» 
allemand anglais arabe bulgare chinois coréen croate danois espagnol estonien finnois français grec hébreu hindi hongrois islandais indonésien italien japonais letton lituanien malgache néerlandais norvégien persan polonais portugais roumain russe serbe slovaque slovène suédois tchèque thai turc vietnamien
allemand anglais arabe bulgare chinois coréen croate danois espagnol estonien finnois français grec hébreu hindi hongrois islandais indonésien italien japonais letton lituanien malgache néerlandais norvégien persan polonais portugais roumain russe serbe slovaque slovène suédois tchèque thai turc vietnamien

définition - corne

corner (n.m.)

1.(football;sport;anglicisme)coup franc accordé au football, depuis le coin, suite à la faute d'un défenseur adverse qui a envoyé le ballon derrière la ligne de but.

corner (v.)

1.utiliser le klaxon d'une automobile (ex. les habitants des grandes villes klaxonnent beaucoup et manifestent ainsi leur stress ; en campagne, parfois, il serait prudent de klaxonner davantage pour alerter de sa présence quand elle est peu attendue).

corner (v. intr.)

1.sonner d'une corne.

2.faire un bruit sourd.

corner (v. trans.)

1.plier en coin; relever un coin.

2.(figuré)annoncer bruyamment une nouvelle, répéter partout qqch.

corner (n.)

1.(JO)Remise en jeu effectuée au bénéfice de l'équipe attaquante, à partir d'un des angles de la surface du terrain.

Note :
1. Le terme « coup de pied de coin » est notamment utilisé dans les règles de la Fédération française de football.
2. Les abréviations « coup de pied » et « coup » sont également employées lorsque le contexte ne permet aucune ambiguïté.
(date de la publication : 22/09/2000 - éd. commission de la jeunesse et des sports)

corne (n.f.)

1.excroissance conique, dure, sur la tête de certains animaux.

2.substance dure (des ongles, sabots, cornes, becs, écailles, etc.), composée de cellules mortes et de kératine.

3.instrument dans lequel on souffle de l'air pour produire un son qui porte.

4.appendice qui évoque la forme d'une corne (ex. cornes des escargots).

5.proéminence, saillie (ex. corne d'un chapeau, d'une enclume, de la lune, etc.).

corné (adj.)

1.qui est de la nature de, à la consistance de la corne.

   Publicité ▼

définition (complément)

voir la définition de corne dans le Littré

voir la définition de Wikipedia

dictionnaire collaboratif

Vous pouvez participer à l'enrichissement du dictionnaire et proposer vos propres définitions pour ce mot ou un autre.

Inscription possible avec votre compte Facebook

synonymes - corne

   Publicité ▼

voir aussi

corné (adj.)

corne

corne (n.f.)

corné, cornu, écorner, en corne

locutions

-(de/en) corne • Cellule de la corne dorsale de la moelle spinale • Cellule de la corne ventrale • Cellules de la corne antérieure de la moelle spinale • Cellules de la corne dorsale • Cellules de la corne dorsale de la moelle spinale • Cellules de la corne postérieure • Cellules de la corne postérieure de la moelle spinale • Cellules de la corne ventrale • Corne d'Ammon • Corne de l'Afrique • Lit de la corne d'Ammon • Neurone de la corne dorsale de la moelle spinale • Neurone de la corne ventrale • Neurones de la corne antérieure de la moelle spinale • Neurones de la corne dorsale de la moelle spinale • Neurones de la corne postérieure de la moelle spinale • Neurones de la corne ventrale • Syndrome de la corne antérieure • ammon (corne d') • animal à corne • bec corné • bouton en corne • brûle-corne • bête à corne • corail en corne de cerf • corne annelée • corne antérieure (syndrome de la) • corne caduque • corne cutanée • corne d'Ammon • corne d'abondance • corne d'ammon • corne d'appel • corne d'automobile • corne de brume • corne de charge • corne de cocu • corne de l'Afrique • corne droite • corne d’abondance • corne enroulée • corne frontale • corne lyriforme • corne nasale • corne persistante • corne salée • corne à chaussures • de corne • donner un coup de corne • en corne • kyste du ménisque | corne postérieure du ménisque externe • la Corne d'Or • maïs corné • pierre de corne • sans corne • silex corné • voile à corne

