» 
allemand anglais arabe bulgare chinois coréen croate danois espagnol estonien finnois français grec hébreu hindi hongrois islandais indonésien italien japonais letton lituanien malgache néerlandais norvégien persan polonais portugais roumain russe serbe slovaque slovène suédois tchèque thai turc vietnamien
allemand anglais arabe bulgare chinois coréen croate danois espagnol estonien finnois français grec hébreu hindi hongrois islandais indonésien italien japonais letton lituanien malgache néerlandais norvégien persan polonais portugais roumain russe serbe slovaque slovène suédois tchèque thai turc vietnamien

définition - dent

dent (n.f.)

1.organe dur, blanc, fait d'ivoire et d'émail, implanté sur le bord des deux maxillaires et servant à la mastication.

2.sommet pointu d'une montagne.

3.découpure en saillie.

   Publicité ▼

définition (complément)

voir la définition de dent dans le Littré

voir la définition de Wikipedia

dictionnaire collaboratif

Vous pouvez participer à l'enrichissement du dictionnaire et proposer vos propres définitions pour ce mot ou un autre.

Inscription possible avec votre compte Facebook

synonymes - dent

   Publicité ▼

voir aussi

locutions

-Apex de la dent • Apex de la racine de la dent • Avulsion d'une dent • Avulsion de dent • Calcification de la dent • Canal de la racine de la dent • Canal radiculaire de la dent • Cavité de la dent • Cavité pulpaire de la dent • Chute d'une dent • Chute de dent • Col de la dent • Collet de la dent • Composants de la dent • Conception d'une dent prothétique • Conception de dent prothétique • Couronne de la dent • Dent (axis) • Dent artificielle • Dent canine • Dent cariée • Dent de Hutchinson • Dent de chien • Dent de l'axis • Dent de lait • Dent de sagesse • Dent déciduale • Dent dévitalisée • Dent ectopique • Dent enclavée • Dent incisive • Dent incluse • Dent invaginée • Dent lactéale • Dent molaire • Dent mortifiée • Dent n'ayant pas fait éruption • Dent natale • Dent néonatale • Dent primitive • Dent prothétique • Dent prémolaire • Dent retenue • Dent sans pulpe • Dent surnuméraire • Dent temporaire • Dent traitée par endodontie • Déplacement médian de dent • Extraction d'une dent • Extraction de dent • Fausse dent • Foramen apical de la dent • Germe de la dent • Luxation de dent • Migration d'une dent • Minéralisation de la dent • Mobilité d'une dent • Nystagmus en dent de scie • On m'a arraché une dent • Papille de la dent • Perméabilité de la dent • Perte de dent • Physiologie de la dent • Préparation d'une dent • Préparation de dent • Préparation de dent avant prothèse • Préparation de la dent support • Pulpe de la dent • Racine de la dent • Réfection d'une dent prothétique • Réparation d'une dent prothétique • Réparation de dent prothétique • Résorption d'une dent • Rétention d'une dent prothétique • Rétention de dent prothétique • Syndrome de la dent fissurée • Troisième dent molaire • avoir la dent • avoir la dent dure • avoir une dent • baleine à dent • brossage de dent • brèche-dent • claque-dent • collet de la dent • coup de dent • croc (dent) • cure-dent • dent artificielle • dent barrée • dent cariée • dent carnassière • dent cassée • dent conique • dent creuse • dent de dragon • dent de l'œil • dent de lait • dent de sagesse • dent déchaussée • dent dépulpée • dent en coquille • dent gâtée • dent hypoplasique de Turner • dent incluse • dent invaginée • dent natale • dent néonatale • dent permanente • dent pour dent • dent proéminente • dent précoce • dent saillante • dent sur pivot • dent à pivot • dent à tenon • dent évaginée • dent-de-chien • dent-de-lion • dent-de-loup • donner un coup de dent • douleur (de) dent • fausse dent • grosse dent • hutchinson (dent de) • lésions traumatiques de dent • maïs dent de cheval • mettre sous la dent • moon (dent de) • petit coup de dent • Éléments de soutien de la dent • Éruption d'une dent • œil pour œil, dent pour dent

-Apex (dent) • Arthur Dent • Carnassière (dent) • Clinton Thomas Dent • Collet (dent) • Comté de Dent • Coronaire (dent) • Couronne (dent) • Croc (dent) • Cure-dent • Dent (homonymie) • Dent (plongée) • Dent Blanche • Dent Island • Dent Parrachée • Dent animale • Dent d'Estibère male • Dent d'Hérens • Dent d'Oche • Dent d'Orlu • Dent de Cons • Dent de Crolles • Dent de Jaman • Dent de Man • Dent de Ruth • Dent de Vaulion • Dent de chien • Dent de dragon • Dent de sagesse • Dent du Chat • Dent du Géant • Dent jugale • Dent labiale • Dent permanente • Dent pour dent • Dent temporaire • Dent vomérienne • Dent-bleue • Défense (dent) • Frederick Baily Dent • La Dent Creuse • Les Amants de la dent blanche • Matthew Dent • Molaire (dent) • Phil Dent • Refuge de la Dent Parrachée • Refuge de la Dent d'Oche • Taylor Dent • Traumatologie de la dent temporaire • Une dent sous Louis XV

dictionnaire analogique





 

fente et déchirure[Classe]

entaille[Thème]

entaille[Classe]

dent (n. f.)


pièce servant d'arrêt[Classe]

chose pointue[ClasseParExt.]

chose en forme de dent[ClasseHyper.]

fourche[DomainDescrip.]

peigne[DomainDescrip.]

clé[DomainDescrip.]

ancre[DomainDescrip.]

horloge[DomainDescrip.]

orgue[DomainDescrip.]

feuille de la plante[DomainDescrip.]

scie[DomainDescrip.]

coquillage[DomainDescrip.]

véhicule à chenilles:chenille et train de chenille[DomainDescrip.]

lime[DomainDescrip.]

timbre-poste[DomainDescrip.]

dent (n. f.)


