» 
allemand anglais arabe bulgare chinois coréen croate danois espagnol estonien finnois français grec hébreu hindi hongrois islandais indonésien italien japonais letton lituanien malgache néerlandais norvégien persan polonais portugais roumain russe serbe slovaque slovène suédois tchèque thai turc vietnamien
allemand anglais arabe bulgare chinois coréen croate danois espagnol estonien finnois français grec hébreu hindi hongrois islandais indonésien italien japonais letton lituanien malgache néerlandais norvégien persan polonais portugais roumain russe serbe slovaque slovène suédois tchèque thai turc vietnamien

définition - PORCELAINE

porcelaine (n.f.)

1.objet en porcelaine.

2.substance imperméable et translucide utilisée en céramique fine. Porcelaine de Limoges.

3.(zoologie)mollusque gastéropode, coquillage poli et luisant aux vives couleurs (Superfamille des Cypréoïdés).

   Publicité ▼

définition (complément)

voir la définition de PORCELAINE dans le Littré

voir la définition de Wikipedia

dictionnaire collaboratif

Vous pouvez participer à l'enrichissement du dictionnaire et proposer vos propres définitions pour ce mot ou un autre.

Inscription possible avec votre compte Facebook

synonymes - PORCELAINE

   Publicité ▼

voir aussi

locutions

-Carte porcelaine • Jingdezhen et la porcelaine • L'Assiette de porcelaine • Les Noces de porcelaine • Manufacture de porcelaine de Monaco • Manufacture de porcelaine de Nymphenburg • Manufacture royale de porcelaine de Berlin • Mon dieu de porcelaine • Musée national de la porcelaine Adrien Dubouché • Pagode de porcelaine de Nankin • Peinture sur porcelaine • Porcelaine (homonymie) • Porcelaine (papillon) • Porcelaine Noritake • Porcelaine argus • Porcelaine carte • Porcelaine crible • Porcelaine d'Imari • Porcelaine de Bayeux • Porcelaine de Bát Tràng • Porcelaine de Chantilly • Porcelaine de Chelsea • Porcelaine de Delft • Porcelaine de Limoges • Porcelaine de Saxe • Porcelaine de Tournai • Porcelaine de Valentine • Porcelaine de Wallendorf • Porcelaine froide • Porcelaine taupe • Poupée de porcelaine (album) • Revol porcelaine • Rose de porcelaine • Trianon de porcelaine

dictionnaire analogique


porcelaine (n.)




 

porcelaine (n. f.) [zoologie]


Le Littré (1880)

PORCELAINE (s. f.)[por-se-lè-n' ; au XVIIe siècle, plusieurs prononçaient pourcelaine, prononciation que l'on condamnait]

1. Terme d'histoire naturelle. Espèce de coquillage univalve, très poli (la cypraea, genre de mollusques gastéropodes pectinibranches, de la famille des enroulés).

2. Dans le moyen âge, nacre qu'on tirait de la coquille de la porcelaine, et qu'on employait à faire des vases et différents ustensiles.

Nom donné aux vases faits avec cette nacre.

3. Nom donné, par assimilation, à la poterie que l'on commença à apporter de l'Orient vers le XVIe siècle, et qui est ainsi définie : Poterie dure, compacte, imperméable, dont la cassure, quoique un peu grenue, présente aussi mais faiblement le luisant du verre et qui est essentiellement translucide, quelque faible qu'en soit la translucidité, BRONGNIART., Toute porcelaine a pour base le kaolin, auquel on ajoute un cinquième de pétunzé pour servir de fondant. Les premières pièces de porcelaine fabriquées en Saxe datent de 1702 ; la première fabrique de porcelaine en Angleterre est de 1752 ; et la manufacture royale de Sèvres fut fondée par Louis XV en 1756.

Pendant ce séjour à Paris, M. de Tschirnhaus fit part à M. Homberg d'un secret qu'il avait trouvé, c'est de faire de la porcelaine toute pareille à celle de la Chine ; on a cru jusqu'ici que la porcelaine était un don particulier dont la nature avait favorisé les Chinois et que la terre dont elle est faite n'était qu'en leur pays ; cela n'est point ainsi.... M. de Tschirnhaus avait donné à M. Homberg sa porcelaine en échange de quelques autres secrets de chimie qu'il en avait reçus, et il lui fit promettre que, de son vivant, il n'en ferait nul usage (FONTEN. Tschirnhaus.)