-American Corner • And in This Corner… • Ascot Corner • Cameron Corner • Carefree Corner • Children's Corner • Chris Corner • Coles Corner • Cook corner • Corner (finance) • Corner Brook • Corner with Love • Desperado Corner • Guard's Cemetery, Windy Corner • He Has Left Us Alone but Shafts of Light Sometimes Grace the Corner of Our Rooms... • Hyde Park Corner • Hyde Park Corner (métro de Londres) • La Hêtrière-McGinleys Corner • McGinleys Corner • Moncks Corner • Murray Corner • NCSM Corner Brook • Old Corner Bookstore • On the Corner • Philip Corner • Rani Pokhari Corner Team • Red Corner • Speakers' Corner • Street Corner Society • Sunny Corner • Sussex Corner • The Complete On The Corner Sessions • The Corner • The Shop Around the Corner • The Silent Corner and the Empty Stage • Tysons Corner Center • V.C. Corner Australian Cemetery

-Chocolat Corné Port Royal • Corail corne d'élan • Corne (biologie) • Corne (marine) • Corne (marquage) • Corne (matière) • Corne (musique) • Corne (ustensile) • Corne Powell • Corne au Taureau • Corne d'Ammon • Corne d'Or • Corne d'abondance • Corne de Sorebois • Corne de brume • Corne de l'Afrique • Corne de licorne • Corné Krige • Corné du Plessis • Corné van Moorsel • Fort de La Corne • Forêt provinciale de Fort à La Corne • Jean Corne • La Corne • La Corne de rhinocéros • Louis de La Corne • Léonce Corne • Musée du textile et du peigne en corne • Pensée à corne • Piraterie autour de la Corne de l'Afrique • Plantain corne de cerf • Soizic Corne • Syndrome de la corne occipitale • Tout en corne • Voile à corne • Éric Corne • Île de la Corne

dictionnaire analogique


 

Editeurs[Domaine]

sous-domaines[Domaine]

Sport[Domaine]

corner (n.) [JO]



cor (instrument à vent)[termes liés]

jouer de la musique[DomainRegistre]

corner (v. intr.) [musique] [V]


 

produire un son[Classe]

bruit[Thème]

corner (v. intr.) [V]



faire plier[Classe]

indiquer la page[Classe]

livre[termes liés]

corner (v. tr.) [V+comp]






 

racine MESH[Thème]

corne [Cismef]




Wordnet 30[Thème]

corne (n.)






chose en forme de corne[ClasseHyper.]

appendice[Classe]

escargot[DomainDescrip.]

corne (n. f.)




corne (n. f.) [ellipse , ancien]


 

substance d'origine animale[ClasseParExt.]

chose belle[ClasseParExt.]

matériau[ClasseParExt.]

corne (substance)[Thème]

joaillerie-orfèvrerie[Thème]

chose de prix élevé[Caract.]

matériau, matière[Hyper.]

dur[Similaire]

matière animale[Hyper.]

calleux[Dérivé]

corne (n. f.)



 

racine MESH[Thème]

corné [Cismef]




 

new (en)[Ant.]

worn (en)[Similaire]

corné (adj.)


Le Littré (1880)

CORNER (v. n.)[kor-né]

1. Sonner du cornet, d'une corne ou d'une trompe. Le vacher a corné dès le matin.

2. Parler dans un cornet pour se faire entendre au loin ou pour se faire entendre à un sourd.

Il continue et corne à toute outrance : Réveillez-vous.... (LA FONT. Herm.)

3. Bourdonner, en parlant des oreilles percevant un bruit qui n'a rien de réel. Les oreilles me cornent.

Fig. Les oreilles vous cornent, se dit à quelqu'un qui croit entendre ce qu'on ne lui dit pas ou un bruit qui n'est pas réel.

Il faut que les oreilles m'aient corné (MOL. Malade im. III, 12)

Les oreilles me cornent (MOL. Éc. des maris, I, 5)

Les oreilles ont bien dû vous corner, on a bien souvent parlé de vous.

4. V. a. Fig. Publier partout.

En la quittant, Gulphar alla tout droit Conter ce cas, le corner par la ville (LA FONT. F. av.)

Quelqu'un qui bientôt En mille endroits cornera le mystère (LA FONT. Mandr.)

Vendôme crie, écrit, corne bataille et victoire, et prépare à Mgr de Bourgogne tout l'affront d'avoir manqué le secours (SAINT-SIMON 208, 54)

Rebattre sans cesse la même chose.

J'entends sans cesse corner à mes oreilles : L'homme est un animal raisonnable (LA BRUY. XII)

5. Terme de vénerie. Corner les chiens, sonner du cor pour les exciter ou pour les rappeler. Corner requête, sonner du cor pour qu'ils quêtent de nouveau, lorsqu'ils sont en défaut.

