» 
allemand anglais arabe bulgare chinois coréen croate danois espagnol estonien finnois français grec hébreu hindi hongrois islandais indonésien italien japonais letton lituanien malgache néerlandais norvégien persan polonais portugais roumain russe serbe slovaque slovène suédois tchèque thai turc vietnamien
allemand anglais arabe bulgare chinois coréen croate danois espagnol estonien finnois français grec hébreu hindi hongrois islandais indonésien italien japonais letton lituanien malgache néerlandais norvégien persan polonais portugais roumain russe serbe slovaque slovène suédois tchèque thai turc vietnamien

définition - déféré

déférer (v. trans.)

1.(Droit)porter devant une autorité judiciaire.

déférer (v.)

1.céder (à qqn).

   Publicité ▼

définition (complément)

voir la définition de déféré dans le Littré

dictionnaire collaboratif

Vous pouvez participer à l'enrichissement du dictionnaire et proposer vos propes définitions pour ce mot ou un autre.

Inscription possible avec votre compte Facebook

synonymes - déféré

   Publicité ▼

dictionnaire analogique

accuser[Classe]

déférer (v. tr.) [V+comp]



déférer (v. tr.) [V+à+comp]


 

déférer (v. tr.) [Droit]



Le Littré (1880)

DÉFÉRER (v. a.)[dé-fé-ré. La syllabe fé prend un accent grave quand la syllabe qui suit est muette : je défère, excepté, suivant la règle anomale de l'Académie, au futur et au conditionnel : je déférerai, je déférerais]

1. Accorder, en parlant d'honneurs, de dignités.

.... Pour le peu de temps qu'il [ce grade] pourra vous durer, Il me coûtera peu de vous le déférer (CORN. Sertor. V, 4)

Et l'honneur souverain qu'ici je vous défère (CORN. Nicom. II, 3)

Quelques titres nouveaux que Rome lui défère, Néron n'en reçoit point qu'il ne donne à sa mère (RAC. Brit. I, 1)

Il défère le commandement de l'armée à Polymène (FÉN. Tél. XIII)

Viens, tu vois des ingrats, mais Rome te défère Les noms, les sacrés noms de père et de vengeur (VOLT. Catil. V, 2)

2. Porter devant une juridiction.

Les rois déféraient au peuple le jugement souverain (BOSSUET Hist. III, 6)

3. Traduire devant un tribunal, devant un juge.

Il était arrêté prisonnier, parce que deux témoins l'avaient déféré (VAUGEL. Q. C. liv. I, ch. 1)

Il défère son ennemi en évitant le nom odieux d'accusateur (BALZ. 5e Disc. sur la cour.)

Vous êtes obligés de déférer cet impie au parlement (PASC. Prov. 16)

L'Église procédant au jugement de ceux qui lui étaient déférés (BOSSUET Lett. 53)

Pourquoi donc au sénat ne pas me déférer ? (VOLT. Catil. II, 3)

Allons, dites-moi sans façon tout ce que vous pensez ; je vous promets de ne vous point battre et de ne vous point déférer au sacrificateur de Cérès (VOLT. Dial. 29)

Autant il faut de soins, d'égards et de prudence Pour ne point accuser l'honneur et l'innocence, Autant il faut d'ardeur, d'inflexibilité Pour déférer un traître à la société (GRESSET Méchant, V, 4)

On dit dans le même sens déférer un acte, un livre, etc.

Ce décret [du pape Honorius] y fut déféré [au 6e concile général], et, après avoir été lu et examiné, il fut condamné comme contenant l'hérésie des Monothélites (PASC. Prov. 17)

J'ai été un peu émerveillé que M. Séguier, ci-devant avocat général, fût venu me voir à Ferney pour me dire qu'il serait obligé de déférer l'Histoire du parlement et que Messieurs le pressaient fort (VOLT. Lett. Mme du Deffant, 12 mai 1772)

Déférer le serment à quelqu'un, s'en rapporter à ce qu'il témoigne sous serment.

Le serment lui fut déféré (PATRU Plaidoyer 13, dans RICHELET)

Platon dit que Rhadamante expédiait les procès, déférant seulement le serment sur chaque chef (MONTESQ. Espr. XIX, 22)

4. Déférer quelque chose à quelqu'un, le lui céder par condescendance.

Sire, voyez César, forcez-vous à lui plaire, Et, lui déférant tout, veuillez vous souvenir Que les événements règleront l'avenir (CORN. Pomp. II, 4)

Vieilli en cet emploi.

5. V. n. Condescendre, céder par respect.

Déférez à l'ardeur de mon mal furieux (RÉGNIER Élég. 2)

Je défère tant à votre jugement que je ne veux plus avoir mauvaise opinion de moi (BALZ. liv. I, lett. 4)

Ces personnes à qui je défère (DESC. Méth. 6)

Que d'un si grand coup mon esprit abattu Défère à ses malheurs plus qu'à votre vertu (CORN. Théod. III, 3)

À vous moins déférer je croirais faire un crime (CORN. Agésil. V, 3)

Je vous défère assez pour n'en vouloir rien lire (CORN. ib. V, 7)

Encore à la nature Étéocle défère, Il se laisse gagner aux plaintes de ma mère (ROTR. Antig. II, 2)

.... mes desseins pour elle, aux vôtres préférés, Sont ces puissants respects à qui vous déférez (ROTR. Vencesl. III, 2)

Ce ne sont point ici des choses où les enfants soient obligés de déférer aux pères (MOL. Avare, IV, 3)

Ce n'est pas à mon coeur qu'il faut que je défère Pour entrer sous de tels liens (MOL. Psyché, I, 3)