Il n'y a pas soixante ans que notre Europe a imité la porcelaine de la Chine ; nous la surpassons à force de soins ; mais ces soins mêmes la rendent très chère et d'un usage peu commun (VOLT. Frag. sur l'hist. art. XI)

Les connaisseurs divisent en six classes la porcelaine qui nous vient d'Asie : la porcelaine truitée, le blanc ancien, la porcelaine du Japon, celle de la Chine, le japon chiné et la porcelaine de l'Inde (RAYNAL Hist. phil. V, 27)

Toutes les porcelaines se font à Kingto-Ching, bourgade immense de la province de Kiansi ; elles y occupent cinq cents fours et un million d'hommes (RAYNAL ib. V, 27)

Porcelaine dure, poterie dont la pâte fine, compacte, très dure et un peu translucide, se ramollit en cuisant.

Porcelaine tendre, dite aussi porcelaine vitreuse, porcelaine composée d'une fritte vitreuse, rendue opaque et moins fusible par l'addition d'une argile marneuse, très calcaire.

4. Vase fait avec cette poterie.

A-t-elle, pour donner matière a votre haine, Cassé quelque miroir ou quelque porcelaine ? (MOL. F. sav. II, 6)

Chercher jusqu'au Japon la porcelaine et l'ambre (BOILEAU Sat. VIII)

Je viens, madame, de vous acheter pour dix mille francs de glaces, de porcelaines et de bureaux : ils sont d'un goût exquis ; je les ai choisis moi-même (LE SAGE Turcaret, III, 4)

Demi-porcelaine, sorte de faïence.

Votre manufacture de demi-porcelaine, qui est très supérieure à celle de Strasbourg ; ma poterie est, en comparaison de votre porcelaine, ce qu'est la Corse en comparaison de l'Espagne (VOLT. Lett. d'Aranda, 20 déc. 1771)

5. Adj. Cheval porcelaine, celui dont la robe est grise, luisante et marquée de poils couleur d'ardoise.

REMARQUE

Sorte de terre très fine, et à demi-vitrifiée par l'action du feu, dit l'Académie. Sur quoi Legoarant remarque qu'il n'y a aucune terre portant le nom de porcelaine, lequel est donné à une poterie.

HISTORIQUE

XIIIe s.Il ont monnoie si faite ; car il despendent pourcelaines blanches que l'en treuve en la mer.... (MARC POL p. 389)Cité où l'en fait moult d'escuelles et de pourcelaines qui sont moult belles (MARC POL p. 533)

XIVe s.Un tableau de pourcelaine, quarré, de plusieurs pieces, et ou milieu l'ymage de Nostre Dame, garny d'argent doré, à ouvrage d'oultremer (DE LABORDE Émaux, p. 468)Uns petits tableaux carrez de pourcelaine où est entaillié un crucefiement Nostre Dame et St Jean, sans nulle garnison (DE LABORDE ib. p. 469)

XVe s.Un plat fait de pourcelaine, sanz aucune garnison, estant dedans un estuy de cuir, non prisé pour ce qu'il a esté rompu en amenant de Bourges à Paris (DE LABORDE ib.)Une piece de pourcelaine pour faire un porte paix, en laquelle est le baptisement Nostre Seigneur (DE LABORDE ib.)Deux aultres esguieres d'une sorte de porcelayne bleue (DE LABORDE ib. p. 470)Une cuillier de porcelayne garnye d'argent doré (Bibl. des ch. 6e série, t. I, p. 365)Il y a grande quantité de vaisseaux de porcelaine que les marchands vendent en public au Caire ; et les voyant nommez d'une appellation moderne et cherchant leur etymologie françoise, j'ay trouvé qu'ils sont nommez du nom que tient une espèce de coquille de porcelaine (BELON dans DE LABORDE, Émaux, p. 471)

