» 
allemand anglais arabe bulgare chinois coréen croate danois espagnol estonien finnois français grec hébreu hindi hongrois islandais indonésien italien japonais letton lituanien malgache néerlandais norvégien persan polonais portugais roumain russe serbe slovaque slovène suédois tchèque thai turc vietnamien
allemand anglais arabe bulgare chinois coréen croate danois espagnol estonien finnois français grec hébreu hindi hongrois islandais indonésien italien japonais letton lituanien malgache néerlandais norvégien persan polonais portugais roumain russe serbe slovaque slovène suédois tchèque thai turc vietnamien

définition - France_3

voir la définition de Wikipedia

   Publicité ▼

dictionnaire collaboratif

Vous pouvez participer à l'enrichissement du dictionnaire et proposer vos propres définitions pour ce mot ou un autre.

Inscription possible avec votre compte Facebook

Wikipedia

France 3

                   
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir FR3 et Office de radiodiffusion télévision française.

48°50′20″N 2°16′17″E / 48.83889, 2.27139

France3 2008.png
Création 31 décembre 1972
Propriétaire France Télévisions
Slogan « Entre nous, on se dit tout »
Format d'image 576i (SDTV), 1080i (HDTV)
Langue Français
Pays Drapeau de France France
Statut Généraliste nationale publique
Ancien nom France Régions 3 (1975-1992)
La 3e chaîne couleur (1972-1975)
Siège social Drapeau de la France Paris
Site Web www.france3.fr
Diffusion
Diffusion Numérique terrestre, satellite, câble, xDSL et Web.
Diffusion HD Câble et xDSL.

France 3 est une chaîne de télévision généraliste française, de service public, à vocation régionale, créée le 31 décembre 1972. Appelée France Régions 3 (FR3) de 1975 à 1992, la chaîne prit finalement le nom de France 3 pour mieux marquer son adhésion au groupe France Télévisions. Sa couleur historique est le bleu, qui se retrouve sur l'habillage antenne de la chaîne.

Historiquement, elle est la troisième chaîne de télévision à avoir été créée en France, après TF1 et France 2. Elle est disponible sur la TNT, le câble, le satellite, la télévision par xDSL et Internet.

Sommaire

  Histoire de la chaîne

  La troisième chaîne

Le 22 mars 1969, le gouvernement fait mention d'un projet de création d'une troisième chaîne de télévision. L’Office de radiodiffusion télévision française (O.R.T.F.) met en œuvre ce projet durant toute l'année 1972 sous la forme d'une chaîne à la fois nationale et interrégionale en couleur, sans publicité ni speakerine, s’appuyant largement sur les relais techniques et rédactionnels de ses stations régionales[1]. Pour se faire, l'Office installe plusieurs centres de production lourde au sein de ses principales stations régionales destinés à produire des émissions pour le nouveau canal. Les plus importants sont ceux de Télé Marseille-Provence[2], de Télé-Lille et de Télé-Lyon.

La troisième chaîne couleur de l’O.R.T.F. (Couleur 3) émet pour la première fois le 31 décembre 1972 à 19 h 00[3] en diffusant sa soirée inaugurale réalisée par Dirk Sanders, produite par le centre de production de Lille[4] et dont la marraine nationale est la chanteuse Anne-Marie David choisie par le PDG de l'Office, Arthur Conte. Pour ses débuts, la troisième chaîne ne diffuse que trois heures de programmes par jour (la fin des émissions intervenant entre 21h30 et 22h00), captées par 26 % de la population principalement concentrée en région parisienne, à Lille, Nancy et Strasbourg. Les télespectateurs des régions Rhône-Alpes et Auvergne la reçoivent dès le 29 septembre 1973[5]. Il faudra seulement quatre ans à l'O.R.T.F. pour finaliser la couverture de la troisième chaîne sur l'ensemble du pays.

Son nouveau patron, Jean-Louis Guillaud, décide de faire largement appel aux stations régionales de l’O.R.T.F. et à de jeunes réalisateurs, car la troisième chaîne entend faire ses preuves en tant que nouvelle chaîne des régions et du cinéma avec des technologies de pointe et des graphismes de haute qualité (à l'image de son logo C3 animé en 3 dimensions cavalières).

L'information sur la troisième chaîne est confiée à un pool de jeunes journalistes travaillant en étroite liaison avec la rédaction de France Inter et les stations régionales pour réaliser le petit journal télévisé d'information nationale, Inter 3, présenté chaque jour à 18h30 et 22h30 par Claude Pierrard, qui en est le chef d'édition, Jean-Claude Bourret, Dominique Bromberger, Michel Denisot Régis Faucon, Henri Charpentier, Jean-Pierre Pernaut ou encore Patrick de Carolis. Le rédacteur en chef de cette nouvelle rédaction nationale est Christian Bernadac grand reporter et écrivain.

Voici un exemple de programmes de la troisième chaîne : L'Île aux enfants avec Casimir, dont la première saison produite par Télé Marseille-Provence est diffusée du 16 septembre 1974 au 3 janvier 1975 (puis diffusée sur TF1 en 1975) et Écrans sans frontières, dont le générique sera des "C3" en 3d dans des blocs avec la terre qui tombe comme un ballon.

La chaîne diffuse aussi de grands feuilletons en co-production de l'O.R.T.F., comme La Porteuse de pain[6] de Marcel Camus dès le 16 janvier 1973, feuilleton télévisé franco-canadien en 13 épisodes de 26 minutes, adapté par René Wheeler d'après le roman éponyme de Xavier de Montépin, ou Les Faucheurs de marguerites, feuilleton télévisé franco-germano-canadien en 14 épisodes de 26 minutes, créé par Jean-Louis Lignerat et Jean Vermorel, relatant l'histoire de l'aviation et diffusé dès le 27 mai 1973 sur la troisième chaîne.

