» 
allemand anglais arabe bulgare chinois coréen croate danois espagnol estonien finnois français grec hébreu hindi hongrois islandais indonésien italien japonais letton lituanien malgache néerlandais norvégien persan polonais portugais roumain russe serbe slovaque slovène suédois tchèque thai turc vietnamien
allemand anglais arabe bulgare chinois coréen croate danois espagnol estonien finnois français grec hébreu hindi hongrois islandais indonésien italien japonais letton lituanien malgache néerlandais norvégien persan polonais portugais roumain russe serbe slovaque slovène suédois tchèque thai turc vietnamien

capitale

  • féminin singulier de capital

définition - capitale

capital (adj.)

1.qui entraîne la peine de mort (ex. sentence capitale).

capital (n.m.)

1.ensemble des richesses possédées.

capitale (n.f.)

1.cité principale d'une nation ou d'un État.

2.ville la plus importante au plan politique dans un État, siège du gouvernement.

3.capitale économique ou politique d'un état ou d'une région.

4.centre administratif d'une circonscription territoriale, en France.

5.ville la plus importante dans un certain domaine d'activités.

6.(ellipse;imprimerie)lettre du haut de casse, au dessin différent et plus grand de celui du bas de casse (minuscule), et qui sert en français à débuter une phrase, un nom propre, à présenter tout un titre, à écrire les chiffres romains etc.

   Publicité ▼

définition (complément)

voir la définition de capitale dans le Littré

voir la définition de Wikipedia

dictionnaire collaboratif

Vous pouvez participer à l'enrichissement du dictionnaire et proposer vos propres définitions pour ce mot ou un autre.

Inscription possible avec votre compte Facebook

synonymes - capitale

   Publicité ▼

voir aussi

locutions

-Dépense en capital • Financement du capital • Women's Capital Brand of Levonorgestrel • apport en capital • assurance à capital différé • augmentation de capital • capital autorisé • capital d'amorçage • capital d'apport • capital de réserve • capital décès • capital engagé • capital fixe • capital flottant • capital immobilisé • capital industriel • capital initial • capital intellectuel • capital investi • capital nominal • capital propre • capital risque • capital risqueur • capital social • capital-actions • capital-décès • capital-risque • cervico-capital • coût de capital • coût moyen pondéré du capital • dépenses en capital • dépréciation du capital • faire travailler son capital • impôt sur le capital • institution à capital fermé • le Capital • libération du capital • perte en capital • prélèvement sur le capital • péché capital • pêché capital • reporter au capital les réserves • requin du grand capital • revenu du capital • rémunération du capital • société d'investissement à capital fixe • société d'investissement à capital variable • sous-capital • spécialiste du capital risque

-Accumulation du capital • Accumulation primitive du capital • Asunción Distrito Capital • Augmentation de capital • Axis Capital • BMCE Capital • BMCE Capital Equity Index 20 • Bain Capital • Beijing Capital International Airport Company Limited • Bombardier Capital • Butler Capital Partners • Capital (homonymie) • Capital (mensuel) • Capital (émission de télévision) • Capital Airlines • Capital Centre • Capital Cities Communications • Capital City • Capital Disney • Capital Esporte Clube • Capital Ethiopia • Capital Fund Management • Capital G • Capital Hill • Capital Inicial • Capital One Bowl • Capital Tower • Capital circulant • Capital culturel • Capital d'amorçage • Capital décès en France • Capital financier • Capital fixe • Capital humain • Capital immatériel • Capital individuel • Capital infrastructurel • Capital naturel • Capital productif • Capital public • Capital risque • Capital social • Capital social (sociologie) • Capital économique • Capital-développement • Capital-investissement • Centre CDP Capital • Cerberus Capital Management • Cheyne Capital • Colony Capital • Commission royale d'enquête sur le capital et le travail • Composition organique du capital • Coût moyen pondéré du capital • Crime capital • Département Capital (Catamarca) • Département Capital (Corrientes) • Département Capital (Córdoba) • Département Capital (La Pampa) • Département Capital (La Rioja) • Département Capital (Mendoza) • Département Capital (Misiones) • Département Capital (Salta) • Département Capital (San Juan) • Département Capital (Santiago del Estero) • Département Capital (Tucumán) • Département La Capital (Santa Fe) • Département de La Capital (San Luis) • Finaud Capital Management • First Capital Connect • Formation brute de capital fixe • Formation nette de capital fixe • Genii Capital • Indice Morgan Stanley Capital International pour l'Europe, l'Australasie et l'Extrême-Orient • International Capital Market Association • Interstate 495 (Capital Beltway) • Iris Capital • Islanders de Capital District • Le Capital • Lire le Capital • London Capital • Long Term Capital Management • Mangrove Capital Partners • Navire capital • Pardus Capital • Pershing Square Capital • Productivité du capital • Péché capital • Sequana Capital • Société d'investissement à capital variable • Starwood Capital Group • The Capital • The Capital Group Companies • The Capital at Brickell Tower Complex • The Social Capital Foundation • The Square Capital Tower • Vestar Capital Partners • WCW Capital Combat • WWF Capital Carnage • Weinberg Capital Partners • XL Capital

