» 
allemand anglais arabe bulgare chinois coréen croate danois espagnol estonien finnois français grec hébreu hindi hongrois islandais indonésien italien japonais letton lituanien malgache néerlandais norvégien persan polonais portugais roumain russe serbe slovaque slovène suédois tchèque thai turc vietnamien
allemand anglais arabe bulgare chinois coréen croate danois espagnol estonien finnois français grec hébreu hindi hongrois islandais indonésien italien japonais letton lituanien malgache néerlandais norvégien persan polonais portugais roumain russe serbe slovaque slovène suédois tchèque thai turc vietnamien

définition - Marcel Dupré

Marcel Dupré (n.)

1.Rouen 1886 Meudon 1971 organiste et compositeur français.

   Publicité ▼

définition (complément)

voir la définition de Wikipedia

dictionnaire collaboratif

Vous pouvez participer à l'enrichissement du dictionnaire et proposer vos propres définitions pour ce mot ou un autre.

Inscription possible avec votre compte Facebook

dictionnaire analogique

 

compositeur célèbre[Classe...]

musicien.[ClasseParExt.]

compositeur français.[Classe...]

organiste.[ClasseParExt.]

Marcel Dupré (n. pr.)


   Publicité ▼

Wikipedia

Marcel Dupré

                   
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dupré.

Marcel Dupré

Description de cette image, également commentée ci-après
 

Marcel Dupré à Francfort-sur-le-Main.

Naissance 3 mai 1886
Rouen, Drapeau de France France
Décès 30 mai 1971 (à 85 ans)
Meudon, Drapeau de France France
Activité principale Compositeur, organiste, pédagogue
Lieux d'activité Conservatoire de Paris; église Saint-Sulpice.
Formation Conservatoire de Paris
Maîtres Alexandre Guilmant, Louis Diémer
Enseignement Conservatoire de Paris
Élèves Jehan Alain, Marie-Claire Alain, Michel Chapuis, Pierre Cochereau, Jeanne Demessieux, Rolande Falcinelli, Jean Guillou, Jean-Jacques Grünenwald, Jean Langlais, Gaston Litaize, Olivier Messiaen, Odile Pierre, Henriette Puig-Roget
Récompenses Premier Grand Prix de Rome (1914)
Distinctions honorifiques Académie des beaux-arts (1956)

Œuvres principales

Répertoire

  • intégrale de mémoire de toute la musique d'orgue de J.S. Bach

Marcel Dupré, né à Rouen le 3 mai 1886 et mort à Meudon (Hauts-de-Seine) le 30 mai 1971, est un organiste, improvisateur, pédagogue et compositeur français.

Sommaire

  Biographie

Son père, Albert Dupré, qui deviendra en 1911 titulaire des grandes orgues de l’église abbatiale Saint-Ouen à Rouen, commence très tôt la formation musicale de son fils. La famille est musicienne : son grand-père maternel, Étienne Chauvière, doué d’une magnifique voix de basse, fait une carrière théâtrale et devient maître de chapelle de Saint-Patrice de Rouen. Sa mère, Alice Dupré-Chauvière, est pianiste et violoncelliste de talent. L’enfant bénéficie ainsi d’une influence héréditaire sur sa vocation. À l’âge de quatre ans, il est atteint d’ostéomyélite et doit subir l’ablation de la clavicule droite et garder le lit pendant plus de six mois.

En 1894, à huit ans, il joue en public, pour l’inauguration d’un orgue à Elbeuf, le Prélude en mi mineur de Jean-Sébastien Bach. Il commence à travailler avec Alexandre Guilmant en 1897 ; et l’année suivante, à onze ans, il devient titulaire du grand orgue de Saint-Vivien à Rouen. En 1902, il entre au Conservatoire de Paris dans la classe de Louis Diémer et en 1905 il obtient un premier Prix de piano. En 1906, Charles-Marie Widor le désigne comme son suppléant au grand orgue de l’église Saint-Sulpice. Dès son premier concours (1907), il décroche le premier prix d’orgue (classe d’Alexandre Guilmant). En 1909, il obtient un premier prix de fugue (classe de Charles-Marie Widor), et enfin, le 4 juillet 1914, la cantate Psyché Op. 4 lui vaut le Premier Grand Prix de Rome. La guerre l’empêche cependant d’aller séjourner à la Villa Médicis.

