» 
allemand anglais arabe bulgare chinois coréen croate danois espagnol estonien finnois français grec hébreu hindi hongrois islandais indonésien italien japonais letton lituanien malgache néerlandais norvégien persan polonais portugais roumain russe serbe slovaque slovène suédois tchèque thai turc vietnamien
allemand anglais arabe bulgare chinois coréen croate danois espagnol estonien finnois français grec hébreu hindi hongrois islandais indonésien italien japonais letton lituanien malgache néerlandais norvégien persan polonais portugais roumain russe serbe slovaque slovène suédois tchèque thai turc vietnamien

définition - coche

cocher (n.m.)

1.conducteur d'une voiture à cheval.

côcher (v. trans.)

1.couvrir la femelle (pour les oiseaux).

cocher (v. trans.)

1.marquer d'une coche, d'un trait.

Cocher (n.)

1.conducteur de charrette.

coche (n.f.)

1.(vieux;régional)entaille.

2.(vieux)femelle du porc.

coche (n.m.)

1.grande voiture à chevaux, pour le transport des voyageurs.

2.(ellipse;JO)Petit bateau habitable de tourisme fluvial.

Note :
1. Dans la règlementation française, le coche de plaisance a pour dimensions minimales et maximales cinq et quinze mètres, et ne peut accueillir plus de quatorze personnes.
2. Le terme « coche de plaisance » a été formé à l'image des anciennes expressions « coche d'eau » et « coche de rivière ».
(Arrêté du 18/12/1990 - date de la publication : 22/09/2000 - éd. commission de l'équipement et des transports)

   Publicité ▼

définition (complément)

voir la définition de coche dans le Littré

voir la définition de Wikipedia

dictionnaire collaboratif

Vous pouvez participer à l'enrichissement du dictionnaire et proposer vos propres définitions pour ce mot ou un autre.

Inscription possible avec votre compte Facebook

synonymes - coche

coche (n.f.)

note

coche (n.f.) (vieux;régional)

encoche, entaille

coche (n.f.) (vieux)

truie

coche (n.m.) (ellipse;JO)

coche de plaisance  (JO)

   Publicité ▼

voir aussi

cocher (v.)

coche

coche (n.f.)

cocher, cochonnée

locutions

dictionnaire analogique

Cocher (n.)


 

constellation[Classe]

Nord[Thème]

Cocher (n. pr.)





 

inciser[Classe]

entaille[Classe]

entaille[Thème]

bois (matière)[termes liés]

menuiser[DomaineCollocation]

entailler[Classe]

coche[GenV+comp]

cocher (v. tr.) [vieux] [V+comp]




monter, couvrir une femelle[Classe]

oiseau[termes liés]

côcher (v. tr.) [V+comp]


 

arc (arme)[Thème]

arc (arme)[DomainDescrip.]

coche (n. f.)






 

Editeurs[Domaine]

sous-domaines[Domaine]

Transports[Domaine]

coche (n. m.) [ellipse , JO]


Le Littré (1880)

COCHER (s. m.)[ko-ché ; l'r ne se lie pas ; au pluriel l's se lie : les cochers et les cuisiniers, dites : les koché-z-et....]

1. Le conducteur d'un coche, d'un carrosse, d'un cabriolet. Un habile cocher.

Ces peuples si braves et si belliqueux, et que vous dites qui sont nés pour commander à tous les autres, fuient devant une armée qu'ils disaient être composée de nos cochers et de nos laquais (VOIT. Lett. 74)

Leur soeur [des Cominges], vieille fille de beaucoup d'esprit, de vertu et assez du monde, voulut faire une fin comme les cochers : elle épousa la Traisne (SAINT-SIMON 329, 78)

En montant sur mon char, j'ai pris soin d'écarter Beaucoup de Phaéthons qui voulaient y monter ; Dans ce hardi dessein leur ambition tremble ; Chacun d'eux reconnaît qu'il en faut trébucher, Et qu'on verse toujours si l'on n'est tout ensemble Le maître et le cocher (BENSERADE Sur le roi représentant le soleil levant)

Cocher du corps, se disait à la cour, du cocher qui conduisait ordinairement le roi, la reine, le dauphin.

