» 
allemand anglais arabe bulgare chinois coréen croate danois espagnol estonien finnois français grec hébreu hindi hongrois islandais indonésien italien japonais letton lituanien malgache néerlandais norvégien persan polonais portugais roumain russe serbe slovaque slovène suédois tchèque thai turc vietnamien
allemand anglais arabe bulgare chinois coréen croate danois espagnol estonien finnois français grec hébreu hindi hongrois islandais indonésien italien japonais letton lituanien malgache néerlandais norvégien persan polonais portugais roumain russe serbe slovaque slovène suédois tchèque thai turc vietnamien

définition - condamner

condamner (v. trans.)

1.frapper qqn d'une peine ou d'une obligation par décision de justice.

2.mettre dans l'obligation de.

3.blâmer.

4.fermer un passage.

   Publicité ▼

définition (complément)

voir la définition de condamner dans le Littré

dictionnaire collaboratif

Vous pouvez participer à l'enrichissement du dictionnaire et proposer vos propres définitions pour ce mot ou un autre.

Inscription possible avec votre compte Facebook

synonymes - condamner

   Publicité ▼

voir aussi

locutions

dictionnaire analogique

 

fermer un espace, un passage[Classe]

fermer[Classe]

porte[Thème]

condamner (v. tr.) [V+comp]


juger[Classe]

condamner[Classe]

juger[termes liés]

condamner (v. tr.) [V+comp]



obliger[Classe]

condamner (v. tr.) [V+comp--à+comp]



 

juger[Classe]

ce que l'on fait subir comme peine ou châtiment[Classe]

interdiction de diffuser une information, une pensée.[Classe]

jugement[Classe]

blâme (jugement de désapprobation)[Classe]

décision de justice[Classe]

condamnation[ClasseHyper.]

personne à qui on impute crime ou délit[Classe]

personne privée de sa liberté.[ClasseHyper.]

ensemble (réunion d'éléments)[Classe...]

juger non coupable[Classe]

déclarer non coupable[Classe]

obligatoire[Caract.]

prison[termes liés]

loi[termes liés]

accusation[termes liés]

magistrat[termes liés]

factotum (en)[Domaine]

Judging (en)[Domaine]

law (en)[Domaine]

Law (en)[Domaine]

RegulatoryProcess (en)[Domaine]

SocialInteraction (en)[Domaine]

déclarer, faire reconnaître, faire savoir - décision finale - captif, captive, détenu, prisonnier, prisonnière - criminel, criminelle, hors-la-loi - ante, contrevenant, délinquant, malfaiteur, malfaitrice - cogiter, réfléchir - collection - juger, prononcer un jugement[Hyper.]

appréciation, jugement - dicton, maxime - label (en) - étiquette, marque - condamner, déclarer coupable, reconnaître coupable - condamner, juger, punir - jugement - évaluateur, expert, juge - évaluatif - juge, juge d'instance, juriste, magistrat - expert judiciaire, juriste - exculpation (en) - justification - dégagement - clear (en) - exoneration (en) - disculpatoire - exonératoire[Dérivé]

condamner, prononcer une condamnation[Nominalisation]

agrafer, agricher, alpaguer, anschlusser, appréhender, argougner, arrêter, cravater, épingler, pincer - prisonnier[CeQuiEst~]

droit criminel, droit pénal - apprécier, évaluer, juger, se faire une opinion[Domaine]

acquittement[Ant.]

condamner (v. tr.)



Le Littré (1880)

CONDAMNER (v. a.)[kon-da-né]

1. Terme de jurisprudence. Prononcer un jugement contre quelqu'un. Condamner quelqu'un à la mort, à l'exil, aux dépens, à l'amende.