En 1907, à la suite d’un accident, il a la main droite immobilisée pendant plus d’un mois. Avec beaucoup d’imagination, il s’exerce à perfectionner son jeu de pieds par des exercices très complexes. Étant inapte au service militaire, il reste à Paris et écrit Quatre motets Op. 9 dont la première audition est donnée à Rouen en 1917 ; il compose cette même année, un De Profundis pour soli, chœurs et orchestre Op. 17 qui ne sera exécuté qu’en 1924 à Paris sous la direction de Paul Paray.

  Marcel Dupré devant son orgue à Meudon

Dès 1920, il présente au Conservatoire de Paris l’audition intégrale de mémoire, des œuvres pour orgue de Bach en dix récitals ; cet exploit est renouvelé l’année suivante au palais du Trocadéro. En 1921, il fait ses débuts à New York. À Philadelphie, il joue 18 récitals sur les orgues monumentales de Wanamaker. Deux ans de suite, il revient aux États-Unis pour donner 94 récitals en 1922 et 110 en 1923. Sa renommée ne cesse de grandir jusqu’en 1939, il fait le tour du monde donnant 40 concerts en Australie et 60 aux États-Unis et au Canada, dont l’intégrale Bach à Montréal. En 1925, il s’installe à Meudon et en 1926, après la mort de Gigout, il est nommé professeur d’orgue au Conservatoire de Paris et y enseignera jusqu’en 1954. Après de nombreuses années comme suppléant (depuis 1906), Dupré succède à Widor en 1934 comme titulaire du grand orgue de Saint-Sulpice, poste qu’il occupe jusqu’à sa mort, le dimanche de la Pentecôte de 1971. En 1947, il assure les fonctions de directeur général du Conservatoire américain de Fontainebleau. Pendant deux ans, de 1954 à 1956, il dirige le Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris.

En 1956, il a été élu à l'Académie des beaux-arts, où il succède à Marcel Samuel-Rousseau.

Bien entendu, il a beaucoup écrit pour l’orgue seul. Pour orgue et orchestre, on trouve une Symphonie en sol mineur (1927-1928) Op. 25 et un Concerto en mi mineur (1934) Op. 31. Pour jouer avec sa fille Marguerite, excellente pianiste, il compose Une Ballade (1932) Op. 30 et une Sinfonia (1946) Op. 42 pour piano et orgue. Dans le domaine de la musique de chambre, on lui doit : Sonate pour violon et piano, Op. 5 (1909) ; Cantilène et Légende pour violoncelle et piano (1916) Op. 13; Berceuse enfantine pour les mêmes instruments (1916) ; deux recueils de mélodies À l’amie perdue Op. 11; sept mélodies orchestrales (1911); Marquise, Les Deux Sœurs et Deux Chansons de Bilitis (1943). Un grand oratorio, La France au Calvaire pour soli, chœurs, orchestre et orgue, Op. 49, sur un poème de René Herval, exécuté le 25 juin 1956 pour l’inauguration de la réouverture de la cathédrale de Rouen.

Il publie également de nombreux ouvrages didactiques : un Traité d’improvisation à l’orgue (1924), une Méthode d’orgue (1927), un Cours d’harmonie, contrepoint et fugue (1938) et de monumentales éditions doigtées et commentées de l’œuvre pour orgue de Bach en 12 volumes (1938), des seize concertos de Haendel, des œuvres pour orgue de Mendelssohn, de Schumann et de César Franck.

  Marcel Dupré au grand orgue de l'église Saint-Sulpice à Paris
  Marcel Dupré au grand orgue Wanamaker de Philadelphie

René Dumesnil écrit[réf. souhaitée] : « Son œuvre est considérable, mais ce n’est pas seulement aux ouvrages publics qu’il doit une réputation universelle : son talent d’improvisateur fut reconnu en tous lieux du monde, pour l’un des plus extraordinaires dont un musicien ait été doué, et l’on a souvent regretté que cette musique édifiée sur un thème donné se soit évanouie à mesure qu’elle naissait. »

