» 
allemand anglais arabe bulgare chinois coréen croate danois espagnol estonien finnois français grec hébreu hindi hongrois islandais indonésien italien japonais letton lituanien malgache néerlandais norvégien persan polonais portugais roumain russe serbe slovaque slovène suédois tchèque thai turc vietnamien
allemand anglais arabe bulgare chinois coréen croate danois espagnol estonien finnois français grec hébreu hindi hongrois islandais indonésien italien japonais letton lituanien malgache néerlandais norvégien persan polonais portugais roumain russe serbe slovaque slovène suédois tchèque thai turc vietnamien

définition - cieux

cieux (n.m.p.)

1.lieu imaginaire où sont supposés vivre les dieux, les puissances surnaturelles.

2.lieu où sont supposés vivre les bienheureux élus, après leur mort terrestre, pour l'éternité. Paradis.

3.providence divine.

ciel (n.m.)

1.voûte céleste.

2.espace naturel au-dessus de nos têtes, visible jusqu'à l'horizon.

3.demeure des anges et des dieux.

ciel! (int.)

1.exclamation qui exprime la surprise.

   Publicité ▼

définition (complément)

voir la définition de cieux dans le Littré

voir la définition de Wikipedia

dictionnaire collaboratif

Vous pouvez participer à l'enrichissement du dictionnaire et proposer vos propres définitions pour ce mot ou un autre.

Inscription possible avec votre compte Facebook

synonymes - cieux

cieux (n.m.p.)

ciel, firmament, nue

   Publicité ▼

voir aussi

ciel (n.m.)

