» 
allemand anglais arabe bulgare chinois coréen croate danois espagnol estonien finnois français grec hébreu hindi hongrois islandais indonésien italien japonais letton lituanien malgache néerlandais norvégien persan polonais portugais roumain russe serbe slovaque slovène suédois tchèque thai turc vietnamien
allemand anglais arabe bulgare chinois coréen croate danois espagnol estonien finnois français grec hébreu hindi hongrois islandais indonésien italien japonais letton lituanien malgache néerlandais norvégien persan polonais portugais roumain russe serbe slovaque slovène suédois tchèque thai turc vietnamien

définition - choses

chose (n.f.)

1.terme générique permettant de désigner tout ce qui existe ou peut être pensé de manière distincte (concret ou abstrait).

choses (n.f.p.)

1.le réel; les événements.

   Publicité ▼

définition (complément)

voir la définition de choses dans le Littré

voir la définition de Wikipedia

dictionnaire collaboratif

Vous pouvez participer à l'enrichissement du dictionnaire et proposer vos propres définitions pour ce mot ou un autre.

Inscription possible avec votre compte Facebook

synonymes - choses

choses (n.f.p.)

affaires

   Publicité ▼

locutions

-(chose) qui va comme sur des roulettes • avant toute chose • avoir l'air tout chose • chose accessoire • chose certaine • chose courbe • chose difficile • chose dite/faite à tout hasard • chose du psychisme • chose défavorable • chose en bois • chose en surnombre • chose faite en vitesse • chose fausse • chose favorable • chose immatérielle • chose indispensable • chose jugée • chose matérielle • chose matérielle inanimée • chose naturelle • chose nécessaire • chose nécéssaire • chose pareille • chose plate • chose publique • chose qui intéresse • chose qui rachète • chose qui va bien avec • chose qui va comme sur des roulettes • chose sacro-sainte • chose écrite • chose étrange • faire la chose • grand-chose • la chose • la chose publique • pas grand-chose • pas-grand-chose • porté sur la chose • tout chose • un pas grand-chose • vieux chose • à peu de chose près • être à autre chose

-2 ou 3 choses que je sais d'elle • 36 choses à faire avant l'an 2000 • Changer les choses • Choses dites • Choses secrètes • Contre la bande dessinée : Choses lues et entendues • De choses et d'autres • Des choses idiotes et douces • Des tas de choses • Fais-moi des choses • Kwaidan ou Histoires et études de choses étranges • L'Histoire des choses • L'Ordre des choses • L'État des choses • La Force des choses • La Merditude des choses • La Part des choses • La Part des choses (film) • La Transparence des choses • Le Cours des choses • Le Cours ordinaire des choses • Le Parti pris des choses • Les Choses • Les Choses arrivées et qui sont dignes de remarques en l'année 1693 • Les Choses de l'amour • Les Choses de la vie • Les Choses de la vie (roman) • Les Choses de rien • Les Jolies Choses • Les Mots et les Choses • Les choses qui nous dérangent • Leçon de choses • Leçon de choses (roman) • Prends garde à la douceur des choses • Responsabilité du fait des choses • Se souvenir des belles choses • Tant de belles choses • Titeuf et le derrière des choses • Toutes ces choses qu'on ne s'est pas dites

dictionnaire analogique

attribut[Hyper.]

chose (n.)


artefact[Hyper.]

chose (n. f.)


 

ce qui est soumis à la pensée[Classe]

roman[DomainDescrip.]

factotum (en)[Domaine]

Statement (en)[Domaine]

contenu, message, sujet[Hyper.]

dire[Dérivé]

chose (n. f.)


chose (n. f.) [figuré]





chose (n. f.)


acte, action[Hyper.]

chose (n. f.)



 

idée abstraite[Classe]

factotum (en)[Domaine]

Physical (en)[Domaine]

entité[Hyper.]

chose (n. f.)


 

entité[Hyper.]

chose (n. f.)


Le Littré (1880)

CHOSE (s. f.)[cho-z']

1. Désignation indéterminée de tout ce qui est inanimé. Les belles choses de la terre. C'est une chose choquante. Chose étrange, inouïe, incroyable. Quelque chose qu'on ait dite de lui. Il fit de grandes choses.

Arrière, vaines chimères, Soupçons de choses amères, Éloignez-vous de nos coeurs (MALH. II, 2)

Mais elle était du monde, où les plus belles choses Ont le pire destin (MALH. à Duperrier.)