 

chose qui prend[Classe]

artefact[Classe...]

outil[Classe...]

outil de menuiserie-charpenterie[Thème]

menuiserie[Thème]

dent (n. f.) [technique]



ressentiment[Classe]

haïr[termes liés]

dent (n. f.) [familier]


 

chose perçue[ClasseParExt.]

besoin vital[Classe]

faim[Thème]

dent (n. f.) [figuré]






Le Littré (1880)

DENT (s. f.)[dan ; le t se lie : une dan-t aiguë ; au pluriel, l's se lie : des dan-z aiguës]

1. Chacun des petits os recouverts d'émail, qui, enclavés dans la mâchoire, servent à mâcher. Une dent gâtée. Le mal de dent. Avoir mal aux dents. Des dents blanches et bien rangées.

Je l'ai trouvée fort belle à une dent près, qui lui fait un étrange effet au devant de la bouche (SÉV. 321)

La reine disait de lui [le cardinal de Retz] qu'on n'était jamais laid quand on avait les dents belles (DIDER. Règne de Claude et Néron, I, § 47)

Une rage de dents, une violente douleur de dents.

On dit qu'on a les dents molles, lorsqu'elles n'ont pas leur fermeté ordinaire et qu'elles sont agacées par quelque substance.

Dents de lait, les premières dents, qui sont au nombre de vingt, et qui, ordinairement complètes à deux ans ou deux ans et demi, sont destinées à tomber pour être remplacées ; elles portent aussi le nom de dents primitives, de dents temporaires. Dents de la seconde dentition, celles qui remplacent les dents de lait et qui sont destinées à rester. Dents de sagesse, dents de la seconde dentition qui poussent les dernières.

Avoir la mort entre les dents, être très vieux, voisin de la tombe, ou bien être très malade.

Tenir la mort entre les dents, même sens. Il bave comme un pulmonique.

Qui tient la mort entre les dents (RÉGNIER Stances.)

Arracher une dent à quelqu'un, la lui ôter de la mâchoire ; et fig. tirer de lui quelque argent ou autre chose qu'il est contraint de donner malgré lui. Quand on lui demande quelque chose, il semble qu'on lui arrache une dent, se dit d'une personne qui ne donne qu'avec peine.

Mentir comme un arracheur de dents, être fort accoutumé à mentir.

C'est vouloir prendre la lune avec les dents, se dit d'une chose impossible.

Il lui vient du bien, lorsqu'il n'a plus de dents, se dit de quelqu'un à qui il vient du bien sur la fin de ses jours.

Donner des noisettes à ceux qui n'ont plus de dents, donner à quelqu'un des choses dont il n'est plus en état de se servir.

Il y a longtemps qu'il n'a plus mal aux dents, il y a longtemps qu'il est guéri du mal de dents, il est mort depuis longtemps.

Substantivement et au féminin, une sans dent, une femme qui n'a plus de dents.

Qu'entend ce rustre, et que nous veut-il dire ? S'écria lors une de nos sans dents (LA FONT. Lunettes.)

Être armé jusqu'aux dents, être garni d'armes défensives, qui couvrent le corps entier jusqu'aux dents, et, par extension, être pourvu de toutes les armes nécessaires à l'attaque et à la défense.

Dans ce penser il s'arme jusqu'aux dents (LA FONT. Gag.)

Habillés à la légère parmi des gens cuirassés jusqu'aux dents (MONTESQ. Lettr. pers. 67)

Fig. et par plaisanterie. Être savant jusqu'aux dents, être très savant ; locution prise, a-t-on dit, de ce qu'autrefois on ne tenait personne pour savant, s'il n'était docteur, et que le doctorat amenait à sa suite de fort grands repas où l'on exerçait bien ses dents, mais qu'il semble bien plus naturel de rattacher, par extension, à la locution : armé jusqu'aux dents, la science étant comparée à une armure.

N'étant point de ces rats qui, les livres rongeants, Se font savants jusques aux dents (LA FONT. Fabl. VIII, 9)

Vous en qui la sagesse abonde, Vous enfin savant jusqu'aux dents (SCARRON Virg. trav. III)

Il ment par ses dents, sorte de formule de démenti.

Quelle incongruité ! vous mentez par les dents (RÉGNIER Sat. X.)

Dents artificielles, fausses dents, dents d'imitation, ou, simplement, dents, nom donné aux dents que l'on substitue à celles qui ont été arrachées ou qui sont tombées. Se faire mettre une dent.

2. Locutions figurées ou autres dans lesquelles dent figure pour l'action de manger. Prendre l'écuelle aux dents, se mettre à manger.

Au fond d'un antre sauvage Un satyre et ses enfants Allaient manger leur potage Et prendre l'écuelle aux dents (LA FONT. Fabl. V, 7)

N'avoir pas de quoi mettre sous la dent, n'avoir pas de quoi manger, de quoi vivre.

