» 
allemand anglais arabe bulgare chinois coréen croate danois espagnol estonien finnois français grec hébreu hindi hongrois islandais indonésien italien japonais letton lituanien malgache néerlandais norvégien persan polonais portugais roumain russe serbe slovaque slovène suédois tchèque thai turc vietnamien
allemand anglais arabe bulgare chinois coréen croate danois espagnol estonien finnois français grec hébreu hindi hongrois islandais indonésien italien japonais letton lituanien malgache néerlandais norvégien persan polonais portugais roumain russe serbe slovaque slovène suédois tchèque thai turc vietnamien

définition - amendees

amender (v. trans.)

1.améliorer.

2.modifier un projet de loi par amendement.

3.(agriculture)améliorer un sol en y incorporant certaines substances.

amende (n.f.)

1.(Droit)peine pécuniaire, en matière civile, pénale, fiscale.

   Publicité ▼

définition (complément)

voir la définition de amendees dans le Littré

voir la définition de Wikipedia

dictionnaire collaboratif

Vous pouvez participer à l'enrichissement du dictionnaire et proposer vos propres définitions pour ce mot ou un autre.

Inscription possible avec votre compte Facebook

synonymes - amendees

   Publicité ▼

voir aussi

amender (v. trans.)

amendable, amendement

amender (v. pron.)

amendement

locutions

dictionnaire analogique

amender (v. pron.) [se+V]


améliorer en modifiant une propriété[ClasseHyper.]

projet de loi[termes liés]

améliorer les mœurs[DomaineCollocation]

améliorer un sol[DomaineCollocation]

modifier une texte écrit[DomaineCollocation]

amender (v. tr.) [V+comp]






amende (n. f.)



amélioré[Classe...]

amendé (adj.)



Le Littré (1880)

AMENDER (v. a.)[a-man-dé]

1. Rendre meilleur. Les labours amendent les terres. Les bons exemples ont amendé ce jeune homme.

Le réveille-matin eut la gorge coupée ; Ce meurtre n'amenda nullement leur marché (LA FONT. Fab. V, 6)

J'espère avec usure amender mon défaut (RÉGNIER Élég. IV)

2. Modifier un projet de loi. On a amendé le projet présenté par le ministre.

3. Autrefois, amender signifiait aussi condamner à l'amende.

4. V. n. Faire des progrès en mieux. Ce malade n'a point amendé depuis sa saignée.

5. Baisser de prix.

L'abondance étant universelle, et le blé étant amendé (SCARR. I, 62)

5. Vieux en ce sens.

6. V. réfl. S'amender. Cette terre s'est bien amendée.

Et disais à part moi : mal vit qui ne s'amende (RÉGNIER Sat. XIII)

Jamais cheval ni méchant homme n'amenda pour aller à Rome ; c'est-à-dire on ne se corrige pas de ses vices en voyageant.

HISTORIQUE

XIe s.E qui enfraint la pais le rei, cent solz le amendés (Lois de Guill. 1)

XIIe s.Dame, valeur, beauté et courtoisie [il y] A tant en vous qu'on n'y sait qu'amender (Couci, XXI)Al gentil rei Englois, conte d'Ango, Henri, Duc norman, aquitan, sun seignur e ami, Thomas li arcevesques, qui jadis le servi, Mais or est suens en Deu, saluz eovres si Qu'il guerpisse e ament tuz mals que a fait ci (Th. le Mart. 71)Et se li reis Henris a de rien meserré Encuntre l'arcevesque, par els seit amendé (ib. 56)Ainc mais si bons romans ne fu faiz ne trovez ; à Cantorbire fu e faiz e amendez ; N'i ad mis un seul mot qui ne seit veritez (ib. 166)