HISTORIQUE

XIe s.Ce dist Rolanz : cornerai l'olifant (Ch. de Rol. CXXVII)Jà li corners ne nous aureit mestier (ib. CXXX)

XIIe s.Je cornerai se vous le me louez [conseillez] (Ronc. p. 81)Tel venjance frai sur Juda e sur Jerusalem que à ces ki l'orrunt, tut les orilles lur en cornerunt (Rois, 420)Lores cornad Saül une buisine par la terre, e dist : iço voil que oient li Hebreu (Rois, 42)

XIIIe s.Quant il oï la gaite corner le jour, si se leva et ala à l'eglise proier Dieu qu'il li aidast (Chron. de Rains, p. 54)Ne ne pourront ouvrer que de la guete cornant au matin jusques à la nuit, sanz candele tant seulement (Liv. des mét. 92)Li veneor lor cors cornant, Lesqex vont durement sonant, Tot le païs vont estonant De lor huier, de lor corner (Ren. 5497)Si cornent li silvain et huient Que tuit li champ entor en bruient (ib. 8676)Humilitez est tant creüe Qu'orguex corne la recreüe ; Orguex s'en va, Diex le cravant, Et Humilitez vient avant (RUTEB. II, 59)Quant il encommençoient à corner, vous deissiez que ce sont les voiz des cynes qui se partent de l'estanc (JOINV. 269)Chetifs pecheours que feront, Quant tous les angels trembleront Et les archangels precieux, Et les buisines corneront Qui la venue annonceront Du très doulx fils Dieu glorieux ? (J. DE MEUNG Tr. 1384)

XVe s.La gaite commence à corner et recorner et à mener grand friente (FROISS. II, II, 213)Puis corna le dit messire Guillaume de Douglas un cor (FROISS. I, I, 131)On peut bien, pour vous, corner prise ; Prins estes, point ne m'eschapperez (CH. D'ORL. Rondeau.)

XVIe s.Le quel [un joueur de tambourin], apres que il eut soufflé en la fluste, se meit en corner en gobelet [boire], et nettoyer la vaisselle [manger] (JEAN D'AUTON Annales de Louis XII, p. 222, dans LACURNE)Cornons icy, à son de flaccons, que quiconques aura perdu la soif ne ayt à la chercher ceans (RAB. Garg. I, 5)Il n'y a veneur qui ne prend plaisir à corner sa prise, ni amoureux d'avoir la gloire de sa victoire (MARG. Nouv. XLIX.)Les plainctes qui me cornent aux oreilles (MONT. I, 197)L'esperance ne cesse de corner aux oreilles.... (MONT. II, 380)Il ne faisoit autre chose que corner la guerre ordinairement et prescher les armes au peuple (AMYOT Phocion, 14)Quelques uns de Blois donneront le premier avis ; mais par la responce ils furent appellez corne-guerre et turbulents (D'AUB. Hist. II, 282)Deliberer avant que corner la guerre (CHARRON Sagesse, p. 434, dans LACURNE)On dit en ce païs que le poisson corne, quand il est gasté, puant et corrompu (BOUCHET Serées, p. 231, liv. I, dans LACURNE)Ils ne trouvoient bon le gibier sinon qu'il cornast un peu, c'est à dire, sans deguiser les matieres, qu'il ne fut un peu puant (H. EST. Apol. d'Hérod. p. 432, dans LACURNE)

ÉTYMOLOGIE

Wallon, coirner ; provenç. cornar ; ital. cornare ; de corne, dans le sens de cor.

CORNER (v. a.)[kor-né]

Faire une corne à.... Il a corné ce livre à toutes les pages.

Chaque joueur cornait ses cartes (VOLT. Cand. 22)

ÉTYMOLOGIE

Corne.

CORNER (v. a.)[kor-né]

Frapper avec la corne. Cette vache a failli me corner. Éloignez-vous, mes enfants, cette vache corne.

Se corner, v. réfl. Se dit en parlant des boeufs qui se battent à coups de cornes.

ÉTYMOLOGIE

Corne. Ces expressions, qui sont de la campagne, doivent être reçues ; car elles ont été faites là où seulement elles pouvaient se faire.

CORNER (SE) (v. réfl.)[kor-né]

Prendre la forme et la consistance d'une corne.

ÉTYMOLOGIE

Corne.

CORNE (s. f.)[kor-n']

1. Terme d'histoire naturelle. Nom d'éminences coniques et dures qui naissent sur le front des ruminants, sur le nez du rhinocéros. Les bêtes à cornes, les boeufs, les vaches, les chèvres, par opposition aux brebis et aux moutons. Un troupeau de bêtes à cornes.

Son front large est orné de cornes menaçantes (RAC. Phèd. V, 6)

Un lièvre, apercevant l'ombre de ses oreilles, Craignit que quelque inquisiteur N'allât interpréter à cornes leur longueur, Ne les soutînt en tout à des cornes pareilles (LA FONT. Fabl. V, 4)

On les fera passer [les oreilles du lièvre] pour cornes, Dit l'animal craintif, et cornes de licornes (LA FONT. ib.)