  Compositions

  Toutes les œuvres avec numéro d’opus

  • Op. 1 – Les Normands pour chœur et orchestre (1911)
  • Op. 2 – Élévation en si bémol majeur pour orgue ou harmonium (1912)
  • Op. 3 – Le Glaive pour soprano et orchestre (1914)
  • Op. 4 – Psyché pour voix et orchestre (1914) - cantate du Prix de Rome
  • Op. 5 – Sonate en sol mineur pour violon et piano (1909)
  • Op. 6 – Quatre Mélodies pour voix et piano (1913)
  • Op. 7 – Trois Préludes et Fugues pour orgue (1912) : no. 1 en si majeur, no. 2 en fa mineur, no. 3 en sol mineur
  • Op. 8 – Fantaisie en si mineur pour piano et orchestre (1912)
  • Op. 9 – Quatre Motets pour voix et deux orgues (1916) : O salutaris hostia – Ave Maria – Tantum ergo – Laudate
  • Op. 10 – Deux Pièces pour clarinette et piano (1917)
  • Op. 11 – À l’amie perdue, sept mélodies sur des poèmes de A. Angellier, pour voix et piano (1911)
  • Op. 12 – Six Préludes pour piano (1916)
  • Op. 13 – Deux Pièces pour violoncelle et piano (1916)
  • Op. 14 – Marche militaire pour piano (1915) ; version pour orchestre
  • Op. 15 – Orientale pour orchestre (1916)
  • Op. 16 – Scherzo pour orgue (1919)
  • Op. 17 – De Profundis pour solistes, chœur et orchestre (1917)
  • Op. 18 – Fifteen Pieces Founded on Antiphons (Vêpres du commun) pour orgue (1919)
  • Op. 19 – No. 1 Quatre Pièces pour piano (1921)
  • Op. 19 – No. 2 Cortège et Litanie pour orgue et orchestre (1925) ; version pour orgue seul (1923)
  • Op. 20 – Variations sur un noël pour orgue (1922)
  • Op. 21 – Suite Bretonne pour orgue (1923) : Berceuse – Fileuse – Les Cloches de Perros-Guirec
  • Op. 22 – Variations en do dièse mineur pour piano (1924)
  • Op. 23 – Symphonie-Passion pour orgue (1924) : Le monde dans l’attente du Sauveur – Nativité – Crucifixion – Résurrection
  • Op. 24 – Lamento pour orgue (1926)
  • Op. 25 – Symphonie en sol mineur pour orgue et orchestre (1927)
  • Op. 26 – Deuxième Symphonie pour orgue (1929) : Preludio – Intermezzo – Toccata
  • Op. 27 – Sept Pièces pour orgue (1931) : Souvenir – Marche – Pastorale – Carillon – Canon – Légende – Final
  • Op. 28 – Seventy-Nine Chorales pour orgue (1931)
  • Op. 29 – Le Chemin de la croix pour orgue (1931)
  • Op. 30 – Ballade pour orgue et piano (1932)
  • Op. 31 – Concerto en mi mineur pour orgue et orchestre (1934)
  • Op. 32 – Trois Élévations pour orgue (1935) : no 1. en mi majeur, no. 2 en la mineur, no 3. en sol majeur
  • Op. 33 – Poème héroïque pour orgue, cuivres et percussion (1935) ; version pour orgue seul
  • Op. 34 – No. 1 Ave verum pour solistes, chœur, orgue et orchestre (1917)
  • Op. 34 – No. 2 Angélus pour orgue (1936)