XIIIe s.Sont en terre establi li juges Por estre deffense et refuge à cel cui li monde forfet, Por faire amender le meffet (la Rose, 5486)Bele robe et biau garnement Amende les gens durement (ib. 2154)Dangier, si Diex m'amant [me favorise], Vous avez tort vers cel amant, Quant par vous est si mal menez (ib. 3269)Se chevaliers maine chevaliers, il ne les garantist pas, ne escuiers escuiers, ains convient que cascuns amende le meffet en se [sa] personne (BEAUMANOIR XXX, 58)Li hoirs a bone reson de soi deffendre, à qui on demande qu'il amende le meffet que ses peres ou si devancier firent (BEAUMANOIR VII, 8)Et par cex doit estre osté et amendé ce que li baillis a fet trop (BEAUMANOIR XXX, 30)Par cest establissement [le roi] amenda moult le royaume (BEAUMANOIR XXX, 296)Ils cuevrent [couvrent] dedans la terre les fourmens, les orges, les ris, et viennent si bien que nulz n'i sauroit qu'amender (BEAUMANOIR XXX, 220)Après la menace, quant le mauvais serjant ne se veut amender, le seigneur fiert ou de mort ou.... (BEAUMANOIR XXX, 197)Le comte de la Marche, comme cil qui ne le pot amender, s'en vint en la prison le roy (BEAUMANOIR XXX, 206)

XVe s.Le roi Edouard sejournoit à Vilvort.... et perdoit son temps, dont il lui ennuyoit moult, et ne le pouvoit amender (FROISS. I, I, 78)Bonnegens, que vous faut ? Qui vous meut ? Pourquoi estes-vous si troublés sur moi ? En quelle maniere vous puis-je avoir courroucé ? Dites le moi, et je l'amenderai pleinement à votre volonté (FROISS. I, I, 248)Si manda tantost à celui Parot le Biernois, que incontinent rendist les forteresses et amendast les forfaitures (Bouciq. I, ch. 20)Et deux grans princes qui se voudroient bien entr'aimer, ne se devroient jamais voir, mais en voyer bonnes gens et sages, l'un vers l'autre, et ceux les entretiendroient ou amenderoient les fautes (COMM. I, 14)Et ne pense point mentir de dire que depuis ceste premiere bataille de Granson jusques au trespas du roy nostre maistre, lesdictes vil'es et particuliers ont amendé de nostre roy d'ung million de florins du Rhin (COMM. V, 2)À l'heure que fut achevé le mariage dessus dit, leurs affaires n'en amendoient gueres, car ils estoient jeunes tous deux, ledit duc Maximilien n'avoit congnoissance de riens (COMM. VI, 3)Je confesse bien que tousjours en y a en telles mutations [révolutions des royaumes entre eux] qui en ont joye, et qui en amendent (COMM. VIII, 17)Dites-moi, je vous requiers, qui a esté votre recteur, ou, par saint François, vous l'amenderez [le payerez] ! (LOUIS XI Nouv. LX.)

XVIe s.Il y a peu de paroles qui ne se puissent amender, mais la vie perdue ne se peut recouvrer (MARG. Nouv. X)La medecine qu'elle lui bailloit pour amender sa douleur la lui rendoit beaucoup plus forte (MARG. ib.)Il n'y a mefait ne crime qui ne se puisse amender ; mais après la mort, n'y a point d'amendement. - Comment sauriez-vous amender la honte ? dit Longarine (MARG. ib. XXXII)Le medecin lui dict que son habitude s'en pourroit amender (MONT. I, 91)Non seulement ils n'amendent pas ce qu'on leur commet, mais l'empirent (MONT. I, 146)On disoit à Socrates que quelqu'un ne s'estoit aulcunement amendé en son voyage (MONT. I, 275)Chascune des parties esperoit que sa condition amenderoit par le changement (AMYOT Solon, 60)Il alloit flattant et caressant les femmes pour en amender [tirer profit] (AMYOT Crassus et Nicias, 2)A mesure que son ulcere couloit, tousjours alloit en amendant, de façon qu'il recouvra du tout sa veue (PARÉ VIII, 25)

ÉTYMOLOGIE

Emendare (de e, indiquant extraction, et mendum, faute), altéré de très bonne heure dans le français et même le provençal (voy. AMENDEMENT) en amendare.