Fig. Attaquer, prendre le taureau par les cornes, entamer une affaire par le côté le plus difficile, et aussi attaquer en face les difficultés.

Montrer les cornes, se mettre en état de défense.

M. de Fréjus commença, tout petit garçon qu'il était encore, à montrer les cornes au cardinal de Noailles (SAINT-SIMON 450, 38)

Lever les cornes, se mettre en état d'agir contre son supérieur.

Terme de vétérinaire. Catarrhe des cornes, affection de la membrane muqueuse des sinus frontaux du boeuf, caractérisée par l'inflammation et une sécrétion abondante de mucosités.

Fig. Les cornes lui en sont venues à la tête, il en a été tout surpris.

Il est aussi étonné que si les cornes lui venaient à la tête, se dit pour exprimer l'étonnement d'un homme pour quelque nouvelle, quelque événement.

Contez cela au coadjuteur pour lui faire venir des cornes à la tête (SÉV. 161)

Faire les cornes à quelqu'un, faire avec les doigts disposés de manière à représenter des cornes, un geste qui est un geste de raillerie et injurieux. On dit aussi dans le même sens : montrer les cornes.

Mettre des cornes à un enfant qui ne sait pas ses leçons, qui fait mal ses devoirs, lui placer derrière les oreilles des feuillets de papier roulés en forme de cornes.

Je n'ai dormi qu'un moment, Et voilà son rudiment, Le coquin m'en fait des cornes (BÉRANG. Me d'école.)

Fig. Porter des cornes, avoir des cornes, être trompé par sa femme, par allusion sans doute aux cornes, symbole de moquerie.

Cocu de long et de travers, Sot au delà de toutes bornes, Comment te plains-tu de mes vers, Toi qui souffres si bien les cornes ? (MALH. IV, 15)

Je ne veux point porter des cornes, si je puis (MOL. Éc. des maris, I, 2)

Voilà un hardi maraut de vouloir planter des cornes à Jupiter (D'ABLANCOURT Lucien, t. I, dans RICHELET)

Une femme qui ait déjà planté cornes au front de son mari (VOLT. Phil. III, 329)

2. Attribut que la mythologie donnait aux représentations des fleuves et aux satyres.

Qui n'a vu dessous leurs combats Le Pô mettre les cornes bas ? (MALH. IV, 5)

3. Attribut que la légende chrétienne a donné aux diables. Le diable et ses cornes.

Le Tasse, en donnant des cornes à Satan, l'a rendu presque ridicule (CHATEAUB. Génie, II, V, 9)

Fig.

Voilà qui fut fait, je lui trouvai des cornes [je le trouvai laid] (SÉV. 233)

Il mangerait le diable et ses cornes, se dit l'un grand mangeur.

4. Corne de cerf, le bois du cerf lorsqu'il est employé dans les arts.

Qui croirait avilir l'honneur de ses châteaux, Si de cinquante cerfs les cornes menaçantes N'ornaient pompeusement ses portes triomphantes ? (DELILLE Homme des champs, I)

Terme de vénerie. Corne, la tête du chevreuil.

Corne de narval ou de licorne de mer, dont conique, droite et longue de la mâchoire supérieure d'un cétacé.

Terme de pathologie. Cornes cutanées, productions morbides qui s'observent chez l'homme, surtout chez les vieillards, à la face, aux mains et aux autres parties du corps habituellement découvertes.

5. Substance compacte, blanchâtre ou noirâtre, terne ou luisante, dure ou molle, qui revêt ordinairement des parties du corps de certains animaux.

La partie dure qui est aux pieds du cheval, de l'âne, etc.

Voyant son maître en joie, il [l'âne] s'en vient lourdement, Lève une corne tout usée, La lui porte au menton fort amoureusement (LA FONT. Fab. IV, 5)

Substance cornée. Tabatière, peigne de corne.

L'autre [porte des enfers] est faite de corne, et du sein des lieux sombres Elle donne passage aux véritables ombres (DELILLE Énéide, VI)

C'est de la corne, se dit d'une viande qui est dure.

6. Nom de différents ustensiles.

Corne d'amorce, corne de boeuf façonnée en étui et renfermant de la poudre.

Terme de jeux. Tenir la corne, avoir les dés et jouer pour son compte. Corne est ici pour cornet.

Terme de vétérinaire. Donner un coup de corne à un cheval, le saigner au palais avec une corne de cerf ou de chevreuil dont le bout est pointu et affilé.

Il n'a pas besoin qu'on lui donne un coup de corne pour avoir de l'appétit, se dit d'un homme qui mange de grand appétit.