Dieu condamne et punit ceux qui l'offensent (LA BRUY. XVI)

.... Un peuple infortuné Qu'à périr avec moi vous avez condamné (RAC. Esth. III, 4)

L'un défenseur zélé des bigots mis en jeu Pour prix de ses bons mots le condamnait au feu (BOILEAU Épît. VII)

En style judiciaire, on dit condamner en, quand il s'agit d'une somme d'argent. La cour l'a condamné en mille francs d'amende. C'est un archaïsme.

On a dit condamner de, en place de condamner à, qui est seul usité présentement.

Quelqu'un vient d'être condamné en justice de payer pour un autre (LA BRUY. Théophr. 12)

2. Par extension, il se dit des choses qui portent condamnation. Voilà les preuves qui l'ont condamné.

3. Condamner un livre, en parlant des tribunaux ecclésiastiques ou civils, en interdire la lecture et en ordonner la saisie ou la destruction.

4. Fig. Réduire, astreindre, vouer. Ses fonctions le condamnent à une extrême assiduité. Il est condamné par ses infirmités à quitter le service militaire.

Un rigoureux devoir me condamne au silence (RAC. Mithr. II, 6)

Quel champ couvert de morts me condamne au silence ? (RAC. Iphig. IV, 4)

Apprendre à quel mépris Titus l'a condamnée (RAC. Bérén. III, 2)

Est-ce qu'à faire peur on veut vous condamner ? (BOILEAU Sat. X.)

5. Par analogie, blâmer, désapprouver, réfuter.

Polydamas a condamné les entreprises d'Adraste, il en a prévu les suites funestes (FÉN. Tél. XXI)

Vous-même condamnant vos injustes desseins, Tantôt à vous parer vous excitiez mes mains (RAC. Phèd. I, 3)

Je condamnai mes pleurs, et jusques aujourd'hui Je l'ai pressé de feindre et j'ai parlé pour lui (RAC. Baj. I, 4)

Des témoins de sa mort viennent à tous moments Condamner votre doute et vos retardements (RAC. Mithr. I, 3)

Je condamnai les dieux ; et, sans plus rien ouïr, Fis voeu sur leurs autels de leur désobéir (RAC. Iphig. I, 1)

Je ne vois que malheurs qui condamnent les dieux (RAC. Andr. III, 1)

Condamner de..., taxer, accuser.

Les ornements ne la font point condamner de trop d'artifice (CORN. Ex. de Cinna.)

Il n'oserait condamner d'aucun péché un homme qui .... (PASC. Prov. 7)

Et c'est trop condamner ma bouche d'imposture (MOL. Tart. IV, 3)

Ne me condamnez point d'un deuil hors de saison [ne m'accusez pas d'avoir un deuil hors de saison] (MOL. Sgan. 16)

Le peu de théologiens qui s'opposent à ce concours sont condamnés de témérité par tous les autres (BOSSUET Libre arb. 8)

6. Condamner un malade, prononcer qu'il ne réchappera pas de la maladie dont il est atteint.

Ils attendent que les médecins les aient condamnés (BOSSUET II, Pénit. 3)

Est-il quelque espérance [pour le duc de Berry blessé] ? Hélas ! un lugubre silence A condamné son triste époux [de la duchesse] (V. HUGO Odes, I, 7)

Terme de marine. Condamner un navire, le rayer, comme trop vieux, de la liste des navires qui peuvent faire un service actif ; décider qu'il ne prendra plus la mer, qu'il servira de ponton, ou qu'il sera démoli.

7. Condamner une porte, une fenêtre, la clore de manière qu'elle ne puisse être ouverte.

On condamna la cave, on ferma la cuisine (BOILEAU Sat X.)

Quand par votre ordre exprès elle a vu travailler Ce maudit serrurier venu pour nous griller, Qu'elle a vu ces barreaux et ces grilles paraître Dont ce noir forgeron condamnait sa fenêtre.... (REGNARD Folies amour II, 6)

8. Se condamner, v. réfl. Être condamné.

Car, selon l'intérêt, le crédit ou l'appui, Le crime se condamne ou s'absout aujourd'hui (RÉGNIER Sat. III)

Donner des preuves contre soi. Il se condamne par son propre récit.