C'est chose à mon esprit impossible à comprendre (MALH. I, 4)

Toutes les grandes choses coûtent beaucoup, les grands efforts abattent et les puissants remèdes affaiblissent (VOITURE Lett. 74)

Chose étrange de voir comme avec passion Un chacun est chaussé de son opinion (MOL. Éc. des f. I, 1)

L'aurore aux cheveux d'or, au visage de roses, Déjà comme à demi découvrait toutes choses (RÉGNIER Ép. I)

Trois ou quatre choses de celles que vous me dîtes l'autre jour (VOIT. Lett. 75)

Je me puis vanter d'avoir fait la plus difficile chose du monde (VOIT. Lett. 81)

Ne point errer est chose au-dessus de mes forces (LA FONT. Ép. XVI)

Chose ne leur parut à tous plus salutaire (LA FONT. Fabl. II, 2)

Vous qui devez savoir les choses de la vie (LA FONT. ib. III, 1)

Qu'un ami véritable est une douce chose ! (LA FONT. ib. VIII, 11)

Le ciel sur nos souhaits ne règle pas les choses (CORN. Pomp. V, 2)

Pendant que l'âme demande une chose, le plaisir en exige une autre ; ainsi l'âme, devenue captive du plaisir, devient en même temps ennemie de la raison (BOSSUET la Vallière.)

Ô Dieu ! qu'est-ce donc que l'homme ? est-ce un assemblage monstrueux de choses incompatibles ? (BOSSUET ib.)

Dieu se réserve à lui seul les choses d'en haut, il partage avec vous les choses d'en bas (BOSSUET Marie-Thér.)

Asservi par toutes les choses qu'il croit posséder (BOSSUET la Vallière.)

Dieu qui, fécond en moyens, emploie toutes choses à ses fins cachées (BOSSUET Reine d'Anglet.)

On ne peut se rendre maître des choses en les possédant toutes ; il faut s'en rendre le maître en les méprisant toutes (BOSSUET Pensées chrét. 21)

Ce sont des bagatelles dont les pauvres diables de commis s'embarrassent la tête, parce qu'ils ne sont pas faits pour les grandes choses (LESAGE Turcaret, III, 11)

Les petites considérations sont le tombeau des grandes choses (VOLT. Lett. Damilaville, 6 août 1766)

La nation est capable d'aussi grandes choses et de plus grandes encore que sous Louis XIV, parce que le génie et le commerce se fortifient toujours quand on les encourage (VOLT. Louis XIV, 30)

.... Vis sans coeur, sans pensée et sans foi ; Vis pour l'or, chose vile, et l'orgueil, chose vaine (V. HUGO Voix intér. XIX.)

L'auteur des choses, Dieu.

Les choses humaines, l'ensemble de ce qui existe et de ce qui se fait parmi les hommes.

Comme la religion et le gouvernement politique sont les deux points sur lesquels roulent les choses humaines (BOSSUET Hist. Dessein général.)

Choses de flot, choses de la mer, tout ce que la mer rejette sur ses bords.

Appeler les choses par leur nom, parler franchement et sans réticence.

Dire à quelqu'un bien des choses, lui faire ses compliments.

Elles vous disent des choses bien obligeantes (SÉV. 546)

C'est la même chose, il n'y a pas de différence.

Venir, voir et vaincre est même chose en moi (CORN. Pomp. IV, 3)

Autre chose, une chose différente. On ne pouvait attendre autre chose de lui. Autre chose est de parler, autre chose d'agir.

N'avez-vous, Nicomède, à lui dire autre chose ? (CORN. Nicom. II, 3)

Moi cesser d'être amant ! et puis-je être autre chose ? (LA FONT. Élégie v.)

Et celle [la maladie] que nous appelons la dernière, qu'est-ce autre chose, à le bien entendre, qu'un redoublement et comme le dernier accès du mal que nous apportons en naissant ? (BOSSUET Marie-Thér.)

C'est autre chose, c'est différent.

Un époux beau, bien fait, jeune et tout autre chose Que le défunt.... (LA FONT. Fab. VI, 21)

Aller au fond des choses, ne pas s'arrêter à un examen superficiel.

On dit dans le même sens le bout des choses.