Petite palette en corne, dite aussi chausse-pied, dont on se sert pour mettre ses souliers.

Instrument à vent, dont se servent les vachers et qui est ordinairement fait d'une corne.

Les Romains se formaient en bataille aux éclats de la corne et du lituus (CHATEAUB. Mart. 193)

7. Appendice assimilé à une corne.

Petites touffes de plumes qui sont sur la tête du duc, sorte d'oiseau de nuit.

Éminences pointues que le céraste d'Égypte [serpent] porte au-dessus de chaque oeil.

Prolongement qui surmonte la tête ou le corselet de divers insectes. Ce cerf-volant a de belles cornes.

Pédicules qui supportent les yeux des limaçons. Les limaçons montrent leurs cornes.

À peine étais-je assis sur une de ces bornes Que deux gros limaçons me présentent les cornes (BOURSAULT Merc. gal. III, 4)

Terme de botanique. Appendices qui naissent sur la fructification de certains cryptogames. Éperons de certaines fleurs.

Terme d'anatomie. Nom de diverses parties plus ou moins saillantes à la surface des organes dont elles dépendent. Les cornes de l'os hyoïde. Les cornes de l'utérus.

8. Terme du langage poétique. Corne d'abondance, corne de la chèvre Amalthée, nourrice de Jupiter, de laquelle il avait voulu, pour récompense, qu'il sortît sans cesse une abondance de toutes sortes de biens.

Il le dépeignait tenant en main la corne d'abondance (FÉN. Tél. XIV)

D'augustes déités Qui viennent sur les pas de la belle espérance Verser la corne d'or où fleurit l'abondance (A. CHÉN. 36)

Corne d'or ou d'abondance. On nommait ainsi autrefois le port de Constantinople, parce que le commerce y transportait tous les produits de l'univers.

9. Angle saillant et recourbé comme une corne. Les cornes d'un autel antique.

Les cornes de la charrue, nom donné au manche de la charrue, parce qu'il présente en effet deux bâtons qui vont en s'écartant l'un de l'autre comme des cornes.

Nouveau Cincinnatus, on l'a vu [M. Lullin de Châteauvieux] tenir alternativement les rênes du gouvernement et les cornes de la charrue (BONNET Usage des feuilles, 5e mém.)

Chapeau à trois cornes, chapeau dont le bord a été relevé en trois parties, de manière à présenter trois pointes ou cornes. Il n'est guère en usage que chez les ecclésiastiques. Dans le chapeau d'ordonnance qu'on nomme souvent à trois cornes par suite d'anciennes habitudes, une des cornes s'est aplatie et a disparu ; il n'en reste vraiment que deux.

Le capuce et la toque à trois cornes Ont extorqué des hommages sans bornes (VOLT. P. diable)

Corne ducale, bonnet que portait le doge de Venise et qui avait une pointe arrondie sur le derrière.

Faire une corne à un livre, y faire une marque en pliant le coin d'une page.

Cornes du croissant de la lune, les parties du croissant qui sont tournées vers la région du ciel opposée au soleil.

Voilà deux grandes cornes [le Péloponnèse et l'Égypte] arrachées au croissant des Turcs (VOLT. Lett. à Cath. 45)

Terme de marine. Corne d'artimon, vergue qui porte la voile du mât de ce nom.

Terme de géographie. Sommet anguleux d'une montagne, dit aussi aiguille et dent.

10. Terme de fortification. Ouvrage à cornes, pièce extérieure, dont la tête est fortifiée de deux demi-bastions, joints par une courtine, et fermés de deux côtés par deux ailes parallèles l'une à l'autre.

Prendre les dehors du plus bel ouvrage à cornes (SÉV. 301)

C'est la prise d'un ouvrage à cornes (SÉV. 472)

11. Terme d'architecture. Corne d'abaque, encoignure du tailloir des chapiteaux corinthiens.

Corne de bélier, ornement qui sert de volute au chapiteau ionique composé.

Corne de vache, espèce de voûte, en cône tronqué.

Maison corne en coin, maison mal orientée.

12. Terme de botanique. Corne de cerf, nom vulgaire de la sénebière corne de cerf et du plantain.

13. Corne d'Ammon, genre de coquillage fossile, en forme de corne de bélier. Voy.

AMMON

13. .

14. Terme de métiers. Éminence qui dépasse le rebord d'un réchaud.

Nom de plusieurs outils de tonnelier et de charron.

Raie blanche sur la tranche de cuir indiquant qu'il a été mal tanné.

PROVERBES

Il entend de corne, il a mangé de la vache, se dit de quelqu'un qui a mal entendu.