-Armoiries du Territoire de la capitale australienne • Arrondissement administratif de Bruxelles-Capitale • Capitale Du Crime • Capitale culturelle du Canada • Capitale de la culture • Capitale de la culture islamique • Capitale de la douleur • Capitale du Crime Vol. 2 • Capitale et majuscule • Capitale européenne • Capitale européenne de la culture • Capitale mondiale du livre • Capitale-Nationale • Centre d'Informatique de la Région de Bruxelles-Capitale • Comité de coopération (Région de Bruxelles-Capitale) • Commission communautaire française de la Région de Bruxelles-Capitale • Commission de la capitale nationale • Commission de la capitale nationale (Canada) • Commission de la capitale nationale du Québec • Commission scolaire de la Capitale • Corrientes (Capitale) • Direction nationale de la capitale • District Capitale de Caracas • District de la Capitale nationale • District régional de la Capitale • Détective Conan : Croisement dans l'ancienne capitale • Galeries de la Capitale • Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale • Kingston (Territoire de la capitale australienne) • La Capitale • La Capitale (Belgique) • La Scène capitale • Liste des bourgmestres de la Région de Bruxelles-Capitale • Liste des communes de la Région de Bruxelles-Capitale • Lyon Capitale • Ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale • Montréal, Capitale mondiale du livre 2005-2006 • Option Capitale • Peine capitale (La Quatrième Dimension) • Petite capitale • Police Bruxelles Capitale Ixelles • Politique de Bruxelles-Capitale • Premier commando de la capitale • RUHR.2010 - Capitale européenne de la culture • Région de Bruxelles-Capitale • Région de la capitale nationale (Canada) • Réseau de transport de la Capitale • Résultats des recensements linguistiques par commune de la Région Bruxelles Capitale • Sièges réservés (Région de Bruxelles-Capitale) • Société de développement pour la région de Bruxelles-Capitale • Statut et enjeux de Bruxelles-Capitale • Territoire de la capitale australienne • Territoire de la capitale fédérale du Nigéria • Transfert de la capitale ivoirienne • Équipe fédérale Paris-Capitale

dictionnaire analogique


 

bien en soi pour qqch[Classe...]

utile[Thème]

capital (adj.) [J + pour + comp • J + pour + Ginf • J + à + comp (distributif)]



 

important[Classe]

capital (adj.)










factotum (en)[Domaine]

Character (en)[Domaine]

majuscule[Similaire]

capitale (adj.)




capitale (n.)







 

ville[Classe...]

capitale (n. f.)


Le Littré (1880)

CAPITAL, ALE (adj.)[ka-pi-tal, ta-l']

1. Où il s'agit de la tête ou de la vie ; qui mérite le dernier supplice. Procès capital. Intenter une accusation capitale. Condamner quelqu'un à la peine capitale.

Et Cinna vous impute à crime capital La libéralité vers le pays natal (CORN. Cinna, II, 1)

Abandonner mon camp en est un [crime] capital (CORN. Nicomède, II, 2)

On a beaucoup loué le regret que Néron témoigna de savoir écrire, à la première sentence capitale qu'il eut à signer (DIDEROT Claude et Néron.)

2. Qui est la tête ou comme la tête de quelque chose. La ville capitale ou, substantivement, la capitale, la ville principale d'un État, d'une province.

Dans cette ville capitale (BOURDAL. Carême, I, Aumône, 146)

Hipparque et Ptolémée étaient à Alexandrie en Égypte, et ils la rendirent la capitale de l'astronomie (FONTEN. Chazelles.)

À l'âge de vingt-un ans, Linné se rendit à Upsal, qu'on pouvait alors regarder comme la capitale littéraire de la Suède (CONDORCET Linné.)

3. Lettre capitale ou, substantivement, une capitale, grande lettre, majuscule. En termes d'imprimerie, petites capitales, grandes capitales. La lettre capitale a été ainsi nommée parce qu'elle se met en tête de l'alinéa.

4. Principal, essentiel. Le point capital. Clause capitale. Défaut capital.

C'est un crime envers lui si grand, si capital (CORN. Polyeucte, IV, 6)

Il n'y a pas d'erreur si capitale contre la philosophie (BOSSUET Préface)

Il ne faut pas se flatter, les plus expérimentés dans les affaires font des fautes capitales (BOSSUET Reine d'Angl.)

Dans une affaire qui serait capitale à lui et aux siens (LA BRUY. 4)

Tout devient capital dans la bouche d'un souverain (MASS. Pet. car. Obst.)

Il est capital de n'offrir aux enfants que de bons modèles (FÉNELON XVII, 17)

On ne sait si on a réussi à corriger, par quelques beautés de détail, un vice si capital [dans une tragédie] (VOLT. Lettr. Richelieu, 19 juill. 1773)

En termes de peinture, tableau capital, oeuvre principale d'un peintre, d'une école.