ÉTYMOLOGIE

M. de Laborde, Émaux, p. 463, a fait voir que la porcelaine employée à différents objets d'art et de luxe était la nacre de la coquille dite porcelaine. " Cette expression, dit-il, à part quelques variantes sans importance, reste la même et s'applique à la même chose jusqu'au XVIe siècle. Alors elle se bifurque pour conserver d'une part sa vieille signification, et pour s'étendre de l'autre à des vases et ustensiles d'importation étrangère, qui offraient la même blancheur nacrée. C'était la poterie émaillée de la Chine qui s'emparait de ce nom, auquel elle n'avait droit que par une analogie de teinte et de grain. " Tandis que M. de Laborde arrivait à ce résultat par l'examen archéologique, M. Mahn y arrivait aussi de son côté par l'examen étymologique. Il demeure donc établi que la porcelaine poterie, dont le nom ne provient d'aucune langue orientale, a été dite ainsi de la porcelaine du moyen âge, sorte de nacre. Cette porcelaine nacre a été ainsi nommée de la porcelaine coquille ; norm. pourceline ; ital. porcellana ; espagn. et portug. porcelana. Porcellana, porcelletta, noms italiens de coquilles, proviennent de porca, vulve de truie, par quelque assimilation semblable à celle qui fait appeler pucelage un certain coquillage. On nommait aussi pourcelaine le pourpier.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

PORCELAINE. - REM. Ajoutez :

2. Saint François de Sales dit porceline : Un vaisseau de belle porceline, Introduct. à la vie dévote, II, 8. On rapprochera cette forme du normand pourceline, dit de la coquille.

Wikipedia

Porcelaine

                   
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Porcelaine (homonymie).

La porcelaine est une céramique fine et translucide produite à partir du kaolin par cuisson à plus de 1200°. Elle est majoritairement utilisée dans les arts de la table.

Les techniques de fabrication de la porcelaine atteignent leur perfection en Chine au XIIe siècle, et, en France, à Limoges au XIXe siècle.

Si les Britanniques utilisent les termes China ou Bone china pour désigner respectivement la porcelaine dure et une porcelaine plus tendre répandue au Royaume-Uni, cette céramique est baptisée porcellana par les italiens qui la ramènent de Chine au XVe siècle.

Elle est nommée ainsi en référence à l'apparence des coquillages de type Cypraea dont ils la croyaient extraite[N 1].

  Porcelaine chinoise de l'an 1000
  coquillage Cypraea carneola
  Soupière par Jacques-François Micaud (1732/1735-1811), Porcelaine de Sèvres. Galerie nationale de Victoria, Australie.

Sommaire

  Historique

  Lettre de Francois Xavier d'Entrecolles décrivant les techniques chinoises de fabrication de la porcelaine, 1712, publiée par Du Halde en 1735.

Après de long débats scientifiques, les experts de la céramique chinoise considèrent aujourd'hui que c'est sous la dynastie des Han de l'est (entre -206 et 220 après Jésus-Christ) que sont apparues les toutes premières porcelaines véritables. Pour arriver à cette conclusion, ils ont mis au point une batterie de critères faisant intervenir la température de cuisson (1260° à 1300 °C), la proportion de kaolin (30% à 60%), le taux d'oxyde de fer (moins de 1,7%), le taux de porosité (0,6%), le taux d'absorption (0,3%), l'aspect translucide (jusqu'à 5 à 8 mm), ou encore la résonance au choc[1].

La conduite de la cuisson jusqu'à 1200 °C environ et les poteries blanches vitrifiées utilisant des pâtes principalement composées de kaolin existent donc en Chine depuis le IIIe siècle au moins, même si à cette époque la très grande majorité des céramiques étaient en fait de simples poteries, ou, au mieux, des grès[N 2]. Cette découverte très ancienne de la porcelaine a été un triomphe technique dans le domaine de la céramique, même s'il a fallu attendre les XVIIe et XVIIIe siècles pour voir affluer en Europe des porcelaines « coquilles d'œuf » dont la minceur des parois mettait en valeur le caractère translucide.