On prend les hommes par les paroles et les bêtes par les cornes.

HISTORIQUE

XIIe s.Je dis as mesfaisanz : ne voilez [veuillez] exalcer la corne (Liber psalm. p. 100)Si ad enpaint Reinalt qu'ariere rehusa [recula], E le corn del mantel hors des mains li sacha (Th. le mart. 148)Sedechias, li fiz Chanaa, se fist cornes de fer, si dist.... (Rois, 335)E Sadoc prist une corne à ulie [huile] del tabernacle, e enuinst à rei Salomun (ib. 225)

XIIIe s.[La mitre] a deux cornes, dont l'une senefie confession et l'autre satisfacion (Chron. de Rains, p. 105)Jehan le Ermin, qui estoit artillier le roy, ala lors à Damas pour acheter cornes et glus pour faire arbalestres (JOINV. 258)Belin [le bélier] s'esmuet de grant ravine ; Quant vint au leu [loup], ses cornes cline (Ren. 6428)Et Turc aux ars de cor les vont bien destruisant (Chanson d'Antioche, t. I, p. 31)

XIVe s.Item un arc de cor d'arbaleste ou prix de vingt sols (DE LABORDE Émaux, p. 223)Arbalestes de cor et d'if (DE LABORDE ib.)

XVe s.Les dames et damoiselles menoient grands et excessifs estats, et cornes merveilleuses hautes et larges, et avoient de chascun costé en lieu de bourleis deux grandes oreilles si larges que, quand elles vouloient passer l'huys d'une chambre, il falloit qu'elles se tournassent de costé et baissassent, ou elles n'eussent pu passer (JUVÉNAL DES URSINS Hist. de Charles VI, p. 336, dans LACURNE)Et eurent les Anglois sur corne [furent battus] (Vigiles de Charles VII, t. II, p. 97, dans LACURNE)Pour bailler aux Anglois sur corne (ib. p. 57)Et elle, qui fut tant esbahie que se cornes lui fussent venues, de primesaut ne sut que repondre (LOUIS XI Nouv. XXXI)

XVIe s.Plusieurs garçons lui faisoient des cornes par derriere, en signe de moquerie (MARG. Nouv. III)Afin que, quand vos maris vous donneront les cornes de chevreuil, vous leur en donniez de cerf (MARG. ib. III)On veoit croistre la nuict des cornes à tel qui ne les avoit pas en se couchant (MONT. I, 92)S'humilier et baisser les cornes (MONT. II, 227)Des couppes d'argent, des tasses et gobelets faits en forme des cornes d'abondance (AMYOT P. Aem. 55)Suivoient six vingt boeufs gras et refaicts, ayans toutes les cornes dorées et les testes couronnées de festons (AMYOT ib. 56)Et la recueille lon ne plus ne moins qu'une rosée dedans la corne du pied d'un asne, pour ce qu'il n'y a autre sorte de vaisseau qui la puisse contenir (AMYOT Alex. 123)Le mareschal d'Aumont faisoit la corne [l'aile] gauche, aiant à chacun de ses estriers un regiment françois (D'AUB. Hist. III, 229)Il se sent tant mon obligé, que c'est pour l'amour de moy qu'il porte cette corne de cheveux (D'AUB. Conf. II, 1)Les elephans, estant irrités, chargent les hommes sur leurs cornes, et les jettent si haut, que.... (PARÉ Animaux, 13)La corne-de-cerf, le cerfeuil, le nazitor ou cresson alenois, et autres menues herbes (O. DE SERRES 536)Nous fismes une autre grande attaque, en la quelle nous ecornasmes la moitié de la corne (BASSOMPIERRE Mém. t. II, p. 234, dans LACURNE)Doncq quel proufit vient il à l'humain gendre [au genre humain] Dessus son chief les cornes d'orgueil prendre ? (Les triomphes de Pétrarque, trad. par le baron D'OPEDE, f° 97, dans LACURNE)Boeufs portent cornes, et veaux cornettes (DES ACCORDS Bigarr. f° 48, dans LACURNE)

ÉTYMOLOGIE

Bourguig. cone ; wallon, coine ; provenç. corn ; espagn. cuerno ; ital. corno ; du latin cornu; allem. Horn. On remarquera dans l'historique, arc de cor : c'est un arc fait de deux cornes reliées par le milieu avec du bois d'if ; que cor puisse provenir de cornu, c'est ce que prouvent les cors du cerf.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

CORNE. Ajoutez :

15. Synonyme de croissant, petit pain ou gâteau ainsi nommé pour sa forme.

16. Nom donné dans le Midi aux bras principaux de la vigne, sur lesquels naissent les sarments fructifères.

3. La Corne (avec un grand C) se dit de certains caps.

Constantin qui rendit si célèbre par tout l'univers le golfe de la Corne d'or (Journ. offic. 13 oct. 1874, p. 7001, 2e col.)