céleste, paradisiaque enfer

locutions

-8ème ciel • Aide-toi, le ciel t'aidera • Aide-toi, le ciel t'aidera (Les Simpson) • Aide-toi, le ciel t'aidera (film) • Aide-toi, le ciel t'aidera (jacobinisme) • Arc-en-ciel • Arc-en-ciel (homonymie) • Arc-en-ciel (monument) • Arc-en-ciel lunaire • Association nationale pour la protection du ciel et de l'environnement nocturnes • Au tréfonds du ciel • Barbie Magie de L'arc-en-ciel • Basilique San Pietro in Ciel d'Oro • Bleu ciel • Bleu du ciel • Blondine au pays de l'arc-en-ciel • Blondine au pays de l'arc-en-ciel (film) • Cadeau du ciel • Cailloux dans le ciel • Canton de Cordes-sur-Ciel • Carte du Ciel • Central Bank of Kuwait (gratte-ciel) • Chagrin dans le ciel • Chants de Terre et de Ciel • Ciel (Saône-et-Loire) • Ciel (hiéroglyphe) • Ciel (homonymie) • Ciel (logiciel) • Ciel Extrême • Ciel Radio • Ciel d'enfer • Ciel d'octobre (film) • Ciel de feu • Ciel de traîne • Ciel et Espace • Ciel nocturne • Ciel! mon Pinard • Ciel, mon mardi ! • Ciel, où sont passées les dattes de tes oasis ? • Ciel, une quéquette ! • Coalition arc-en-ciel • Cordes-sur-Ciel • Corps d'arc-en-ciel • Couleur du ciel • Dans le ciel • De l'autre côté de l'arc-en-ciel • Drapeau arc-en-ciel • Entre Ciel et Terre • Entre le ciel et l'enfer • Feux du ciel • Fond du Ciel (astrologie) • Giratina et le Gardien du Ciel • Gratte-Ciel (métro de Lyon) • Gratte-ciel • Gratte-ciel (Villeurbanne) • Gratte-ciel (homonymie) • Gratte-ciel bruxellois • Gratte-ciel staliniens • Guêpier arc-en-ciel • Herbicides arc-en-ciel • L'Arc-en-ciel magique • L'Aéropostale, courrier du ciel • L'Or du ciel • L'École du ciel • L'Œil dans le ciel • La Bataille du ciel • La Conquête du ciel • La Couleur tombée du ciel • La Découverte du ciel • La Flèche dans le ciel • La Gauche - l'Arc-en-ciel • La Grande Rivière du ciel • La Revanche des Fils du Ciel • La Terre vue du ciel • La Terre vue du ciel (film, 2004) • La Terre vue du ciel (livre) • La Visite du capitaine Tempête dans le ciel • Langelot et le gratte-ciel • Le Bataillon du ciel • Le Bleu du ciel • Le Château dans le ciel • Le Ciel de Paris • Le Ciel et l'Enfer (Kardec) • Le Ciel sur la tête • Le Ciel sur la tête (homonymie) • Le Ciel sur la tête (téléfilm) • Le Ciel, les Oiseaux et... ta mère ! • Le Dernier des pirates du ciel • Le Deuxième Ciel • Le Dix-septième ciel • Le Feu dans le ciel • Le Fils du ciel • Le Mariage du Ciel et de l'Enfer • Le Petit Bol de lait dans le ciel • Le Septième Ciel (film, 1997) • Le Singe égal du ciel • Le Tigre du ciel • Le Tigre du ciel (film, 1976) • Le ciel bleu coûte cher • Le ciel est à nous • Le ciel est à vous • Le ciel lui tombe sur la tête • Le ciel peut attendre (film, 1943) • Le ciel peut attendre (film, 1978) • Les Bleus du ciel • Les Cavaliers du ciel • Les Chevaliers du ciel • Les Chevaliers du ciel (film, 1942) • Les Chevaliers du ciel (film, 2005) • Les Chevaliers du ciel (série télévisée) • Les Colonnes du ciel • Les Enfants de l'arc-en-ciel • Les Enfants du ciel • Les Feux du ciel • Les Habitants du ciel • Les Moissons du ciel • Les Nomades du ciel • Les Nouveaux Chevaliers du ciel • Les Oiseaux du ciel • Les Orphelins du ciel • Les Piliers du ciel • Les Portes du ciel • Les Racines du ciel • Les Racines du ciel (film) • Les Tsiganes montent au ciel • Liste de gratte-ciel européens • Liste des dix plus hauts gratte-ciel de Québec • Liste des dix plus hauts gratte-ciel de Toronto • Liste des gratte-ciel de Buenos Aires • Liste des gratte-ciel de Mexico • Liste des gratte-ciel en France • Liste des gratte-ciel à Monaco • Liste des plus hauts gratte-ciel de Montréal • Liste des plus hauts gratte-ciel du Québec • Liste des plus hauts gratte-ciel du monde • Livre de la vache et du ciel • Lumière du ciel nocturne • Maillot arc-en-ciel • Maman Küsters s'en va au ciel • Mandat du Ciel • Menace dans le ciel • Milieu du Ciel (astrologie) • Métallure arc-en-ciel • Nation arc-en-ciel • Notre-Dame Porte du Ciel Portaïtissa • Objet du ciel profond • Observation du ciel • Opération Arc-en-ciel • Panique en plein ciel • Parti arc-en-ciel • Passe-moi l'ciel • Passerin arc-en-ciel • Poltegor (gratte-ciel) • Pommiers dans le ciel • Pont arc-en-ciel • Pou-du-ciel • Pour aller au ciel, il faut mourir • Pour l'amour du ciel (film, 1950) • Puni par le ciel • Quatre Sacrés du Ciel • Réseau Arc-en-ciel de Haute-Garonne • Réserve de ciel étoilé • Résidence Arc-en-ciel • Septième Ciel Belgique • Septième ciel • Septième ciel (album) • Serpent arc-en-ciel • Sous le ciel bleu de Hawaï • Sous le ciel d'Argentine • Sous le ciel de Paris (film) • Sous le ciel de Provence • Sous le ciel de l'Ouest • Sous le ciel du Texas • Sous un ciel variable • Storm Hawks, les seigneurs du ciel • Styles de gratte-ciel • Sur la Terre comme au Ciel... • Table arc-en-ciel • Temple du ciel • Tombé du ciel (album) • Tombé du ciel (télésuite) • Tombés du ciel • Tour Réservoir Plein Ciel • Tout ce que le ciel permet • Tout l'or du ciel • Trois mètres au dessus du ciel • Truite arc-en-ciel • Un chapeau de ciel • Un ciel radieux • Une femme tombée du ciel • Une part du ciel • Une échelle pour aller au ciel • Usine de valorisation arc en ciel • Vainqueur du ciel • Vu du ciel • XXe ciel.com • Écrit dans le ciel • Écriture de ciel

dictionnaire analogique



 

exclamation[Classe]

étonner[Thème]

ciel (interj.)


 

ciel[Thème]

astronomie[Thème]

paysage[DomainDescrip.]

factotum (en)[Domaine]

surface (en)[Domaine]

frontière[Hyper.]

faire surface - ciel, firmament[Dérivé]

ciel[ClasseHyper.]

astronomie[termes liés]

autre élément d'un paysage[DomainDescrip.]

astronomy (en)[Domaine]

Region (en)[Domaine]

ciel (n. m.)


 

abri[Classe]

lit[Thème]

au-dessus[Caract.]

dais (ouvrage faisant plafond)[Classe]

lit[DomainDescrip.]

ciel (n. m.)


ciel (n. m.)



 

humain (élargi)[ClasseParExt...]

lieu[Classe...]

prép marquant la position relative (espace)[Classe...]

pays[Thème]

pays[Classe]

[ sous le ciel de ][Syntagme]

ciel (n. m.) [figuré]




 

exclamation[Classe]

étonner[Thème]

ciel! (interj.)