Touche cocher, et, aujourd'hui, fouette cocher, se dit pour avertir le cocher de partir ; et figurément pour : partons, allons de l'avant.

2. Terme d'astronomie. Constellation de l'hémisphère septentrional.

HISTORIQUE

XVIe s.Laquais, valets de cochiers, garsons de cuysine (CARL. IV, 12)Aux cochiers du roy, la somme de quarante mille livres (FROUMENTEAU Finances, liv. I, p. 27)

ÉTYMOLOGIE

Coche 2.

COCHER (v. a.)[ko-ché]

Faire une entaille, une coche.

ÉTYMOLOGIE

Coche 4.

CÔCHER (v. a.)[kô-ché]

Couvrir la femelle en parlant du coq, et, en général, des autres oiseaux.

HISTORIQUE

XIIIe s.Et que li malles [mâle] l'ait caukie [la poule] (ALEBRANT f° 64)Qar je l'amoie [le coq] durement, Par ce que menu et sovent Les [poules] me chauchoit l'une après l'autre (Ren. 5351)

XVIe s.Les chapons prejudicient grandement aux poules, leur empeschant de faire des oeufs en abondance, tant en les chauchans, qu'affamans par leur continuelle frequentation (O. DE SERRES 347)Le coq qui cauquoit.... il faut dire chauchoit en bon françois (BEROALD. DE VERV. Moyen de parvenir, dans JAUBERT, Glossaire)

ÉTYMOLOGIE

Picard, coker ; Berry, jaucher, jauger, chaucher, caucher ; norm. caucher ; wallon, chaukî, côcher et pousser ; namur. chauker, pousser ; rouchi, cauquer ; dans le Dauphiné, chauchier, fouler aux pieds ; saintongeois, chaucher. On tire ce mot de coq ; mais c'est une erreur ; l'ancien français, les patois et l'orthographe (aucun mot dérivé de coq n'ayant l'accent circonflexe) indiquent la véritable orthographe qui est chauquer ou caucher, du latin calcare, fouler, presser (comparez CAUCHEMAR). On entend souvent prononcer cocher, mais c'est par une confusion de paronymes avec cocher, s. m. Il en faut d'autant plus insister sur la prononciation côcher, qui est la vraie.

COCHE (s. m.)[ko-ch']

Coche d'eau, grand bateau usité pour le transport des voyageurs.

Six francs et ma layette en poche, Belle nourrice de vingt ans D'Auxerre avec moi prit le coche (BÉRANG. Nourrice.)

Fig. Débarqué par le coche, arrivé sans ressources.

M. de Clermont, débarqué par le coche, car il n'avait rien, se targuait de son nom et de sa figure (SAINT-SIMON 461, 261)

HISTORIQUE

XIIIe s.Se il avoit sa navée ou son cochet [bateau] (Liv. des mét. 244)

XIVe s.En la nef ou coque nommée St-Esprit (RAYNOUARD coqua.)

XVe s.Quand on apperceut la maniere des dits Anglois, les François vaillamment allerent à eulx les uns à bateaux et les autres à petits coques (JUVÉN. DES URSINS Charles VI, 1405)

XVIe s.Tant qu'à l'entour du monde Sa coche vagabonde Neptune conduira (DU BELL. VIII, 11, recto.)

ÉTYMOLOGIE

Provenç. coqua ; espagn. coca ; ital. cocca ; du latin concha, écaille et vase, dit, par assimilation, d'un bateau, d'un vaisseau. Ce mot a pénétré dans les langues germaniques et celtiques : ancien haut allemand, coccho ; holland. kog ; kymri, cwch ; bas-breton koked.

COCHE (s. m.)[ko-ch']

1. Grande voiture de transport en commun, que les diligences ont remplacée.

Six forts chevaux tiraient un coche (LA FONT. Fab. VII, 9)

Après bien du travail le coche arrive en haut ; Respirons maintenant, dit la mouche aussitôt (LA FONT. ib.)