Se condamner l'un l'autre.

Au dernier jour, tous vos auteurs s'élèveront en jugement les uns contre les autres, pour se condamner réciproquement dans leurs effroyables excès contre la loi de Jésus-Christ (PASC. Prov. 13)

S'astreindre, s'obliger.

Il se condamnait, en rendant les sceaux, à rentrer dans la vie privée (BOSSUET le Tellier.)

Quelle serait la puissance des rois s'ils se condamnaient à en jouir tout seuls ? (MASS. Pet. Car. Humanité.)

HISTORIQUE

XIIe s.[Ils] Cuveiterunt en l'aneme [âme] del juste, e sanc nunnuisant [innocent] condemnerunt (Liber psalm. p. 138)

XIIIe s.Li apostoles assanla [assembla] un grant concille pour condempner l'empereour (Chr. de Rains, 127)Et maistres Pierre de la Vigne revint de Lions, et conta à l'empereour coment il estoit condempnés de tiere (ib.)Tuit cil qui moerent avant qu'il soient condampné de vilain cas de crieme (BEAUMANOIR VII, 8)

XIVe s.Aucuns dotteurs font ici ceste question assavoir mon se le juge doit condempner celui que il scet certainement estre innocent (ORESME Eth. 162)Il condempne un larron à mort non pas comme prestre mais comme juge (ORESME ib. 164)

XVe s.Le pape et les prelats contournerent du tout la roine d'Angleterre et condamnerent en son tort, et mirent le roi d'Angleterre et son conseil à son droit (FROISS. I, I, 11)Mais encore ne volt il mie [Piètre du Bois] le pont condamner [fermer] de tous points (FROISS. II, II, 176)Et ainsi se condempna le roy en ceste amende, congnoissant qu'il avoit trop parlé (COMM. IV, 10)

XVIe s.Gardons-nous d'imposer le nom de justice aux oeuvres qui sont condamnées de pollution par la bouche de Dieu (CALV. Instit. 609)Estre condemné à mort (MONT. I, 54)Ceux qui condemnent les punitions capitales aux heretiques [ceux qui blâment ces condamnations] (MONT. I, 55)Prins et condemné à la mort (MONT. I, 65)J'ay tousjours accusé d'impertinence ceulx qui condamnent ces esbattemens (MONT. I, 198)Condamner ces choses impossibles, c'est se faire fort de.... (MONT. I, 202)Les condamnez qui attendoient l'execution.... (MONT. II, 39)Ceux qui condamnent les autres par orgueil, il avient après que Dieu les condamne par justice (LANOUE 72)Ne retirant point du tout nostre dilection de leurs personnes, encore que leurs erreurs et meschancetez soient condamnées de nous (LANOUE 76)On en condamne aussi quelques uns d'aller aux guerres de Barbarie (LANOUE 256)Quant à moy je ne veulx point ainsi rejetter ny condemner une histoire si renommée (AMYOT Solon, 56)Il condemna les Corinthiens en une amende de vingt talents envers eulx (AMYOT Thém. 45)On feit condemner et murer la porte de l'estuve (AMYOT Cimon, 5)En quoy il ne merite point d'estre blasmé ny condemné d'ingratitude, ains.... (AMYOT Pomp. 29)Le roi fit condamner de pierres et autres meubles la porte ordinaire (D'AUB. Hist. III, 151)Tel a bonne cause qui est condempné (COTGRAVE)

ÉTYMOLOGIE

Provenç. condampnar ; espagn. condemnar ; ital. condennare, condamnare ; du latin condemnare, de cum, et damnare (voy. DAMNER).