Ne devrait-il pas déférer aux anciennes lois de l'Église ? (PASC. Prov. 6)

Quelqu'un se distingue ou par une plus grande vivacité, ou par une meilleure disposition du corps.... les autres lui défèrent (LA BRUY. XI)

C'est enfin de la même manière que je juge des facultés et des actions de mes semblables et que je défère au témoignage qu'ils me rendent en tel ou tel cas particulier (BONNET Oeuvres, Mél. t. XVIII, p. 351, dans POUGENS)

6. Se déférer, être déféré, accordé. Les récompenses qui se défèrent à ceux qui les méritent.

HISTORIQUE

XVIe s.La loy defere aux prestres levitiques le jugement de lepre (CALV. Instit. 1088)Ils lui deferoyent volontiers autant d'honneur qu'ils pouvoyent (CALV. ib. 899)L'on jetta en prison tous ceulx qui furent en sorte quelconque deferez ou souspeçonnez (AMYOT Alc. 3)Thessalus a deferé et defere Alcibiades, d'avoir forfaict contre Cerès (AMYOT ib. 41)Platon luy defere tant, que, de tous ceulx qui ont esté beaucoup estimez et renommez à Athenes, il ne fait compte que de luy seul (AMYOT Arist. 63)Et comme Lucius le niast, Caton luy defera le serment qu'il jurast publiquement, ce dont il le chargeoit n'estre pas veritable (AMYOT Caton, 34)Mithridates marchoit après luy et se demettoit voluntairement au second lieu, en luy deferant, comme à son superieur (AMYOT Sertor. 36)Les Lacedemoniens croyent et deferent beaucoup à leurs femmes (AMYOT Agis et Cléom. 9)Je luy eusse deferé et remis ma charge entre les mains (CARL. X, 16)

ÉTYMOLOGIE

Lat. deferre, transporter, décerner, ac corder, et, de là, dans le français, le verbe étant pris absolument, le sens d'avoir de la déférence.

DÉFÉRÉ, ÉE (part. passé.)[dé-fé-ré, rée]

1. Accordé. Des honneurs déférés.

2. Traduit comme accusé. Un accusé déféré devant un tribunal.

 

Toutes les traductions de déféré


Contenu de sensagent

  • définitions
  • synonymes
  • antonymes
  • encyclopédie

Dictionnaire et traducteur pour mobile

⇨ Nouveau : sensagent est maintenant disponible sur votre mobile

   Publicité ▼

sensagent's office

Raccourcis et gadgets. Gratuit.

* Raccourci Windows : sensagent.

* Widget Vista : sensagent.

dictionnaire et traducteur pour sites web

Alexandria

Une fenêtre (pop-into) d'information (contenu principal de Sensagent) est invoquée un double-clic sur n'importe quel mot de votre page web. LA fenêtre fournit des explications et des traductions contextuelles, c'est-à-dire sans obliger votre visiteur à quitter votre page web !

Essayer ici, télécharger le code;

SensagentBox

Avec la boîte de recherches Sensagent, les visiteurs de votre site peuvent également accéder à une information de référence pertinente parmi plus de 5 millions de pages web indexées sur Sensagent.com. Vous pouvez Choisir la taille qui convient le mieux à votre site et adapter la charte graphique.

Solution commerce électronique

Augmenter le contenu de votre site

Ajouter de nouveaux contenus Add à votre site depuis Sensagent par XML.

Parcourir les produits et les annonces

Obtenir des informations en XML pour filtrer le meilleur contenu.

Indexer des images et définir des méta-données

Fixer la signification de chaque méta-donnée (multilingue).


Renseignements suite à un email de description de votre projet.

Jeux de lettres

Les jeux de lettre français sont :
○   Anagrammes
○   jokers, mots-croisés
○   Lettris
○   Boggle.

Lettris

Lettris est un jeu de lettres gravitationnelles proche de Tetris. Chaque lettre qui apparaît descend ; il faut placer les lettres de telle manière que des mots se forment (gauche, droit, haut et bas) et que de la place soit libérée.

boggle

Il s'agit en 3 minutes de trouver le plus grand nombre de mots possibles de trois lettres et plus dans une grille de 16 lettres. Il est aussi possible de jouer avec la grille de 25 cases. Les lettres doivent être adjacentes et les mots les plus longs sont les meilleurs. Participer au concours et enregistrer votre nom dans la liste de meilleurs joueurs ! Jouer

Dictionnaire de la langue française
Principales Références

La plupart des définitions du français sont proposées par SenseGates et comportent un approfondissement avec Littré et plusieurs auteurs techniques spécialisés.
Le dictionnaire des synonymes est surtout dérivé du dictionnaire intégral (TID).
L'encyclopédie française bénéficie de la licence Wikipedia (GNU).

Copyright

Les jeux de lettres anagramme, mot-croisé, joker, Lettris et Boggle sont proposés par Memodata.
Le service web Alexandria est motorisé par Memodata pour faciliter les recherches sur Ebay.
La SensagentBox est offerte par sensAgent.

Traduction

Changer la langue cible pour obtenir des traductions.
Astuce: parcourir les champs sémantiques du dictionnaire analogique en plusieurs langues pour mieux apprendre avec sensagent.

Dernières recherches dans le dictionnaire :

2275 visiteurs en ligne

calculé en 0,078s

   Publicité ▼

Je voudrais signaler :
section :
une faute d'orthographe ou de grammaire
un contenu abusif (raciste, pornographique, diffamatoire)
une violation de copyright
une erreur
un manque
autre
merci de préciser :

Mon compte

connexion

inscription

   Publicité ▼