Il leur promit de leur faire un beau livre de philosophie, écrit fort menu pour leur usage, et que dans ce livre ils verraient le bout des choses (VOLT. Microm. 7)

Ne pas faire les choses à demi, ne pas épargner la dépense, donner tout ce qui doit être donné.

Faire bien les choses, faire les choses de bonne grâce, s'acquitter convenablement d'une obligation, d'une corvée ; et aussi, payer convenablement ce qui doit être payé, faire les dépenses nécessaires. Je croyais qu'il ferait mieux les choses.

Sur toute chose, avant toute chose, loc. adv. Avant tout.

Et sur toute chose, Observe exactement la loi que je t'impose (CORN. Cinna, V 1)

Apprenons, avant toutes choses, à n'être pas éblouis du bonheur qui ne remplit pas le coeur de l'homme (BOSSUET Anne de Gonz.)

2. Chose se dit quelquefois des personnes.

J'avais toujours fait compte, aimant chose si haute, De ne m'en séparer qu'avecque le trépas (MALH. V, 29)

... Et semblable aux abeilles à qui le bon Platon compare nos merveilles, Je suis chose légère, et vole à tout sujet, Je vais de fleur en fleur et d'objet en objet (LA FONT. Épît. XVI)

Je la révère [une dame] comme la plus noble, la plus belle et la plus parfaite chose que j'aie jamais vue (VOIT. Lett. 25)

3. La chose publique, l'État.

4. Ce dont il s'agit. Je vais vous expliquer la chose. Voilà quel est l'état des choses.

Devant elle [la justice] à grand bruit ils expliquent la chose ; Tous deux avec dépens veulent gagner leur cause (BOILEAU Ép. II)

L'homme au trésor caché, qu'Ésope nous propose, Servira d'exemple à la chose (LA FONT. Fabl. IV, 20)

Je [la Mort] devais, ce dis-tu, te donner quelque avis Qui te disposât à la chose ; J'aurais trouvé ton testament tout fait (LA FONT. ib. VIII, 1)

Les titres différents ne font rien à la chose (CORN. Sert. III, 2)

C'est en cela que consiste tout l'agrément de la chose (VOLT. Lett. d'Argental, 1er août 1763)

La chose parle d'elle-même, il y a évidence, il n'est pas besoin de plus ample explication.

5. Terme de droit. Chose jugée, ce qui a été résolu par une décision judiciaire en dernier ressort, ou ce qui n'est plus susceptible d'appel ou d'opposition ; ce qui est décidé, mis hors de contestation. Cela a force, ou est passé en force de chose jugée.

6. Terme de droit. Bien, propriété, possession. L'esclave était la chose du maître. Soigner sa chose. Vendre la chose d'autrui. Division des choses en corporelles et incorporelles. Choses hors du commun.

7. En termes de grammaire, chose se dit par opposition à personne. Le pronom quoi se rapporte toujours à des choses, il ne se rapporte jamais à des personnes.

8. Ce qui est en fait, en réalité, par opposition à ce qui est un mot, un nom. Vous ne nous donnez que des mots, et nous voulons des choses.

Rien n'est plus commun que le nom, Rien n'est plus rare que la chose (LA FONT. Fabl. IV, 17)

Que la grandeur et la gloire n'étaient parmi nous que des noms pompeux, vides de sens et de choses (BOSSUET Duch. d'Orl.)

La pauvreté, la honte, la mort sont pour les hommes du monde des choses trop effectives et trop réelles ; pour nous, ce sont seulement des noms (BOSSUET ib.)

Dire le mot et la chose, se laisser aller à quelques plaisanteries un peu libres.

Ces soupers étaient très gais ; on y disait le mot et la chose (J. J. ROUSS. Confess. v.)

Par extension, en termes de littérature, pensées de valeur, notions réelles et positives. Livre, style plein de choses. On dit peu de choses solides quand on veut en dire d'extraordinaires.

Mes vers sont durs, d'accord, mais forts de choses (VOLT. Goût.)

Je conviens qu'où il n'y a pas de choses, il ne peut y avoir de style (DIDER. Térence.)

9. Quelque chose, s. m. Certaines choses.

D'un prince malheureux ordonnez quelque chose (CORN. Cinna, IV, 3)

Non, non, j'ai quelque chose aussi bien à vous dire (CORN. Nic. III, 6)

Il est bon qu'un mari nous cache quelque chose (CORN. Poly. I, 3)

Quelque chose suivi d'un adjectif, qui est toujours au masculin, avec la préposition de, qui est indispensable.