Les sept péchés capitaux, péchés source des autres.

Ennemi capital, ennemi mortel.

Dieu les laisse aux diables, ses capitaux ennemis (BOSSUET Démons, 1)

5. S. m. Ce qu'il y a d'essentiel.

Le capital est d'avoir de quoi se pousser (BOURD. Car. I, Richess. 9)

La pénitence est le capital de notre paix avec Dieu (BOURD. Avent, Nativité de Jésus-Christ, 228)

Le capital pour une femme n'est pas d'avoir un directeur (LA BRUY. 3)

Le sexe dévot qui fait son capital de dire beaucoup (BOURD. Car. I, Prière, 316)

Il ne devrait pas faire son capital d'être lieutenant général (SÉV. 264)

Ensevelis dans l'amour des choses sensibles, ils feront leur capital des biens grossiers de cette vie (FÉN. XVII, 214)

Il ne fait pas assez de cas de ce talent, pour faire son capital de l'étudier (LA BRUY. 8)

Comme le disent malicieusement vos pères Annat et Meynier, qui en font le capital de leur accusation (PASC. Prov. 16)

Ma 15e lettre y avait assez répondu [à l'accusation d'hérésie] ; mais vous en parlez maintenant d'un autre air ; vous en faites sérieusement le capital de votre défense (PASC. ib. 17)

6. Le principal d'une dette, d'une rente. Amortir, rembourser un capital.

Manger rentes et capitaux, Serait doux, je l'espère (BÉRANG. Él. de la richesse.)

7. Ensemble des produits accumulés.

En langage scientifique, somme des utilités acquises, et non des valeurs comme on dit à tort (voy.

VALEUR

) résultat du travail antérieur destiné à la satisfaction des besoins ultérieurs. On dit que les facultés acquises de l'homme sont un capital.

L'homme fait est un capital accumulé (J. B. SAY Cours d'économie politique, 1843, t. I, p. 154)

Le capital d'un artiste est son talent (J. B. SAY ib. t. II, p. 164)

Portion des produits accumulés ou des utilités acquises, destinée à la reproduction, sous forme de provisions, de matériaux et d'instruments.

Le premier chasseur était pourvu au moins d'un repas, auquel il a dû la force de saisir sa première proie ; les armes qu'il s'est fabriquées ont été une grande augmentation de son capital ou de ses avances (DUPONT DE NEMOURS Maximes du doct. Quesnay, édit. 1846, p. 391)

Tout capital est un instrument de production (J. B. SAY. Cours, t. I, p. 158)

Plus spécialement, l'instrument de travail. Capital productif, celui qui est employé actuellement à la production. Capital improductif, inactif, oisif, celui qui n'est pas employé.

Capital-argent ou capital-monnaie, capital-matières, etc. celui qui a la forme de monnaie, de matières premières.

Dans un sens relatif, notion abstraite d'une somme d'utilités qui ne changent pas avec les objets auxquels elles sont incorporées, et que l'on peut retrouver après un certain temps ou certaines opérations.

Propriété de ceux qui vivent du revenu de ce qu'ils possèdent.

Capital d'un individu, somme des richesses que cet individu possède en produits accumulés ; avoir d'une personne : c'est le sens de l'impôt sur le capital.

Portion de richesse que le possesseur a l'intention de conserver ou de reproduire par le travail ; actif d'une personne. Capital d'un commerçant ; on y fait entrer la clientèle.

Capital social, capital d'une société de commerce.

Capital social, capital d'une nation, somme des richesses existantes chez elle.

Le capital d'une nation se compose de tous les capitaux des particuliers (J. B. SAY Traité d'écon. polit. 1840, p 69)

Somme de ces richesses employées dans l'industrie nationale.

Leur ensemble [des capitaux productifs] compose le capital d'une nation (J. B. SAY Cours, t. I, p. 145)

On confond souvent le capital et le numéraire ; de là, en termes de finances, capital, argent en circulation. Le capital se cache.

Fonds disponibles. Les capitaux sont rares.

Fonds dont un industriel, un commerçant, un agriculteur dispose pour la création ou l'exploitation d'un établissement ou d'une entreprise. Capital ou fonds de roulement, argent ou produits immédiatement échangeables, servant à payer les dépenses d'exploitation.

Capital fixe ou engagé, celui qui sert sous une forme permanente, fixe, dans des objets qui durent et dont l'efficacité se perpétue sur un grand nombre d'actes de production, tels que les constructions, les machines, les améliorations foncières.

Je ne parle pas ici des capitaux engagés dans un fonds de terre et qui sont aussi immobiles que le fonds (SAY Traité, p. 409, note)

Capital circulant ou de circulation, celui qui se transforme dans l'opération productive, qui circule sans cesse et passe d'une matière dans une autre, telle que les matières premières, les provisions. La monnaie, capital fixe relativement à la société, est un capital circulant relativement à l'individu.