  France Régions 3 (FR3)

La société nationale de programmes de télévision France Régions 3 naît le 1er janvier 1975, date effective d’application de la loi n° 74-696 du 7 août 1974[7], qui supprime l’Office de radiodiffusion télévision française (O.R.T.F.) et créé sept organismes autonomes dont trois sociétés nationales de programmes de télévision : Télévision Française 1 (TF1), Antenne 2 (A2) et France Régions 3 (dont le sigle est FR3), la Société française de production (SFP), Télédiffusion de France (TDF), Radio France, et l’Institut national de l’audiovisuel (INA). Le monopole d’État est maintenu et chacune des sociétés est placée sous la tutelle du Premier ministre. Cette nouvelle Société nationale de programme de télévision est chargée par la réforme de gérer et développer les centres régionaux de radio et de télévision (22 stations régionales et 29 centres radiophoniques régis par 11 directions métropolitaines et une direction DOM-TOM gérant 9 stations dans l'Outre-mer français). On compte alors sur les productions de 22 stations régionales, équivalentes alors à 35 minutes de télévision régionale par jour.

À partir du 6 janvier 1975, FR3 est à l’antenne et son PDG, Claude Contamine, décide d’orienter la chaîne vers le cinéma (Cinéma de minuit et Cinéma 16 1976), les débats et les décrochages régionaux. La station ultra-marine FR3-Comores devient FR3 Mayotte le 14 décembre 1975 à la suite de la déclaration d'indépendance de la République fédérale islamique des Comores.

Du 1er septembre 1975 jusqu'au 1er janvier 1976, le programme de TF1, diffusé en noir et blanc sur son canal VHF 819 lignes, est relayé en couleur de midi jusqu’au démarrage des émissions à 18 h. Georges Pernoud lance Thalassa le magazine de la mer le 25 septembre 1975. Le 22 mars 1976, la télévision régionale devient quotidienne. Dans cet éveil de curiosité régionale, la chaîne lance Les Jeux de 20 heures, permettant aux régions d’être successivement à l’antenne nationale à l’occasion d’un duplex entre une station et le studio parisien duquel Maître Capello officie. Avec cette apparition progressive d’un contenu télévisuel plus spécifiquement régional, l’État entreprend très lentement la régionalisation administrative et économique du territoire français où les stations régionales rentrent progressivement dans ce nouveau cadre.

FR3 doit se séparer de sa station de radiodiffusion ultra-marine du Territoire français des Afars et des Issas le 27 juin 1977 à la suite de la déclaration d'indépendance de la République de Djibouti et bien que celle-ci reste au générique d'ouverture d'antenne de la chaîne.

Le 20 septembre 1978, le directeur de l’information, Jean-Marie Cavada, lance un journal télévisé de la mi-soirée, baptisé Soir 3, qui est présenté comme l’analyse de l’actualité du jour.

Le 5 mai 1981, le débat opposant Valéry Giscard d’Estaing à François Mitterrand pour le deuxième tour de l’élection présidentielle, arbitré par Jean Boissonnat et Michèle Cotta est diffusé simultanément sur TF1, Antenne 2 et FR3.

Le changement de majorité amène Serge Moati à la direction des programmes avec l'idée de renforcer le caractère culturel et régional de l'antenne. Le 5 septembre, douze stations régionales de la chaîne diffusent quotidiennement trois heures de leurs propres programmes avant 20 heures. Le 21 octobre 1981, FR3 retransmet pour la première fois les séances de questions orales de l’Assemblée nationale. Eve Ruggieri lance ses Musiques au cœur le 18 janvier 1982, suivi le lendemain par le premier numéro de la Dernière Séance d'Eddy Mitchell et Gérard Jourd'hui.

La loi n°82-652 du 29 juillet 1982 sur la communication audiovisuelle supprime le monopole d'État et recréé par le décret n° 82-790 du 17 septembre 1982[8] la société nationale de télévision en couleur France Régions 3 qui est maintenant placée sous la tutelle de la Haute Autorité de la communication audiovisuelle qui établit le cahier des charges, veille aux règles de concurrence et nomme le président de la chaîne. FR3 cesse d'être l'opérateur des 29 centres radiophoniques régionaux qui sont transférées à Radio-France et perd également ses activités audiovisuelles ultramarines dans FR3 DOM-TOM au bénéfice de la nouvelle société de programme RFO qui vient d'être créée à cet effet.

Le 29 novembre, l'humoriste Pierre Desproges s'invite une minute chaque soir à 20h30 durant deux ans dans La Minute nécessaire de monsieur Cyclopède, ovni télévisuel mélant humour noir et second degré. En janvier 1983, la publicité fait son apparition sur le réseau national de FR3[9]. La série fleuve Dynastie débarque sur la chaîne tous les samedis en 1984. En janvier 1985, Serge Moati installe tous les samedis soirs le rendez-vous incontournable des enfants : le Disney Channel.

Le 6 mai 1986, FR3 change d'habillage et révolutionne sa grille de programme en ouvrant son antenne à 9h, au lieu de 17h jusque là, et en mettant à l'antenne, une heure avant les deux grands journaux télévisés de 20h, un nouveau rendez-vous d’information locale, nationale et internationale, diffusé chaque jour de 19h à 20h et baptisé 19/20.

Le très glamour magazine Taxi présenté le vendredi soir par Catherine Belkhodja remporte un vif succès.

En 1986, le gouvernement de Jacques Chirac propose la privatisation d'une des trois chaînes de télévision publique. Initialement pressentie, le choix de FR3 est finalement abandonné pour se reporter sur TF1. La CNCL nomme René Han à la direction de la chaîne en décembre, qui réoriente ses programmes nationaux vers une mission plus culturelle : Thalassa passe de la seconde partie de soirée au vendredi soir à 20 h 45, le théâtre s’installe à une heure de grande écoute tous les mercredis soirs à 20h45, et Questions pour un champion est lancé le 7 novembre 1988. Le lancement de La Classe en 1987 à la suite du 19/20 permet également à la chaîne de conserver son public « France profonde » jusqu’au prime-time. Samdynamite remplace le Disney Channel en janvier 1989.