Le Littré (1880)

CIEL (s. m.)[sièl]

1. Espace que nous apercevons étendu au-dessus de nos têtes en forme de voûte et circonscrit par l'horizon. Le ciel est pur. Le ciel est chargé. Ciel changeant. Ciel menaçant. Un ciel gris, sombre. Le ciel bleu. La voûte du ciel ou des cieux.

La lune est dans le ciel, et le ciel est sans voile (LAMART. Harm. I, 10)

Un monde est assoupi sous la voûte des cieux (LAMART. ib. II, 4)

Et la moitié du ciel pâlissait, et la brise Défaillait dans la voile, immobile et sans voix (LAMART. ib. II, 2)

Il [l'homme qui a fait une faute] rougit de lui-même, et combien qu'il ne sente Rien que le ciel présent et la terre présente, Pense qu'en se voyant tout le monde l'a vu (MALH. I, 4)

On ne voit ni ciel ni terre, se dit de ténèbres fort épaisses.

On dit de choses fort différentes, qu'elles sont éloignées comme le ciel et la terre.

Entre terre et ciel, dans l'air.

Couleur bleu de ciel.

Sous le ciel, sur la terre.

Tircis disait un jour à la jeune Amarante : Ah ! si vous connaissiez comme moi certain mal Qui nous plaît et qui nous enchante, Il n'est rien sous le ciel qui vous parût égal (LA FONT. Fabl. VIII, 13)

Élever quelqu'un jusqu'au ciel, le louer avec excès.

Tel porte jusqu'au ciel leur vertu sans égale (CORN. Hor. III, 2)

On vous loua jusqu'au ciel (SÉV. 49)

Et la France a les destinées Pour elle tellement tournées Contre les vents séditieux, Qu'au lieu de craindre la tempête, Il semble que jamais sa tête Ne fut plus voisine des cieux (MALH. III, 2)

Le Fils du ciel, l'empereur de Chine. Le ciel inférieur, la Chine.

2. Terme d'astronomie ancienne. Les diverses sphères cristallines et concentriques à la terre que les anciens avaient supposées pour expliquer les mouvements apparents des astres. Le ciel de la lune. Le ciel de Jupiter.

Comme le ciel mobile, éternel en son cours, Fait les siècles, les ans et les mois et les jours (RÉGNIER Sat. III)

2. Les anciens ne s'accordaient pas sur le nombre de ces ciels. Ils en avaient d'abord sept pour les sept planètes, la Lune, Mercure, Vénus, le Soleil, Mars, Jupiter et Saturne. Après ceux-là venait le ciel des étoiles fixes, qu'on appelait aussi empyrée, ou premier mobile, comme donnant le mouvement à tout ; ou firmament, comme enveloppant ou affermissant tout l'univers. Plus tard on imagina sous le nom de premier ou second cristallin des ciels intermédiaires entre le firmament et le ciel de Saturne pour expliquer divers mouvements nouvellement observés. Plus tard enfin, au XVIe siècle et au commencement du XVIIe, avant que le système de Copernic triomphât définitivement, on réduisit toutes ces sphères à trois, une pour les planètes (qui en contenait réellement sept), une pour les étoiles fixes, et une autre fort mal déterminée à laquelle on laissa le nom d'empyrée.

Tous ces ciels étaient supposés solides, et de là ces expressions-ci : Tombe sur moi le ciel, pourvu que je me venge ! (CORN. Rod. V, 1)

Familièrement. Si le ciel tombait, il y aurait bien des alouettes prises, se dit pour se moquer d'une supposition absurde.

Tomber du ciel, se dit d'une chose ou d'une personne qui arrivent tout à fait à l'improviste et qui d'ordinaire apportent quelque chose de très avantageux. Ce secours tombait bien véritablement du ciel. On l'avait regardé comme tombé du ciel pour cela.

Vous qui, dès le berceau, de bon oeil me voyez, Qui du troisième ciel mes destins envoyez, Belle et sainte planète, astre de ma naissance (RÉGNIER Élég. V)

Être ravi au troisième ciel, au septième ciel, éprouver une vive joie.

3. Dans l'astronomie moderne, l'espace immense dans lequel les astres accomplissent leurs révolutions : à ce point de vue, la terre, étant une planète, est dans le ciel.

Par delà tous ces cieux le dieu des cieux réside (VOLT. Henr. VII)

4. L'ensemble des constellations qui parent le ciel.

Les Égyptiens ont trouvé cette grande année qui ramène tout le ciel à son premier point (BOSSUET Hist. III, 3)

Et qui guide les cieux et leur course rapide ? (LA FONT. Fabl. X, 1)

Les influences du ciel, les prétendues influences qu'on attribuait aux astres sur la destinée humaine.