 

Toutes les traductions de condamner


Contenu de sensagent

  • définitions
  • synonymes
  • antonymes
  • encyclopédie

Dictionnaire et traducteur pour mobile

⇨ Nouveau : sensagent est maintenant disponible sur votre mobile

   Publicité ▼

sensagent's office

Raccourcis et gadgets. Gratuit.

* Raccourci Windows : sensagent.

* Widget Vista : sensagent.

dictionnaire et traducteur pour sites web

Alexandria

Une fenêtre (pop-into) d'information (contenu principal de Sensagent) est invoquée un double-clic sur n'importe quel mot de votre page web. LA fenêtre fournit des explications et des traductions contextuelles, c'est-à-dire sans obliger votre visiteur à quitter votre page web !

Essayer ici, télécharger le code;

SensagentBox

Avec la boîte de recherches Sensagent, les visiteurs de votre site peuvent également accéder à une information de référence pertinente parmi plus de 5 millions de pages web indexées sur Sensagent.com. Vous pouvez Choisir la taille qui convient le mieux à votre site et adapter la charte graphique.

Solution commerce électronique

Augmenter le contenu de votre site

Ajouter de nouveaux contenus Add à votre site depuis Sensagent par XML.

Parcourir les produits et les annonces

Obtenir des informations en XML pour filtrer le meilleur contenu.

Indexer des images et définir des méta-données

Fixer la signification de chaque méta-donnée (multilingue).


Renseignements suite à un email de description de votre projet.

Jeux de lettres

Les jeux de lettre français sont :
○   Anagrammes
○   jokers, mots-croisés
○   Lettris
○   Boggle.

Lettris

Lettris est un jeu de lettres gravitationnelles proche de Tetris. Chaque lettre qui apparaît descend ; il faut placer les lettres de telle manière que des mots se forment (gauche, droit, haut et bas) et que de la place soit libérée.

boggle

Il s'agit en 3 minutes de trouver le plus grand nombre de mots possibles de trois lettres et plus dans une grille de 16 lettres. Il est aussi possible de jouer avec la grille de 25 cases. Les lettres doivent être adjacentes et les mots les plus longs sont les meilleurs. Participer au concours et enregistrer votre nom dans la liste de meilleurs joueurs ! Jouer

Dictionnaire de la langue française
Principales Références

La plupart des définitions du français sont proposées par SenseGates et comportent un approfondissement avec Littré et plusieurs auteurs techniques spécialisés.
Le dictionnaire des synonymes est surtout dérivé du dictionnaire intégral (TID).
L'encyclopédie française bénéficie de la licence Wikipedia (GNU).

Copyright

Les jeux de lettres anagramme, mot-croisé, joker, Lettris et Boggle sont proposés par Memodata.
Le service web Alexandria est motorisé par Memodata pour faciliter les recherches sur Ebay.
La SensagentBox est offerte par sensAgent.

Traduction

Changer la langue cible pour obtenir des traductions.
Astuce: parcourir les champs sémantiques du dictionnaire analogique en plusieurs langues pour mieux apprendre avec sensagent.

Dernières recherches dans le dictionnaire :

6305 visiteurs en ligne

calculé en 0,172s

   Publicité ▼

Je voudrais signaler :
section :
une faute d'orthographe ou de grammaire
un contenu abusif (raciste, pornographique, diffamatoire)
une violation de copyright
une erreur
un manque
autre
merci de préciser :

Mon compte

connexion

inscription

   Publicité ▼

Historama 252 11/72 fallait il condamner Petain a mort (5.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

Condamner a mort Les meurtres et la loi a l'ecran Catherine Mavrikakis PU Mont (41.37 EUR)

Usage commercial de ce terme

la nuit leur appartient t.2 la désirer c'est la condamner Day Sylvia Neuf (14.95 EUR)

Usage commercial de ce terme

1882 IE2 EN ROUTE POUR LA SIBERIE MOSCOU DEPORTATION CONDAMNER CRIMINELS (11.89 EUR)

Usage commercial de ce terme