Dans un souci de renforcement de l’audiovisuel public face à la concurrence privée, le CSA réunit par la loi des 2 et 10 août 1989 Antenne 2 et FR3 sous une présidence commune en la personne de Philippe Guilhaume[10]. Dès le 3 février 1990, FR3 diffuse chaque samedi de 15 heures à minuit les programmes de La Sept[11], dont elle est actionnaire. Le 4 février, la chaîne ouvre son antenne le matin avec les émissions d'Alex Taylor Continentales et L’Eurojournal. Malgré un bilan honorable, Philippe Guilhaume est contraint à la démission le 19 décembre 1990 par le ministre de la Culture Catherine Tasca et remplacé par Hervé Bourges[12].

  France 3

Afin d'essayer de reconstruire un groupe public fort face aux télévisions commerciales et pour lui donner une cohésion, les chaînes de service public prennent le nom de France Télévision le 7 septembre 1992 : Antenne 2 devient France 2 et FR3 devient France 3[13]. Un nouvel habillage et de nouveaux programmes (La Marche du siècle, Strip-Tease, les Minikeums ou Tout le sport) sont mis à l'antenne.

En 1994, l'emblématique émission de FR3 La Classe s'arrête et le programme jeunesse C'est pas sorcier est lancé. Durant l'été 1996, France 3 lance un jeu d'aventures, La Carte au trésor. En 1997, Des racines et des ailes remplace La Marche du siècle.

Le 11 mai 1998, France Télécom et France 3 s’associent pour lancer sur le câble puis sur le bouquet satellite TPS la chaîne thématique Régions (disparue depuis).

Deux émissions populaires sont lancées en 1999-2000 : C'est mon choix et On ne peut pas plaire à tout le monde. Ces émissions créent la polémique, mais le succès est au rendez-vous.

Alors que France Télévisions unifie l'habillage de ses chaînes en janvier 2002, France 3 cesse de fermer son antenne la nuit et devient la dernière chaîne généraliste française à passer à la diffusion des programmes en continue.

En 2004, France 3 lance un feuilleton quotidien : Plus belle la vie. Le programme est l'un des grands succès de la chaîne.

À la rentrée 2006, le nouveau président de France Télévisions, Patrick de Carolis, et son directeur des antennes, Patrice Duhamel, installent une nouvelle émission culturelle quotidienne de deuxième partie de soirée, Ce soir (ou jamais !), présentée par Frédéric Taddeï depuis octobre 2006 afin de marquer le virage culturel donné aux programmes de France 3. En conséquence et pour la première fois depuis sa création, un horaire fixe est donné au journal du soir Soir 3 qui commence tous les jours à 23 heures pile. Les emblématiques émissions Des chiffres et des lettres, 30 millions d'amis et Intervilles arrivent sur France 3.

Le 5 janvier 2009, la publicité est supprimée de 20 heures à 6 heures sur France 3 ainsi que sur l'ensemble des chaînes publiques. La même année, les programmes sont diffusés au format 16/9, et l'émission de variétés Chabada est lancée.

Le 4 janvier 2010, France Télévisions devient une entreprise commune, en fusionnant la quarantaine de sociétés composant ce qui était jusqu'à présent une holding. Dans le cadre de la création de cette entreprise commune, une réorganisation de France 3 a vu le jour : la structure s'est reconstruite en 4 directions régionales au lieu des 17 précédemment, mais aussi avec un passage de 17 à 24 antennes de diffusion de programmes régionaux. Ceci a conduit à une grève.

Fin 2010, Pierre Sled est nommé à la direction des programmes. Sa mission est de contrer la chute des audiences, qui a fait passer France 3 sous les 10 % de parts de marché derrière M6[14]. Sa première recrue est Laurent Boyer qui lance l'émission Midi en France.

Le vendredi 17 juin 2010 à 22h35, Mireille Dumas propose pour une dernière fois après 11 ans de diffusion : "Vie privée, vie publique : l'hebdo !"

Le 23 mai 2010, France 3 paraît également en Haute définition (HD) sur le câble et l'ADSL.

  Identité visuelle

Le logo de la troisième chaîne couleur de l'O.R.T.F. du 31 décembre 1972 au 5 janvier 1975 ainsi que l'habillage d'antenne sont l'œuvre de Catherine Chaillet qui anime en perspective cavalière sur un fond très coloré les lettres C et U du mot couleur pour former le sigle C3 (Couleur 3) , le tout rythmé par un indicatif composé par Jacques Loussier[15].

Le 6 janvier 1975, la troisième chaîne nationale se dote d'une toute nouvelle identité et d'un nouvel habillage d'antenne dont l'indicatif d'ouverture fait figurer les dix stations d'Outre-mer qui lui sont rattachées ainsi que la France métropolitaine représentée sous forme d'hexagone bleu entre deux ellipses noires formant l'iris d'un œil dont la pupille serait les trois lettres blanches du sigle FR3, le tout sur une musique composée par Francis Lai[16],[17]. FR3 se revendique ainsi comme un œil ouvert sur la France et ses réalités.

  Les yeux de FR3 de 1988 à 1991

Pour rajeunir son image vieillissante, FR3 se dote le 6 mai 1986 d'un tout nouvel habillage rythmé par une musique électronique d'Olivier Bloch-Laîné[18] avec un logo sur fond bleu sur lequel se détache un imposant 3 géométrique doré.

