» 
allemand anglais arabe bulgare chinois coréen croate danois espagnol estonien finnois français grec hébreu hindi hongrois islandais indonésien italien japonais letton lituanien malgache néerlandais norvégien persan polonais portugais roumain russe serbe slovaque slovène suédois tchèque thai turc vietnamien
allemand anglais arabe bulgare chinois coréen croate danois espagnol estonien finnois français grec hébreu hindi hongrois islandais indonésien italien japonais letton lituanien malgache néerlandais norvégien persan polonais portugais roumain russe serbe slovaque slovène suédois tchèque thai turc vietnamien

définition - Trope (philosophie)

voir la définition de Wikipedia

   Publicité ▼

dictionnaire collaboratif

Vous pouvez participer à l'enrichissement du dictionnaire et proposer vos propres définitions pour ce mot ou un autre.

Inscription possible avec votre compte Facebook

Wikipedia

Trope (philosophie)

Un article de Wikipedia, l'encyclopédie libre.

Les tropes sont des propriétés particulières qui, en métaphysique analytique, sont considérées comme les constituants des objets du monde. Ils (le terme est masculin) s'opposent directement aux universaux qui sont censés être des propriétés (ou des relations) que plusieurs choses peuvent partager, comme le rouge de ce coquelicot et le rouge de la cape de Dracula. Pour les partisans des tropes, il est incompréhensible qu'une même propriété (le rouge) soit présente à plusieurs lieux différents tout en restant unifiée et identique à elle-même : mieux vaut parler de propriétés différentes (ce rouge de ce coquelicot ; ce rouge de cette cape) et irréductiblement individuelles, qui ne font jamais que se ressembler qualitativement et ne renvoient pas à l'existence d'une propriété universelle. Les tropes évitent ainsi ce problème d'une propriété commune, mais la théorie est caractérisée par une faiblesse classique qui concerne la manière dont elles sont connectées ensemble pour constituer une entité. Le lien classique est censé être celui d'une relation dite de comprésence, mais il se heurte à certains problèmes, le plus classique ayant été anticipé par Russell dans ses Problèmes de philosophie, qui montre que la connexion ouvre sur une régression à l'infini, ou implique à nouveau un universel. Des ré-aménagements sont tentés[1], et la théorie fait l'objet d'un fort intérêt et est en développement.


Sommaire

Histoire

Le terme "trope" s'est imposé dans la littérature, mais les entités qu'il est supposé désigner ont été qualifiées par divers noms dans l'histoire de la philosophie. Par exemple, on parlait d'accidents individuels dans la scolastique médiévale[2], à partir de la qualification d'Aristote. Ces entités sont aussi présentes dans la littérature empiriste sans être nommées comme telles : ainsi Locke, partisan d'une forme de nominalisme, considère que le monde est peuplé de particuliers et de propriétés particulières, et ses "modes" correspondent au concept de trope. La littérature plus contemporaine a elle-même utilisé plusieurs termes. P. F. Strawson parlait de "qualités particulières". Simons, Smith et Mulligan[3] nomment "moments" ce type d'entités, en reprenant un terme de Husserl, et les qualifient comme des particuliers dépendants. Le terme "particuliers abstraits" a été utilisé par K. Campbell[4], et s'il demeure en usage, c'est bien "trope" qui s'est le plus largement imposé à partir de l'article de D.C. Williams, Les éléments de l'être[5], du débat qu'il a suscité et des développements en cours.

Notes et références

  1. P. Simons, "Des particuliers dans leurs habits particuliers : trois théories tropistes de la substance", in Textes clés de métaphysique contemporaine, E. Garcia et F. Nef (eds), Vrin, 2007
  2. Alain de Libera, "Des accidents aux tropes", in Revue de Métaphysique et de Morale, 2002/4
  3. Smith, Simons & Mulligan, "Truthmakers", in Philosophy and phenomenological research,44 (1984), 287–321
  4. K. Campbell,"The Metaphysics of Abstract Particulars", Midwest Studies in Philosophy 6: 477-488 ; Abstract Particulars, Oxford: Blackwell, 1990
  5. D.C. Williams, "Les éléments de l'être", in Textes clés de métaphysique contemporaine, E. Garcia et F. Nef (eds), Vrin, 2007


Lectures

  • Frédéric Nef, Les propriétés des choses. Expérience et logique, Vrin, 2006
  • Jean-Maurice Monnoyer (ed), La structure du monde, Vrin, 2004
  • David M. Armstrong, Universals: An Opinionated Introduction. Boulder, CO: Westview Press, 1989.