8. Lie forte que laisse la potasse au fond des chaudières où l'on fait le savon.

9. S. f. Terme d'art militaire. La capitale, la ligne de convention qui est censée partager un bastion en deux portions égales.

REMARQUE

Cet adjectif se met d'ordinaire après le substantif : ville capitale, ennemis capitaux ; cependant Bossuet a dit aussi : capitaux ennemis.

SYNONYME

CAPITAL, RICHESSE. Richesse, c'est l'ensemble des choses qui servent à la satisfaction de nos besoins. Capital, c'est l'ensemble des moyens de satisfaction résultant d'un travail antérieur. Le capital est l'un des trois éléments de la production : les agents naturels, le travail et le capital. Souvent on oppose capital à fonds de terre.

HISTORIQUE

XIIe s.Et ne remaindra hoem antif [homme âgé] en ta maisun, qui evesche seit de la lei chevel [loi capitale, la religion] (Rois, 10)Cel capital [ce châtiment capital] ne deit ne clers ne lais suffrir ; De saint Iglise en puet la dreiture perir, E as clers e as lais puet à perte venir (Th. le mart. 60)

XIVe s.Un tribun ha cité Ceson et li baille jour sur crime capital devant le peuple (BERCHEURE f° 54, verso.)

XVe s.Ledit conte de sainct Pol estoit lors ennemy capital du duc de Bourgongne (COMM. III, 3)La grant compagnie mauldicte des sept vices capitaulx et mortels (GERSON Harangue à Charles VI, p. 15)

XVIe s.Le prince de Galles prit si fort à coeur la protection de Pierre contre Henry, qu'il en fit tout son capital (Mém. sur Guesclin, ch. 22)Tenailles capitales [pour les fractures du crâne], incisives, dites bec de perroquet (PARÉ VIII, 6)Ce fait, seront appliquées dessus des poudres capitales [céphaliques] de faculté dessiccative (PARÉ XVI, 34)Ennemi capital du vice (RONS. Odes, V, 23)L'on doit venir par action [en justice, non par saisie] pour loyaux aides ou chevels [aides capitales, dues aux chefs, seigneurs] (LOYSEL 604)Ceste ville capitalle de vostre duché de Guienne et metropolitaine pour le faict de la religion (CONDÉ Mém. p. 624)

ÉTYMOLOGIE

Provenç. captal, capdal, capital, cheptel ; de capitalis, de caput, tête, principal (voy. CHEF). Capitale, le capital, a donné cheptel (voy. ce mot). La plus ancienne forme est chevel ; capital a été refait, dès le XIIe siècle, sur capitalis.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

CAPITAL.

9. S. f. Ajoutez :

Cette zone [la zone de 250 mètres des servitudes militaires] doit être mesurée sur les capitales des bastions et à partir de la crête de leurs glacis (GAUDRY Traité du domaine, t. II, p. 13)

Wikipedia

Capital

                   
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Capital (homonymie).

Au XII°s. «capital» est un adjectif dérivé de la racine latine caput: la tête, signifiant «principal».
Dans le dictionnaire de Nicot publié en 1606, l'adjectif est transformé en substantif pour désigner "le capital d'un marchand".
Par suite le terme va signifier la somme d'argent ou de biens dont on est à la tête.
Aujourd'hui le Capital correspond au stock accumulé de biens ou de richesses que l'on utilise pour produire de nouveaux biens ou revenus.
Attention toutefois à l'emploi de ce terme, couramment employé en sciences économiques, en finance, en comptabilité, en sociologie et en philosophie !
Les définitions et significations spécifiques ne sont pas forcément équivalentes.

Sommaire

  Économie

  Analyse économique du capital

Selon Irving Fisher, cité par Raymond Barre[1]

  • le capital est un stock de biens existant à un moment donné; le revenu étant le flux de services qui découle de ce stock pendant une période de temps.
  • le capital est un ensemble de ressources hétérogènes et reproductibles dont l'emploi permet, par un détour de production d'accroitre la productivité du travail humain.

  Ensemble de ressources hétérogènes

Il peut comprendre :

  • le capital physique qui désigne l'ensemble des biens physiques produits dans le passé et utilisés pour la production présente ou future. Il se décompose en:
capital fixe, constitué par les moyens de production durables, c'est-à-dire utilisés pendant plus d'un an, comme les machines, les bâtiments ou les véhicules.
capital circulant, constitué par les biens physiques transformés (produits semi-finis) ou détruits (consommations intermédiaires, comme l'électricité) pendant le cycle de production.

Dans la théorie économique contemporaine, héritière de l'école néo-classique, Capital physique et Capital humain constituent des facteurs de production, au même titre que le facteur travail.

  Détour de production accroissant la productivité du travail humain

  Ensemble de biens reproductibles

Selon Hayek[5] l'important n'est pas que le capital soit produit, mais qu'il puisse être reproduit. Tout capital doit être maintenu intact.