Le logo est retouché le 23 novembre 1987 pour coller davantage à la nouvelle image culturelle et haut de gamme revendiquée par la chaîne avec un retour au sigle FR3 dont le 3, toujours doré, passe en perspective cavalière pour prendre davantage de relief, à l'image du nouveau slogan « le relief de la vie ». L'habillage d'antenne qui accompagne ce nouveau logo est à la fois sobre et élégant, axé sur une sublime paire d'yeux bleus surmontés de sourcils noirs sur un fond blanc avec le logo de la chaîne[19], ce qui peut aussi laisser penser à un clin d'œil retrospectif à l'habillage en forme d'œil de 1975 et au générique du Cinéma de minuit.

La présidence commune d'Antenne 2 et FR3 modifie légèrement le logo le 22 décembre 1990 en reprenant le 3 doré sans relief de 1986 précédé des lettres F et R en blanc sur fond bleu, mariant ainsi les couleurs du logo de 1975 à celles de celui de 1986. Cependant, l'habillage antenne (le relief de la vie) sera dans un premier temps inchangé, seul le logo noir et jaune ayant été remplacé par le nouveau. Ce n'est que le 4 février 1991, qu'un nouvel habillage à dominante bleue est mis à l'antenne, conçu par l'agence de publicité Publicis. Le directeur de l'antenne d'alors, Jacques Chancel, prête sa voix à l'indicatif d'ouverture d'antenne[20].

Depuis 1992, l'identité visuelle de France Télévisions a été confiée à l'agence de design Gédéon qui nʼa cessé dʼaccompagner France 3 en créant différentes générations dʼhabillages. Celui de 1992, basé sur les couleurs nationales françaises, conserve pour France 3 la couleur bleue qui a accompagné la chaîne dans ses identités visuelles précedentes.

Un nouvel habillage est arrivé le 5 septembre 2011, toujours réalisé par Gédéon. Les 24 régions françaises sont représentées par 24 cases[21].

  Logos

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

  Slogans

  • 1972-1974 : « Des programmes comme la troisième chaîne, ça ne s'échange pas »
  • 1975-1986 : « FR3, la seule chaîne régionale  »
  • 1986-1987 : « FR3, c'est 3 fois mieux ! »
  • 1987-1991 : « FR3, Le relief de la vie »
  • 1991-1992 : « Toutes les télévisions vont à l'autre bout du monde, FR3, en plus, va au bout de la rue »
  • 1991-1992 : « FR3, la télé pour de vrai »
  • 1992-2001 : « France 3, la télé qui prend son temps »
  • 2001-2010 : « France 3, de près, on se comprend mieux »[24]
  • 2010-2011 : « France 3, avec vous, à chaque instant »
  • Depuis 2011 : « Entre nous, on se dit tout »

  Organisation

  Dirigeants

Présidents-Directeurs généraux :

À partir du 7 septembre 1992, le poste de président-directeur général de FR3 fusionne avec celui de France Télévisions.

Directeurs généraux :

Directeurs de l'Antenne :

Directeurs des programmes :

  • Serge Moati : 24/06/1981 - 18/09/1982
  • Thierry Caillon : 1982 - 1986
  • Yves Jaigu : 03/12/1986 - 12/1989
  • Jacques Chancel : 12/1989 - 12/1990
  • Pierre Badel : 12/1990 - 10/04/1992
  • Jean-Pierre Cottet : 1994 - 1996
  • Bertrand Mosca : 01/2000 - 02/09/2005
  • Vincent Meslet : 02/09/2005 - 01/07/2009
  • David Djaoui : 01/07/2009 - 27/10/2010
  • Pierre Sled : depuis le 27/10/2010

Directeurs de l'information :

Directeurs de l'unité jeunesse :

  • Hélène Fatou : 01/01/1975 - 21/10/1985
  • Mireille Chalvon : 1985 - 1994
  • Bertrand Mosca : 1994 - 1996
  • Ève Baron : 1996 - 2005
  • Julien Borde : depuis 2005

Directeurs de la Communication :

  • Anne Brucy : 01/2000 - 05/12/2005
  • Eve Demumieux : depuis le 6 décembre 2005

  Capital

Du 31 décembre 1972 au 31 décembre 1974, la troisième chaîne faisait partie intégrante de l'ORTF dont le capital était détenu à 100 % par l'État français. Du 1er janvier 1975 au 4 janvier 2010, France Régions 3 puis France 3 est devenue une société nationale de programme publique toujours détenue à 100 % par l'État français. Depuis cette date, France 3 a perdu son statut de société pour devenir une part intégrante de l'entreprise commune France Télévisions SA dont le capital est détenu à 100 % par l'État français.

  Mission

France 3 est une chaîne généraliste à vocation nationale et régionale qui se différencie des autres chaînes en diffusant davantage d'émissions culturelles et éducatives. Sa vocation régionale et locale est réaffirmée dans son nouveau cahier des missions et des charges. Elle doit « privilégier l'information décentralisée et les événements régionaux… » et faire connaître les régions de France et l'Europe en accordant « une large place à leurs spectacles vivants ».

  Sièges

Le siège initial de la troisième chaîne était situé au 13-15, rue Cognacq-Jay à Paris, qui regroupait tous les services de télévision de l'ORTF.

Conservé par TF1 après la scission de l'Office en 1975, FR3 installe son siège dans un hôtel particulier situé avenue du Recteur-Poincaré, puis à la Maison de la radio au 116 avenue du Président-Kennedy dans le XVIe arrondissement de Paris et sa rédaction au 28 Cours Albert-Ier dans le VIIIe arrondissement.

En septembre 1998, France 3 intègre le nouveau siège de France Télévision au 7, esplanade Henri de France dans le XVe arrondissement, qui abrite aussi France 2 et France 4.

  France 3 Cinéma

France 3 Cinéma est la structure de la chaîne chargée de coproduire des films.

  Structures régionales

  Tour de France 3 Provence-Alpes, à Marseille.

Voir aussi : Développement de la télévision régionale de la R.T.F.