S'il ne sent point du ciel l'influence secrète, Si son astre en naissant ne l'a formé poëte (BOILEAU Art p. I)

5. Air, atmosphère, climat. Essuyer l'inclémence du ciel et des saisons. Vous y trouverez un ciel toujours pur et serein.

Jeunes et tendres fleurs par le sort agitées, Sous un ciel étranger comme moi transplantées (RAC. Esth. I, 1)

Cherchant avidement sous un ciel étranger.... (RAC. Mithr. III, 1)

Sous un ciel plus heureux et plus digne de vous (RAC. ib. I, 3)

Tout ciel est agréable où notre âme est paisible (DUCIS Macbeth, V, 2)

Je ne puis comprendre pourquoi, toute la Grèce étant placée sous le même ciel et les Grecs nourris de la même manière, il se trouve néanmoins si peu de ressemblance dans leurs moeurs (LA BRUY. Caract. de Théophr. Avant-propos.)

D'un vaste champ de fleurs je tire un peu de miel ; Tout m'enrichit, et tout m'appelle ; et, chaque ciel M'offrant quelque dépouille utile et précieuse, Je remplis lentement ma ruche industrieuse (A. CHÉN. Élég. 24)

Fig.

Il est temps qu'en son ciel cet astre aille reluire (CORN. Nicom. II, 2)

Terme de marine. Ciel fin, ciel clair et sans nuage. Ciel gros, ciel couvert de gros nuages. Le ciel se hausse, il s'éclaircit.

Le feu du ciel, la foudre.

Pourquoi vous troublez-vous, enfants de l'Évangile ? à quoi sert dans les cieux ton tonnerre inutile, Disent-ils au Seigneur ?... (LAMART. Harm. I, 5)

Un ciel d'airain, des cieux d'airain, un temps sec et sans pluie, et qui dure depuis assez longtemps pour que les biens de la terre en souffrent

Fig. Un ciel d'airain, les rigueurs inexorables du destin.

Familièrement. Remuer ciel et terre, faire tous ses efforts pour arriver à un but.

6. Terme de théologie. Le séjour des bienheureux. Ne désirer que le ciel. Les joies du ciel.

Je prétendais autant qu'aucun autre à gagner le ciel (DESC. Mét. I, 11)

L'honneur leur appartient d'avoir ouvert la porte à quiconque osera, d'une âme belle et forte, Pour vivre dans le ciel, en la terre mourir (MALH. I, 4)

Voir les cieux ouverts, ressentir une indicible joie.

Ce n'est pas le ciel ouvert, mais enfin on n'a pas mieux, et c'est un parti forcé (VOLT. Lett. Mme du Deffant, 6 janv. 1764)

Fig. Les choses, les puissances célestes, divines, Dieu, la Providence. Les dons, les bénédictions du ciel.

Le ciel sur nos souhaits ne règle pas les choses (CORN. Pomp. V, 2)

Ciel, à qui voulez-vous désormais que je fie Le secret de mon âme et le soin de ma vie ? (CORN. Cinna, IV, 2)

Sire, puisque le ciel entre les mains des rois Dépose la justice et la force des lois.... (CORN. Hor. V, 2)

Et dédaigne de voir le ciel qui le trahit (CORN. Pomp. II, 2)

Le ciel vous le fait voir un poignard à la main ; Le ciel est juste et sage et ne fait rien en vain (RAC. Ath. II, 5)

Cieux, écoutez ma voix, terre, prête l'oreille (RAC. Athal. III, 7)

Nous préservent les cieux d'un si funeste abus ! (VOLT. Brut. II, 4)

Mais le plaisir à ma philosophie Révèle assez des cieux intelligents (BÉRANG. Dieu des b. gens.)

Ô nuits, déroulez en silence Les pages du livre des cieux (LAMART. Harm. I, 2)

Mais comment consentir à ce que vous voulez, Sans offenser le ciel, dont toujours vous parlez (MOLIÈRE Tart. IV, 5)

J'aurais une douleur extrême qu'une personne que j'ai chérie tendrement devînt un exemple funeste de la justice du ciel (MOLIÈRE le Festin, IV, 9)

On n'a pas besoin de lumière quand on est conduit par le ciel (MOLIÈRE ib. IV, 12)

Vous me voyez revenu de toutes mes erreurs, je ne suis plus le même d'hier au soir, et le ciel tout d'un coup a fait en moi un changement qui va surprendre tout le monde (MOLIÈRE ib. V, 1)

On le verra bientôt, pompeux en cette ville, Marcher encore chargé des dépouilles d'autrui, Et jouir du ciel même irrité contre lui (BOILEAU Sat. I)

Grâce ou grâces au ciel, exclamation par laquelle on se félicite de quelque chose d'heureux.

