» 
allemand anglais arabe bulgare chinois coréen croate danois espagnol estonien finnois français grec hébreu hindi hongrois islandais indonésien italien japonais letton lituanien malgache néerlandais norvégien persan polonais portugais roumain russe serbe slovaque slovène suédois tchèque thai turc vietnamien
allemand anglais arabe bulgare chinois coréen croate danois espagnol estonien finnois français grec hébreu hindi hongrois islandais indonésien italien japonais letton lituanien malgache néerlandais norvégien persan polonais portugais roumain russe serbe slovaque slovène suédois tchèque thai turc vietnamien

définition - Blida

Blida (n.prop.)

1.ville d'Algérie, au sud-ouest d'Alger (192000 habitants).

   Publicité ▼

définition (complément)

voir la définition de Wikipedia

dictionnaire collaboratif

Vous pouvez participer à l'enrichissement du dictionnaire et proposer vos propres définitions pour ce mot ou un autre.

Inscription possible avec votre compte Facebook

synonymes - Blida

Blida (n.prop.)

El-Boulaïda

   Publicité ▼

locutions

dictionnaire analogique

Wikipedia

Blida

                   
Blida

Kiosque de la place du 1er Novembre, à Blida
Kiosque de la place du 1er Novembre, à Blida

Administration
Nom algérien البليدة
Pays Drapeau d'Algérie Algérie
Wilaya Blida
Daïra Blida
Code ONS 0901
Code postal 09000
Culture et démographie
Population 163 586 hab. (2008[1])
Densité 3 071 hab./km2
Géographie
Coordonnées 36° 29′ 00″ N 2° 50′ 00″ E / 36.483333, 2.83333336° 29′ 00″ N 2° 50′ 00″ E / 36.483333, 2.833333
Superficie 53,26 km2
Voir la carte administrative
Blida
Voir la carte topographique
Blida
DZ - 09-01 - Blida - Wilaya de Blida.svg
Localisation de la commune dans la wilaya de Blida

Blida (en arabe البليدة El Bouleïda), surnommée "La ville des roses"[2], est une commune de la wilaya de Blida, dont elle est le chef-lieu, en Algérie.

Sommaire

  Géographie

  Localisation

Le commune de blida est située au centre de sa wilaya de Blida. La ville est située à 47 km au sud-ouest d'Alger.

  Relief et hydrologie

La ville de Blida est située au pied du versant nord de l'Atlas blidéen et au centre de la plaine de la Mitidja, à une altitude de 260 mètres.

  Climat

L'Atlas tellien protège la ville des vents secs du sud en provenance des Hauts Plateaux. Cette protection permet à la région de bénéficier d'un climat méditerranéen propice à l'agriculture[3].

Nuvola apps kweather.png Données climatiques à Blida.
Mois jan. fév. mar. avr. mai jui. jui. aoû. sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) 9 9 11 12 15 18 21 21 20 17 13 10 15
Température moyenne (°C) 12 12 14 16 18 21 24 25 23 20 15 12 18
Température maximale moyenne (°C) 15 16 17 20 22 25 28 29 27 23 18 15 21
Source : Weatherbase, statistiques[4].


  Transports

La ville est desservie par :

  Localités de la commune

  La ville de Blida vue du piémont de Chréa

Lors du découpage administratif de 1984, la commune de Blida est constituée à partir des localités suivantes[5] :

  • Blida
  • Sidi El Kebir
  • Tafraout
  • Nader Ourou
  • Hannous (partie basse)
  • Taberkachent
  • Timizert
  • Dardara
  • El Kennar
  • Sidi Fergani
  • Aïn Soltane
  • Imma Mghita
  • Cheikh Benaïssa
  • Hamalite
  • Kamariz
  • Agba El Hamra
  • Ben Boulaïd
  • Zabana
  • Sidi Abdelkader
  • Ben Achour
  • Maramane
  • Beni Sbiha I
  • Kessasma
  • Oued Abarar

  Toponymie

Le mot Blida vient de l'arabe classique boulayda qui signifie petite ville ou petite contrée, qui est le diminutif de Bilad (pays, contrée)[6], il devient en arabe dialectal Blida, ce terme est employé durant la colonisation française. La ville est également surnommée Ourida (petite rose)[7].

  Histoire

  Période ottomane

La ville de Blida est fondée au XVIe siècle par Le marabout Sidi Ahmed el Kabir avec la participation de musulmans andalous[8] qui s'installent à Ourida (premier nom de Blida) et transforment alors les terres incultivables en vergers grâce aux plantations d'orangers et l'art de l’irrigation. Ils apportent également à la région, l'art de la broderie sur cuir[9],[10].