  La porcelaine tendre

Les premières tentatives des potiers européens pour reproduire ces porcelaines chinoises remontent au XVIIe siècle, à un moment où leur composition était mal comprise et ses matériaux constituants n'étaient pas largement disponibles en Occident. Les premières formulations étaient des mélanges d'argile et de verre pilé ou fritte. La stéatite ou la chaux furent également incorporées dans certaines compositions. Ces premières porcelaines occidentales sont nommées porcelaines tendres. Malgré leurs imperfections techniques, elles participèrent à l'essor des manufactures anglaises et françaises (Chelsea, Vincennes, Chantilly, Saint-Cloud...). Les porcelaines tendres sont d'ailleurs couramment dénommées porcelaines anglaises ou porcelaines françaises.

Article détaillé : Porcelaine tendre.
  Bol à décor chinois, porcelaine tendre de Saint-Cloud, Famille verte 1730-1740, Musée des Arts décoratifs, Paris

  La porcelaine dure

La première description du processus de production de la porcelaine dure chinoise[N 3] et les premiers échantillons de kaolin furent introduits en France en 1712 par le Père d'Entrecolles, un jésuite qui était en poste à Jingdezhen.

Ehrenfried Walther von Tschirnhaus et Johann Friedrich Böttger découvrirent son procédé de fabrication en 1708 alors qu'ils travaillaient pour la manufacture de Meissen en Allemagne. Alors que des gisements de kaolin avaient été découverts en Saxe dès le début du XVIIe siècle, ce n'est qu'en 1768 que l'on découvrit les gisements de Saint-Yrieix-la-Perche au sud de Limoges, qui permirent enfin de reproduire en France la porcelaine dure. Elle sera connue sous l'appellation porcelaine allemande jusqu'à ce que Alexandre Brongniart, directeur de la Manufacture de Sèvres, ne standardise, après 1800, la composition de cette céramique exceptionnellement dure[2].

Les porcelaines de Sèvres et Limoges, mondialement connues depuis le XVIIIe siècle, font partie, avec les porcelaines allemandes, chinoises et polonaises, des porcelaines dures les plus fines et les plus réputées.

Article détaillé : Porcelaine dure.

  Procédés de fabrication

  Travail d'ébauchage et de tournassage de la pâte de porcelaine au XIXe siècle

La porcelaine n'est pas issue d'une argile naturelle. Elle est principalement composée d'un mélange de quartz, de feldspath[N 4] et de kaolin, additionnée d'argile à pipe (ball clay) afin d'augmenter sa plasticité. Le quartz et le feldspath sont réduits en poudre sous l'action de meules en granit, puis moulus par un cylindre en rotation contenant des galets et de l'eau. Le feldspath permet d'abaisser le point de vitrification de la porcelaine lors de la cuisson.

Les procédés furent à l'origine de nature semi-artisanale. Les pièces étaient réalisées par des ouvriers se distribuant dans plus d’une dizaine de catégories : modeleurs, polisseurs, tourneurs, mouleurs, garnisseurs, emballeurs et retoucheuses.

Au XIXe siècle, l'adoption de la technique du coulage d'une pâte fluide dans des moules réalisés en plâtre simplifie considérablement la fabrication des pièces. Les premiers objets fabriqués ainsi présentent parfois un défaut : la suture des parties gauche et droite est visible par un petit bourrelet qui n'a pas été suffisamment aplani.

Aujourd’hui, la fabrication débute par le modelage de pièces en fonction des besoins des chefs de cuisine. Le concept est ensuite travaillé pour obtenir une pièce esthétique réalisée en 3 dimensions qui sera utilisée pour la fabrication des moules en plâtre à partir d’une matrice sculptée à la main.

Les pièces sont produites par coulage dans un moule de résine poreux,(coulage gravitaire ou sous pression) ou bien par calibrage (la pâte plastique est pressée par un outil contre les parois.)

La pâte de porcelaine, après séchage, subit une première cuisson en dessous de 1000 °C. L'objet obtenu, ou biscuit, est fragile et poreux.

Le vernissage ou émaillage est obtenu par vaporisation ou trempage d’une couche d’émail (en poudre ou liquide) transformée après cuisson en un film vitrifié. Les véritables porcelaines translucides sont cuites entre 1260 °C et 1400 °C, mais certaines porcelaines, contenant plus de kaolin et moins de fondant, ont besoin d'une température de cuisson bien supérieure.