Ainsi la maintenance du capital dépend de la capacité à l'amortir et/ou le remplacer
En fin de période d'utilisation technique ou économique, il est de bonne pratique que le capital initial soit au moins reconstitué.
L'accumulation du capital fixe s'opère grâce aux investissements successifs des entreprises.
En France, la comptabilité nationale utilise ainsi l'agrégat appelé formation brute du capital fixe pour mesurer l'investissement.
Le terme de formation brute signifie qu'une partie des investissements correspond à des investissements de remplacement du capital usagé ou obsolète : ils compensent la perte que représente l'amortissement du capital.

  Le capital dans l'histoire de la pensée économique

  École classique

Pour l'école classique, il y a trois sources de richesses,:

  • le travail,
  • le capital foncier (terre agricole ou à bâtir, gisements miniers et d'hydrocarbures, réserves hydrauliques et autres ressources naturelles)
  • le capital technique qui englobe les biens, les produits pouvant être utilisés pour la production d'autres biens. (Ce sont typiquement les machines fabriquées par l'homme).

  Marx et le concept de capital

Article détaillé : Le Capital.

Pour Marx, le capital est avant tout un type de relation sociale, dans la mesure où les capitalistes ne peuvent posséder et accumuler du capital que grâce au rapport social qu'ils entretiennent avec les travailleurs. Marx part de l'analyse de l'école classique pour qui le capital est constitué par tous les moyens de production avancés par les capitalistes durant le cycle de production[6]. Le capital productif est constitué des biens que le capitaliste acquiert afin de produire, machines et matières premières, ce que Marx appelle le « capital constant », ainsi que la force de travail salariée que Marx nomme le « capital variable ». Marx décrit un processus de production organisé de façon que les capitalistes investissent de l'argent (A) afin d'acquérir des moyens de production (M) et une force de travail (T) pour produire des marchandises (M') qu'ils vont vendre pour une somme d'argent (A'), avec A' supérieur à A. La différence positive recherchée entre A et A' constituant le profit.

Toute la question, pour Marx, est de savoir d'où vient ce profit, cette plus value [7]. Pour lui, elle vient du fait que les capitalistes exploitent les travailleurs en ne leur payant pas la totalité de la valeur qu'ils produisent par leur travail. Cette partie non versée est accaparée par le capitaliste en sa qualité de propriétaire des moyens de production[8]. C'est donc grâce à ce « surtravail » que les capitalistes obtiennent, pour Marx, un profit, qui leur permet d'accumuler du capital. Dans ce sens, « les moyens de production matériels (machines etc.) ne sont pas par nature du capital, ils ne le deviennent que lorsqu'ils sont mis en œuvre par des travailleurs salariés et qu'ils permettent de dégager de la plus-value »[9], et donc du profit. Par conséquent, pour Marx, « au lieu d'être une chose, le capital est un rapport social entre les personnes. » [10] Ce rapport social correspond à ce que Marx appelle « l'exploitation capitaliste ».

  Le capital comme détour de production : l'analyse de Böhm-Bawerk

L'analyse du capital comme détour de production, due à Eugen von Böhm-Bawerk, a marqué l'histoire de la pensée économique. Habituellement les agents économiques font usage, consomment leurs ressources pour obtenir des biens ou des services immédiatement consommables. Böhm-Bawerk entend cependant souligner que dans certains cas, l'utilisation de ressources ne vise pas une consommation immédiate, mais la création d'un capital productif. Capital Productif constitué sous la forme de biens, qu'il a fallu produire en consommant des ressources diverses, et en particulier du temps de travail. Or cette consommation de ressources est loin d'être un gaspillage : Bien au contraire, par la constitution et la mobilisation de ce nouveau capital productif, concrétisé par des biens de production, il devient possible de produire davantage et/ou mieux dans le futur. En ce sens, le capital ainsi formé constitue un détour de production : Effectivement, plutôt que de donner lieu à une production directe et immédiate de biens de consommation, on préfère investir et en quelque sorte "détourner des ressources" pour acquérir des biens de production, qui par suite accroitront la production future de biens de consommation.
Pour Böhm-Bawerk, une telle utilisation du capital démontre l'existence d'un arbitrage inter-temporel : Les agents économiques qui investissent de la sorte préfèrent opter pour une consommation présente plus faible en faveur d'une consommation future plus forte.
Ce qui parait être un détour aujourd'hui, se révélera être un raccourci, demain .
L'intérêt qui rémunère les prêteurs :
– est, dans cette perspective, le prix de la désutilité qu'implique pour eux le renoncement à une consommation présente.
– est normalement largement payé par le surcroit d'utilité ou de productivité dégagé par la mise en service et l'usage ultérieur de l'investissement financé.

  Finance

En finance de marché, on parle de marché des capitaux pour toutes les transactions portant sur des apports d'argent stable ou à long terme utilisés pour l'activité économique. On parle également de capital financier pour désigner des avoir sous forme d'actif financier. Les financiers s'intéressent également à la notion de capital économique.