Il faut que vous gardiez quelque chose d'excellent pour vous, puisque vous faites de ces présents à vos amies (VOIT. Lett. 79)

Il y a en vous quelque chose de surnaturel (VOIT. ib. 80)

Si d'aventure il y a quelque chose d'aussi beau qu'elle (VOIT. ib. 28)

La pauvreté est quelque chose de bien dur (PATRU Plaid. 6, dans RICHELET)

Autre chose s'emploie de même, c'est-à-dire avec la préposition de et un adjectif au masculin. Montrez-nous autre chose de beau. Dites-nous autre chose de gai.

Quelque chose est devenu masculin à cause du sens vague qui y est attaché ; mais naturellement il était, quand on a commencé à s'en servir en ce sens, féminin.

Il est rarement arrivé qu'on m'ait objecté quelque chose que je n'eusse point du tout prévue (DESC. Méth. 6, 5)

Je ne fais point difficulté de parler, quand j'ai dans la bouche quelque chose meilleure que le silence (BALZ. liv. III, lett. 3)

Dis-je quelque chose assez belle ? L'antiquité toute en cervelle Me dit : je l'ai dit avant toi. C'est une plaisante donzelle ; Que ne venait-elle après moi ? J'aurais dit la chose avant elle (DE CAILLY Épigr.)

Difficulté, brouille.

On me mande qu'il y a eu quelque chose entre le roi et Monsieur (SÉV. 440)

Faire quelque chose, obtenir quelque succès.

Pensez ; à votre Dieu laissez venger sa cause ; Si vous saviez penser, vous feriez quelque chose (GILB. Le 18e siècle.)

Faire quelque chose, avoir une profession. Ce jeune homme ne peut pas rester plus longtemps oisif ; il faut qu'il fasse quelque chose.

C'est quelque chose, il y a quelque mérite, quelque intérêt.

Enfin, si dans mes vers je ne plais et n'instruis, Il ne tient pas à moi, c'est toujours quelque chose (LA FONT. Fabl. V, 1)

Ce que vous dites là est quelque chose (FONTEN. Didon, Stratonice.)

Être de quelque chose à quelqu'un, être de sa parenté.

Il me semble qu'elle vous est de quelque chose (SÉV. 552)

Tous les Provençaux me sont de quelque chose (SÉV. 128)

Naissance, position distinguées.

Il serait honteux d'être né quelque chose et de ne pas songer à s'élever (MASS. Car. Prosp.)

Je pourrais m'estimer quelque chose de plus que je n'étais (BALZ. liv. I, lettre 4)

Si l'on m'eût fait faire une étude sérieuse de l'histoire, j'aurais pu y devenir quelque chose (SAINT-SIMON I, 21)

Environ. Il y a quelque chose comme huit jours qu'on ne vous a vu.

10. Peu de chose, s. m. Chose inutile, sans valeur.

Ma vie est peu de chose et je vous l'abandonne (VOLT. Henr. ch. II)

Tu me sembles si grand et nous si peu de chose Que.... (MALH. I, 1)

Qu'est-ce là ? lui dit-il. - Rien. - Quoi ! rien ! - peu de chose (LA FONT. Fabl. I, 5)

De peu de chose, d'une famille qui n'a rien de bien relevé.

Des Alleurs était un Normand de fort peu de chose, fait à peindre et de grande mine (SAINT-SIMON 50, 93)

11. Grand'chose, quelque chose qui a de l'importance.

On ne lui répondit pas grand'chose (HAMILT. Gramm. 4)

À quoi vous servait d'irriter des gens qui, sans être grand'chose, tiennent à quelque chose ? (P. L. COUR. I, 57)

Celle [la voix] de mon mari qui n'est pas grand'chose (PONT DE VEYLE le Complaisant, II, 1)

11. Grand'chose ne s'emploie guère que dans des phrases négatives.

Grand'chose est un archaïsme (grand, dans l'ancienne langue, étant à la fois masculin et féminin) pour grande chose, dont Bossuet s'est servi : Ce n'est pas grande chose, Vie rel. L'apostrophe est inutile, puisque la locution n'était pas grande chose, mais était, à l'origine, grand chose ; l'Académie devrait supprimer cette apostrophe.