La cuisson est réalisée dans un four tunnel (jusqu'à 70 mètres de longueur) ou un four classique. Cette cuisson à haute température provoque une vitrification en profondeur qui rend indissociables le biscuit et sa glaçure.

  Emaillage
  Estampillage
  Peinture à la main
  Cuisson dans un four tunnel

  Caractères stylistiques

Deux grandes traditions décoratives sont propres à l'art de la porcelaine : les effets de translucidité et les décors à l'or[3].

  Dans le monde

  Allemagne

  Groupe en porcelaine par Bustelli, les amours ardentes, 1760, 14.4 cm. Porcelaine de Nymphenburg

  Autriche

  Brûle-encens Coréen en porcelaine celadon, dynastie Goryeo
  Fleurs de porcelaine (Madrid, XVIIIe siècle)
  Service à café « Noritake », Japon, vers 1920

  Belgique

  Chine

  Corée

  Espagne

  France

Le décret du 8 février 1978 détermine dans quel cadre et pour quels produits on peut utiliser le terme « porcelaine »[4].

  Italie

  Japon

  Pays-Bas

  Pologne

  • Chodzież, centre connu depuis le milieu du XIXe siècle.

  Portugal

  Service à café Elka créé par le designer tchèque Jaroslav Ježek

  République tchèque

  • Karlovy Vary, en République tchèque, est un important centre de production de porcelaines au typique dessin bleu cobalt sur fond blanc. La principale fabrique porte le nom des Thun, une famille princière de Bohême.

  Royaume-Uni

  Russie

  Vietnam

  Musées

La plupart des châteaux et palais européens possèdent des collections de porcelaine remarquables. Les musées regroupant majoritairement des collections de porcelaine qui sont incontournables pour comprendre l'esthétique et l'évolution du goût de la porcelaine sont les suivants:

  Symbolique

Les noces de porcelaine symbolisent les 20 ans de mariage dans le folklore français.

  Notes

  1. nommé ainsi du fait de sa ressemblance avec la vulve de la truie (porcella : truie en latin). Les coquillages de type Cypraea sont par ailleurs couramment appelés « porcelaines ». Le nom même de Cypraea fait une référence directe à Vénus
  2. La découverte par l'Europe du XVIIIe siècle des porcelaines « coquille d'œuf » des Qing nous conduit sans doute à associer la finesse des parois et la notion même de porcelaine ; une porcelaine véritable des Han de l'est pourrait donc avoir un corps trop épais pour que nous la percevions comme une porcelaine, dont elle aura cependant les caractéristiques - He Li, La Céramique chinoise, 2006, p. 39
  3. La porcelaine chinoise, c'est-à-dire la porcelaine véritable, « dure », par opposition à la « porcelaine tendre », la seule que l'on sut alors produire en Europe, jusqu'aux travaux de Ehrenfried Walther von Tschirnhaus et Johann Friedrich Böttger
  4. d'où l'appellation courante de porcelaine feldspathique ou porcelaine dure, par opposition à la porcelaine tendre phosphatique.

  Références

  1. HE Li : La Céramique chinoise (2006), page 39
  2. Vocabulaire technique de la Céramique, ouvrage collectif, éditions du patrimoine, 2001 (ISBN 2-85822-657-1)
  3. Christine Lahaussois, La céramique, p83.
  4. Sur Légifrance
  5. www.porzellanikon.org Site du Deutsches Porzellanmuseum

  Voir aussi

  Articles connexes

  Bibliographie

  • Li He, La Céramique chinoise, 2006, Thames & Hudson. ISBN 2-87811-270-9
  • Georges Le Gars, IMARI, faïences et porcelaine du Japon, de Chine et d'Europe, 2004, Éditions Massin, Paris
  • Christine Lahaussois, La céramique, Collection Arts et techniques, éditions Massin, (ISBN 2-7072-0255-X)