  • Op. 35 – Variations sur deux thèmes pour orgue et piano (1937)
  • Op. 36 – Trois Préludes et Fugues pour orgue (1938) : no. 1 en mi mineur, no. 2 en la bémol majeur, no. 3 en do majeur
  • Op. 37 – Évocation, poème symphonique pour orgue (1941) : I. Moderato – II. Adagio con tenerezza – III. Allegro deciso
  • Op. 38 – Le Tombeau de Titelouze pour orgue (1942)
  • Op. 39 – Suite pour orgue (1944) : Allegro agitato – Cantabile – Scherzando – Final
  • Op. 40 – Offrande à la Vierge pour orgue (1944) : Virgo mater – Mater dolorosa – Virgo mediatrix
  • Op. 41 – Trois Esquisses pour orgue (1945) : no.1 en do majeur, no. 2 en mi mineur, no. 3 en si bémol mineur
  • Op. 42 – Sinfonia pour orgue et piano (1946)
  • Op. 43 – Paraphrase on the Te Deum pour orgue (1945)
  • Op. 44 – Vision, poème symphonique pour orgue (1947)
  • Op. 45 – Eight Short Preludes on Gregorian Themes pour orgue (1948)
  • Op. 46 – Miserere Mei pour orgue (1948)
  • Op. 47 – Psaume XVIII, poème symphonique pour orgue (1949)
  • Op. 48 – Six Antiennes pour le Temps de Noël pour orgue (1952) : Ecce Dominus veniet – Omnipotens sermo tuus – Tecum principium – Germinavit radix Jesse – Stella ista – Lumen ad revelationem
  • Op. 49 – La France au Calvaire, oratorio pour solistes, chœur, orgue et orchestre (1953)
  • Op. 50 – Vingt-Quatre Inventions pour orgue (1956)
  • Op. 51 – Triptyque pour orgue (1957) : Chaconne – Musette – Dithyrambe
  • Op. 52 – Quatuor pour violon, alto, violoncelle et orgue (1958)
  • Op. 53 – Deux motets pour soprano et chœur (1958) : Memorare, o piissima Virgo – Alma Redemptoris Mater
  • Op. 54 – Nymphéas pour orgue (1959) : Rayons – Brumes – Les Fleurs – Temps Lourds – Brises – Nocturne – Aube – Vapeurs Dorées (inédit, composé pour l’orgue de Meudon)
  • Op. 55 – Trio pour violon, violoncelle et orgue (1960)
  • Op. 56 – Annonciation, deux méditations pour orgue (1961)
  • Op. 57 – Choral et Fugue pour orgue (1962)
  • Op. 58 – Trois Hymnes pour orgue (1963) : Matines – Vêpres – Laudes
  • Op. 59 – Two Chorales pour orgue (1963) : Freu dich sehr, o meine Seele – Liebster Immanuel, Herzog der Frommen
  • Op. 60 – Sonate en la mineur pour violoncelle et orgue (1964)
  • Op. 61 – In Memoriam, six pièces pour orgue «à ma fille» (Marguerite) (1965) : Prélude – Allegretto – Méditation – Quodlibet – Ricercare – Postlude
  • Op. 62 – Entrée, Canzona et Sortie pour orgue (1967)
  • Op. 63 – Quatre Fugues Modales pour orgue (1968) : Dorien – Phrygien – Locrien - Ionien
  • Op. 64 – Regina Cœli pour orgue (1969)
  • Op. 65 – Vitrail pour orgue (1969)
  • Op. 65 bis – Souvenir pour orgue (1965)