Manger de toutes ses dents, manger vite et beaucoup.

Manger du bout des dents, manger à contre-coeur.

Il n'y en a pas pour sa dent creuse, se dit quand on sert peu de chose à un homme de grand appétit. Ici creux a un sens figuré et signifie avide par vacuité.

Familièrement. Il n'en tâtera, n'en croquera, n'en cassera que d'une dent, il n'en aura point.

Faites moins la sucrée et changez de langage, Ou vous n'en casserez, ma foi, que d'une dent (CORN. le Ment. IV, 9)

Ah ! ah ! vous n'en tâterez, ma foi, que d'une dent (FAGAN Pupille, sc. 21)

Mordre à belles dents, mordre vigoureusement. Il mordit dans la pomme à belles dents. Et fig.

Que l'usure ait trouvé.... Tant elle a bonnes dents, que mordre dessus moi (RÉGNIER Sat. VI)

Fig. Avoir les dents longues, bien longues, avoir grand'faim, après être resté longtemps sans manger.

On a le temps d'avoir les dents longues, lorsqu'on attend, pour vivre, le trépas de quelqu'un (MOL. Méd. malgré lui, II, 2)

Ne pas perdre un coup de dent, manger sans que rien puisse interrompre.

Un domestique accourt, l'avertit qu'à la porte Deux hommes demandaient à le voir promptement ; Il sort de table, et la cohorte N'en perd pas un seul coup de dent (LA FONT. Fabl. I, 14)

Je n'ai pas perdu un coup de dent ni une partie de volant, quand j'ai trouvé des joueuses comme Mlles vos filles (P. L. COUR. Lett. II, 50)

Fig. N'en pas perdre un coup de dent, ne pas se soucier de choses représentées comme fâcheuses, de menaces faites. Il a beau agir et parler contre moi, je n'en perdrai pas un coup de dent.

3. Claquer des dents, choquer incessamment les dents l'une contre l'autre, ce qui est un effet ou de froid ou de frisson ou de peur.

[Il] Claque des dents, tremble et frissonne (LA FONT Orais.)

Grincer des dents, serrer les denis fortement, de manière qu'elles font entendre un bruit. Il grinçait des dents Les dents lui grinçaient.

Malgré son aigre voix qui fait grincer les dents, Il apprend de Lambert les airs les plus touchants (REGNARD Épît. I)

Parler entre les dents, parler peu distinctement.

Je m'arrête contraint ; d'une façon confuse, Grondant entre mes dents, je marmotte une excuse (RÉGNIER Sat. I)

....Entre tes dents, je pense, Tu murmures je ne sais quoi (MOL. Amph. I, 2)

Elle n'eût dit ces mots entre ses dents (LA FONT. Berc.)

Tant que le jour est long, il gronde entre ses dents : Fais ceci, fais cela ; va, viens, monte, descends (REGNARD Fol. amour. I, 1)

Le cardinal Albéroni parut choqué du discours que le colonel [Stanhope] lui tenait entre ses dents (SAINT-SIMON 490, 138)

M. de Richelieu laissa dire M. de Luxembourg et lui répondit après quelques honnêtetés entre ses dents (SAINT-SIMON 19, 225)

De le frapper je suis las, Mais dans ses dents monsieur gronde (BÉRANG. M. d'école.)

Familièrement. Rire du bout des dents, s'efforcer de rire sans en avoir envie.

Et le ciel qui des dents me rit à la pareille (RÉGNIER Sat. X.)

Ce sera donc du bout des dents qu'il y rira (MOL. Impr. 3)

Desserrer les dents, se mettre à parler, rompre le silence.

Si quelqu'un desserre les dents, C'est un sot ; j'en conviens ; mais que faut-il donc faire ? Parler de loin ou bien se taire (LA FONT. Fabl. X, 2)

4. Nom des petits os qui garnissent la bouche des animaux et qui leur servent à manger, à attaquer, à se défendre.

Il fallait labourer les tristes champs de Mars Et des dents d'un serpent ensemencer la terre (CORN. Médée, II, 1)

Il [le rat] fit tant de pieds et de dents Qu'en peu de jours il eut au fond de l'hermitage Le vivre et le couvert (LA FONT. Fabl. VII, 2)

Il tira un fer de son petit sac, arracha les quarante dents du lion et mit à leur place quarante diamants d'une égale grosseur (VOLT. Princ. de Babyl. 1)

Fig. La dent, ce qui sert à mordre et à déchirer.

Le moins qu'on peut laisser de prise aux dents d'autrui, C'est le mieux.... (LA FONT. Fabl. X, 9)

Avoir une dent contre quelqu'un, lui en vouloir.

Vous avez deviné qu'on n'aura point de dent contre elle (SÉV. 324)

Je vois que Votre Majesté a toujours une dent secrète contre la géométrie (D'ALEMB. Lett. au roi de Prusse, 6 mars 1771)

Avoir une dent de lait, garder une dent de lait contre quelqu'un, avoir une vieille inimitié, une inimitié pour ainsi dire sucée avec le lait.

C'est que vous avez une dent de lait contre lui (MOL. Mal. imag. III, 3)

Déchirer à belles dents, dévorer.

Sinon à belles dents Je te déchire (LA FONT. Rich.)