CORNE (s. f.)[kor-n']

Le fruit du cornouiller, dit aussi cornouille.

HISTORIQUE

XIIIe s.Cornes sont froides et sekes ; mais quant eles sont bien meüres, si ne sont pas si froides (ALEBRANT f° 56, verso.)

ÉTYMOLOGIE

Voy. CORNOUILLE.

CORNÉ, ÉE (part. passé de corner 1)[kor-né, née]

Les chiens cornés par le veneur.

Fig. Mauvais propos, cornés dans toute la ville.

CORNÉ, ÉE (part. passé de corner 2)[kor-né, née]

À quoi on a fait une corne. Carte cornée.

CORNÉ, ÉE (adj.)[kor-né, née]

1. Qui est de la nature ou qui a l'apparence de la corne.

Terme d'anatomie. Tissu corné, nom générique sous lequel on réunit les ongles, les cornes, les sabots.

La substance cornée de l'ergot [d'un coq] imite assez celle d'une corne (BONNET Consid. corps organ. Oeuvres, t. VI, p. 78, dans POUGENS.)

2. Terme d'ancienne chimie. Lune cornée, argent corné, le chlorhydrate d'argent.

3. Pierre cornée, pierre de la nature du jaspe.

4. Terme de pêche. Harengs cornés, harengs près de frayer, qui deviennent coriaces quand ils ont été mis dans le sel.

HISTORIQUE

XVIe s.Quant aux masles [boucs] cornés ou escornés (O. DE SERRES 329)

Wikipedia

Corner

                   
Page d'aide sur l'homonymie Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.

Sur les autres projets Wikimedia :

  Patronyme

  Autres

Le mot corner, un anglicisme qui signifie coin, peut désigner :

  • corner, le nom des angles du terrain de football, et également des tirs effectués depuis ces derniers ;

  Voir aussi

  Géographie

  En musique

  Autres

   
               

Corne

                   
Page d'aide sur l'homonymie Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.
Page d’aide sur l’homonymie Pour l’article homophone, voir korn (homonymie).

Sur les autres projets Wikimedia :

Sommaire

  Une corne

peut désigner :

  • Corne, une extrémité protubérante de la peau chez certains animaux, notamment portée sur la tête,
  • Corne, une matière première issu de cornes animales, des ongles ou des sabots,
  • Corne, un type de peau épaissie et rugueuse,
  • Corne, une famille d'instrument à vent fait d'une corne animale ou dont la forme rappelle une corne animale.
  • Corne, un ustensile de cuisine,
  • Corne, une marque effectuée dans le coin supérieur libre de la page d'un livre,
  • Corne, une variété de noix du Périgord,
  • Corne, un espar terminé à une de ses extrémités par une mâchoire dans le domaine maritime,
  • une forme courbe se terminant en pointe,
  • Corne à boire, une sorte de contenant pour boire fait avec une corne,
  • Corne d'abondance, un objet mythologique,
  • Corne d'Ammon, page d'homonymie,

  Hydronyme

  Toponymes

  Patronyme

  Les Cornes, un geste typique du hard rock

  Cornes

peut désigner :

  • Cornes, une paroisse de la municipalité de Vila Nova de Cerveira au Portugal,
  • le Cornes un ruisseau français du Puy-de-Dôme, affluent du Chavanon,
  • cornes, une blague consistant à placer deux doigts en "V" derrière la tête de quelqu'un,
  • Cornes de gazelles, une pâtisserie marocaine,
  • des cornes, des rallonges de guidon de vélo dans le langage courant,
  • Avoir les cornes qui poussent signifie être cocu.

  La Corne

peut faire référence à :

  • La Corne, une municipalité de la province de Québec,

  Corné

peut faire référence à :

  Voir aussi

   
               

 

Toutes les traductions de corne


Contenu de sensagent

  • définitions
  • synonymes
  • antonymes
  • encyclopédie

Dictionnaire et traducteur pour mobile

⇨ Nouveau : sensagent est maintenant disponible sur votre mobile

   Publicité ▼

sensagent's office

Raccourcis et gadgets. Gratuit.

* Raccourci Windows : sensagent.

* Widget Vista : sensagent.

dictionnaire et traducteur pour sites web

Alexandria

Une fenêtre (pop-into) d'information (contenu principal de Sensagent) est invoquée un double-clic sur n'importe quel mot de votre page web. LA fenêtre fournit des explications et des traductions contextuelles, c'est-à-dire sans obliger votre visiteur à quitter votre page web !