Dès son origine, la troisième chaîne française dispose des nombreux Centres d'Actualités Télévisées (CAT) régionales de l’O.R.T.F. développés depuis 1963. De 1975 à 1982, FR3 était organisée autour de douze directions régionales, dont une direction DOM-TOM, pilotant l'ensemble des radios et télévisions régionales. En 1982, les radios régionales sont transférées à Radio-France, la direction régionale de Normandie est créée par détachement de celle de Paris Île-de-France Centre, une direction territoriale est instituée en Corse par détachement de celle de Provence-Alpes Côte d'Azur et la Direction DOM-TOM est supprimée suite au transfert de ses activités à RFO. De 1982 à 2010, FR3 puis France 3 compte treize directions régionales et douze centres dits « excentrés ». Regroupées souvent deux par deux, les régions avaient chacune une rédaction régionale et également plusieurs rédactions locales chargées de mini-journaux locaux.

Directions régionales FR3 (1975-2010) :

Direction régionale FR3 DOM-TOM (1975-1982) :

Depuis le 4 janvier 2010, une nouvelle organisation de France 3 a été mise en place dans le cadre de la réforme de France Télévisions comme entreprise unique. L’un des changements majeurs pour France 3 est la suppréssion de ses 13 directions régionales remplacées par quatre pôles de gouvernance (Nord-Est, Nord-Ouest, Sud Ouest et Sud-est) localisés dans quatre grandes villes de France (Strasbourg, Rennes, Bordeaux et Marseille)[25]. Les régions sont redécoupées en 24 antennes dites de proximité.

Antennes de proximité et centres de productions régionaux :

Aux vingt-quatre antennes de proximité s’ajoutent une quarantaine de bureaux permanents produisant un journal quotidien de sept minutes en semaine, en complément des éditions régionales. Par ailleurs, une unité basée à Écully dans le Rhône est chargée de produire les journaux d'informations de France 3 Sat.

Les antennes de proximité de France 3 diffusent également des émissions en langues régionales : en occitan et en basque sur France 3 Aquitaine, en occitan (provençal) sur France 3 Provence-Alpes, en breton sur France 3 Bretagne, en catalan et en occitan sur France 3 Midi-Pyrénées, en occitan sur France 3 Auvergne, en corse sur France 3 Corse et en alsacien, voire en allemand avec sous-titrage (Triangle) sur France 3 Alsace.

France 3 diffuse ainsi pendant ses grands journaux (le 12/13 et le 19/20) des éditions régionales accompagnées d’émissions hebdomadaires développant des thèmes proches des téléspectateurs : art de vivre local, politique régionale, vie des cités de banlieue. Cette particularité de la chaîne a permis à son 19/20 de résister longtemps en termes d’audience face aux programmes des chaînes privées. Elle n’a cependant plus l’exclusivité de l’information régionale. En effet, les chaînes privées françaises développent depuis une décennie — à un niveau moindre cependant — l’actualité locale dans le cadre de leurs sessions d’information : collaboration de TF1 et M6 avec des quotidiens locaux, reportages du JT de 13 heures de TF1 et de France 2, éditions locales du 6 minutes sur M6...

Outre les trois journaux nationaux (le 12/13, le 19/20 et Soir 3) et l’édition des régions France 3 diffuse quotidiennement :

24 éditions régionales 12/13, 19/20 et Soir 3 44 éditions locales 19/20 6 éditions en langues régionales
  • Alpes
  • Alsace
  • Aquitaine
  • Auvergne
  • Bourgogne
  • Bretagne
  • Centre
  • Champagne-Ardenne
  • Corse
  • Côte d'Azur
  • Franche-Comté
  • Languedoc-Roussillon
  • Limousin
  • Lorraine
  • Midi Pyrénées
  • Nord Pas-de-Calais
  • Haute-Normandie
  • Basse-Normandie
  • Paris Île-de-France
  • Pays de la Loire
  • Picardie
  • Poitou-Charentes
  • Provence-Alpes
  • Rhône-Alpes
  • Ariège / Foix
  • Atlantique / La Rochelle
  • Baie de Seine / Le Havre
  • Berry
  • Brive
  • Bordeaux-Métropole
  • Caen-Métropole
  • Champagne info
  • Cherbourg 7 jours en Cotentin (hebdomadaire)
  • Clermont soir
  • Pays de Corrèze / Brive
  • Côte d'Opale
  • Côte varoise / Toulon
  • Estuaire / Nantes
  • Euskal Herri / Pays basque
  • Grand Lyon
  • Grenoble
  • Haute-Alsace
  • Haute-Bretagne
  • Iroise / Brest
  • Lille Métropole
  • Limoges
  • Maine
  • Marseille
  • Metz
  • Montpellier
  • Nancy
  • Nice
  • Nord Franche-Comté
  • Orléans Loiret
  • Pays Gardois / Nîmes
  • Pau Sud-Aquitaine
  • Périgord
  • Quercy-Rouergue / Rodez
  • Rouen-Métropole
  • Pays Catalan / Perpignan
  • St-Étienne
  • Strasbourg Deux-rives
  • Sud Bourgogne
  • Tarbes
  • Tarn / Albi et Castres
  • Toulon
  • Toulouse
  • Touraine Val de Loire
  • An Taol Lagad / Breton
  • Occitan
  • Noï/ Corsica
  • Prouvençau / Provençal
  • Rund Um / Alsacien
  • Catalan
  • Euskal Herri/Pays basque (certains reportages)

  Présentateurs et présentatrices

Présentateurs et présentatrices Émission(s)
Véronique Augier Avenue de l'Europe
Olivier Barrot Un livre, un jour
Amélie Bitoun En course sur France 3
Marlène Blin 12/13 (remplaçante en semaine)
Arnaud Boetsch Commentaires de Roland Garros
Arielle Boulin-Prat Des chiffres et des lettres
Laurent Boyer Midi en France
Concours Eurovision de la chanson 2011
François Brabant Commentaires de Roland Garros
Lionel Chamoulaud Commentaires de Roland Garros
Karen Cheryl Les Grands du rire
Frédéric Courant C'est pas sorcier
Patrice Dominguez Commentaires de Roland Garros
Mireille Dumas Vie privée, vie publique
Samuel Etienne 12/13 (titulaire en semaine), Histoire immédiate
Cyril Féraud Slam
Le Tournoi d'orthographe
Personne n'y avait pensé !
Carole Gaessler 19/20 (titulaire en semaine)
Tatiana Golovin Roland Garros
Jamy Gourmaud C'est pas sorcier