Je suis revenu, grâces au ciel, de toutes mes folles pensées (MOL. le Festin, IV, 9)

Ciel ! ô ciel ! juste ciel ! justes cieux ! exclamations qui expriment l'admiration, la joie, la douleur, la crainte, etc.

Ciel ! quel nombreux essaim d'innocentes beautés.... (RAC. Esth. I, 2)

7. La piété, la vertu pieuse.

La tendre hypocrisie, aux yeux pleins de douceur, Le ciel est dans ses yeux, l'enfer est dans son coeur (VOLT. Henr. VII)

Venez, enfants du ciel, orphelins sur la terre ; Il est encor pour vous un asile ici-bas (LAMART. Harm. I, 11)

8. Terme de peinture. Partie d'un tableau qui représente le ciel. Ce peintre fait bien les ciels.

Aspect particulier du ciel de tel ou tel pays. Ce peintre reproduit bien les ciels de l'Italie.

9. Le couronnement, le haut d'un lit. Des ciels de lit.

Elle n'eut.... Autre ciel pour objet que le ciel de son lit (RÉGNIER Sat. XIII)

Le dais qu'on porte au-dessus du St-Sacrement.

Le haut, le plafond d'une carrière. Des infiltrations percent les ciels de carrière.

Dieu les amincissant [les contours des blocs de rocher] en immenses spirales Les sculpte comme un lustre au ciel des cathédrales (LAMART. Joc. II, 82)

Carrière à ciel ouvert, carrière qu'on exploite en enlevant à fur et à mesure la terre qui recouvre le gisement.

Dans les machines à vapeur, le dessus d'un fourneau. Le pluriel est aussi ciels.

PROVERBES

Le ciel rouge au soir, blanc au matin, c'est la journée du pèlerin.

Les mariages se font au ciel, locution dont on se sert pour exprimer qu'on les attribue à la direction même de la Providence. On dit dans le même sens : cela était écrit au ciel.

Ciel pommelé et femme fardée ne sont pas de longue durée, sage conseil donné aux femmes et fondé, quant à l'expression, sur ce qu'en effet un ciel pommelé ne dure pas.

REMARQUE

Le ciel, à proprement parler, est cette partie de la voûte azurée que nous voyons ou que nous concevons comme renfermée dans un horizon déterminé. C'est dans ce sens qu'on dit : le ciel de la Provence et celui de l'Italie sont bien différents des ciels de l'Angleterre et de l'Écosse ; ce peintre réussit admirablement dans les ciels. Les ciels de lit tirent leur nom de leur forme et de leur position au-dessus de nos têtes ; et ces exemples nous montrent que, quand on compte les ciels, c'est-à-dire quand on passe au pluriel entendu dans la rigueur de la définition, on le forme régulièrement en ajoutant un s au singulier. Le mot cieux, au contraire, indique non la pluralité, mais l'universalité indivise de la sphère céleste, ou, au figuré, la Providence, le pouvoir céleste (JULLIEN)

HISTORIQUE

Xe s.Qu'elle Deo raneiet [renie], chi maent [demeure] sus en ciel (Eulalie)

XIe s.N'a tel vassal sous la cape du ciel (Ch. de Rol. XL)Souz cel n'i a plus encrismé felon (ib. XCII)Mors est Rolans ; Deus en a l'ame es cels (ib. CLXXIII)

XIIe s.Qui fit le ciel et la terre et la mer (Roncisv. p. 32)Charles regarde amont vers les hauz ciez (ib. p. 112)[Je] N'en donroie le desir Pour tout l'avoir dessouz ciel (Couci, XII)

XIIIe s.Dame, merci, pour Dieu qui fit ciel et rosée (Berte, XVI)Comment diable ! estes vos tiex [tel] ? Quidiez-vos monter as sainz ciex, Avec Dame Dieu là amont ? (Ren. 24746)Il sembloit que ce fust uns anges, Qui fust tantost venu du ciau (la Rose, 907)Des roses i ot grans monciaus ; Si beles ne vit homs sous ciaus (ib. 1646)Et ce face dire deus ou trois feiz, ainsi que les esteilles aperent ou ciel (Ass. de Jér. 82)Li cuers le conte est à Citiaux, Et l'arme [âme] là sus en sains ciaux, Et li cors en gist outre mer (RUTEB. 59)Et la contrée du ciel ne aide pas sans plus à la force des corps, ainczois vault moult à la force des couraiges (J. DE MEUNG Végèce, I, 2)