  Les œuvres sans numéro d’opus

  • Prière en sol majeur pour orgue (1895)
  • Fugue en do majeur pour orgue (1895)
  • La Fleur pour voix et piano (1897)
  • Oudlette dans le Puits pour voix et piano (1898)
  • Menuet pour piano, violon et violoncelle (1898)
  • Marche des Paysans pour piano (1898)
  • Barcarolle pour piano (1899)
  • Canon pour piano (1899)
  • Danse du Tambourin pour piano (1899)
  • Valse en do dièse mineur pour piano (1900)
  • Fugue en fa majeur (1900)
  • Fugue en la mineur pour orgue (1901)
  • Sonate (allegro) en do majeur, trio (1901)
  • Le songe de Jacob, cantate (1901)
  • Pièce caractéristique pour piano (1902)
  • Berceuse enfantine pour violoncelle et piano (1916)
  • Mélodies : Marquise, Les deux sœurs, Deux chansons de Bilitis (1943)
  • Épithalame pour orgue (1948)
  • Variations sur «Il est né le divin Enfant» (offertoire) pour orgue (1948)
  • Méditation pour orgue (1966)
  • Résonances pour orgue et orchestre (1943)

  Orgue seul

  • Élévation op. 2 (1911?) pour orgue ou harmonium
  • Trois Préludes et Fugues op. 7 (1912)
  • Scherzo op. 16 (1919)
  • Fifteen Pieces for Organ Founded on Antiphons (Vêpres du commun) op. 18 (1920)
  • Cortège et Litanie op. 19 No. 2 (1921)
  • Variations sur un noël op. 20 (1922)
  • Suite Bretonne op. 21 (1923)
  • Symphonie-Passion op. 23 (1924)
  • Lamento op. 24 (1926)
  • Deuxième Symphonie op. 26 (1929)
  • Sept Pièces op. 27 (1931)
  • Seventy-Nine Chorales op. 28 (1931)
  • Le Chemin de la croix op. 29 (1931)
  • Trois Élévations op. 32 (1935)
  • Angélus op. 34 No. 1 (1936)
  • Trois Préludes et Fugues op. 36 (1938)
  • Évocation op. 37 (1941)
  • Le Tombeau de Titelouze op. 38 (1942)
  • Suite op. 39 (1944)
  • Offrande à la Vierge op. 40 (1944)
  • Trois Esquisses op. 41 (1945)
  • Paraphrase on the Te Deum op. 43 (1945)
  • Vision op. 44 (1947)
  • Eight Short Preludes on Gregorian Themes op. 45 (1948)
  • Épithalame sans opus (1948)
  • Miserere Mei op. 46 (1948)
  • Psaume XVIII op. 47 (1949)
  • Six Antiennes pour le Temps de Noël op. 48 (1952)
  • Vingt-quatre Inventions op. 50 (1956)
  • Triptyque op. 51 (1957)
  • Nymphéas op. 54 (1959)
  • Annonciation op. 56 (1961)
  • Choral et Fugue op. 57 (1962)
  • Trois Hymnes op. 58 (1963)
  • Two Chorales op. 59 (1963)
  • In Memoriam op. 61 (1965)
  • Méditation sans opus (1966)
  • Entrée, Canzona et Sortie op. 62 (1967)
  • Quatre Fugues Modales op. 63 (1968)
  • Regina Coeli op. 64 (1969)
  • Vitrail op. 65 (1969)
  • César Franck - Morceau symphonique de «Rédemption» arrangé pour orgue

  Ouvrages pédagogiques

  • Traité d’improvisation à l’orgue (1926)
  • Méthode d’orgue (1927)
  • Cours d’harmonie analytique (1936)
  • Données élémentaires d’acoustique (1937)
  • Exercices préparatoires à l’improvisation libre (1937)
  • Manuel d’accompagnement du plain-chant grégorien (1937)
  • Cours de contrepoint (1938)
  • Cours de fugue (1938)

  Quelques élèves illustres

Françoise Aubut, Jehan Alain, Marie-Claire Alain, Jean Bonfils, Suzanne Chaisemartin, Michel Chapuis, Marie-Madeleine Chevalier-Duruflé, Jean Costa, Pierre Cochereau, Jeanne Demessieux, Rolande Falcinelli, André Fleury, Virgil Fox, Bernard Gavoty, Marie-Louise Girod, Jean Guillou, Jean-Jacques Grünenwald, Jeanne Joulain, Pierre Labric, Jean Langlais, Marcel Lanquetuit, Gaston Litaize, Olivier Messiaen, Odile Pierre, Noëlie Pierront, Henriette Puig-Roget, Antoine Reboulot, Françoise Renet, Henry Ryder, Luigi Ferdinando Tagliavini, Pierre Vidal.

  Bibliographie

  • Bruno Chaumet. Marcel Dupré, Souvenirs, Paris : Association des Amis de l'Art de Marcel Dupré, 2006.
  • Robert Delestre. L’Œuvre de Marcel Dupré, Paris : Éditions « Musique Sacrée », 1952.
  • Jeanne Demessieux. « L’Art de Marcel Dupré » in Études, Paris, avril 1950.
  • Marcel Dupré. Marcel Dupré raconte... , Paris : Bornemann, 1972.
  • Rolande Falcinelli. Marcel Dupré, 1955: Quelques œuvres, Paris : Alphonse Leduc, 1955.
  • Bernard Gavoty. Marcel Dupré, Genève : Éditions René Kister, Les Grands Interprètes, 1955.
  • Michael Murray. French Masters of the Organ, New Haven : Yale University Press, 1998.
  • Michael Murray. Marcel Dupré: The Work of a Master Organist, Boston : Northeastern University Press, 1985.
  • Graham Steed. The Organ Works of Marcel Dupré, Hillsdale, New York : Pendragon Press, 1999.