Je le déchirerais, le traître, à belles dents (SCARRON Jodelet, II, 7)

Et, figurément, médire sans aucune retenue.

Palissot avait fait une comédie intitulée le Satirique, dans laquelle il se déchirait lui-même à belles dents, pour pouvoir déchirer à son aise les philosophes (D'ALEMB. Lett. à Voltaire, 2 juill. 1770)

Coup de dent, morsure ; et, figurément, mot piquant, médisant.

Tomber sous la dent, être mordu ; et, figurément, essuyer de quelqu'un soit des propos fâcheux, soit un mauvais traitement.

Montrer les dents, se dit d'un animal qui menace et montre les dents. Le chien montrait les dents. Et, figurément, montrer les dents à quelqu'un, lui parler sévèrement, durement.

Tellement qu'il faisait le maître Parmi les autres prétendants, Qui n'osaient lui montrer les dents (SCARR. Virg. trav. liv. VII)

Quand la gueule de l'animal menaçant va jusqu'à montrer ses grosses dents, sa colère est encore plus grande et plus dangereuse : de là, figurément, parler à quelqu'un des grosses dents, le réprimander fortement, le menacer.

Malgré les dents, sans craindre les dents menaçantes d'un animal ; et de là, figurément, malgré ses dents, malgré lui.

Et là malgré mes dents rongeant et rêvassant (RÉGNIER Sat. XV)

Ils m'ont fait médecin malgré mes dents (MOL. Méd. malgré lui, III, 1)

Je veux, je veux apprendre à vivre à votre mère ; Et, pour la mieux braver, voilà, malgré ses dents, Martine que j'amène et rétablis céans (MOL. F. sav. V, 2)

Mais eût-il l'humeur sombre et noire, Avec l'époux, malgré ses dents, Mettez-vous bien (HAMILTON Gramm. 4)

En dépit des dents, même sens.

.... les autres accidents Qui nous viennent happer en dépit de nos dents (MOL. Sgan. 17)

Nous l'aurons, dis-je, en dépit de vos dents (MOL. Sicil. 9)

5. Les dents du cheval.

Prendre le mors aux dents se dit d'un cheval qui s'emporte sans que le cocher ou le cavalier puissent le retenir, le mors n'opérant pas plus d'effet sur les barres que si le cheval le tenait serré entre les dents.

Fig. Prendre le mors aux dents, se livrer à ses passions, à son emportement, à sa fougue.

En un autre sens, prendre le mors aux dents, se mettre en colère, s'emporter subitement. On lui a fait un léger reproche, il a pris le mors aux dents.

En un autre sens encore, prendre le mors aux dents, se livrer au travail, aux affaires avec ardeur, après être resté dans l'inaction, dans l'indolence. à présent il étudie beaucoup, il a pris le mors aux dents.

Le cheval est sur les dents, quand, fatigué, il appuie ses dents sur le mors ; et, figurément, être sur les dents, être accablé de fatigue. Mettre sur les dents, exténuer de fatigue.

Qu'elle m'ait déconfit et mis dessus les dents (RÉGNIER Sat. XIII)

La pauvre Françoise est presque sur les dents, à frotter les planches que.... (MOL. B. gent. III, 2)

Le voilà sur les dents (LA FONT. Fabl. II, 9)

L'incommoder, la mettre sur les dents (LA FONT. Mandr.)

Tout cet embarras met mon esprit sur les dents (MOL. Amph. I, 2)

6. Les dents, la dentition. Beaucoup d'enfants meurent aux dents. Cet enfant a beaucoup de peine à faire ses dents.

7. En termes de zoologie, nom donné à tous les organes calcaires ou cornés qui servent à diviser les substances alimentaires, quelle que soit la situation de ces organes.

8. Dent d'éléphant, une défense de l'éléphant.

Dent de narval, longues défenses qui arment la mâchoire supérieure des narvals.

9. Nom des pointes qui garnissent certains instruments. Les dents d'une scie. Les dents d'un peigne.

Souffrez qu'on peigne un peu.... - Sottise sans pareille ! Tu m'as d'un coup de dent presque emporté l'oreille (MOL. Fâch. I, 1)

D'obstacles infinis mille ont su triompher, Cécile des tranchants, Prisque des dents de fer [instrument de torture] (ROTR. St Gen. III, 8)

Il y aurait plus de crimes dans un monde où il n'y aurait ni peines ni récompenses, comme il y aurait plus de dérangements dans une montre dont les roues n'auraient point toutes leurs dents (D'ALEMB. Lett. au roi de Prusse, 30 nov. 1770)

Terme de botanique. Saillie plus ou moins aiguë, mais toujours de petite dimension, du bord des organes membraneux.

Dent de broderie, broderie en fome de dent ronde ou pointue qui termine ordinairement la broderie tout en l'ornant ; elle se fait presque toujours au feston. Dent simple. Dent pleine. Dent en crête de coq. Dent de feston de rose, espèce de dent pleine formée de petites dents. Broderie, découpure à dents de loup, broderie, découpure formant une suite d'angles aigus.

Dents de passement, appelées aussi engrelures, et qui sont des pointes aux bords du passement.

Sommet prismatique et anguleux d'une montagne.

Terme de serrurerie. Refentes sur le museau du panneton d'une clef.