XIVe s.Mais aucuns qui se voient en fortune tramper, Cuident aucune fois jusques au ciel aler, Et ne regardent pas des degrez avaler (Guesclin. 15180)Dix huit ais de blanc bois, dont on fist le chiel de la dite chapelle (Bulletin du comité de la langue, t. II, n° 1, p. 54)

XVe s.Il est ravy trop plus hault qu'aux tiers cieulx Et prend pour soy tousjours la chose aux mieulx (AL. CHARTIER Le débat des deux fortunes.)Veux tu mettre ta bouche au ciel [t'en prendre aux grands], parler des grands seigneurs auxquels on ne peut dire : pourquoy faictes vous ainsi ? (GERSON Harangue au roi Charles VI, p. 17)Le roy entra en la ville ; sur lequel quatre gentilhommes et chevaliers demeurans en icelle porterent un ciel ou dais, et estoient toutes les rues par où il passoit tendues à ciel (J. CHARTIER Hist. de Charles VII, p. 209, dans LACURNE)

XVIe s.Le ciel ou poisle [de l'autel] est un cedre embasmant Les coeurs humains (MAROT I, 173)Et firent oster de dessus son berceau les ciels, poisles et daix qui y estoient, avec les rideaux et tour du lict (CARL. III, 17)Le soleil est de trois epicycles, c'est à dire ciels ou estages, au dessus de la lune [c'est-à-dire ceux de Mercure, de Vénus et le sien propre] (PARÉ Monstr. ap. 4)Je m'asseuroy qu'au changement des cieux Cest an nouveau romproit ma destinée (RONS. Amours, I, 180)De ces nations qui n'ont aulcune cognoissance de vestements, il s'en treuve d'assises environ soubs mesme ciel que le nostre et soubs bien plus rude ciel que le nostre (MONT. I, 259)Ce ciel de lit tout enflé d'or et de perles n'a aulcune vertu à rappaiser les trenchées d'une verte colique (MONT. I, 326)Ciel immobile on ne cognoist (LEROUX DE LINCY Prov. t. I, p. 97)

ÉTYMOLOGIE

Picard, ciu ; bourguig. cier ; bressan, ciar ; franc-comtois, cié ; wallon, sîr ; provenç. cel ; espagn. et ital. cielo ; du latin coelum, qui se rattache au mot grec qui signifie creux (car l'orthographe caelum paraît devoir être rejetée). Notre pluriel cieux est le cas régime, dans l'ancien français le nominatif pluriel étant li ciel.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

CIEL. Ajoutez :

9. En termes de marin, le vieux ciel, le ciel tel qu'il était avant qu'il se couvrît de nuages.

Dès qu'ils [les nuages] sont coupés, et que l'on aperçoit entre eux l'azur du ciel, ou, comme s'expriment les marins, le vieux ciel, on est assuré que le coup de vent touche à sa fin (LA COUDRAYE Théorie des vents et des ondes, p. 45)

10. Au théâtre, ciel ouvert, sorte de toiture au-dessus de la scène.

On nous écrit de Lyon : à sept heures et demie environ le ciel ouvert, formant toiture au-dessus de la scène, s'est effondré, et dès lors on put considérer l'incendie comme terminé (Gaz. des Trib. 6 nov. 1875, p. 1071, 4e col.)

11.

Arbre du ciel, le gingko biloba, du Japon (BAILLON Dict. de bot. p. 247)

Wikipedia

Cieux

                   
Page d'aide sur l'homonymie Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.

Sur les autres projets Wikimedia :

Cieux peut être :

  Liens externes

   
               

Ciel

                   
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ciel (homonymie).
Page d’aide sur l’homonymie Pour l’article homophone, voir Cielle.

Le ciel est l'atmosphère de la Terre telle qu'elle est vue depuis le sol de la planète.

  Ciel à la tombée de la nuit

Le mot ciel vient du latin cælum qui implique une forme circulaire et contient une connotation de pureté et de perfection harmonieuse.

Sommaire

  Science

Le ciel est l'espace accessible à l'observation terrestre limité par l'horizon.

Le ciel a l'aspect d'une voûte ou d'un hémisphère, raison pour laquelle on parle de « voûte » ou de « sphère » céleste.

  Mouvement apparent du ciel

Du fait de la rotation terrestre, le ciel entier présente un mouvement rotatoire apparent autour de l'axe de la Terre. C'est ce mouvement qui fait que les astres se lèvent à l'est, culminent au méridien, et se couchent à l'ouest. La période de ce mouvement, appelée jour sidéral, est de 23 heures 56 minutes et 4,09 secondes.

  Le ciel de jour

  Ciel bleu

À cause du Soleil, le ciel diurne est complètement différent du ciel nocturne. Durant le jour, la brillance du Soleil surpasse celle des autres corps célestes. La lumière du Soleil a une couleur blanche jaunâtre qui couvre l'ensemble du spectre.