Essayer ici, télécharger le code;

SensagentBox

Avec la boîte de recherches Sensagent, les visiteurs de votre site peuvent également accéder à une information de référence pertinente parmi plus de 5 millions de pages web indexées sur Sensagent.com. Vous pouvez Choisir la taille qui convient le mieux à votre site et adapter la charte graphique.

Solution commerce électronique

Augmenter le contenu de votre site

Ajouter de nouveaux contenus Add à votre site depuis Sensagent par XML.

Parcourir les produits et les annonces

Obtenir des informations en XML pour filtrer le meilleur contenu.

Indexer des images et définir des méta-données

Fixer la signification de chaque méta-donnée (multilingue).


Renseignements suite à un email de description de votre projet.

Jeux de lettres

Les jeux de lettre français sont :
○   Anagrammes
○   jokers, mots-croisés
○   Lettris
○   Boggle.

Lettris

Lettris est un jeu de lettres gravitationnelles proche de Tetris. Chaque lettre qui apparaît descend ; il faut placer les lettres de telle manière que des mots se forment (gauche, droit, haut et bas) et que de la place soit libérée.

boggle

Il s'agit en 3 minutes de trouver le plus grand nombre de mots possibles de trois lettres et plus dans une grille de 16 lettres. Il est aussi possible de jouer avec la grille de 25 cases. Les lettres doivent être adjacentes et les mots les plus longs sont les meilleurs. Participer au concours et enregistrer votre nom dans la liste de meilleurs joueurs ! Jouer

Dictionnaire de la langue française
Principales Références

La plupart des définitions du français sont proposées par SenseGates et comportent un approfondissement avec Littré et plusieurs auteurs techniques spécialisés.
Le dictionnaire des synonymes est surtout dérivé du dictionnaire intégral (TID).
L'encyclopédie française bénéficie de la licence Wikipedia (GNU).

Copyright

Les jeux de lettres anagramme, mot-croisé, joker, Lettris et Boggle sont proposés par Memodata.
Le service web Alexandria est motorisé par Memodata pour faciliter les recherches sur Ebay.
La SensagentBox est offerte par sensAgent.

Traduction

Changer la langue cible pour obtenir des traductions.
Astuce: parcourir les champs sémantiques du dictionnaire analogique en plusieurs langues pour mieux apprendre avec sensagent.

Dernières recherches dans le dictionnaire :

4679 visiteurs en ligne

calculé en 0,327s

   Publicité ▼

Je voudrais signaler :
section :
une faute d'orthographe ou de grammaire
un contenu abusif (raciste, pornographique, diffamatoire)
une violation de copyright
une erreur
un manque
autre
merci de préciser :

Mon compte

connexion

inscription

   Publicité ▼

COFFRET :12 ANCIEN COUTEAUX à DESSERT" COUTELLERIE SUPERIEURE AB" manches corne (18.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

COUVERT A SALADE MANCHE EN METAL ARGENTE DECOR ART DECO ET CORNE (35.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

LOT 3 FLAMMES DE VETERINAIRE2 LAITON 1 EN CORNE VOIR PHOTOS (50.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

SCEAU EXTREME ORIENT, à décor de bête à corne. (20.4 EUR)

Usage commercial de ce terme

BEL ANCIEN PETIT CANARD EN CORNE BOVINE / 12 cm (16.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

porte manteau patère trophée de chasse corne de chevreuil (10.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

12 COUTEAUX A ENTREMETS MANCHES CORNE DANS ECRIN (35.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

JOLI POUDRIER EN CORNE. (18.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

PAIRE CORNES DE TAUREAU TAXIDERMIE CURIOSITÉ (35.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

12 COUTEAUX A ENTREMETS EN COFFRET MANCHES CORNE BLONDE LAMES INOX DEBUT XX° (95.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

CORNE DE CHASSE BE ET FONCTIONNEL ELLESS II (25.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

bateau voilier en corne de bovin (25.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

Boite à cigarette en corne (70.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

2 ENTRÉES DE SERRURE EN BRONZE DORE CYGNE CORNE ABONDANCE EMPIRE XIX N1393/3 (25.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

COUVERT A SALADE MANCHE ARGENT FOURRE MINERVE ET CORNE DECOR ARABESQUES (30.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

JOLIE TABATIERE ou BLAGUE A TABAC EN CORNE MARQUETEE. Ancienne. (38.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

Couteaux Dessert Inox Manches en Corne de Bovidé Lame FP (30.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

Coffret 24 Couteaux manches Corne (en l'état) & lames acier "A DOURIS + Heaume " (49.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

Couteaux à Viande Inox Manches en Corne de Bovidé Lame FP (40.0 EUR)

Usage commercial de ce terme