10. Brèche qui est au tranchant d'une lame. Ce couteau a des dents.

11. Dent de chien, ciseau de sculpteur, formé d'un fer fendu en deux pointes.

12. Dent-de-loup, cheville pour arrêter la soupente d'une voiture.

Terme d'architecture. Espèce de gros clou de 12 à 15 centimètres de longueur, servant à attacher les grosses pièces de bois.

Terme de charpentier. Grosse broche de fer servant dans les pans de bois à arrêter les tournisses.

Terme de serrurier. Tringle recourbée pour supporter des ustensiles de cuisine.

Instrument de doreur qui sert à brunir l'or.

Terme de marine. Sorte de levier employé dans les ports pour soulever de lourds morceaux de bois.

13. Dent de chien, nom vulgaire de l'érythrone dent de chien (liliacées), dite aussi vioulte, s. f.

Dent de lion, nom vulgaire du pissenlit commun, ou du taraxacum dent de lion (synanthérées) appelé aussi couronne de moine.

Double dent, espèce de mousse.

14. Terme de minéralogie. Dent de cochon, variété de carbonate de chaux en cristaux hexaèdres.

Dent de cheval, variété de topaze bleu-verdâtre.

PROVERBES

C'est Geoffroi à la grand' dent, se dit de celui qui a quelque dent qui avance plus que les autres.

Oeil pour oeil, dent pour dent, se dit en parlant d'une vengeance égale à l'offense.

Telle dent, telle morsure, c'est-à-dire l'effet répond à la cause.

Le vin trouble ne casse point les dents.

HISTORIQUE

XIe s.[Il] Tranche le nes et la bouche et les dens (Ch. de Rol. CXXIII)[Il] Tranche la teste d'ici qu'as denz menus (ib. CXLIV)

XIIe s.Et par la grant angoisse touz les dens rechigner (Ronc. p. 200)Le nez moult très bien fait, les danz menus et blanz (Sax. v)Es danz del peigne ot des chevos [cheveux] Celi [de celle] qui s'en estoit peigniée (la Charrette, 1354)

XIIIe s.De paour [elle] va à dens sur la terre coucher (Berte, XIX)Et Berte gist à dens par dessus la bruiere (ib. XX)Puis [elle] dist entre ses dens, que nuls ne l'a oït.... (ib. LIII)Par les denz bieu, ce dist li uns, C'est Bruns li ors [l'ours], li chaz Tybert, Ne li aura mestier haubert Qu'autre foiz m'ont il fet damage (Ren. 9226)Tu commenceras à fremir, à tressaillir, à demener, Sor costé t'estovra torner Une heure envers, une eure adens, Cum fait hons qui a mal as dens (la Rose, 2444)Mecine [médecine] encontre dens dolur ; De petis maus est le peür [pire] (Ms. St Jean)

XIVe s.Il ne scet homme ou monde en tout le firmament à qui on doie faire de l'espée present, Se ce n'est à vous, sire ; chascun y a la dent (Guesclin. 17242)Il sont touz affamez, je le sai vraiement ; Ne pueent plus durer, car chascun a long dent (ib. 11384)C'est Bertran du Guesclin qui vient si faitement ; Il nous tient à brebis, il nous monstre la dent (ib. 1163)Le Besque de Vilaines, qui m'a grevé forment, Olivier de Mauny, que je hé durement, Et ses freres aussi qui me monstrent la dent (ib. 11004)

XVe s.Là les povres gens leur chantoient une note entre leurs dents tout bas (FROISS. II, III, 44)Je meurs de soif auprès de la fontaine ; Chault comme feu, et tremble dent à dent (CH. D'ORL. Ball. 106)Et icelui respondit fellement qu'il mentoit par ses dents (MONSTREL. liv. I, ch. 107)Du jour n'avoie mengé des dents ; S'avoye grand soif et grand faim (LA FONT. 28)Parquoi, comme le roy lui monstroit la dent, avoit bien loy aussi de monstrer son orgueil envers le roy (G. CHASTEL. Chron. des d. de Bourg. III. ch. 200)Malgré leurs dents, s'en vindrent toujours combattant (Bouciq. I, ch. 30)Le mareschal, qui toujours y avoit la dent, encore se voult mettre en son devoir de s'essayer, avant que aux Florentins aulcune vendition en fust faite (ib. III, ch. 8)Car, dit le proverbe, où la dent deult, la langue va, et, dit l'Escriture, qui de terre est de terre parle (Hist. de J. Boucicaut, in-4°, Paris, 1620, p. 378, dans LACURNE)C'est à meshuy, j'ay beau corner, Or ça il s'en fault retourner Maulgré sez dentz en sa maison (VILLON Arch. de Bagn.)