Elle y voit par le coche et d'Évreux et du Mans Accourir... (BOILEAU Lutr. I)

Fig. Faire, être la mouche du coche, faire l'empressé, se donner du mouvement, s'attribuer un succès dans lequel, de fait, on n'a été pour rien ; locution tirée de la fable où la mouche s'attribue le mérite d'avoir fait marcher le coche.

Manquer le coche, perdre l'occasion d'arriver à ses fins.

Donner des arrhes au coche, s'engager d'une façon qui ne permettra plus de se retirer.

2. Les personnes qui sont dans le coche. Le coche dîna à tel endroit.

3. Anciennement, voiture.

Il n'y avait sous François 1er que deux coches dans Paris (VOLT. Moeurs, 121)

Fallut partir ; je fus bientôt conduit, En coche clos, vers le royal réduit Que près Saint-Paul ont vu bâtir nos pères Par Charles cinq.... (VOLT. la Bastille.)

HISTORIQUE

XVIe s.Le privilege d'aller en coche par la ville (MONT. II, 63)Le vicomte d'Auchi, lui aiant declaré leur prison, les mena en coche à la bastille (D'AUB. Hist. II, 122)Il n'approche d'eulx, non plus que feroit un homme de pied d'un coche de Lydie (AMYOT Nicias, 1)Pays très mal aisé pour les coches, d'autant qu'il est montueux (CARL. VIII, 20)Une coche chargée de cinq gentilshommes (PARÉ Mumie, 10).... Et que la lune à la coche atelée De noirs chevaux sera renouvelée (RONS. 696)Aucuns philosophes, empeschés à bien joindre et unir l'ame avec le corps, la font demeurer et resider en iceluy comme un maistre en sa maison, le pilote en son navire, le cocher en son coche (CHARRON Sagesse, I, 8)

ÉTYMOLOGIE

Espagn. coche ; ital. cocchio. On le tire ordinairement du bohémien kotschi, hongrois kotczy, albanais cotzi, valaque cocie, allem. Kutsche, angl. ccach ; et cette opinion s'appuie sur le dire d'Avila, qui écrivait en 1553 : " Un chariot couvert qui se nomme en Hongrie coche, le nom et l'invention sont de ce pays. " Diez remarque que cette opinion n'est pas favorisée par l'italien cocchio qui indique ou conchula, petite coquille, ou coclea, coquille de limaçon ; mais il est difficile de contredire l'assertion d'Avila. Il est probable que le mot coche, voiture, est venu de l'Italie en France au XVIe siècle ; il y trouva le mot coche, bateau, qui était généralement féminin, et tous deux se confondirent ; si bien que le genre en resta d'abord indécis, et on disait pour une voiture aussi bien une coche qu'un coche.

COCHE (s. f.)[ko-ch']

Femelle du cochon. Grosse, vieille coche.

HISTORIQUE

XIIIe s.Or est en cest fossé cheü, Tot mort aussi coume une coche (Ren. 30081)

XVe s.Tousjours troussé comme une coche (VILLON Archer de Bagnolet.)

ÉTYMOLOGIE

Wallon, cosé ; namurois, cousé, petit cochon ; dialecte d'Aix-la-Chapelle, küsch, cochon ; espagn. cochino, cochastro, cochambre. Diez suppose que coche a signifié primitivement l'animal châtré, et alors il le tire de coche, entaille, comme l'espagnol carnero, mouton, vient de crena, entaille, par métathèse ; mais rien ne montre que coche ait eu ce sens de châtré ; on ne le trouve qu'avec le sens de truie, et cochon avec celui de jeune porc. Diez rejette bien loin la dérivation celtique : kymri, hwch ; bas-breton, houch' ; Cornouailles, hoch, d'où l'anglais hog ; mais le changement de l'h aspirée en c dur n'est pas impossible ici.

COCHE (s. f.)[ko-ch']

1. Entaille. Faire une coche à un bâton. La coche d'une flèche.

2. Marque faite sur une taille de bois, en usage chez les boulangers et certains marchands qui vendent à crédit. Prendre du pain, du vin à la coche.