Comprendre la route, C'est pas sorcier
Incroyables Expériences

Memona Hintermann-Afféjee Soir 3 (remplaçante le week-end)
Gérard Holtz Évènements sportifs
Martin Igier Voix publique
Marie-Sophie Lacarrau 19/20 (remplaçante en semaine)
Philippe Lafon Un jour à Roland
Louis Laforge Des racines et des ailes
Yves Lecoq Les Grands du rire
Julien Lepers Questions pour un champion
Questions pour un super champion
Francis Letellier Soir 3 (titulaire le week-end)
12/13 dimanche
Stéphane Lippert 12/13 et 19/20 (remplaçant le week-end)
Patricia Loison Soir 3 (titulaire en semaine)
Elise Lucet Pièces à Conviction
Daniela Lumbroso Chabada
Laurent Luyat Événements sportifs
Dominique Martinaud Questions au gouvernement
Catherine Matausch 12/13 et 19/20 (titulaire le week-end)
Nelson Monfort Évènements sportifs
En course sur France 3
Laëtitia Nallet Côté Maison
Georges Pernoud Thalassa
Sarah Pitkowski Commentaires de Roland Garros
Sabine Quindou C'est pas sorcier
Bertrand Renard Des chiffres et des lettres
Florian Ringuedé 12/13 (remplaçant en semaine)
La Voix est libre
Laurent Romejko Des chiffres et des lettres
Henry-Jean Servat Les Grands du rire
Henri Sannier Tout le sport
Nathalie Simon Intervilles
Midi en France (chroniqueuse)
Frédéric Taddeï Ce soir (ou jamais !)

  Anciens présentateurs ayant officiés sur la chaîne

  Programmes

Au sein du groupe France Télévisions, France 3 est relativement moins soumise à des contraintes d’audience que France 2. Cela permet à la chaîne de poser aux heures dites de grande écoute des programmes culturels.

  Grille de programmes

Les séries télévisées sont en vert ; les téléfilms[26],[27] en rose ; les journaux télévisés en bleu ; les émissions en marron doré et les films en marron.

06:45 08:55 10:50 11:50 13:00 13:45 14:05 14:55 16:15 16:50 17:30 18:10 18:50 20:10 20:35 22:30 23:00
Lundi Ludo Des Histoires et des vies Midi en France 12/13 13 h avec vous En course sur France 3 Inspecteur Derrick Film Slam Des chiffres et des lettres Questions pour un champion 19/20 Plus belle la vie Divertissement Soir 3 Documentaire
Mardi Questions au gouvernement Nous nous sommes tant aimés Téléfilm Ce soir (ou jamais !)
Mercredi C'est pas sorcier Des racines et des ailes ou Histoire immédiate Magazine
Jeudi Série Film Film
Vendredi Thalassa Documentaire
06:35 08:20 11:30 12:00 12:50 13:25 15:00 15:45 16:15 17:25 18:00 18:35 18:55 20:10 20:35 22:05 23:45
Samedi Ludo Samedi Ludo Samedi avec vous 12/13 Planète gourmande Les Grands du rire En course sur France 3 Ça déménage Samedi avec vous Personne n'y avait pensé ! Questions pour un champion Avenue de l'Europe 19/20 C'est pas sorcier Téléfilm Soir 3






Dimanche C'est pas sorcier Dimanche avec vous 30 millions d'amis Maigret En course sur France 3 Le Tuteur Chabada Questions pour un super champion Zorro Les Piliers de la terre (mini-série) (3 épisodes inédits) Soir 3

  Journaux télévisés

  Ancien plateau du JT de France 3 (jusqu'au 7 avril 2008).

France 3 propose trois sessions d'information par jour : le 12/13, le 19/20 et le Soir 3.

  La météo

Elle est présentée par[28] :

  Émissions

  Les régions dans les fictions de la chaîne

La vie des régions transparaît également dans les séries et téléfilms de la chaîne. Ces séries présentent une vie simple et calme, troublée par un événement plus ou moins tragique, mais toujours dans un esprit humaniste. Tandis que le plus souvent les autres chaînes françaises présentent des héros urbains comme des policiers ou des juges. Voir par exemple le feuilleton Plus belle la vie ou encore les séries Louis la Brocante, Fabien Cosma, Famille d'accueil se déroulent en province dans des régions rurales.

  Émissions disparues

  Séries

Voici une liste de séries emblématiques qui sont ou ont été diffusées sur la troisième chaîne de l'ORTF, sur FR3 puis France 3.

Séries françaises Drapeau : France :

Séries américaines Drapeau : États-Unis:

Séries britanniques Drapeau : Royaume-Uni:

Séries allemandes Drapeau : Allemagne:

Séries canadiennes :

  Dessins animés

Depuis 1975, FR3 puis France 3 diffuse des dessins animés chaque matin et chaque après-midi jusqu'en septembre 2006