XVIe s.Maugré ses dens (CALVIN Instit. 7)Cecy est pour blanchir vos dents, Si par temps ils deviennent ords (ST GEL. 121)Je vy naguere un cheval qui prenoit Son mors aux dents.... (ST GEL. 200)Comme ne peut s'appaiser Ta dent par ire accrochée (ST GEL. 246)Ses dentelettes d'ivoyre (DU BELLAY VII, 37, recto.)Le prince se retira en son camp, riant (mais entre les dents) (LANOUE 562)Les magistrats catholiques, remis en leurs estats, avoient bien souvent quelque dent de prendre la revanche des huguenots (CASTELNAU 177)Ayant la mort entre les dents, il songe encore à la guerre contre Mithridate (AMYOT Marius et Pyrr. 14)Il ne faisoit mourir seulement ceulx contre qui il avoit particulierement quelque vieille dent (AMYOT Lysand. 35)Le beguoyement de leur parler entre leurs dents (AMYOT Sertor. 40)Celle herbe que l'on appelle dent de chien (AMYOT César, 68)Si on luy commande de parler des grosses dents à un fascheux beau pere, il est sans honte et sans mercy (AMYOT Comm. disc. le flatt. 41)Les advocats n'en meurent guere, Qui boivent avec leurs clients : Ayant une bonne matiere, Ils s'en lavent fort bien les dents (JEAN LE HOUX Vau de Vire, 1)Là l'infanterie demeura sur les dents, comme aians foit trois lieues plus que leurs ennemis (D'AUB. Hist. III, 9)L'apophyse dressée au corps superieur du second spondyle, que Hippocrates appelle dent (PARÉ IV, 16)Si les dents sont corrodées, creuses et pertuisées jusques à la racine (PARÉ XV, 26)Les orfevres garnissent ces dents [de lamie ou requin] d'argent, les appelans dents de serpent (PARÉ Monstr. app. 1)À douleur de dent n'ayde viole n'instrument (LEROUX DE LINCY Prov. t. I, p. 214)Battre le tambour avec les dents [trembler] (LEROUX DE LINCY ib.)Bonnes sont les dents qui retiennent la langue (LEROUX DE LINCY ib.)Les gourmands font leurs fosses avec leurs dents (LEROUX DE LINCY ib.)Dent contre dent se consume (GÉNIN Récréations, t. II, p. 237)On met mieulx entre ses dens qu'on ne le rejette quand est dedans (GÉNIN ib. p. 246)Il portoit une dent à Guesclin depuis qu'il avoit enlevé le chasteau de Fougeray sur Robert de Bambroc (Mém. s. du Guesclin. ch. V)

ÉTYMOLOGIE

Picard, deint, s. m. ; wallon, den ; génev. cet enfant met ses dents, pour il fait ses dentsprovenç. dent ; espagn. diente ; ital. dente ; du latin dens ; grec; angl. tooth ; allem. Zahn ; island. tan ; bas-breton, dant ; sanscrit, danta, qui paraît être originairement le participe présent adanta, mangeant, du verbe sanscrit ad, manger (latin edere), dont la voyelle initiale serait conservée dans le grec. Dans l'ancien français, dent était masculin comme en latin ; il est resté tel dans quelques patois : rire des gros dents, se dit en Lorraine ; Il commence à devenir féminin au XIVe siècle.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

DENT. Ajoutez :

15. Dent à brunir, instrument de relieur.

Alors avec une dent à brunir d'agate ou de caillou très dur, en forme de dent-de-loup, et d'une grosseur proportionnée à la tranche, il brunit avec soin de la manière suivante... (Manuel du relieur, p. 185, Roret, 1827)

16. Dent-de-chien, instrument dit aussi double pointe (voy. POINTE n° 7).

17. Maïs dent de cheval, sorte de maïs.

La variété qui est généralement cultivée est la variété dent de cheval, remarquable par sa tardiveté et par l'accroissement qu'elle prend en France et en Amérique (Bulletin de la Soc. centr. d'Agric. 1875, p. 638)

18. Donner par les dents, donner un coup sur les dents, sur la bouche.

Il [Caligula] n'eût pas pensé avoir bien foulé aux pieds la république, s'il ne lui eût encore donné du pied par les dents (MALH. Lexique, éd. L. Lalanne.)

Wikipedia

Dent

                   
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir dent (homonymie).
  Détail d'une molaire

Une dent est un organe dur, couleur ivoire, composé d'une couronne et d'une ou plusieurs racines implantées dans l'os alvéolaire des os maxillaires (maxillaire et mandibule) de la cavité buccale, et destiné à couper et à broyer les aliments.

Sommaire

Étymologie [modifier]

Teeth by David Shankbone.jpg
 

Issu du latin dens de même sens, provenant d'une racine indoeuropéenne (reconstruite) °d-, °ed, °denk ou °dent (mordre, mâcher)[1], d'où sont aussi issus, entre autres, les mots odontos (grec ancien) ou tand (néerlandais).

Généralité [modifier]

Anatomie d'une dent [modifier]

La dent est formée de 3 parties distinctes : la couronne visible en bouche, la racine implantée dans l'os et le ligament alvéolo-dentaire ou desmodonte qui relie la racine à l'os.

La couronne est formée de 3 couches :

  • l'émail forme la couche externe. Ce tissu est minéralisé à 97 % par l'hydroxyapatite. Les 3 % restants constituent la trame organique, composée essentiellement de collagène et d'eau. Tissu le plus dur du corps humain, il sert ainsi à l'identification en médecine médico-légale. L'émail est moins épais sur les dents temporaires que sur les dents définitives
  • la dentine constitue la couche intermédiaire. Ce tissu est minéralisé à 70 % par l'hydroxyapatite. Les 30 % restants (dont 12 % d'eau) constituent la trame organique, composée essentiellement de collagène. La dentine est perforée de micro-tubes ou tubulis dentinaires. Ceux-ci contiennent les prolongements des cellules dentaires, les odontoblastes,
  • la chambre pulpaire est située tout au centre de la couronne et assure l'innervation et la vascularisation en provenance des racines dentaires. Les odontoblastes en tapissent la périphérie et envoient leurs prolongements dans les tubulis dentinaires. Elles synthétisent la dentine secondaire tout au long de la vie, de manière centripète, et à un rythme très lent. En réponse à une agression carieuse ou traumatique, elles peuvent sécréter à un rythme plus rapide de la dentine réactionnelle aussi appelée dentine tertiaire.