  Liens externes

  Documents divers

  Pièces d’orgue en vidéo

  • YouTube Prélude et fugue en si majeur op. 7 no 1 par Joseph Ripka à St-Sulpice.
  • YouTube Prélude en fa mineur op. 7 no 2 par Olivier Latry.
  • YouTube Fugue en fa mineur op. 7 no 2 par Olivier Latry.
  • YouTube Prélude et Fugue en sol mineur op. 7 no 3 par Carlo Curley.
  • YouTube Fugue en sol mineur op. 7 no 3 par Raul Prieto Ramirez.
  • YouTube Magnificat I, extrait des 15 Pièces op. 18 par Neal Biggers.
  • YouTube Cortège et Litanie op. 19 no 2 par Marcel Dupré.
  • YouTube Variations sur un noël op. 20, 1ère partie, par Giuseppe Raccuglia.
  • YouTube Variations sur un noël op. 20, 2e partie, par Giuseppe Raccuglia.
  • YouTube Symphonie-Passion op. 23 , 1er mouv. par Emmanuelle Henry.
  • YouTube Symphonie-Passion op. 23 , 4e mouv. par Sophie-Véronique Cauchefer-Choplin.
  • YouTube Carillon, extrait des 7 Pièces op. 27 par Marcel Dupré.
  • YouTube In Dulci Jubilo, extrait des 79 Chorals op. 28 par Neal Biggers.
  • YouTube Élévation op. 32 no 1, par Alison Luedecke.
  • YouTube Prélude op. 36 no 1, par Marcel Dupré.
  • YouTube Prélude et fugue op. 36 no 2, par Marcel Dupré.
  • YouTube Prélude et fugue op. 36 no 2, par Martin Bacot.
  • YouTube Prélude et fugue op. 36 no 3, par Marcel Dupré.
  • YouTube Paraphrase sur le Te Deum op. 43 par Philippe Delacour.
  • YouTube Lumen ad revelationem, no 6 des Six antiennes pour le temps de Noël op. 48, par Rick Berg.
  • YouTube Improvisation de Paolo Oreni sur l’orgue personnel de Marcel Dupré à Meudon.

  Partitions gratuites

Précédé par Marcel Dupré Suivi par
Lili Boulanger & Claude Delvincourt
Premier Grand Prix de Rome
1914
Jacques Ibert (1919)
Eugène Gigout
Professeur d'orgue du Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris
1926-1954
Rolande Falcinelli
Charles-Marie Widor
Organiste, Église de Saint-Sulpice
1934-1971
Jean-Jacques Grunenwald
Claude Delvincourt
Directeur du Conservatoire national supérieur de musique (CNSM)
1954-1956
Raymond Loucheur
   
               

 

Toutes les traductions de Marcel Dupré


Contenu de sensagent

  • définitions
  • synonymes
  • antonymes
  • encyclopédie

Dictionnaire et traducteur pour mobile

⇨ Nouveau : sensagent est maintenant disponible sur votre mobile

   Publicité ▼

sensagent's office

Raccourcis et gadgets. Gratuit.

* Raccourci Windows : sensagent.

* Widget Vista : sensagent.

dictionnaire et traducteur pour sites web

Alexandria

Une fenêtre (pop-into) d'information (contenu principal de Sensagent) est invoquée un double-clic sur n'importe quel mot de votre page web. LA fenêtre fournit des explications et des traductions contextuelles, c'est-à-dire sans obliger votre visiteur à quitter votre page web !

Essayer ici, télécharger le code;

SensagentBox

Avec la boîte de recherches Sensagent, les visiteurs de votre site peuvent également accéder à une information de référence pertinente parmi plus de 5 millions de pages web indexées sur Sensagent.com. Vous pouvez Choisir la taille qui convient le mieux à votre site et adapter la charte graphique.

Solution commerce électronique

Augmenter le contenu de votre site

Ajouter de nouveaux contenus Add à votre site depuis Sensagent par XML.

Parcourir les produits et les annonces

Obtenir des informations en XML pour filtrer le meilleur contenu.

Indexer des images et définir des méta-données

Fixer la signification de chaque méta-donnée (multilingue).


Renseignements suite à un email de description de votre projet.

Jeux de lettres

Les jeux de lettre français sont :
○   Anagrammes
○   jokers, mots-croisés
○   Lettris
○   Boggle.