3. Terme de marine. En coche se dit de la position d'un hunier et d'un perroquet lorsqu'il n'est pas possible de hisser la vergue plus haut.

HISTORIQUE

XIIIe s.Si mist un quariel en coche et traist au roi (Chron. de Rains, p. 79)Mes moult orent ices [ces] cinq floiches Les penons bien fais et les coiches (la Rose, 928)

XIVe s.L'arbalestre [il] tendi, dont fu bien doctrinez, Mist en coche un quarrel, qui bien fu empenez (Guesclin. 5700)Et doit on tenir la coche de la sayette entre le doit qui est emprès le paulz [pouce] et l'autre doit d'emprès (Modus, f° LIII)

XVe s.Lequel a mis maintz motz en coche, Et mainte parole glosée, Et fait souldre mainte reproche Entre la simple et la rusée (COQUILL. Enquête de la simple et de la rusée.)

XVIe s.Ayant fait provisions d'engins, dont la portée estoit proportionnée à toutes distances, les traicts courts, les coches non gueres longues (AMYOT Marcel. 25)Et si n'avoit point en la machouaire de dessus les dents distinguées l'une de l'autre, ains estoit un os continuel marqué un peu par dessus de petites coches aux endroicts où les dents devoient estre divisées (AMYOT Pyrrhus, 16)La coche ou cavité du bout de l'os de la cuisse est cave comme une gouttiere (PARÉ XIV, 52)

ÉTYMOLOGIE

Provenç. coca ; ital. cocca ; angl. cock. Origine obscure, mais peut-être celtique ; car on cite le gaélique sgoch, coche, kymri cosi, bas-breton coch.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

4. COCHE.

3. Ajoutez :

La voile est en coche, quand une vergue qui porte une voile a atteint la plus grande hauteur à laquelle elle puisse s'élever.

COCHE (s. f.)[ko-ch']

Terme de chapellerie. Morceau de bois pour faire agir la corde de l'arçon.

HISTORIQUE

XIIIe s.Un petit vers terre s'approche, En sa main tint une grant coche ; Tel me dona delez l'oreille, La teste en oi [j'en eus] toute vermeille (Ren. 14088)

XVIe s.Quelle gehenne ne souffrent elles [les femmes], guindées et sanglées, à tout de grosses coches sur les costez ? (MONT. I, 308)

ÉTYMOLOGIE

Bas-lat. cocha, ceoca, souche ; anc. franç. choque, qui paraît être le même que souche (voy. CHOQUER et SOUCHE).

COCHE (s. m.)[ko-ch']

Cour, dite aussi voirie, placée dans les abattoirs et spécialement destinée à recevoir les déjections provenant de la vidange des estomacs et des intestins des animaux.

Le concessionnaire sera tenu de faire enlever des cours de travail les panses de bestiaux dont la préparation lui sera confiée, au fur et à mesure de l'abatage, de les porter et de les vider dans les coches ; le matériel employé au transport des panses devra être en bon état et ne pas laisser répandre les vidanges dans le trajet des cours de travail aux coches (MATHÉ Rap. au Conseil municipal de Paris, séance du 9 mars 1876)

COCHÉ, ÉE (adj.)[ko-ché, chée]

Terme de peinture. Qui est fait en coche, c'est-à-dire avec une espèce d'enfoncement. Ombres trop cochées, ombres trop profondes, pour la superficie du corps qu'elles couvrent. Des draperies fort cochées.

HISTORIQUE

XVIe s.Front bien coché (COTGRAVE)

ÉTYMOLOGIE

Coche 4.

CÔCHÉ, ÉE (part. passé.)[kô-ché, chée]

Une poulée côchée par le coq.

Wikipedia

Cocher

                   
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cocher (homonymie).
  Cocher sur un timbre allemand émis en 1969 (d’après une gravure du XIXe siècle)

Le cocher est le conducteur, assis sur un siège, d'une voiture hippomobile.