12. Familièrement, chose se dit en place d'un terme, d'un nom qui ne revient pas à l'esprit. Monsieur chose. Madame chose.

Aussi bien ne peut-on Changer chose en Virgile ou bien l'autre en Platon ? (RÉGNIER Sat. II)

Vous voudriez voir la haute société et ne point restituer ? garder l'hôtel de chose et y recevoir le marquis ? (P. L. COUR. I, 276)

13. Populairement. Être tout chose, être mal disposé soit pour la santé soit pour l'humeur.

À chose faite, conseil pris, c'est-à-dire quand la chose est faite, ce n'est plus la peine de demander conseil.

REMARQUE

1. Quelque chose comme un seul mot est masculin ; il en est de même de autre chose, qui, dans le sens vague, est également employé au masculin.Quelque chose est promis et vous verrez qu'autre chose sera fait (LEGOARANT) Peu de chose est naturellement masculin, puisque peu est un substantif masculin.

2. La prononciation chouse, qui est celle du Berry et qui fut très usitée au XVIe siècle, avait cours encore dans le XVIIe ; Marguerite Buffet la condamne, et Chifflet, Gramm. p. 179, dit : " J'ai vu le temps que presque toute la France était pleine de chouses ; tous ceux qui se piquaient d'être diserts chousoient à chaque période. Et je me souviens qu'en une belle assemblée un certain lisant hautement ces vers : Jetez-lui des lis et des roses, Ayant fait de si belles choses : quand il fut arrivé à choses, il s'arrêta, craignant de faire une rime ridicule ; puis, n'osant démentir sa nouvelle prononciation, il dit bravement chouse. Mais il n'y eut personne de ceux qui l'entendaient qui ne baissât la tête pour rire à son aise, sans lui donner trop de confusion. Enfin la pauvre chouse vint à tel mépris, que quelques railleurs disaient que ce n'était plus que la femelle d'un chou. "

HISTORIQUE

IXe s.Et in cadhuna cosa (Serment)

Xe s.Ne ule cose non la pouret omque pleier [plier] (Eulalie)

XIe s.Mais d'une chose vous sui je bien garant (Ch. de Rol. CXIV)De plusors choses à remembrer li prist (ib. CLXXIII)Si alquens [quelqu'un] vienge [vient] à pref [après] pur clamer la jose.... (Lois de Guill. 7)

XIIe s.Les saintes choses sont faites es mains des estrangers (Mach. I, 2)De ceste couse (Ronc. p. 8)Mais d'une chose soiez vous bien certis [certains] (ib. p. 72)De pluseurs coses [ils] vont toute jour parlant (ib. p. 163).... Fins cuers qui bée à haute honor Ne se porroit de tel cose desfendre (Couci, XXIV)Car j'ai assez autre chose à penser (QUESNES Romancero, p. 100)Mais li message [messagers] estoient d'autre chose ententif (Sax. XXIV)Et chose [il] nous demande que nous ne povons faire (ib. XXXI)

XIIIe s.D'autre chose [je] vous ai la matiere accueillie (Berte, II)Mais plus hardie chose [que Pepin] ne fut onque choisie [vue] (ib. II)Ne de chose que j'aie, jamais [je] ne leur faudrai (ib. VII)Qu'il soit de ceste chose et maistre et conseillere (ib. XII)Car forment le hastoit [il avait hâte] de la chose achever (ib. XVII)Je ne voi que ma chose [mon affaire] à nessun bien s'afruite (ib. XXXVII)Onque si douce chose [que Berte] [je] ne vi ni n'acointai (ib. LVII)Mais si viennent les choses com Dieu plaist et agrée (ib. LXVIII)Bien entent li messages [le messager] que c'est chose passée [decidée], ib.... Bon fust que gehesist [elle avouât] [ce] Que Berte est devenue ne quel chose ele en fist (ib. XCI)Sire, font-il au roi, nous vous voulons monstrer Que grant chose est de roi (ib. XCVII)Je ne pris [prise] riens, ne beauté, ne jouvent, Or, ne argent, ne chose que je voie (ANONYME dans Couci.)Car sachiés que toutes vos choses Sunt en vous meïsmes encloses (la Rose, 5357)Plus sont rices, et plus grans mestiers lor est que li quemins et les cozes communes soient amendées (BEAUMANOIR XXV, 17)Cheli par qui toutes choses sont fetes et sans qui nule bone oeuvre ne porroit estre fete, ce est li Peres, et li Fis et li Saint Esperiz (BEAUMANOIR Prologue)Or avint chose, que le conte Henri descendi de ses sales de Troies pour aller oïr messe à Saint Estienne (JOINV. 205)