La liberté de circulation des capitaux est l'un des principes qui ont été adoptés lors du consensus de Washington en 1989 (libéralisation des marchés financiers). Dans l'Union européenne, la liberté de circulation des capitaux est l'une des quatre libertés définies par l'Acte unique (février 1986), avec la liberté de circulation des marchandises, des services, et des personnes.

  Comptabilité

En comptabilité et finance d'entreprise, le capital désigne, par ellipse, les capitaux propres (ou fonds propres) composés du capital social initialement apporté par les sociétaires, de la réserve comptable, du report à nouveau, pour sa part distribuée sous forme de dividendes, et du résultat de l'exercice. Il figure au passif du bilan et représente la dette de l'entreprise envers ses actionnaires. C'est en fonction des capitaux propres qu'est calculée la rentabilité financière d'une entreprise.

  Sociologie

 
Selon Pierre Bourdieu : l'organisation de l'espace social en fonction des dotations en capitaux[11].

Au capital économique censé refléter la richesse patrimoniale d'un individu, le sociologue Pierre Bourdieu, ajoute plusieurs autres dimensions nécessaires à l'évaluation de la « richesse » individuelle d'une personne :

  • Le capital culturel mesure l'ensemble des ressources culturelles dont dispose une personne. Elles peuvent être de trois formes : incorporées (savoir et savoir-faire, compétences, forme d'élocution, etc.), objectivées (possession d'objets culturels) et institutionnalisée (titres et diplômes scolaires).
  • Le capital social mesure l'ensemble des ressources qui sont liées à la « possession d'un réseau durable de relations d'interconnaissance et d'inter-reconnaissance » [12]. Cette notion est très largement utilisée, en sociologie, au-delà des sociologues inspirés par Pierre Bourdieu, notamment dans la sociologie américaine. Le sociologue Robert Putnam, qui l'a introduite parallèlement à Bourdieu, est à l'origine d'un ensemble d'analyses qui font du capital social un véritable bien public, contribuant à renforcer et souder le lien social.
  • Le capital symbolique désigne toute forme de capital (culturel, social, ou économique)susceptible d'accorder à une personne un certain niveau de reconnaissance particulière au sein de la société.

Au total, Bourdieu applique le terme de capital pour désigner des ressources non économique mais pourtant recherchées et accumulées par les personnes en vue d'obtenir des « profits » sociaux. Ainsi les ressources scolaires acquises, en particulier les titres scolaires, contribuent à l'atteinte de certaines positions sociales.
Désigner comme un capital des ressources non économiques a pu être critiqué dans la mesure où il est en partie métaphorique. En effet, ces ressources sociales ne possèdent pas certaines propriétés du capital économique, comme la capacité de pouvoir être transmises sans perte d'un individu à un autre, par exemple son enfant[13]. La transmission du capital culturel d'une génération à l'autre passe, de fait, par la socialisation, processus beaucoup plus complexe et incertain qu'un héritage.

Pierre Bourdieu pense que le capital économique et le capital culturel sont les deux formes de capitaux les plus importantes dans nos sociétés. Il propose ainsi une description de la société comme un espace où les individus occupent des positions en fonction, d'une part, du volume total de capital dont ils disposent et, d'autre part, de l'importance relative du capital économique et du capital culturel dans ce volume total (cf. diagramme ci-contre).

  Environnement

Le capital naturel est une approche d'estimation de la valeur d'un écosystème, une alternative à la vue plus traditionnelle selon laquelle la vie non-humaine constitue une ressource naturelle passive. Il s'agit donc des ressources naturelles telles que minéraux, plantes, animaux, air, eau, pétrole, présents dans la biosphère terrestre, vus comme un moyen de production d'oxygène, de filtration de l'eau, de prévention de l'érosion, ou comme fournisseur d'autres services naturels.

Deux approches sont concurrentes en matière de développement durable, en durabilité forte, le stock de capital naturel ne doit pas baisser alors qu’en durabilité faible, on tolère le remplacement d'une partie des ressources naturelles par le capital de connaissances. En fait, de récentes études sur le capital immatériel n'intègrent que la stratégie de Lisbonne (2000), mais pas les objectifs de développement durable fixés lors du Conseil européen de Göteborg (2001). Le concept d'empreinte écologique fait référence aux limitations globales à l'utilisation de ressources naturelles selon les modes de consommation et de production traditionnels de l'ère industrielle. L’éco-efficacité vise d'autres usages plus valorisants à l'échelle d'un écosystème local.

  Géographie économique

Le capital infrastructurel est l'ensemble des infrastructures nécessaires directement ou indirectement à l'économie dans une région donnée.

  Ingénierie des connaissances

La notion de capital intellectuel se définit au niveau microéconomique. Le capital cognitif propre à l'économie du savoir est son équivalent au niveau macroéconomique.

L'évaluation du capital intellectuel est à mettre en rapport avec l'évaluation des immobilisations corporelles et incorporelles comptables.