Sommaire

  Histoire

Le nom vient du coche, voiture originaire de la ville hongroise de Kotschi, qui fut pendant plusieurs siècles le principal mode de transport terrestre. Mais la fonction de cocher existe bien évidemment depuis les origines de la traction hippomobile. Dans l'Antiquité gréco-romaine, l'aurige menait un char dans des compétitions de vitesse.

Le cocher exerce une activité rémunérée pour le compte d'un employeur, ou pour son propre compte. Il conduit à partir de la voiture, assis sur un siège généralement placé à l'avant de la voiture, mais qui peut aussi situé à l'arrière, comme sur le cab britannique.

Certains types de voitures ne sont pas conduits par des cochers, mais par des postillons. C'est le cas des chaises de poste, voitures légères et rapides destinées au service du courrier, qui ne peuvent prendre qu'un ou deux passagers. Dans ce cas, le postillon monte un des chevaux de l'attelage (attelage en poste). D'autres voitures plus importantes, comme les diligences, nécessitaient à la fois la présence d'un cocher et d'un postillon (attelage en demi-poste).

À partir du XVIIIe siècle et sous l'influence anglaise, des voitures légères sont conduites par leurs propriétaires eux-mêmes, et ne nécessitent donc plus de cochers et, par conséquent, de sièges pour les cochers (voir cabriolet). Parfois, comme dans la victoria, le siège du cocher est amovible, selon que la voiture est conduite par un cocher, ou par le ou la propriétaire depuis le siège principal. Dans ce cas la personne qui conduit l'attelage s'appelle le meneur.

Le cocher était un personnage important, surtout à l'époque des grandes diligences qui assuraient des services réguliers entre les grandes villes. C'est lui qui détenait toute autorité sur l'organisation du voyage, qui réglait la marche, qui faisait descendre les voyageurs dans les montées ou les passages délicats. Il avait la prééminence sur les postillons. Toutefois, dans certains cas, une personne pouvait assumer ces diverses autorités : on l'appelait le conducteur, mais il ne jouait pas le rôle du cocher et ne menait pas la voiture.

  Plaques de cocher

Article détaillé : Plaque de cocher.
  Plaque de cocher à Anteuil (Doubs)

Créées en 1835 en France, jusqu'à la Première Guerre mondiale, on appelait plaques de cocher les plaques indicatrices en fonte placée au bord des routes pour indiquer les directions et les distances. Les textes et chiffres, en relief, étaient peints en blanc. Les plaques de cocher étaient souvent disposées sur des obélisques ou des croix aux carrefours, selon une loi du XVIIIe siècle qui stipulait que des indications devaient figurer à tous les carrefours. Beaucoup de croix et d'obélisques ayant été détruits à la Révolution, on les plaça sur des mâts métalliques.

  Voir aussi

  Bibliographie

Ouvrage utilisé pour la rédaction de l'article : Ouvrage ou article utilisé comme source pour la rédaction de cet article

  Manuels

  • (de) Heinrich XXVIII. Reuß zu Köstritz, Der korrekte Kutscher. Handbuch für Equipagenbesitzer und deren Kutscher, Parey, Berlin 1890
  • (fr) Le Parfait cocher, ou l'art d'entretenir et conduire un équipage en ville et en campagne, F. J. Desoer, Liège, 1777, 315 p.
  • (fr) Jean André, Manuel du cocher, ou méthode pour savoir choisir, soigner et conduire les chevaux et les voitures : contenant la manière d'éviter les accidents, savoir arrêter les chevaux qui s'emportent à la voiture et à la selle, Paris, 1864, 54 p.