La racine est constituée de 3 parties :

  • le cément recouvre la surface externe des racines. Les fibres collagèniques et élastiques du ligament alvéolo-dentaire s'y enracinent.
  • la dentine constitue la couche intermédiaire,
  • le canal pulpaire est situé tout au centre de la racine et assure l'innervation et la vascularisation en provenance des apex.

Le ligament alvéolo-dentaire ou desmodonte constitue avec l'os une véritable articulation et renferme des cellules de régénération osseuse, ligamentaire et cémentaire. Il est richement innervé par des récepteurs mécaniques, propriocepteurs, qui renseignent le système nerveux central sur la position exacte des dents et la pression exercée par les muscles masticateurs.

La dent est implantée dans l'os alvéolaire par une à trois racines (parfois plus). Les racines dentaires se terminent par un apex dont l'ouverture de moins de 1 mm permet la vascularisation et l'innervation de la dent.

Les différents types de dents [modifier]

  Radiographie panoramique permettant de voir l'ensemble de la denture (carie en distal de la dent no 35)
  Denture humaine définitive. Mandibule droite (vue supérieure).

Chez l'Homme, deux dentitions se succèdent :

1. Les dents temporaires ou dents de lait ou dents lactéales : elles commencent à pousser vers 6 mois, tombent vers 6 ans pour laisser la place aux dents définitives et sont au nombre de 20.

Par mâchoire :

  • Les incisives de lait : au nombre de 4 sont monoradiculées : 2 incisives centrales et 2 incisives latérales
  • Les canines de lait : sont 2 et ont une unique et longue racine. Elles sont considérées comme les piliers de l'occlusion et sont souvent les dernières dents qui subsistent au 3ème âge.
  • Les molaires de lait : sont 4 . Elles ont plusieurs racines, normalement 2 ou 3.

2. Les dents permanentes ou dents définitives : la première à sortir en bouche est la première molaire, vers 6 ans. Ensuite l'ordre est variable. Les deuxièmes molaires définitives se mettent en place vers 12 ans. Quant aux troisièmes molaires ou dents de sagesse, elles font éruption entre 17 et 35 ans. La dentition est considérée complète avec 28 dents lorsque les deuxièmes molaires sont toutes en bouche. La présence des 4 dents de sagesse porte ce nombre à 32.

Par mâchoire :

  • les incisives, au nombre de 4 sont monoradiculées : 2 incisives centrales et 2 incisives latérales ;
  • les canines sont 2 et ont une unique et longue racine. Elles sont considérées comme les piliers de l'occlusion et sont souvent les dernières dents qui subsistent au 3e âge ;
  • les prémolaires sont 4, elles ont une ou deux racines ;
  • les molaires, de 4 à 6. Ce sont les dents de la mastication, elles ont plusieurs racines, normalement 2 ou 3.
Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Numérotation [modifier]

Pour simplifier la communication, la Fédération Dentaire Internationale attribue à chaque dent un numéro :

  • Pour le chiffre des unités : on numérote les dents en partant du centre vers le fond.
    • 1 l'incisive centrale,
    • 2 l'incisive latérale,
    • 3 la canine,
    • 4 la première prémolaire (la première molaire pour la dentition primaire),
    • 5 la deuxième prémolaire (la deuxième molaire pour la dentition primaire),
    • 6 la première molaire,
    • 7 la deuxième molaire,
    • 8 la dent de sagesse.ou troisième molaire
  • Le chiffre des dizaines est déterminé par la partie d'un quadrant imaginaire, correspondant à une hémi-arcade dentaire, dans lequel se trouve la dent. En regardant la personne en face, 1 est en haut à gauche (à la droite de la personne), 2 en haut à droite (à la gauche de la personne), 3 en bas à droite (à la gauche de la personne), 4 en bas à gauche (à la droite de la personne).
  • Pour les dents temporaires (dents de lait), le chiffre des dizaines est de 5 à 8 selon le même quadrant, dans le sens des aiguilles d'une montre.

Exemples : 23 est la canine supérieure gauche ; 74 est la première molaire temporaire mandibulaire gauche.


Notation à deux chiffres de la FDI, pour une personne dont on regarderait la mâchoire de face. Les indications «gauche» et «droite» du tableau, en revanche, s'entendent du point de vue du patient.
Dents définitives
en haut à droite en haut à gauche
18 17 16 15 14 13 12 11 21 22 23 24 25 26 27 28
48 47 46 45 44 43 42 41 31 32 33 34 35 36 37 38
en bas à droite en bas à gauche
Dents de lait
en haut à droite en haut à gauche
55 54 53 52 51 61 62 63 64 65
85 84 83 82 81 71 72 73 74 75
en bas à droite en bas à gauche

Anatomie [modifier]

L'anatomie de la couronne en émail des dents est divisée en cinq faces.