La couleur du ciel de jour dépend de l'atmosphère. L'atmosphère de la Terre diffuse la lumière du Soleil dans toutes les directions et, plus particulièrement, la longueur d'onde bleue, ce qui donne au ciel sa couleur (voir Couleur du ciel et Diffusion Rayleigh). La lumière du Soleil est un mélange de toutes les couleurs de l'arc-en-ciel qui pénètre dans l'atmosphère sous forme d'ondes propres à chaque couleur, venant buter contre les molécules d'air, les gouttes d'eau et les particules en suspension. Lors de ces collisions, les molécules d'air ont la particularité de diffuser les ondes relatives au violet, au bleu et à l'indigo, qui sont plus courtes que les autres. Le mélange de ces couleurs confère ainsi au ciel ce bleu qui serait d'un noir profond s'il n'y avait pas d'atmosphère...

Article détaillé : Couleur du ciel.

Par conséquent, le Soleil nous apparaît jaune car la partie bleue de son spectre est plus diffusée. Depuis l'espace, le Soleil est blanc.

  Le ciel de nuit

Le ciel nocturne est privé de la lumière du Soleil. Par conséquent, il fait noir, ce qui permet d'observer des milliers d'étoiles scintiller dans le ciel. Les étoiles sont toujours présentes durant la journée (les plus brillantes sont visibles à l'aide d'un télescope), mais ne peuvent être vues, car le Soleil leur fait concurrence.

Le paradoxe d'Olbers, dit « du ciel de feu », est une contradiction apparente entre le ciel noir de la nuit et une infinité d'étoiles dans un univers infini.

  Histoire des théories sur le ciel

  Carte céleste du XVIIe siècle, réalisée par le cartographe hollandais Frederik de Wit.
  • Les Anciens se figuraient le ciel comme solide et le représentaient par une figure d'homme tenant à deux mains un voile déployé au-dessus de sa tête.
  • Les Gaulois avaient peur que le ciel leur tombe sur la tête.
  • Le ciel est encore souvent représenté orné des signes du zodiaque issus de la mythologie grecque et qui sont liés aux croyances de l'astrologie.

  Religion

Dans certaines religions, le ciel désigne le monde des réalités non sensibles. (Notre Père qui êtes aux cieux...), ou l'au-delà. Dans la religion islamique, il y a sept cieux (voir Miraj).

  • Dieu est un mot hérité du latin deus, lui-même issu d'une racine indo-européenne Dyeus Pitar (« Père Ciel brillant »).
  • Zeus tire également son nom de dyeus (dieu du ciel).
  • Jupiter signifie littéralement « Père des cieux », de la racine indo-européenne Dyeus pater (« dieu du ciel »).
  • Dans la mythologie grecque, Ouranos (en grec ancien Οὐρανός, « ciel étoilé, firmament ») est une divinité primordiale personnifiant le Ciel. Il est le fils de Gaïa (la Terre).
  • Nout est la déesse égyptienne du ciel.
  • Tian () « le Ciel », une divinité chinoise assimilée à Shang Di. Le culte céleste était le culte officiel impérial de l'Empire Céleste.

  Expressions

  • A ciel ouvert : en plein air.
  • Entre ciel et terre : en l'air.
  • Être au septième ciel : jouir d'un grand bonheur.
  • Remuer ciel et terre : tout mettre en œuvre pour atteindre un but.
  • Tomber du ciel : arriver inopinément et généralement à propos.
  • Ciel, mon mari ! : ledit mari arrive inopinément et généralement mal à propos…

  Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

  Articles connexes

  Lien externe

   
               

 

Toutes les traductions de cieux


Contenu de sensagent

  • définitions
  • synonymes
  • antonymes
  • encyclopédie

Dictionnaire et traducteur pour mobile

⇨ Nouveau : sensagent est maintenant disponible sur votre mobile

   Publicité ▼

sensagent's office

Raccourcis et gadgets. Gratuit.

* Raccourci Windows : sensagent.

* Widget Vista : sensagent.

dictionnaire et traducteur pour sites web

Alexandria

Une fenêtre (pop-into) d'information (contenu principal de Sensagent) est invoquée un double-clic sur n'importe quel mot de votre page web. LA fenêtre fournit des explications et des traductions contextuelles, c'est-à-dire sans obliger votre visiteur à quitter votre page web !

Essayer ici, télécharger le code;

SensagentBox

Avec la boîte de recherches Sensagent, les visiteurs de votre site peuvent également accéder à une information de référence pertinente parmi plus de 5 millions de pages web indexées sur Sensagent.com. Vous pouvez Choisir la taille qui convient le mieux à votre site et adapter la charte graphique.

