» 
allemand anglais arabe bulgare chinois coréen croate danois espagnol estonien finnois français grec hébreu hindi hongrois islandais indonésien italien japonais letton lituanien malgache néerlandais norvégien persan polonais portugais roumain russe serbe slovaque slovène suédois tchèque thai turc vietnamien
allemand anglais arabe bulgare chinois coréen croate danois espagnol estonien finnois français grec hébreu hindi hongrois islandais indonésien italien japonais letton lituanien malgache néerlandais norvégien persan polonais portugais roumain russe serbe slovaque slovène suédois tchèque thai turc vietnamien

définition - CONVERB

voir la définition de Wikipedia

   Publicité ▼

Wikipedia

Converb

                   

In theoretical linguistics, a converb is a non-finite verb form that serves to express adverbial subordination, i.e. notions like 'when', 'because', 'after', 'while'.

Converbs are differentiated from coverbs, which are verbs in complex predicates in languages that have serial verb construction.

The term converb was coined for Mongolian by Ramstedt (1903) and until recently was mostly used by specialists of Mongolic and Turkic languages to describe non-finite verbs that could be used either for coordination or subordination. Nedjalkov & Nedjalkov (1987) first adopted the term for general typological use, followed by Haspelmath & König (1995).

A converb depends syntactically on another verb form, but is not its argument. It can be an adjunct, i.e. an adverbial, but can neither be the only predicate of a simple sentence, nor clausal argument (i.e. it cannot depend on predicates such as ‘order’ etc.) (Nedjalkov 1995: 97).

Let us examine an example from Khalkh Mongolian:

hün inee-ž ehel-megc zürh anh-and-aa hüčtej cohil-ž aažmaar cohilt-yn hem neg hev-end or-dog baj-na.
human laugh-ž begin-megc heart first-dative-reflexivepossessive strong beat-ž slowly beat-genitive rhythm one form-dative enter-participle_of_habit be-nonpast
“As soon as a human begins to laugh, at first her heart beats strong and slowly the rhythm of the beat assumes one (continuous) form.”

In this sentence, the converb -megc denotes that as soon as the first action has been begun/completed, the second action begins. Thus, the subordinate sentence can be understood as a temporal adverbial. There is no context in which the argument structure of another verb or construction would require -megc to appear and there is no way (possibly except for afterthought) in which a -megc-clause could come sentence-final. Thus, -megc qualifies as a converb in the general linguistic sense. However, from the viewpoint of Mongolian philology (and quite in agreement with Nedjalkov 1995 and Johanson 1995), there is a second converb in this sentence: . At its first occurrence, it is modified by the coverb ehel- ‘to begin’ and this coverb determines that the modified verb has to take this suffix. Yet, this same verbal suffix is used after the verb ‘to beat’ which ends an independent non-finite clause that temporally precedes the following clause, but doesn’t modify it in any way that would be fit for an adverbial. It would even be possible for to mark an adverbial:

Bi … hümüüs-ijn tatgalza-h-yg tevči-ž čada-h-güj gež aj-ž zar-ž ehel-sen.
I people-genitive hesitate-future_participle-accusative bear-ž can-future_participle-negation that fear-ž sell-ž begin-past.
“I started my business, at the very beginning fearing that … I wouldn’t be able to bear the hesitating of the people.”

Such “polyfunctionality” is by no means rare, Japanese and Korean could provide similar examples, and the definition of subordination poses further problems. There are, therefore, linguists who suggest that a reduction of the domain of the term converb to adverbials doesn’t fit language reality (e.g. Slater 2003: 229).