  Essais

  • (en) Nicholas Papayanis, The coachmen of nineteenth-century Paris : service workers and class consciousness, Louisiana State university press, Baton Rouge, Londres, 1993, XVI-247 p. (ISBN 0-8071-1814-1)
  • (fr) Joseph Jobé, Au temps des cochers : histoire illustrée du voyage en voiture attelée du XVe au XXe siècle, Lausanne, Edita-Lazarus, 1976, 211 p. (ISBN 2-88001-019-5) Ouvrage utilisé pour la rédaction de l'article

  Œuvres de fiction

  Périodiques

  • Le Cocher, publié trois fois par mois à Paris à partir de 1864
  • Le Cocher français, hebdomadaire publié à partir de 1869 à Paris
  • Almanach-guide pratique du cocher et du propriétaire de chevaux pour..., annuel publié à Paris à partir de 1887
  • Le Réveil du cocher, mensuel publié en 1911-1912 par le Syndicat mixte des cochers de Lyon et le Syndicat général des cochers de voitures de place et de grandes remises de Lyon

  Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :

   
               

Coche

                   
Page d'aide sur l'homonymie Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.

Sur les autres projets Wikimedia :

  Nom commun

  • En typographie, une coche, ou encoche, est un symbole graphique, prenant souvent la forme d'une croix, et servant à marquer un élément dans une liste, dans un texte, etc. Par exemple :
    • La coche est utilisée en ornithologie par de nombreux observateurs afin de noter, sur leur liste de contrôle, les noms des oiseaux déjà observés dans leur vie ou au cours de l'année. Les amateurs s'adonnant à cette pratique sont ainsi surnommés des « cocheurs ».
    • Par extension en informatique, une case à cocher est un objet graphique permettant de marquer un élément dans une liste
  • Un coche est un marchand des fleuves halé par des chevaux, également appelé coche d'eau.
  • Une coche était une ancienne désignation de la femelle du cochon. Le mot désigne maintenant, en charcuterie, une truie ayant déjà mis bas, dont la chair est plus savoureuse que celle du cochon de boucherie.
  • Un coche est un ancien véhicule routier à traction hippomobile.
  • En Normand, le terme coche désigne une prostituée ; le mot encore utilisé aujourd'hui dans toute la Normandie[réf. nécessaire].

  Toponymie

   
               

 

Toutes les traductions de coche


Contenu de sensagent

  • définitions
  • synonymes
  • antonymes
  • encyclopédie

Dictionnaire et traducteur pour mobile

⇨ Nouveau : sensagent est maintenant disponible sur votre mobile

   Publicité ▼

sensagent's office

Raccourcis et gadgets. Gratuit.

* Raccourci Windows : sensagent.

* Widget Vista : sensagent.

dictionnaire et traducteur pour sites web

Alexandria

Une fenêtre (pop-into) d'information (contenu principal de Sensagent) est invoquée un double-clic sur n'importe quel mot de votre page web. LA fenêtre fournit des explications et des traductions contextuelles, c'est-à-dire sans obliger votre visiteur à quitter votre page web !

Essayer ici, télécharger le code;

SensagentBox

Avec la boîte de recherches Sensagent, les visiteurs de votre site peuvent également accéder à une information de référence pertinente parmi plus de 5 millions de pages web indexées sur Sensagent.com. Vous pouvez Choisir la taille qui convient le mieux à votre site et adapter la charte graphique.

Solution commerce électronique

Augmenter le contenu de votre site

Ajouter de nouveaux contenus Add à votre site depuis Sensagent par XML.

Parcourir les produits et les annonces

Obtenir des informations en XML pour filtrer le meilleur contenu.

Indexer des images et définir des méta-données

Fixer la signification de chaque méta-donnée (multilingue).


Renseignements suite à un email de description de votre projet.

Jeux de lettres

Les jeux de lettre français sont :
○   Anagrammes
○   jokers, mots-croisés
○   Lettris
○   Boggle.

Lettris

Lettris est un jeu de lettres gravitationnelles proche de Tetris. Chaque lettre qui apparaît descend ; il faut placer les lettres de telle manière que des mots se forment (gauche, droit, haut et bas) et que de la place soit libérée.

boggle

Il s'agit en 3 minutes de trouver le plus grand nombre de mots possibles de trois lettres et plus dans une grille de 16 lettres. Il est aussi possible de jouer avec la grille de 25 cases. Les lettres doivent être adjacentes et les mots les plus longs sont les meilleurs. Participer au concours et enregistrer votre nom dans la liste de meilleurs joueurs ! Jouer

Dictionnaire de la langue française
Principales Références

La plupart des définitions du français sont proposées par SenseGates et comportent un approfondissement avec Littré et plusieurs auteurs techniques spécialisés.
Le dictionnaire des synonymes est surtout dérivé du dictionnaire intégral (TID).
L'encyclopédie française bénéficie de la licence Wikipedia (GNU).