AMENDE (s. f.)[a-man-d']

1. Peine pécuniaire.

Mettez des amendes sur ceux qui.... (FÉN. Tél. XII)

On a condamné à des amendes tous les donatistes (BOSSUET Lett. 237)

Me mettrait-on à l'amende ? Non (LA FONT. Cas.)

Dix mille francs, dix mille francs d'amende ! Dieu ! quel loyer pour neuf mois de prison ! (BÉRANGER Dix m. f.)

2. Amende honorable, peine infamante, aveu public et forcé d'un crime.

Son arrêt qui était de faire amende honorable devant Notre-Dame (SÉV. 296)

Fig. Faire amende honorable, demander publiquement pardon.

Si on ne vous eût fait amende honorable pour l'affront... (HAMILT. Gramm. 9)

Il a fait une grande amende honorable de sa vie passée (SÉV. 173)

Va, va-t'en faire amende honorable au Parnasse.... (MOL. Femmes sav. III, 5)

Pour lui faire amende honorable de ses infidélités (BOSSUET Prière, 3)

Les battus payent l'amende, celui à qui une réparation serait due, souffre un nouveau dommage.Hé quoi donc ? les battus, ma foi ! paieront l'amende Outre la perte de son procès, le battu payait encore l'amende à l'époque où la plupart des différends se vidaient dans un champ de bataille à coups de mains.

HISTORIQUE

XIIe s.Sire Reinaus, je m'en escondirai [excuserai] : à cent puceles, sur sains [je] vous jurerai Qu'oncques nul home fors vostre cors [je] n'aimai ; Prenez l'emmende, et je vous baiserai (Romancero, p. 50)

XIIIe s.Pour Dieu, prendés l'amende [réparation] que li rois vous offre (Chr. de Rains. p. 143)Et s'il i a nule parole Que sainte eglise tiengne à fole, Prest sui qu'à son voloir l'amende, Se ge puis suffire à l'amende (la Rose, 15504)Il fut jugié que li taverniers seroit en amende envers Pierre (BEAUMANOIR XXVI, 15)Se cil devant Dieu li demande, Je ne respont pas de l'amende (RUTEB. 73)Nous establissons que nulz de nos baillifs ne lieve amande pour debte que nos subjez doivent, ne pour malefaçon, se ce n'est en plein plet où elle soit jugée et estimée (JOINV. 295)La quarte amende fu telle, que frere Hugue de Joy, qui estoit marechal du Temple, fut envoié au soudanc de Damas de par le mestre du Temple (JOINV. 268)

XVe s.Ceux de l'ost estoient moult courroucés, et ne savoient sur qui prendre l'amende (FROISS. II, II, 76)Et, quant pour parler il avoit reçu quelque dommage [Louis XI] ou en avoit soupçon, et le vouloit reparer, il usoit de ceste parole au personnage propre : Je sçay bien que ma langue m'a porté grand dommage, aussi m'a elle fait quelquesfois du plaisir beaucoup ; toutes fois c'est raison que se repare l'amende (COMM. I, 10)

XVIe s.Par l'amende et reparation qu'il en fit aux ombres des amants morts (YVER p. 549)Les autres furent condamnez en l'amende, partie honorable et partie profitable (CASTELNAU 5)Si l'enfant est jà formé, qu'il [celui qui fait avorter] en perde la vie : mais s'il n'est encore formé, qu'il soit condamné à amende pecuniere (PARÉ XXVII, p. 658)

ÉTYMOLOGIE

Amender ; bourguig. aimande.

AMENDÉ, ÉE (part. passé.)[a-man-dé, dée]

Un sol amendé. Une terre amendée. Projet de loi amendé.