Solution commerce électronique

Augmenter le contenu de votre site

Ajouter de nouveaux contenus Add à votre site depuis Sensagent par XML.

Parcourir les produits et les annonces

Obtenir des informations en XML pour filtrer le meilleur contenu.

Indexer des images et définir des méta-données

Fixer la signification de chaque méta-donnée (multilingue).


Renseignements suite à un email de description de votre projet.

Jeux de lettres

Les jeux de lettre français sont :
○   Anagrammes
○   jokers, mots-croisés
○   Lettris
○   Boggle.

Lettris

Lettris est un jeu de lettres gravitationnelles proche de Tetris. Chaque lettre qui apparaît descend ; il faut placer les lettres de telle manière que des mots se forment (gauche, droit, haut et bas) et que de la place soit libérée.

boggle

Il s'agit en 3 minutes de trouver le plus grand nombre de mots possibles de trois lettres et plus dans une grille de 16 lettres. Il est aussi possible de jouer avec la grille de 25 cases. Les lettres doivent être adjacentes et les mots les plus longs sont les meilleurs. Participer au concours et enregistrer votre nom dans la liste de meilleurs joueurs ! Jouer

Dictionnaire de la langue française
Principales Références

La plupart des définitions du français sont proposées par SenseGates et comportent un approfondissement avec Littré et plusieurs auteurs techniques spécialisés.
Le dictionnaire des synonymes est surtout dérivé du dictionnaire intégral (TID).
L'encyclopédie française bénéficie de la licence Wikipedia (GNU).

Copyright

Les jeux de lettres anagramme, mot-croisé, joker, Lettris et Boggle sont proposés par Memodata.
Le service web Alexandria est motorisé par Memodata pour faciliter les recherches sur Ebay.
La SensagentBox est offerte par sensAgent.

Traduction

Changer la langue cible pour obtenir des traductions.
Astuce: parcourir les champs sémantiques du dictionnaire analogique en plusieurs langues pour mieux apprendre avec sensagent.

Dernières recherches dans le dictionnaire :

5662 visiteurs en ligne

calculé en 0,125s

   Publicité ▼

Je voudrais signaler :
section :
une faute d'orthographe ou de grammaire
un contenu abusif (raciste, pornographique, diffamatoire)
une violation de copyright
une erreur
un manque
autre
merci de préciser :

Mon compte

connexion

inscription

   Publicité ▼

*CARTAPAPA* MAGIC MTG. Porteur Des Cieux. Incursion Dans Nyx (1.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

Assiette de collectionneurs Coalport-Atteindre les cieux- Décollage+ certificat (11.23 EUR)

Usage commercial de ce terme

Venue des cieux Kara Occasion Livre (3.48 EUR)

Usage commercial de ce terme

*CARTAPAPA*.MTG. Intro Pack La nouvelle Phyrexia "Cieux dévorants" VF (19.95 EUR)

Usage commercial de ce terme

Lucius Shepard : Sous des cieux étrangers GF (9.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

CANIVET DENTELLE IMAGE PIEUSE BOUASSE LEBEL NOTRE MERE QUI ESTES AUX CIEUX 11X 7 (9.9 EUR)

Usage commercial de ce terme

MIX "CIEUX" 100 PERLES RONDES 6MM MELANGE EN VERRE NACRE RENAISSANCE *RU7 (1.9 EUR)

Usage commercial de ce terme

Manga - Venue des Cieux - Volume n° 01 - Saphira (2.5 EUR)

Usage commercial de ce terme

VF Oyobi celle qui Fend les Cieux MTG Pégase (1.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

Cieux de Guerre (34.2 EUR)

Usage commercial de ce terme

LE MAITRE DES CIEUX . tome 1: la prophétie . EO (7.5 EUR)

Usage commercial de ce terme

MTG Magic JOU - (2x) Bearer of the Heavens/Porteur des Cieux, French/VF (1.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

Marjorie M Liu : L'oeil des cieux (4.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

formidable CPA Huelgoat, la chapelle des Cieux, le calvaire (5.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

CPA Robinson (Dep.92) Le paradis sous les cieux (44345) (9.99 EUR)

Usage commercial de ce terme

Notre Père qui es aux cieux - Charles Journet (15.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

remarquable CPA Huelgoat, chapelle de Notre-Dame des Cieux 1917 (5.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

LE ROYAUME DES CIEUX / PIERRE PHILIPPE / FAYARD (2.99 EUR)

Usage commercial de ce terme

ANGES ASTRES ET CIEUX FIGURES DESTINEE ET DU SALUT TEYSSEDRE ALBIN MICHEL (4.0 EUR)

Usage commercial de ce terme