  Liens externes

  Glossaire

  • Aile  : Bord de l'assiette ou d'un plat qui est séparée du fond (bassin) par le marli.
  • Marli : Partie séparant le fond (bassin) de l'aile d'une assiette ou d'un plat.
  • Biscuit (homonymie) : Porcelaine sans glaçure, cuite au demi-grand feu. Sa surface a l'apparence du marbre. Les premières exécutions en biscuit ont été faites à Sèvres.
  • Camaïeu (peinture) : Peinture ton sur ton. Nuances à l'intérieur d'une même gamme de couleurs.
  • Chinoiseries : Décor de scènes fantaisistes créées par les peintres européens sur la vie des Chinois.
  • Colorants : Oxydes métalliques. Certains oxydes se dissolvent dans le fondant et présentent un ton très foncé.
  • Couteau à palette, ou spatule : Sert à la préparation de la couleur. Il est formé d'une lame souple en acier, montée sur manche en bois dur.
  • Essence grasse : Essence de térébenthine épaissie, partiellement oxydée.
  • Essence de térébenthine : Est obtenue par distillation de la résine de conifères.
  • Filet : Ligne très fine d'un millimètre soulignant l'arête de l'assiette.
  • Finissage : Se dit de la dernière phase d'application du décor tels que les traits d'ombre et la marque.
  • Four à moufle : Four à conduits de chaleur. Permet de cuire les porcelaines en les protégeant de l'action directe des flammes et des retombées de cendres.
  • Fritte : Pâte vitrifiable composée de différents éléments (à demi-translucide).
  • Glaçure (ou émail) : Couche supérieure vitrifiable formée des mêmes éléments que la masse de porcelaine mais dans un dosage différent. Le biscuit est plongé dans un bain de glaçure, rarement pulvérisée.
  • Glaçure stannifère : Couche blanche couvrante, à base d'étain, élément essentiel de la fabrication de la faïence et de la porcelaine de Chantilly.
  • Kakiémon : Nom d'une famille de potiers japonais actifs entre 1680 et 1720, dont les motifs décoratifs furent copiés pendant longtemps, plus particulièrement à Meissen, en Saxe, en raison de l'harmonie de leurs compositions et de leurs coloris.
  • Manufacture : Production artisanale (à la main) par opposition à fabrique industrielle.
  • Miroir : (ou Bassin) Partie centrale de l'assiette.
  • Palette de verre : Sert à la préparation de la couleur. Un verre à vitre peut suffire. On doit le remplacer dès qu'il devient mat, pour éviter l'usure des pinceaux.
  • Peinture sous glaçure : Est appliquée directement sur le biscuit puis est glaçurée et cuite.
  • Porcelaine dure : Céramique de la meilleure qualité, à base de kaolin. Elle est blanche, mince et translucide (Sèvres, Limoges).
  • Porcelaine tendre : Cuite à plus basse température que la porcelaine dure, sa pâte ne comporte pas de kaolin. Elle permet donc l'usage de couleurs sous couverte beaucoup plus variées (Chantilly, Saint-Cloud).
  • Tournette : Petit tour de table utilisé pour tracer les lignes, bordure, bande, filets et rubans.
   
               

 

Toutes les traductions de PORCELAINE


Contenu de sensagent

  • définitions
  • synonymes
  • antonymes
  • encyclopédie

Dictionnaire et traducteur pour mobile

⇨ Nouveau : sensagent est maintenant disponible sur votre mobile

   Publicité ▼

sensagent's office

Raccourcis et gadgets. Gratuit.

* Raccourci Windows : sensagent.

* Widget Vista : sensagent.

dictionnaire et traducteur pour sites web

Alexandria

Une fenêtre (pop-into) d'information (contenu principal de Sensagent) est invoquée un double-clic sur n'importe quel mot de votre page web. LA fenêtre fournit des explications et des traductions contextuelles, c'est-à-dire sans obliger votre visiteur à quitter votre page web !

Essayer ici, télécharger le code;

SensagentBox

Avec la boîte de recherches Sensagent, les visiteurs de votre site peuvent également accéder à une information de référence pertinente parmi plus de 5 millions de pages web indexées sur Sensagent.com. Vous pouvez Choisir la taille qui convient le mieux à votre site et adapter la charte graphique.

Solution commerce électronique

Augmenter le contenu de votre site

Ajouter de nouveaux contenus Add à votre site depuis Sensagent par XML.

Parcourir les produits et les annonces

Obtenir des informations en XML pour filtrer le meilleur contenu.