  Notes et références

  1. Cours d'Économie Politique, Tome1, Paris PUF 1966
  2. voir les travaux de l'économiste néo-classique Gary Becker
  3. Insee Intensité capitalistique.
  4. Voir « Les impôts locaux dus par les entreprises : éléments de comparaison internationale », DGTPE, 2004, page 4
  5. voir son ouvrage The pure Theory of Capital
  6. Jean Boncœur et Hervé Thouement, Histoire des idées économiques, Tome 1, Nathan, 1989, p. 201.
  7. Raymond Aron, ibid.
  8. Karl Marx, Travail salarié et capital, Œuvres K. Marx, Bibliothèque de la Pléiade, 1969, p. 214.
  9. J. Bonœur et H. Thouement, Ibid.
  10. Le capital, op.cit, chapitre XXXII, tome 3, p. 207.
  11. Raisons pratiques, Seuil, coll. Points, 1996, p. 21
  12. Pierre Bourdieu, « Le capital social », Actes de la recherche en sciences sociales, n°31, 1980, p. 2.
  13. Voir par exemple, Bernard Lahire, L'Homme pluriel, Nathan, 1998.

  Voir aussi

  Articles connexes

Sur les autres projets Wikimedia :

   
               

Capitale

                   
Page d'aide sur les redirections Cet article concerne la signification du mot capitale au sens de ville dirigeant un pays. Pour les autres significations, voir Capitale (homonymie).

Une capitale (du latin caput, capitis, tête) est une ville où siègent les pouvoirs, ou une ville ayant une prééminence dans un domaine social, culturel, économique ou sportif. Dans ce cas on parle aussi de métropole.

On utilisera en général le terme capitale seul pour désigner la capitale d'un État (ville où généralement siègent les pouvoirs nationaux), mais dans certains pays, la capitale constitutionnelle n’est pas le siège des institutions, notamment les Pays-Bas, dont la capitale est Amsterdam bien que toutes les institutions se trouvent à La Haye.

Dans certains pays constitués d'une fédération d'États, chacun d'eux a sa propre capitale et le pays a une capitale fédérale. Ainsi, aux États-Unis, Sacramento est la capitale de la Californie et Washington la capitale fédérale, comme Québec est la capitale du Québec et Ottawa la capitale du Canada.

  Pays où la capitale n’est pas la plus grande ville.

Dans de nombreux pays, notamment anglo-saxons, la capitale politique est loin d'être la ville la plus peuplée. C'est le cas aux Etats-Unis tant au niveau fédéral que fédéré, mais aussi au Canada ou en Australie.
Washington est ainsi bien plus petite que New York, Sacramento que San Francisco ou Los Angeles, Tallahassee que Miami, Bâton-Rouge que La Nouvelle-Orléans, Ottawa que Toronto ou Montréal, Canberra que Sydney. Certains parlent d'ailleurs à propos de ce phénomène de "capitales administratives" ou "capitales à l'américaine".

Le terme chef-lieu est également employé dans certains pays pour désigner une capitale d'une subdivision administrative.

Sommaire

  Origine des Capitales

Les anciens empires du Croissant Fertile peuvent être considérés comme les "créateurs" de la capitale. En effet, ces premiers royaumes avaient besoin d'une administration nombreuse et centralisée pour diriger leur territoire. Le pouvoir politique s'est naturellement installé au même endroit, notamment car les fonctionnaires étaient avant tout chargés de collecter les impôts et de garder le trésor ainsi collecté. C'est ainsi que sont apparues les premières capitales : Ur, Babylone...
Les rois étant associés de près au culte religieux, l'un des éléments fédérateurs de ces états, (chacun avait son dieu tutélaire, voir religion mésopotamienne ) les temples s'installèrent dans les capitales, leur ajoutant une domination culturelle. Grace à cette organisation centralisée, les empires grandirent, et la capitale se répandit de par le monde. Jérusalem à l'époque de Salomon reproduit le même schéma, puis les capitales chinoises succesives et Rome.

  Capitales externes à un territoire

En de rares occasions, la capitale ne se trouve pas sur le territoire qu'elle administre. Notamment :

  Références

  Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

   
               

 

Toutes les traductions de capitale


Contenu de sensagent

  • définitions
  • synonymes
  • antonymes
  • encyclopédie

Dictionnaire et traducteur pour mobile

⇨ Nouveau : sensagent est maintenant disponible sur votre mobile

   Publicité ▼

sensagent's office

Raccourcis et gadgets. Gratuit.

* Raccourci Windows : sensagent.

* Widget Vista : sensagent.

dictionnaire et traducteur pour sites web

Alexandria

Une fenêtre (pop-into) d'information (contenu principal de Sensagent) est invoquée un double-clic sur n'importe quel mot de votre page web. LA fenêtre fournit des explications et des traductions contextuelles, c'est-à-dire sans obliger votre visiteur à quitter votre page web !

Essayer ici, télécharger le code;

SensagentBox

Avec la boîte de recherches Sensagent, les visiteurs de votre site peuvent également accéder à une information de référence pertinente parmi plus de 5 millions de pages web indexées sur Sensagent.com. Vous pouvez Choisir la taille qui convient le mieux à votre site et adapter la charte graphique.