La légende locale attribue à Sid Ahmed Ben Youcef surnommé el Kebir des origines andalouses, mais il est originaire du Sahara occidental[11]. À la demande de Barberousse qui a fourni les finances nécessaires des caisses de la régence d'Alger, il créa le noyau de la ville de Blida pour accueillir des réfugiés andalous[11]. Selon la tradition orale, il s'écria en contemplant la ville : « On t'appelle El-Blida (petite ville), je t'appelle El-Ourida (« la petite rose ») ».

Sous la domination ottomane, la ville s'agrandit, elle devient un lieu de repos et de prédilection des souverains turcs d'Alger[12]. Les Ottomans bâtissent des portes monumentales (Bab) à chacune des entrées, Bab el Dzair, Bab el Rahba, Bab el Sebt, Bab el Zaouia, Bab el Kseb, Bab el Kebor et Bab el Kouikha, ces portes n'existent plus de nos jours[6].

En 1817, une épidémie de peste a fait 70 à 100 morts par jour durant un an. En mars 1825, un tremblement de terre détruit la ville[9] qui cause également la mort d'une partie de ses habitants[12]. La population s'est réfugiée à Montpensier[Où ?] qui était alors au nord de Blida. L'agha Yaya fit reconstruire la ville plus au nord[réf. nécessaire].

  Période de la colonisation française

Les troupes françaises occupent Blida en 1839[8], 9 ans après la conquête de l'Algérie de 1830 et après de nombreuses tentatives d'occupation de la ville. Ils bâtissent de grandes casernes militaires, Blida devient une ville garnison de l’armée française pendant toute la colonisation francaise[7]. Sa population est de 61 600 en 1950[9]. C'était la seconde ville du département d'Alger.

Les français reconstruisent la ville selon un plan d'urbanisation moderne, après sa destruction par un séisme pendant la période ottomane, ils battissent des rues à angle droit et des maisons basses[8]. En 1848, la ville est érigée en municipalité.

  L’indépendance

Après l'indépendance, Blida, ancienne sous-préfecture du département français d'Alger, devient chef-lieu de wilaya en 1974. Elle devient en quelque sorte la capitale de la Mitidja[6].

Après 1974, la ville accueille de nombreux migrants venant de l'intérieur du pays.

  Démographie

  Évolutions

Selon le recensement général de la population et de l'habitat de 2008, la population de la commune de Blida est évaluée à 163 586 habitants contre 116 949 en 1977 :

Évolution démographique
(Source : recensement [13], [14])
1977 1987 1998 2008
116 949 127 284 144 225 163 586

  Pyramide des âges

Pyramide des âges de la commune de Blida en 2008 en pourcentage[15]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,25 
80 et +
0,31 
1,40 
70 à 79 ans
1,55 
2,25 
60 à 69 ans
2,43 
4,08 
50 à 59 ans
3,97 
6,29 
40 à 49 ans
6,25 
7,47 
30 à 39 ans
7,96 
8,83 
20 à 29 ans
9,27 
9,45 
10 à 19 ans
9,05 
9,53 
0 à 9 ans
9,04 

  Économie

  Tourisme

La station de ski de Chréa est proche de Blida.

La cité possède un parc d'attraction dans la zone militaire de Blida à la sortie Ouest, lieu de repos familial, où les familles peuvent admirer les montagnes verdoyantes qui surplombent la ville. Ce dernier depuis fort longtemps est à l'abandon.

  Vie quotidienne

  Culture

Ville d'art et de traditions, Blida a su garder un cachet spécifique pour la musique andalouse[précision nécessaire].

  Sports

  Patrimoine

  Tombeau de Sidi-Ahmed El-Kebir, fondateur de la ville

Le premier noyau urbain a été doté d’une mosquée implantée sur l’actuelle place du 1er Novembre. Cet édifice religieux a été transformé en caserne, puis en hôpital, en église et enfin en école, avant d’être rasée pour devenir la place d’armes. Deux autres établissements, un four et un hammam ont été bâties par une main d’œuvre recrutée auprès des réfugiés d’Andalousie venus d’Oliva[11].

Le tombeau de Sidi Ahmed El Kebir, situé dans le cimetière proche de la vallée de l'oued El Kébir à 3 km au sud de la ville, dans lequel sont enterrés le patron de Blida ainsi que ses deux fils[16].

Les mosquées Ben Sâadoun (achévée à la fin du XIXe siècle) et Torki Hanafi (érigée en 1750), construites par les Turcs[17].

Le quartier El Djoun ou douirette, est le plus vieux quartier de Blida, la plupart ses demeures sont construites dans un style mauresque. Le quartier s'est profondément dégradé[6].