Copyright

Les jeux de lettres anagramme, mot-croisé, joker, Lettris et Boggle sont proposés par Memodata.
Le service web Alexandria est motorisé par Memodata pour faciliter les recherches sur Ebay.
La SensagentBox est offerte par sensAgent.

Traduction

Changer la langue cible pour obtenir des traductions.
Astuce: parcourir les champs sémantiques du dictionnaire analogique en plusieurs langues pour mieux apprendre avec sensagent.

Dernières recherches dans le dictionnaire :

6208 visiteurs en ligne

calculé en 0,172s

   Publicité ▼

Je voudrais signaler :
section :
une faute d'orthographe ou de grammaire
un contenu abusif (raciste, pornographique, diffamatoire)
une violation de copyright
une erreur
un manque
autre
merci de préciser :

Mon compte

connexion

inscription

   Publicité ▼

COCHE 1950.OBRA ORIGINAL SOBRE LIENZO DE*ÀNGELS*LA MEJOR PINACOTECA DE EBAY (40.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

voiture ancienne de circuit 24, vintage. Vintage car. Coche de la vendimia (10.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

SCANER ELM327 OBDII, OBD2 DIAGNOSIS COCHE MULTIMARCA V1.5 CABLE USB (19.59 EUR)

Usage commercial de ce terme

Oss 117 planche originale - séduction – années 60 – Par J Coche N°2 (30.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

Vélo de Coche Mignon Coccinelle Sonnette Alarme Avertisseur Sonore Guidon Rouge (1.45 EUR)

Usage commercial de ce terme

Bomba de Agua Sumergible Comet 10 Litros Minuto 12V DC Camper 4x4 Coche Barco (11.4 EUR)

Usage commercial de ce terme

Bombillas Osram Night Breaker Unlimited H7 110%+ Luz 12v Lámparas Coche Bombilla (24.9 EUR)

Usage commercial de ce terme

MANOS LIBRES BLUETOOTH ZAAPA ZB-BC930 ULTRA MINI COCHE/CAR/BATERIA -NUEVO- (16.95 EUR)

Usage commercial de ce terme

Fensterheber Reparaturclip für Audi A3 8L / A6 4B C5 vorne links und rechts (8.49 EUR)

Usage commercial de ce terme

BEBE SILLA DE coche Freeon asiento DE COCHE ,DIGANOS EL COLOR (56.99 EUR)

Usage commercial de ce terme

DIAGNOSIS SCANER COCHE MULTIMARCA BLUETOOTH MINI ELM327 OBDII - 2013 V.1.5 (8.99 EUR)

Usage commercial de ce terme

RENAULT 4 1964 IXO RBA COCHE ESCALA 1/43 (5.99 EUR)

Usage commercial de ce terme

FIAT SEAT 850 1967 IXO RBA COCHE ESCALA 1/43 (6.99 EUR)

Usage commercial de ce terme

1 X T10 W5W CAN-BUS WHITE 155mA 12V 6-LEDS 5630-SMD LAMP BULB CAR BOMBILLA COCHE (1.5 EUR)

Usage commercial de ce terme

2 x Bombillas 5 led SMD T10 w5w blanco xenon 360º coche o moto 12v (2.8 EUR)

Usage commercial de ce terme

2x LUZ DIURNA DAYLIGHT DIA 8 LED XENON PARA FAROS COCHE DE 12V Desde ESPAÑA m42 (4.29 EUR)

Usage commercial de ce terme

Bombillas Osram Night Breaker Unlimited H11 110%+Luz 12v Lámparas Coche Bombilla (33.9 EUR)

Usage commercial de ce terme