Solution commerce électronique

Augmenter le contenu de votre site

Ajouter de nouveaux contenus Add à votre site depuis Sensagent par XML.

Parcourir les produits et les annonces

Obtenir des informations en XML pour filtrer le meilleur contenu.

Indexer des images et définir des méta-données

Fixer la signification de chaque méta-donnée (multilingue).


Renseignements suite à un email de description de votre projet.

Jeux de lettres

Les jeux de lettre français sont :
○   Anagrammes
○   jokers, mots-croisés
○   Lettris
○   Boggle.

Lettris

Lettris est un jeu de lettres gravitationnelles proche de Tetris. Chaque lettre qui apparaît descend ; il faut placer les lettres de telle manière que des mots se forment (gauche, droit, haut et bas) et que de la place soit libérée.

boggle

Il s'agit en 3 minutes de trouver le plus grand nombre de mots possibles de trois lettres et plus dans une grille de 16 lettres. Il est aussi possible de jouer avec la grille de 25 cases. Les lettres doivent être adjacentes et les mots les plus longs sont les meilleurs. Participer au concours et enregistrer votre nom dans la liste de meilleurs joueurs ! Jouer

Dictionnaire de la langue française
Principales Références

La plupart des définitions du français sont proposées par SenseGates et comportent un approfondissement avec Littré et plusieurs auteurs techniques spécialisés.
Le dictionnaire des synonymes est surtout dérivé du dictionnaire intégral (TID).
L'encyclopédie française bénéficie de la licence Wikipedia (GNU).

Copyright

Les jeux de lettres anagramme, mot-croisé, joker, Lettris et Boggle sont proposés par Memodata.
Le service web Alexandria est motorisé par Memodata pour faciliter les recherches sur Ebay.
La SensagentBox est offerte par sensAgent.

Traduction

Changer la langue cible pour obtenir des traductions.
Astuce: parcourir les champs sémantiques du dictionnaire analogique en plusieurs langues pour mieux apprendre avec sensagent.

Dernières recherches dans le dictionnaire :

3995 visiteurs en ligne

calculé en 0,749s

Je voudrais signaler :
section :
une faute d'orthographe ou de grammaire
un contenu abusif (raciste, pornographique, diffamatoire)
une violation de copyright
une erreur
un manque
autre
merci de préciser :

Mon compte

connexion

inscription

   Publicité ▼

Pièce commémorative 2 euros LETTONIE 2014 "Riga, Capitale de la Culture" (3.45 EUR)

Usage commercial de ce terme

La Capitale Dechue - Jia Pingwa (3.99 EUR)

Usage commercial de ce terme

2 euro 2014 LETTONIA RIGA capitale cultura Lettonie Lettland Latvia Латвия (3.9 EUR)

Usage commercial de ce terme

♣ 2 euros " LETTONIE 2014 ♣ RIGA CAPITALE EUROPEENNE " Neuve sous capsule (3.6 EUR)

Usage commercial de ce terme

BLOC FEUILLET N° 111 NEUF XX LUXE - BRUXELLES - CAPITALE EUROPEENNE (4.95 EUR)

Usage commercial de ce terme

Lot de 4 serviettes en papier Paris - Paper Napkins Vintage Capitale Ville Orval (1.8 EUR)

Usage commercial de ce terme

Paris BD - La capitale redessinée, itinéraires découvertes Thibaut Vandorselaer (10.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

2 Euro LETTONIE -- RIGA Capitale Europeenne de la Culture 2014 UNC (3.4 EUR)

Usage commercial de ce terme

2 serviettes en papier - Paris je t'aime Paris Toujours - Paper Napkins Capitale (1.3 EUR)

Usage commercial de ce terme

MAGAZINE NAM N° 4/..LA GUERRE DU VIET-NAM../SAIGON, CAPITALE DU VICE (2.43 EUR)

Usage commercial de ce terme

JEAN NEUVECELLE - EGLISE CAPITALE VATICAN - NRF (2.5 EUR)

Usage commercial de ce terme

JEAN TIBERI/..LE QUARTIER LATIN paris capitale des siècles../E.O. SAND (6.59 EUR)

Usage commercial de ce terme

Serviettes en papier Madame à Paris Mode - Paper Napkins - Capitale (1.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

Serviettes en papier Vue sur Paris en Montgolfière Paper Napkins Capitale (1.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

Histoire de Villefranche - Capitale du Beaujolais. (80.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

Paris BD - La capitale redessinée, itinéraires découvertesPAR LES PLUS GRANDS ! (15.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

CD 69- Capitale Du Crime /Vol.2 2010 de La Fouine (4.5 EUR)

Usage commercial de ce terme

CD NEUF scellé - PEINE CAPITALE -C26 (1.73 EUR)

Usage commercial de ce terme

PORTUGAL 2 Euros Guimaraes, Capitale Européenne de la Culture 2012 UNC (4.9 EUR)

Usage commercial de ce terme