XIVe s.Il confesse à rendre quid pro quo, chose pour chose (ORESME Eth. 254)Et semblablement appartiennent à magnificence toutes grans choses qui sont faites pour la chose publique (ORESME ib. 114)Puisque la chose est faite, on ne la peut changier (Guesclin. 6372)Chose publique, ce n'est autre chose mès que l'estat publique ou commun, et est nom general à touz estaz de terre, païs, roiaumes et citez (BERCHEURE f° 1, verso.)

XVe s.Longue chose seroit à raconter (FROISS. I, I, 45)Et cil de sa personne estoit assez haut et crueux ; et ne se esbahissoit point pour petit de chose (FROISS. III, IV, 67)Encore leur faisoit-on la chose plus grande et plus perilleuse qu'elle n'estoit (FROISS. II, III, 35)Entre les autres choses il [l'ambassadeur anglais] demanda au duc Aubert.... (FROISS. II, II, 223)Quand ces nouvelles lui vinrent en la main [au comte de Valois], lui convint porter ; car autre chose n'en put avoir (FROISS. II, II, 233)Quand les chevaliers virent qu'ils n'en auroient autre chose, ils se despartirent et prirent congé (FROISS. II, II, 207)Très belle fleur, oncques je ne pensay Faire chose qui desplaire te doie (CH. D'ORL. Bal. 63)Et pour acheter chevaux, armures et ce qu'à guerre appartient, souvent advient qu'ils vendent leurs choses [biens] (MONSTRELET liv. I, ch. 25)Et par saint Jacques je ne fois Gueres autre chose que boire (Patelin)Sire, tout ce lessez ester : Parlon vous et moy d'autre chose (La pass. de N. S. J. C)Et bref le vin prins sobrement Est tousjours une bonne choze (BASSELIN Vau de Vire, 60)Considerées les chouses dessus dites (Lettre de Charles VII, Bulletin du comité de la langue, t. III, p. 576)Des deux parties il mourut deux mille hommes du moins, et fut la chose bien combattue (COMM. I, 4)Ce fut grant chose à mon advis de rallyer sur le champ.... (COMM. I, 4)Usant de menace et prest à executer grant chose (COMM. II, 9)Et n'eust jamais creu, pour chose que on luy eust sceu dire, les parolles qu'il oyoit (COMM. IV, 8)Pas grant chose je ne demande, Dist le bon seigneur de Cambraye (VILLON 2e Repue franche.)C'est grand chose [une bonne chose, un point important] de voir ses enfants alliés [mariés], en la pleine vie (LOUIS XI Nouv. XLIV)

XVIe s.Tout ce qu'ils appellent musique rompue et chose faite, et chants à quatre parties (CALV. Instit. 711)Ceux qui presument de requerir autre chose à Dieu, qui ne soit comprinse et entendue en ceste oraison.... (CALV. ib. 730)Si on nous apporte sous le titre de l'esprit quelque chose qui ne soit contenue en l'Evangile, ne la croyons pas (CALV. ib. 931)Quelque chose que je voulois estre faicte aprèz ma mort (MONT. I, 78)Tout ce que nostre sagesse peult, ce n'est pas grand chose (MONT. I, 132)Qu'il soit bien pourveu de choses, les paroles ne suyvront que trop (MONT. I, 187)Adonne toi à l'estude des lettres pour en tirer quelque chose qui soit toute tienne (MONT. I, 282)Magistrats de la chose publicque [république] emperiere du monde (MONT. I, 288)Il s'en retourna sans accepter ne prendre chose qui soit, de tant de presens (AMYOT Pélop. 56)Si d'adventure il y eut adonc quelque chose moins que humainement faitte contre les Syracusains (AMYOT Marcel. 30)Caton se souciant moins que de chose du monde des crieries que l'on faisoit à l'encontre de luy (AMYOT Caton, 38)Mais la main des dieux jalouse N'endura que telle chouse Suivist son train coustumier (RONS. 388)Bref on ne voit chose qui vive, Sans estre serve de douleur (RONS. 409)Les sciences sont composées de choses, non de paroles (PARÉ Au lecteur.)Il faut mettre dessus l'aine quelque chose ronde (PARÉ XIV, 47)Chose bien donnée n'est jamais perdue (COTGRAVE)Chose qui plaist est à demy vendue (COTGRAVE)

ÉTYMOLOGIE

Picard, cose ; Saintonge et Berry, chouse ; provenç. espagn. portug. et ital. cosa ; du latin causa (voy. CAUSE), employé avec le sens de chose dans le bas-latin de la loi Salique, de Grégoire de Tours et des Capitulaires.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

CHOSE.