  References

  • Haspelmath, Martin & König, Ekkehard (eds.) 1995. Converbs in cross-linguistic perspective. Berlin: Mouton de Gruyter.
  • Johanson, Lars (1995): On Turkic Converb Clauses. In: Haspelmath & König 1995: 313-347.
  • Nedjalkov, Vladimir P. & Nedjalkov, Igor’ V. (1987): On the typological characteristics of converbs. In: Toomas Help (ed.): Symposium on language universals. Tallinn, 75-79.
  • Nedjalkov, Vladimir (1995): Some Typological Parameters of Converbs. In: Haspelmath & König 1995: 97-136.
  • Ramstedt, Gustav John (1903): Über die Konjugation des Khalkha-Mongolischen. Helsinki: Suomalais-Ugrilainen Seura.
  • Slater, Keith (2003): A Grammar of Mangghuer. London: RoutledgeCurzon.
   
               

 

Toutes les traductions de CONVERB


Contenu de sensagent

  • définitions
  • synonymes
  • antonymes
  • encyclopédie

  • definition
  • synonym

Dictionnaire et traducteur pour mobile

⇨ Nouveau : sensagent est maintenant disponible sur votre mobile

   Publicité ▼

sensagent's office

Raccourcis et gadgets. Gratuit.

* Raccourci Windows : sensagent.

* Widget Vista : sensagent.

dictionnaire et traducteur pour sites web

Alexandria

Une fenêtre (pop-into) d'information (contenu principal de Sensagent) est invoquée un double-clic sur n'importe quel mot de votre page web. LA fenêtre fournit des explications et des traductions contextuelles, c'est-à-dire sans obliger votre visiteur à quitter votre page web !

Essayer ici, télécharger le code;

SensagentBox

Avec la boîte de recherches Sensagent, les visiteurs de votre site peuvent également accéder à une information de référence pertinente parmi plus de 5 millions de pages web indexées sur Sensagent.com. Vous pouvez Choisir la taille qui convient le mieux à votre site et adapter la charte graphique.

Solution commerce électronique

Augmenter le contenu de votre site

Ajouter de nouveaux contenus Add à votre site depuis Sensagent par XML.

Parcourir les produits et les annonces

Obtenir des informations en XML pour filtrer le meilleur contenu.

Indexer des images et définir des méta-données

Fixer la signification de chaque méta-donnée (multilingue).


Renseignements suite à un email de description de votre projet.

Jeux de lettres

Les jeux de lettre français sont :
○   Anagrammes
○   jokers, mots-croisés
○   Lettris
○   Boggle.

Lettris

Lettris est un jeu de lettres gravitationnelles proche de Tetris. Chaque lettre qui apparaît descend ; il faut placer les lettres de telle manière que des mots se forment (gauche, droit, haut et bas) et que de la place soit libérée.

boggle

Il s'agit en 3 minutes de trouver le plus grand nombre de mots possibles de trois lettres et plus dans une grille de 16 lettres. Il est aussi possible de jouer avec la grille de 25 cases. Les lettres doivent être adjacentes et les mots les plus longs sont les meilleurs. Participer au concours et enregistrer votre nom dans la liste de meilleurs joueurs ! Jouer

Dictionnaire de la langue française
Principales Références

La plupart des définitions du français sont proposées par SenseGates et comportent un approfondissement avec Littré et plusieurs auteurs techniques spécialisés.
Le dictionnaire des synonymes est surtout dérivé du dictionnaire intégral (TID).
L'encyclopédie française bénéficie de la licence Wikipedia (GNU).

Copyright

Les jeux de lettres anagramme, mot-croisé, joker, Lettris et Boggle sont proposés par Memodata.
Le service web Alexandria est motorisé par Memodata pour faciliter les recherches sur Ebay.
La SensagentBox est offerte par sensAgent.

Traduction

Changer la langue cible pour obtenir des traductions.
Astuce: parcourir les champs sémantiques du dictionnaire analogique en plusieurs langues pour mieux apprendre avec sensagent.

Dernières recherches dans le dictionnaire :

6545 visiteurs en ligne

calculé en 0,015s

   Publicité ▼

Je voudrais signaler :
section :
une faute d'orthographe ou de grammaire
un contenu abusif (raciste, pornographique, diffamatoire)
une violation de copyright
une erreur
un manque
autre
merci de préciser :

Mon compte

connexion

inscription

   Publicité ▼