Liens

  • Portail de la philosophie
  • Portail de la philosophie analytique

 

Toutes les traductions de Trope (philosophie)


Contenu de sensagent

  • définitions
  • synonymes
  • antonymes
  • encyclopédie

Dictionnaire et traducteur pour mobile

⇨ Nouveau : sensagent est maintenant disponible sur votre mobile

   Publicité ▼

sensagent's office

Raccourcis et gadgets. Gratuit.

* Raccourci Windows : sensagent.

* Widget Vista : sensagent.

dictionnaire et traducteur pour sites web

Alexandria

Une fenêtre (pop-into) d'information (contenu principal de Sensagent) est invoquée un double-clic sur n'importe quel mot de votre page web. LA fenêtre fournit des explications et des traductions contextuelles, c'est-à-dire sans obliger votre visiteur à quitter votre page web !

Essayer ici, télécharger le code;

SensagentBox

Avec la boîte de recherches Sensagent, les visiteurs de votre site peuvent également accéder à une information de référence pertinente parmi plus de 5 millions de pages web indexées sur Sensagent.com. Vous pouvez Choisir la taille qui convient le mieux à votre site et adapter la charte graphique.

Solution commerce électronique

Augmenter le contenu de votre site

Ajouter de nouveaux contenus Add à votre site depuis Sensagent par XML.

Parcourir les produits et les annonces

Obtenir des informations en XML pour filtrer le meilleur contenu.

Indexer des images et définir des méta-données

Fixer la signification de chaque méta-donnée (multilingue).


Renseignements suite à un email de description de votre projet.

Jeux de lettres

Les jeux de lettre français sont :
○   Anagrammes
○   jokers, mots-croisés
○   Lettris
○   Boggle.

Lettris

Lettris est un jeu de lettres gravitationnelles proche de Tetris. Chaque lettre qui apparaît descend ; il faut placer les lettres de telle manière que des mots se forment (gauche, droit, haut et bas) et que de la place soit libérée.

boggle

Il s'agit en 3 minutes de trouver le plus grand nombre de mots possibles de trois lettres et plus dans une grille de 16 lettres. Il est aussi possible de jouer avec la grille de 25 cases. Les lettres doivent être adjacentes et les mots les plus longs sont les meilleurs. Participer au concours et enregistrer votre nom dans la liste de meilleurs joueurs ! Jouer

Dictionnaire de la langue française
Principales Références

La plupart des définitions du français sont proposées par SenseGates et comportent un approfondissement avec Littré et plusieurs auteurs techniques spécialisés.
Le dictionnaire des synonymes est surtout dérivé du dictionnaire intégral (TID).
L'encyclopédie française bénéficie de la licence Wikipedia (GNU).

Copyright

Les jeux de lettres anagramme, mot-croisé, joker, Lettris et Boggle sont proposés par Memodata.
Le service web Alexandria est motorisé par Memodata pour faciliter les recherches sur Ebay.
La SensagentBox est offerte par sensAgent.

Traduction

Changer la langue cible pour obtenir des traductions.
Astuce: parcourir les champs sémantiques du dictionnaire analogique en plusieurs langues pour mieux apprendre avec sensagent.

Dernières recherches dans le dictionnaire :

5965 visiteurs en ligne

calculé en 0,437s

   Publicité ▼

Je voudrais signaler :
section :
une faute d'orthographe ou de grammaire
un contenu abusif (raciste, pornographique, diffamatoire)
une violation de copyright
une erreur
un manque
autre
merci de préciser :

Mon compte

connexion

inscription

   Publicité ▼