Lettris

Lettris est un jeu de lettres gravitationnelles proche de Tetris. Chaque lettre qui apparaît descend ; il faut placer les lettres de telle manière que des mots se forment (gauche, droit, haut et bas) et que de la place soit libérée.

boggle

Il s'agit en 3 minutes de trouver le plus grand nombre de mots possibles de trois lettres et plus dans une grille de 16 lettres. Il est aussi possible de jouer avec la grille de 25 cases. Les lettres doivent être adjacentes et les mots les plus longs sont les meilleurs. Participer au concours et enregistrer votre nom dans la liste de meilleurs joueurs ! Jouer

Dictionnaire de la langue française
Principales Références

La plupart des définitions du français sont proposées par SenseGates et comportent un approfondissement avec Littré et plusieurs auteurs techniques spécialisés.
Le dictionnaire des synonymes est surtout dérivé du dictionnaire intégral (TID).
L'encyclopédie française bénéficie de la licence Wikipedia (GNU).

Copyright

Les jeux de lettres anagramme, mot-croisé, joker, Lettris et Boggle sont proposés par Memodata.
Le service web Alexandria est motorisé par Memodata pour faciliter les recherches sur Ebay.
La SensagentBox est offerte par sensAgent.

Traduction

Changer la langue cible pour obtenir des traductions.
Astuce: parcourir les champs sémantiques du dictionnaire analogique en plusieurs langues pour mieux apprendre avec sensagent.

Dernières recherches dans le dictionnaire :

2328 visiteurs en ligne

calculé en 1,092s

Je voudrais signaler :
section :
une faute d'orthographe ou de grammaire
un contenu abusif (raciste, pornographique, diffamatoire)
une violation de copyright
une erreur
un manque
autre
merci de préciser :

Mon compte

connexion

inscription

   Publicité ▼

César Franck - Marcel Dupré - St. Thomas New York - organ orgue orgel (8.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

J.S. Bach - Marcel Dupré - St-Sulpice - organ orgue orgel (12.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

Saint-Saëns Symphonie avec orgue - Marcel Dupré, Paul Paray - organ orgel (12.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

15 Pieces Op 18 (organ) Dupre, Marcel (6.5 GBP)

Usage commercial de ce terme

CESAR FRANCK CHORALE NO 3 IN A MINOR MARCEL DUPRE ORGAN DECCA AK1859-1860 (12.99 GBP)

Usage commercial de ce terme

MARCEL DUPRE FRANCK Pièce Heroique 3 Chorals LP MERCURY Fr. HI FI STEREO NMINT (15.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

Rendez-Vous a Saint-Sulpice marcel dupre (41.89 EUR)

Usage commercial de ce terme

79 Chorales (organ) Dupre, Marcel (13.95 GBP)

Usage commercial de ce terme

Marcel Dupre-Werke Für Orgel Vol.2 CD*NEU* (8.9 EUR)

Usage commercial de ce terme

Three Preludes and Fugues and Other Works for Organ Marcel Dupre Dover Publicati (20.42 EUR)

Usage commercial de ce terme

MARCEL DUPRE Organ Choral Prelude In thee is joy BACH 12" 78 HMV D1873 (24.99 GBP)

Usage commercial de ce terme

Louis Vierne Symphonie N 3 - Marcel Dupre Preludes & Fugues Op.7 Louis Vier (27.12 EUR)

Usage commercial de ce terme

Complete Organ Works IV MARCEL DUPRE (36.83 EUR)

Usage commercial de ce terme

Complete Organ Works VI MARCEL DUPRE (36.72 EUR)

Usage commercial de ce terme

NEU CD Marcel Dupre (1886-1971) - Symphonie für Orgel & Orchester op #DE51294812 (20.9 EUR)

Usage commercial de ce terme

Echos du 20E Siecle Marcel Dupre, Louis Broquet, Paul Hindemith, Franck Martin T (18.06 EUR)

Usage commercial de ce terme

Cathedral Windows - Deszo/Dupre,Marcel/Guinot,Georges A (1996, CD NEUF) Bertalan (14.06 EUR)

Usage commercial de ce terme

DUPRE MARCEL/ALAIN JEHAN-G. ROST DUPRE/ALAIN -TRILOGIES CD NEUF (16.1 EUR)

Usage commercial de ce terme

Marcel Dupre At Saint Sulpice Volume 2 Mercury Classical LP (10.99 GBP)

Usage commercial de ce terme