La mosquée de Baba Mohamed qui se trouvait à l’entrée de Bab Dzair, fut transformée en une caserne militaire pour leur escadron[réf. nécessaire].

  Personnalités liées à la commune

  • Victor Margueritte (1866-1942), romancier et auteur dramatique français, natif de Blida;
  • Elissa Rhaïs (1876-1940), auteure de romans et de nouvelles orientalistes, natif de Blida;
  • Henri Salvano (1901-1964), footballeur international français, natif de Blida;
  • Jean Coulomb (1904-1999), géophysicien français, natif de Blida;
  • Jean Daniel (né Jean Daniel Bensaïd en 1920), écrivain et journaliste français, natif de Blida;
  • Mohamed Kouaci, (1922-1996), photographe et combattant de l'ALN
  • Frantz Fanon (né en 1925 à Fort-de-France, Martinique), essayiste et psychiatre martiniquais et algérien, medecin-chef d'une division de l'ancien hôpital psychiatrique de Blida-Joinville rebabtisé Hôpital Frantz Fanon après l'indépendance;
  • Henri Atlan (né en 1931), médecin biologiste, philosophe et écrivain français, natif de Blida;
  • Georges Laffly (1932-2008), journaliste, critique littéraire et essayiste français, natif de Blida;
  • Rabah Driassa (né en 1934), chanteur algérien de musique populaire, natif de Blida;
  • Mahfoud Nahnah (1942-2003), homme politique algérien, natif de Blida;
  • Rachid Nouni (né en 1943), musicien algérien de chaâbi, natif de Blida;
  • Shmuel Trigano (né en 1948), sociologue, philosophe et professeur des universités français, natif de Blida;
  • Frédéric Pieretti (né en 1954), réalisateur, producteur, acteur, éditeur et traducteur français, natif de Blida;
  • Farid Khodja (né en 1964), artiste-interprète algérien de musique andalouse, natif de Blida;
  • Amar Meriech (né en 1964), poète et journaiste algérien, natif de Blida
  • Habib Souaïdia (né en 1969), écrivain algérien, natif de Blida;
  • Mohamed Bourouissa (né en 1978), photographe, natif de Blida;
  • Farès Hemitti (né en 1987), footballeur algérien, natif de Blida;

  Notes et références

  1. [PDF]Recensement 2008 de la population algérienne, wilaya de Blida, sur le site de l'ONS.
  2. El Watan, édition du 09 Décembre 2010
  3. Daniel Babo, Algérie, Éditions le Sureau, coll. « Des hommes et des lieux » (ISBN 978-2-911328-25-1), p. 30 
  4. Blida, Algeria sur www.weatherbase.com. Consulté le 26 février 2012.
  5. Journal officiel de la République Algérienne, 19 décembre 1984. Décret n° 84-365, fixant la composition, la consistance et les limites territoriales des communes. Wilaya de Blida, page 1490.
  6. a, b, c et d Blida, la ville des roses, en quête de son lustre d'antan, La Tribune du 18/11/2008
  7. a et b Mon beau paysBlida (III), Info Soir du 22/03/2006
  8. a, b et c Daniel Babo, op. cit., p 31
  9. a, b et c Benjamin Stora, Histoire de l'Algérie coloniale (1830-1954) Collection Repères 2004, p-53 (ISBN 9782707144669)
  10. Algérie, Edition Les guides bleus Hachette, 1981, 612 p. (ISBN 2.01.007926.4), p. 208 
  11. a, b et c Il était une fois Blida, Sid Ahmed El Kebir, providentiel, El Watan du 08/09/2010.
  12. a et b Mon beau pays: Blida (II), Info Soir du 21/03/2006
  13. (en) Population de Blida (World Gazetteer)
  14. (en) the People's Democratic Republic of Algeria - Blida (Geohive)
  15. Wilaya de Blida — Population résidente par age et par sexe. Consulté le 25 février 2012.
  16. Le guide bleu - Hachette, op. cit., p. 209.
  17. Daniel Babo, op. cit., p. 31.

  Voir aussi

  Liens externes

   
               

 

Toutes les traductions de Blida


Contenu de sensagent

  • définitions
  • synonymes
  • antonymes
  • encyclopédie

Dictionnaire et traducteur pour mobile

⇨ Nouveau : sensagent est maintenant disponible sur votre mobile

   Publicité ▼

sensagent's office

Raccourcis et gadgets. Gratuit.

* Raccourci Windows : sensagent.

* Widget Vista : sensagent.

dictionnaire et traducteur pour sites web

Alexandria

Une fenêtre (pop-into) d'information (contenu principal de Sensagent) est invoquée un double-clic sur n'importe quel mot de votre page web. LA fenêtre fournit des explications et des traductions contextuelles, c'est-à-dire sans obliger votre visiteur à quitter votre page web !