9. Quelque chose, une chose de quelque valeur.

Quoi ! lorsque vous voyez périr votre patrie, Pour quelque chose, Esther, vous comptez votre vie ? (RAC. Esth. II, 1)

Tavernier.... interrogé par Louis XIV pourquoi il avait choisi une terre en Suisse, répondit : Sire, j'ai été bien aise d'avoir quelque chose qui ne fût qu'à moi (VOLT. Lett. Moncrif, 27 mars 1757)

Quelque chose, une chose indéterminée.

Les Français ont, dans leur caractère et trop souvent dans leur gouvernement, quelque chose qui ne leur permet pas de former de grandes associations heureuses (VOLT. Pol. et lég. Fragm. sur l'Inde, 20)

Wikipedia

Chose

                   
Page d'aide sur l'homonymie Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.

Le mot « chose » est surement le terme français le plus abstrait et le plus difficile à définir. Il ne prend le plus souvent de sens qu'en contexte. Pour plus de précisions, se référer au Wiktionnaire.

Sur les autres projets Wikimedia :

  Marques, littérature, cinéma

  Domaine juridique

  • En droit civil les choses sont les objets sur lesquels peuvent exister des droits subjectifs. Les animaux sont considérés comme des choses ;
  • Les choses communes (droit civil) sont les choses qui ne sont pas susceptibles d'appropriation et qui sont à l'usage de tous : air, eau...
  • Les choses consomptibles (droit civil) sont les choses qui se consomment par le premier usage, leur utilisation provoquant leur destruction (ex. denrées) - idem : choses fongibles ou choses de genre ;
  • Les choses corporelles (droit civil) sont les choses du monde sensible sur lesquelles sont exercés des droits
  • Les choses fongibles (droit civil) sont les choses interchangeables les unes par rapport aux autres (ex. 1 quintal de blé et la même quantité de cette denrée, une voiture de série). On dit aussi "choses de genre". Les choses non fongibles sont appelées corps certains ;
  • Les choses frugifères (droit civil) sont des choses produisant des fruits (au sens juridique : biens produits périodiquement et régulièrement sans altération de leur substance) ; fruits naturels, produits de la terre et des animaux ; fruits industriels, obtenus par le travail de l'homme ; fruits civils, obtenus grâce à un contrat dont le capital est l'objet - ex. loyers, rentes...)

  Gastronomie

Le chose, ou un chose, est une boisson rafraichissante.

   
               

 

Toutes les traductions de choses


Contenu de sensagent

  • définitions
  • synonymes
  • antonymes
  • encyclopédie

Dictionnaire et traducteur pour mobile

⇨ Nouveau : sensagent est maintenant disponible sur votre mobile

   Publicité ▼

sensagent's office

Raccourcis et gadgets. Gratuit.

* Raccourci Windows : sensagent.

* Widget Vista : sensagent.

dictionnaire et traducteur pour sites web

Alexandria

Une fenêtre (pop-into) d'information (contenu principal de Sensagent) est invoquée un double-clic sur n'importe quel mot de votre page web. LA fenêtre fournit des explications et des traductions contextuelles, c'est-à-dire sans obliger votre visiteur à quitter votre page web !

Essayer ici, télécharger le code;

SensagentBox

Avec la boîte de recherches Sensagent, les visiteurs de votre site peuvent également accéder à une information de référence pertinente parmi plus de 5 millions de pages web indexées sur Sensagent.com. Vous pouvez Choisir la taille qui convient le mieux à votre site et adapter la charte graphique.

Solution commerce électronique

Augmenter le contenu de votre site

Ajouter de nouveaux contenus Add à votre site depuis Sensagent par XML.

Parcourir les produits et les annonces

Obtenir des informations en XML pour filtrer le meilleur contenu.

Indexer des images et définir des méta-données

Fixer la signification de chaque méta-donnée (multilingue).