Nom de l'émission qui diffuse des dessins animées Année de diffusion Présentation Chaîne Horaire
FR3 Jeunesse 1975 - 1986 Il n'y a pas de présentateur FR3 Matin et après-midi
Le Disney Channel 1985 - 1988 Guy Montagné, Donald Duck, Jean Rochefort et Vincent Perrot FR3 Le samedi à 20H05
Amuse 3 1986 - 1991 David le Gnome et Lisa FR3 Matin et après-midi
Samdynamite 1989 - 1991 Brenda et Denver FR3 Le samedi après midi et soir
Les Minikeums 1993 - 2000 Les Marionnettes France 3 Matin et après-midi
MNK 2000 - 2002 Les Marionnettes France 3 Matin et après-midi
TO3 2002 - 2004 Théo et Luna France 3 Matin et après-midi
France Truc 2004 - 2006 Truc, Truk et Truque France 3 Matin et après-midi
Toowam 2006 - 2009 Il n'y a pas de présentateur France 3 Seulement le matin et l'apres-midi jusqu'en septembre 2006
Ludo depuis 2009 Il n'y a pas de présentateur France 3 Seulement le matin


  Diffusion

La troisième chaîne, puis FR3, puis France 3, a été diffusée au standard UHF SÉCAM L sur le troisième réseau national analogique hertzien, composé de 3620 points d’émission ou réémissions, du 31 décembre 1972 au 30 novembre 2011, date de l'arrêt de la télévision analogique en France. Elle était la chaîne française la mieux diffusée par le réseau hertzien analogique terrestre grâce notamment à ses stations régionales bien implantées sur tout le territoire. La chaîne fut intégralement diffusée au format 14/9 sur son réseau terrestre analogique à partir du 7 avril 2008.

France 3 est aujourd'hui disponible sur la Télévision numérique terrestre en France et en Andorre, les réseaux câblés français, belge, luxembourgeois, monégasque, suisses romands et allemands, les bouquets satellite français et mauricien, ceux de télévision IP en France, en Belgique, au Luxembourg et en Suisse romande. Depuis le 7 avril 2008, France 3 a commencé à basculer au format 16/9 région par région. Le 15 décembre, France 3 diffuse ses premières émissions nationales en 16/9[29], dans un premier temps uniquement sur la version « France 3 Sat ». Cette opération s'est achevée le 27 juin 2009 à 7 heures par le passage officiel de France 3 en 16/9. Elle est disponible en HD (MPEG-4) depuis le 23 mai 2010 sur le câble et sur la télévision sur IP, mais pas encore sur le multiplex R5 (MR5) de la TNT. En tant que chaîne publique, tous les câblo-opérateurs, bouquettistes satellites et FAI ont l'obligation de la reprendre dans le service de base de leurs réseaux.

Ses principales émissions sont aussi relayées dans le monde entier par le biais de TV5Monde.

  Hertzien numérique

  • En France :

France 3 est diffusée en clair sur le multiplex R1 (SGR1) de la TNT au standard UHF PAL MPEG-2 (SDTV) depuis le 31 mars 2005. Elle est également diffusée dans sa version France 3 Sat sur le multiplex ROM 1 de la TNT outre-mer au standard UHF PAL MPEG-4 (SDTV) depuis le 30 novembre 2010.

  • En Andorre :

France 3 est diffusée sur le réseau de télévision numérique terrestre (TDT) de la Principauté d'Andorre, depuis le 25 septembre 2007.

  Câble

France 3 est diffusée sur les réseaux câblés français (Numericable, Zeop et SPM Télécom), belge (Numéricable, VOO, Telenet), luxembourgeois (Numericable), monégasque (Monaco Télécom), suisses (Cablecom, Naxoo et City TV) et allemands (Kabel Deutschland et Unitymedia). En France métropolitaine, le câblo-operateur Numericable diffuse uniquement la version régionale de France 3 correspondant au lieu de raccordement. En outre-mer et dans les pays étrangers, il s'agit de la version nationale France 3 Sat.

  Satellite

Une version nationale de France 3, sans les décrochages régionaux, et nommée France 3 Sat, fut mise en onde dès juin 1996 lors du lancement du bouquet TPS dont la chaîne était actionnaire. Suite à la fusion de TPS et CanalSat en avril 2007, elle est maintenant diffusée sur le bouquet satellite CanalSat (avec chacune de ses déclinaisons régionales sur des canaux spécifiques) et sur ses déclinaisons ultramarines et africaine (CanalSat Caraïbes, CanalSat Calédonie, CanalSat Réunion et CanalSat Horizons), la TV d'Orange et la TV d'Orange Caraïbe, BIS Télévisions, Parabole Réunion et Tahiti Nui Satellite. Elle fait également partie (avec chacune de ses déclinaisons régionales sur des canaux spécifiques) de l'offre gratuite FRANSAT (en SD et en HD via Atlantic Bird 3) et TNTSAT (en SD et en HD via Astra 1) qui permettent de recevoir les chaînes de la TNT par satellite, sans abonnement, dans les zones non couvertes par la TNT.

France 3 Sat est aussi diffusée sur le bouquet satellite Parabole Maurice, mais également sur l'opérateur belge et luxembourgeois TéléSAT.

  Télévision sur IP

France 3 Sat est diffusée sur les bouquets de télévision IP par ADSL et FTTH en France (Freebox TV, la TV d'Orange, le Bouquet TV de SFR, BBox TV, Dartybox, Box Mediaserv, OnlyBox et Izi TV), en Belgique (Belgacom TV), au Luxembourg (la Télé des P&T) et en Suisse romande (Swisscom TV). En France métropolitaine, tous les opérateurs de télévision sur IP diffusent aussi toutes les déclinaisons régionales de France 3 en plus du programme France 3 Sat.