Wikipedia

Amende

                   
Page d’aide sur l’homonymie Pour l’article homophone, voir amande.
Page d'aide sur l'homonymie Cette page d’homonymie répertorie les articles traitant d'un même sujet en fonction du pays ou de la juridiction.

Sur les autres projets Wikimedia :

Une amende est une sanction pénale prenant la forme d'une somme d'argent devant être payée à l'administration.

   
               

 

Toutes les traductions de amendees


Contenu de sensagent

  • définitions
  • synonymes
  • antonymes
  • encyclopédie

Dictionnaire et traducteur pour mobile

⇨ Nouveau : sensagent est maintenant disponible sur votre mobile

   Publicité ▼

sensagent's office

Raccourcis et gadgets. Gratuit.

* Raccourci Windows : sensagent.

* Widget Vista : sensagent.

dictionnaire et traducteur pour sites web

Alexandria

Une fenêtre (pop-into) d'information (contenu principal de Sensagent) est invoquée un double-clic sur n'importe quel mot de votre page web. LA fenêtre fournit des explications et des traductions contextuelles, c'est-à-dire sans obliger votre visiteur à quitter votre page web !

Essayer ici, télécharger le code;

SensagentBox

Avec la boîte de recherches Sensagent, les visiteurs de votre site peuvent également accéder à une information de référence pertinente parmi plus de 5 millions de pages web indexées sur Sensagent.com. Vous pouvez Choisir la taille qui convient le mieux à votre site et adapter la charte graphique.

Solution commerce électronique

Augmenter le contenu de votre site

Ajouter de nouveaux contenus Add à votre site depuis Sensagent par XML.

Parcourir les produits et les annonces

Obtenir des informations en XML pour filtrer le meilleur contenu.

Indexer des images et définir des méta-données

Fixer la signification de chaque méta-donnée (multilingue).


Renseignements suite à un email de description de votre projet.

Jeux de lettres

Les jeux de lettre français sont :
○   Anagrammes
○   jokers, mots-croisés
○   Lettris
○   Boggle.

Lettris

Lettris est un jeu de lettres gravitationnelles proche de Tetris. Chaque lettre qui apparaît descend ; il faut placer les lettres de telle manière que des mots se forment (gauche, droit, haut et bas) et que de la place soit libérée.

boggle

Il s'agit en 3 minutes de trouver le plus grand nombre de mots possibles de trois lettres et plus dans une grille de 16 lettres. Il est aussi possible de jouer avec la grille de 25 cases. Les lettres doivent être adjacentes et les mots les plus longs sont les meilleurs. Participer au concours et enregistrer votre nom dans la liste de meilleurs joueurs ! Jouer

Dictionnaire de la langue française
Principales Références

La plupart des définitions du français sont proposées par SenseGates et comportent un approfondissement avec Littré et plusieurs auteurs techniques spécialisés.
Le dictionnaire des synonymes est surtout dérivé du dictionnaire intégral (TID).
L'encyclopédie française bénéficie de la licence Wikipedia (GNU).

Copyright

Les jeux de lettres anagramme, mot-croisé, joker, Lettris et Boggle sont proposés par Memodata.
Le service web Alexandria est motorisé par Memodata pour faciliter les recherches sur Ebay.
La SensagentBox est offerte par sensAgent.

Traduction

Changer la langue cible pour obtenir des traductions.
Astuce: parcourir les champs sémantiques du dictionnaire analogique en plusieurs langues pour mieux apprendre avec sensagent.

Dernières recherches dans le dictionnaire :

2155 visiteurs en ligne

calculé en 0,296s

Je voudrais signaler :
section :
une faute d'orthographe ou de grammaire
un contenu abusif (raciste, pornographique, diffamatoire)
une violation de copyright
une erreur
un manque
autre
merci de préciser :

Mon compte

connexion

inscription

   Publicité ▼