Essayer ici, télécharger le code;

SensagentBox

Avec la boîte de recherches Sensagent, les visiteurs de votre site peuvent également accéder à une information de référence pertinente parmi plus de 5 millions de pages web indexées sur Sensagent.com. Vous pouvez Choisir la taille qui convient le mieux à votre site et adapter la charte graphique.

Solution commerce électronique

Augmenter le contenu de votre site

Ajouter de nouveaux contenus Add à votre site depuis Sensagent par XML.

Parcourir les produits et les annonces

Obtenir des informations en XML pour filtrer le meilleur contenu.

Indexer des images et définir des méta-données

Fixer la signification de chaque méta-donnée (multilingue).


Renseignements suite à un email de description de votre projet.

Jeux de lettres

Les jeux de lettre français sont :
○   Anagrammes
○   jokers, mots-croisés
○   Lettris
○   Boggle.

Lettris

Lettris est un jeu de lettres gravitationnelles proche de Tetris. Chaque lettre qui apparaît descend ; il faut placer les lettres de telle manière que des mots se forment (gauche, droit, haut et bas) et que de la place soit libérée.

boggle

Il s'agit en 3 minutes de trouver le plus grand nombre de mots possibles de trois lettres et plus dans une grille de 16 lettres. Il est aussi possible de jouer avec la grille de 25 cases. Les lettres doivent être adjacentes et les mots les plus longs sont les meilleurs. Participer au concours et enregistrer votre nom dans la liste de meilleurs joueurs ! Jouer

Dictionnaire de la langue française
Principales Références

La plupart des définitions du français sont proposées par SenseGates et comportent un approfondissement avec Littré et plusieurs auteurs techniques spécialisés.
Le dictionnaire des synonymes est surtout dérivé du dictionnaire intégral (TID).
L'encyclopédie française bénéficie de la licence Wikipedia (GNU).

Copyright

Les jeux de lettres anagramme, mot-croisé, joker, Lettris et Boggle sont proposés par Memodata.
Le service web Alexandria est motorisé par Memodata pour faciliter les recherches sur Ebay.
La SensagentBox est offerte par sensAgent.

Traduction

Changer la langue cible pour obtenir des traductions.
Astuce: parcourir les champs sémantiques du dictionnaire analogique en plusieurs langues pour mieux apprendre avec sensagent.

Dernières recherches dans le dictionnaire :

2413 visiteurs en ligne

calculé en 0,109s

Je voudrais signaler :
section :
une faute d'orthographe ou de grammaire
un contenu abusif (raciste, pornographique, diffamatoire)
une violation de copyright
une erreur
un manque
autre
merci de préciser :

Mon compte

connexion

inscription

   Publicité ▼

remarquable CPA Blida, Place d´Armes, Le Kiosque (5.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

Cpa Algérie Blida caserne Blandan (w1258) (4.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

splendide CPA Blida, Ruisseau des Singes (6.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

formidable CPA Blida, Rue Abdallah (5.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

CPA Algerie Blida Rue d'Alger (27427) (9.99 EUR)

Usage commercial de ce terme

CPA Algerie Blida Marabout de Sidi-el-Ghrib (27408) (5.99 EUR)

Usage commercial de ce terme

CPA Algerie Blida Boulevard Trumelot (27429) (9.99 EUR)

Usage commercial de ce terme

formidable CPA Blida, La Place d armes (3.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

formidable CPA Blida, Le Marabout de Sidi-Jacoub, Bois Sacre (3.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

BLIDA - Gorges Chiffa - Cascade (3.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

CPA Algérie.Environs de BLIDA. Gorges de la Chiffa (1.1 EUR)

Usage commercial de ce terme

CARTE PHOTO - BLIDA - CALECHE (7.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

CPA Algerie Blida Route et Faubourg (27396) (5.99 EUR)

Usage commercial de ce terme

CPA Algerie Joinville-Blida Vue Generale (26696) (9.99 EUR)

Usage commercial de ce terme

ALGERIE BLIDA Militaires 1er Tirailleurs Baraquement attente Inspection/E16-2013 (2.25 EUR)

Usage commercial de ce terme

BLIDA - Gorges Chiffa - Route Ruisseau (5.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

remarquable CPA Blida, La Place d`Armes 1903 (3.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

CPA ALGERIE. BLIDA. Jardin Bizot (1.1 EUR)

Usage commercial de ce terme

CPA Algerie Blida La Rue Des Coulouglis (27413) (5.99 EUR)

Usage commercial de ce terme