Vous pouvez Choisir la taille qui convient le mieux à votre site et adapter la charte graphique.

Solution commerce électronique

Augmenter le contenu de votre site

Ajouter de nouveaux contenus Add à votre site depuis Sensagent par XML.

Parcourir les produits et les annonces

Obtenir des informations en XML pour filtrer le meilleur contenu.

Indexer des images et définir des méta-données

Fixer la signification de chaque méta-donnée (multilingue).


Renseignements suite à un email de description de votre projet.

Jeux de lettres

Les jeux de lettre français sont :
○   Anagrammes
○   jokers, mots-croisés
○   Lettris
○   Boggle.

Lettris

Lettris est un jeu de lettres gravitationnelles proche de Tetris. Chaque lettre qui apparaît descend ; il faut placer les lettres de telle manière que des mots se forment (gauche, droit, haut et bas) et que de la place soit libérée.

boggle

Il s'agit en 3 minutes de trouver le plus grand nombre de mots possibles de trois lettres et plus dans une grille de 16 lettres. Il est aussi possible de jouer avec la grille de 25 cases. Les lettres doivent être adjacentes et les mots les plus longs sont les meilleurs. Participer au concours et enregistrer votre nom dans la liste de meilleurs joueurs ! Jouer

Dictionnaire de la langue française
Principales Références

La plupart des définitions du français sont proposées par SenseGates et comportent un approfondissement avec Littré et plusieurs auteurs techniques spécialisés.
Le dictionnaire des synonymes est surtout dérivé du dictionnaire intégral (TID).
L'encyclopédie française bénéficie de la licence Wikipedia (GNU).

Copyright

Les jeux de lettres anagramme, mot-croisé, joker, Lettris et Boggle sont proposés par Memodata.
Le service web Alexandria est motorisé par Memodata pour faciliter les recherches sur Ebay.
La SensagentBox est offerte par sensAgent.

Traduction

Changer la langue cible pour obtenir des traductions.
Astuce: parcourir les champs sémantiques du dictionnaire analogique en plusieurs langues pour mieux apprendre avec sensagent.

Dernières recherches dans le dictionnaire :

3011 visiteurs en ligne

calculé en 0,047s

   Publicité ▼

Je voudrais signaler :
section :
une faute d'orthographe ou de grammaire
un contenu abusif (raciste, pornographique, diffamatoire)
une violation de copyright
une erreur
un manque
autre
merci de préciser :

Mon compte

connexion

inscription

   Publicité ▼