  Notes et références

  1. Avant le démarrage de la 3ème chaîne : les programmes et les régions, Micros et caméras du 09/12/1972 - INA
  2. L'avenir de la troisième chaîne à Marseille, Actualités Méditerranée du 17/01/1972 - INA
  3. Lancement de la troisième chaine de l´ORTF le 31 décembre 1972
  4. Dirk Sanders : soirée inaugurale de la troisième chaîne, Nord actualités du 28/12/1972 - INA
  5. Le démarrage de la troisième chaîne à Lyon et à Clermont, Rhône Alpes actualités du 28/09/1973 - INA
  6. La Porteuse de pain : 1er épisode du 16/01/1973 - INA
  7. Loi n° 74-696 du 7 août 1974 relative à la radiodiffusion et télévision française, Journal Officiel du 8 août 1974
  8. Décret n° 82-790 du 17 septembre 1982 portant création d'une société nationale de télévision dénommée France Régions 3, Journal Officiel du 18 septembre 1982
  9. Jingle publicité de FR3 en 1983
  10. CSA - Communiqué de presse - Bilan 1989 d’Antenne 2 et FR3
  11. Bande annonce Soir 3 sur La Sept - FR3
  12. CSA - Communiqué de presse - Hervé Bourges nommé président des sociétés Antenne 2 et FR3
  13. Naissance de France Télévision le 7 septembre 1992 - INA
  14. France 3 reste sous les 10 %, et stagne à 9,7 % de part de marché. Sur le site jeanmarcmorandini
  15. Indicatifs d'ouverture et de fermeture d'antenne de la troisième chaîne de l'O.R.T.F. de 1972 à 1975
  16. Indicatif d'ouverture d'antenne de FR3 crée par Francis Lai du 6 janvier 1975 au 5 mai 1986 - INA
  17. Indicatif de fermeture d'antenne de FR3 crée par Francis Lai du 6 janvier 1975 au 5 mai 1986 - INA
  18. Indicatif d'ouverture d'antenne de FR3 de 1986 à 1988
  19. Indicatifs d'ouverture et de fermeture d'antenne de FR3 de 1988 à 1991
  20. Indicatif d'ouverture d'antenne de FR3 de 1990 à 1992
  21. Blog LeNodal Nouvel habillage France 3 2011
  22. Logos mythiques des chaînes de télé sur Lenodal.com
  23. Si le logo sans effet de 2002 a bel et bien disparu de l'antenne, il semblerait qu'il soit toujours le logo officiel, car il est toujours présent sur les documents en tous genres ainsi que sur les façades, y compris des bureaux inaugurés APRÈS 2008.
  24. Présentation rentrée 2001-2002 à France 3
  25. Voir la dernière page du document officiel traitant de la rentrée 2010
  26. Grille d'été: France 3 veut surprendre Sur le site lefigaro.fr
  27. France 3 : un été proche des Français Sur le site lepost.f
  28. meteo.france3.fr
  29. Le mardi 16 décembre 2008, France 3 passe au 16/9 Sur le site telesatellite

  Voir aussi

  Articles connexes

  Liens externes

   
               

 

Toutes les traductions de France_3


Contenu de sensagent

  • définitions
  • synonymes
  • antonymes
  • encyclopédie

Dictionnaire et traducteur pour mobile

⇨ Nouveau : sensagent est maintenant disponible sur votre mobile

   Publicité ▼

sensagent's office

Raccourcis et gadgets. Gratuit.

* Raccourci Windows : sensagent.

* Widget Vista : sensagent.

dictionnaire et traducteur pour sites web

Alexandria

Une fenêtre (pop-into) d'information (contenu principal de Sensagent) est invoquée un double-clic sur n'importe quel mot de votre page web. LA fenêtre fournit des explications et des traductions contextuelles, c'est-à-dire sans obliger votre visiteur à quitter votre page web !

Essayer ici, télécharger le code;

SensagentBox

Avec la boîte de recherches Sensagent, les visiteurs de votre site peuvent également accéder à une information de référence pertinente parmi plus de 5 millions de pages web indexées sur Sensagent.com. Vous pouvez Choisir la taille qui convient le mieux à votre site et adapter la charte graphique.

Solution commerce électronique

Augmenter le contenu de votre site

Ajouter de nouveaux contenus Add à votre site depuis Sensagent par XML.

Parcourir les produits et les annonces

Obtenir des informations en XML pour filtrer le meilleur contenu.

Indexer des images et définir des méta-données

Fixer la signification de chaque méta-donnée (multilingue).


Renseignements suite à un email de description de votre projet.

Jeux de lettres

Les jeux de lettre français sont :
○   Anagrammes
○   jokers, mots-croisés
○   Lettris
○   Boggle.

Lettris

Lettris est un jeu de lettres gravitationnelles proche de Tetris. Chaque lettre qui apparaît descend ; il faut placer les lettres de telle manière que des mots se forment (gauche, droit, haut et bas) et que de la place soit libérée.

boggle

Il s'agit en 3 minutes de trouver le plus grand nombre de mots possibles de trois lettres et plus dans une grille de 16 lettres. Il est aussi possible de jouer avec la grille de 25 cases. Les lettres doivent être adjacentes et les mots les plus longs sont les meilleurs. Participer au concours et enregistrer votre nom dans la liste de meilleurs joueurs ! Jouer

Dictionnaire de la langue française
Principales Références

La plupart des définitions du français sont proposées par SenseGates et comportent un approfondissement avec Littré et plusieurs auteurs techniques spécialisés.
Le dictionnaire des synonymes est surtout dérivé du dictionnaire intégral (TID).
L'encyclopédie française bénéficie de la licence Wikipedia (GNU).

Copyright

Les jeux de lettres anagramme, mot-croisé, joker, Lettris et Boggle sont proposés par Memodata.
Le service web Alexandria est motorisé par Memodata pour faciliter les recherches sur Ebay.
La SensagentBox est offerte par sensAgent.

Traduction

Changer la langue cible pour obtenir des traductions.
Astuce: parcourir les champs sémantiques du dictionnaire analogique en plusieurs langues pour mieux apprendre avec sensagent.

Dernières recherches dans le dictionnaire :

2669 visiteurs en ligne

calculé en 0,078s

   Publicité ▼

Je voudrais signaler :
section :
une faute d'orthographe ou de grammaire
un contenu abusif (raciste, pornographique, diffamatoire)
une violation de copyright
une erreur
un manque
autre
merci de préciser :

Mon compte

connexion

inscription

   Publicité ▼