Indexer des images et définir des méta-données

Fixer la signification de chaque méta-donnée (multilingue).


Renseignements suite à un email de description de votre projet.

Jeux de lettres

Les jeux de lettre français sont :
○   Anagrammes
○   jokers, mots-croisés
○   Lettris
○   Boggle.

Lettris

Lettris est un jeu de lettres gravitationnelles proche de Tetris. Chaque lettre qui apparaît descend ; il faut placer les lettres de telle manière que des mots se forment (gauche, droit, haut et bas) et que de la place soit libérée.

boggle

Il s'agit en 3 minutes de trouver le plus grand nombre de mots possibles de trois lettres et plus dans une grille de 16 lettres. Il est aussi possible de jouer avec la grille de 25 cases. Les lettres doivent être adjacentes et les mots les plus longs sont les meilleurs. Participer au concours et enregistrer votre nom dans la liste de meilleurs joueurs ! Jouer

Dictionnaire de la langue française
Principales Références

La plupart des définitions du français sont proposées par SenseGates et comportent un approfondissement avec Littré et plusieurs auteurs techniques spécialisés.
Le dictionnaire des synonymes est surtout dérivé du dictionnaire intégral (TID).
L'encyclopédie française bénéficie de la licence Wikipedia (GNU).

Copyright

Les jeux de lettres anagramme, mot-croisé, joker, Lettris et Boggle sont proposés par Memodata.
Le service web Alexandria est motorisé par Memodata pour faciliter les recherches sur Ebay.
La SensagentBox est offerte par sensAgent.

Traduction

Changer la langue cible pour obtenir des traductions.
Astuce: parcourir les champs sémantiques du dictionnaire analogique en plusieurs langues pour mieux apprendre avec sensagent.

Dernières recherches dans le dictionnaire :

2124 visiteurs en ligne

calculé en 0,078s

   Publicité ▼

Je voudrais signaler :
section :
une faute d'orthographe ou de grammaire
un contenu abusif (raciste, pornographique, diffamatoire)
une violation de copyright
une erreur
un manque
autre
merci de préciser :

Mon compte

connexion

inscription

   Publicité ▼

très grand plat 39 cm en porcelaine de meissen décor fleur d oignon (75.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

rare égouttoir a fraise et son plat en porcelaine de saxe Dresden ? Meissen ? (35.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

Bouquet de fleurs blanches en porcelaine de Dresde. H. 9 cm Saxe Meissen (15.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

ANCIENNE BOITE A PILULES OU TABAC PORCELAINE DE SAXE SIGNATURE ÉPÉES CROISÉES (60.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

Ancienne Statuette Le Mendiant porcelaine de Saxe?meissen?signé couronne,a VOIR (40.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

PORCELAINE DE SAXE DRESDEN COUPE CORBEILLE AJOUREE RICHE DECOR PEINT MAIN (79.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

Bouquet de fleurs jaunes en porcelaine de Dresde. H. 9 cm Saxe Meissen (20.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

Belle boite porte brosse à dent en porcelaine de Paris, 19ème siècle (25.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

tête à tête porcelaine allemande vues de Londres années 1900 1910 (38.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

Paire de cache-pot époque Napoléon III en porcelaine de Paris (90.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

2 anciennes assiettes porcelaine ajourées femmes Schumann (13.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

Plat en porcelaine fine de Paris dlg Sevres decor peint or vert TBE (80.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

Cafetière en Porcelaine de Paris ou Haviland 19 ème (40.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

Assiette en porcelaine de MEISSEN, XIX°, Meissen plate (2) (40.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

Bouquet de fleurs roses en porcelaine de Dresde. H. 9,5 cm Saxe Meissen (15.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

MAGNIFIQUE JARDINIERE EN PORCELAINE BISCUIT LOUIS XVI AVEC 4 AMOURS XIX eme (150.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

Ancien bénitier en porcelaine de Paris sur fond de tapisserie XIXème siècle (45.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

Allemagne. Biscuit en porcelaine d'enfant assis sur un coussin. XIXe s. H. 8,5cm (15.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

SERVICE A CAFE ANNEES 70 PORCELAINE THOMAS GERMANY (50.0 EUR)

Usage commercial de ce terme