Renseignements suite à un email de description de votre projet.

Jeux de lettres

Les jeux de lettre français sont :
○   Anagrammes
○   jokers, mots-croisés
○   Lettris
○   Boggle.

Lettris

Lettris est un jeu de lettres gravitationnelles proche de Tetris. Chaque lettre qui apparaît descend ; il faut placer les lettres de telle manière que des mots se forment (gauche, droit, haut et bas) et que de la place soit libérée.

boggle

Il s'agit en 3 minutes de trouver le plus grand nombre de mots possibles de trois lettres et plus dans une grille de 16 lettres. Il est aussi possible de jouer avec la grille de 25 cases. Les lettres doivent être adjacentes et les mots les plus longs sont les meilleurs. Participer au concours et enregistrer votre nom dans la liste de meilleurs joueurs ! Jouer

Dictionnaire de la langue française
Principales Références

La plupart des définitions du français sont proposées par SenseGates et comportent un approfondissement avec Littré et plusieurs auteurs techniques spécialisés.
Le dictionnaire des synonymes est surtout dérivé du dictionnaire intégral (TID).
L'encyclopédie française bénéficie de la licence Wikipedia (GNU).

Copyright

Les jeux de lettres anagramme, mot-croisé, joker, Lettris et Boggle sont proposés par Memodata.
Le service web Alexandria est motorisé par Memodata pour faciliter les recherches sur Ebay.
La SensagentBox est offerte par sensAgent.

Traduction

Changer la langue cible pour obtenir des traductions.
Astuce: parcourir les champs sémantiques du dictionnaire analogique en plusieurs langues pour mieux apprendre avec sensagent.

Dernières recherches dans le dictionnaire :

6649 visiteurs en ligne

calculé en 0,140s

Je voudrais signaler :
section :
une faute d'orthographe ou de grammaire
un contenu abusif (raciste, pornographique, diffamatoire)
une violation de copyright
une erreur
un manque
autre
merci de préciser :

Mon compte

connexion

inscription

   Publicité ▼

Jean RAY - Visages et choses crépusculaires - Néo 63 (3.9 EUR)

Usage commercial de ce terme

Elvifrance - Goldboy N°83 - Ben, v'là aut' chose! - BE (4.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

JOURNAL DES CHOSES MEMORABLES advenues durant le règne de HENRY III. (80.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

Le Chose (PC - DVD ) Neuf Scellé (9.19 EUR)

Usage commercial de ce terme

Ce sont des choses qui arrivent: roman (25.99 EUR)

Usage commercial de ce terme

ECLIPSO 42 AREDIT 1974 L'HOMME CHOSE (3.5 EUR)

Usage commercial de ce terme

Hommes Et Choses De La Commune. Maurice Dommanget (18.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

Alphonse DAUDET - LE PETIT CHOSE - Ed Bibliothèque CHARPENTIER. (3.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

ECLIPSO N°70/SPIDER-MAN ET L'HOMME CHOSE/TBE/ARTIMA/COMICS POCKET (4.5 EUR)

Usage commercial de ce terme

ECLIPSO N°60/PIRATES DE L'AU-DELA/ABE/ARTIMA/COMICS POCKET/RED SONJA+HOM.CHOSE (2.5 EUR)

Usage commercial de ce terme

ECLIPSO N°51/L'EXTERMINATEUR/1975/BE/HOMME CHOSE/COMICS POCKET/ARTIMA (3.9 EUR)

Usage commercial de ce terme

Fritz Haber Tome 4 - Des Choses À Venir Première édition (12.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

PACIFIQUE - QUELQUE CHOSE EN TOI - MAXI CD 1991 (14.9 EUR)

Usage commercial de ce terme

JEAN RAY NÉO N° 63 : VISAGES ET CHOSES CRÉPUSCULAIRES (20.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

FRANCIS PONGE: LE PARTI PRIS DES CHOSES. POESIE/NRF. 2010. (4.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

Une derniere chose avant de partir - Jonathan TROPPER (2.99 EUR)

Usage commercial de ce terme

MANTEAU T 40 CHOSE PROMISE BEIGE CLAIR TAILLE 40 TTBE (25.2 EUR)

Usage commercial de ce terme

L'impudeur de choses / Blas De Roblès Jean-marie (50.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

Les choses : Une histoire des années soixante (11.99 EUR)

Usage commercial de ce terme