  • Face occlusale, ou face masticatoire (triturante) : c'est la face sur laquelle on mord. Cette face est constituée de cuspides (bosses) et de fosses, sillons. Elle permet l'occlusion avec son homologue de l'arcade dentaire opposée. Ce phénomène, statique ou dynamique, est d'origine réflexe ou volontaire : il est étudié dans la science de l'occlusion dentaire.
  • Face vestibulaire : c'est la face se trouvant à l'extérieur, contre la joue.
  • Face palatine : c'est la face à l'intérieur, en haut et orientée vers le palais.
  • Face linguale : c'est la face à l'intérieur, en bas, que la langue effleure habituellement.
  • Face mésiale: c'est la face cachée entre deux dents et regardant vers l'avant.
  • Face distale : c'est la face cachée entre deux dents et regardant vers l'arrière.

L'anatomie de chaque dent est unique. Cependant certains traits reviennent à une fréquence plus ou moins élevée, qui peuvent faire ressortir une « norme », avec toujours des variations individuelles.

  • Les incisives :

Elles ont une seule racine. On distingue une face vestibulaire, une face palatine ou linguale, un bord libre. La face palatine porte généralement un cingulum.

  • Les canines

La couronne est en pointe, ou dent du lion. Une seule racine, très longue. C'est aussi la dent de l'œil : une infection à son extrémité se transmet vite à l'œil, via le canal lacrymal.

  • Les prémolaires

Les prémolaires inférieures ont généralement une racine, la première prémolaire supérieure a deux racines, la deuxième une seule. Elles ont deux cuspides, souvent très marquées.

  • Les molaires

Les molaires supérieures ont généralement trois racines, les molaires inférieures deux. Elles ont généralement quatre cuspides, sauf la première molaire inférieure qui en a cinq. Les dents de sagesse ont une anatomie plus variable.

Odontogénèse [modifier]

Rôles [modifier]

Les dents ont plusieurs rôles importants :

Quand elles sont absentes, on assiste à l'affaissement de l'étage inférieur de la face (la mandibule « remonte » et s'avance, les lèvres s'enfoncent) : c'est le profil du vieillard édenté. Ce phénomène est accentué par la disparition de l'os alvéolaire. Cet os existe par et pour la dent, et « fond » progressivement lorsque, avec la dent, la stimulation mécanique disparaît. Certaines espèces ont des dents qui dépassent hors de la bouche.
  • Attaque et défense, pour de nombreux animaux : il s'agit d'armes. Les dents des serpents venimeux, tels le crotale, sont percées de canaux à venin. En revanche, les cétacés mysticètes, comme les baleines grises, n'ont pas de dents : leurs fanons qui servent de filtres sont des structures kératinisées plus proches des griffes ou des ongles.

Soins des dents [modifier]

Les dents étant minéralisées, elles peuvent se déminéraliser suite à la production d'acide par les bactéries buccales : c'est ce qu'on appelle la carie. Elles peuvent aussi perdre progressivement leur attache aux mâchoires suite à une réaction inflammatoire causée par les bactéries buccales : c'est la maladie parodontale.

Il est particulièrement important de bien les nettoyer, par un brossage régulier et adapté ainsi que par le passage de fils dentaire, brossette ou bâtonnet entre les dents.

  Image d'une prémolaire reconstituée.


En cas de pathologie, il faut consulter un dentiste. La médecine dentaire peut se subdiviser en plusieurs parties :

Traumatisme dentaire [modifier]

  En France: procédure en cas de dommage accidentel aux dents

Un dommage accidentel aux dents lié à un choc entraîne une dent endommagée, déplacée voire perdue, et nécessite une consultation d'urgence chez un dentiste.

  • Contusion dentaire
  • Fracture dentaire :

- Fracture dentaire sans lésion de la pulpe

- Fracture dentaire avec lésion de la pulpe

  • Luxation dentaire :

- Luxation dentaire partielle

- Luxation dentaire complète

  • Fracture de l'os alvéolaire

Anomalies dentaires [modifier]

Les anomalies dentaires sont très variables car l'odontogenèse dure longtemps (plusieurs années) et est très sensible aux différentes agressions. Par ailleurs certaines anomalies sont héréditaires.

Anomalies de nombre [modifier]

  • Diminution
    • Hypodontie : manque de certaines dents suite à des agénésies. Origine héréditaire. Rare en denture temporaire.
    • Oligodontie : absence de nombreuses dents ; souvent les quelques dents présentes sont plus petites. Souvent associé à un syndrome ectodermique (syndrome de Christ-Siemens-Touraine).
    • Anodontie : aucune dent n'est formée.
  • Augmentation
    • Hyperdontie = polydontie : dents surnuméraires, trop nombreuses (plus rare que hypodontie). La dent surnuméraire est une anomalie de nombre plus fréquente en denture permanente qu’en denture temporaire. Elle se situe la plupart du temps, dans la région incisive du maxillaire supérieur[2].
    • Mésiodens : dent supplémentaire entre les deux incisives centrales maxillaires.
    • Dédoublement = dents jumelles = doublon surnuméraire : soit une quatrième molaire, soit une troisième prémolaire. Ces dents restent généralement incluses.
    • Hyperdontie syndromique : dans la dysostose cléïdo-crânienne ou le syndrome de Garner.
  • Polyphilodontie. Normalement l'homme est diphyodonte : deux dentures se succèdent. Exceptionnellement on peut voir trois dentures successives.
    • Dentition pré-déciduelle : dent rudimentaire sans racine présente à la naissance ; va tomber pendant la première semaine néo-natale.
    • Dentition post-permanente.

Anomalies de taille [modifier]

  • Microdontie : dent plus petite que la normale. Aussi appelée « dent en grain de riz ». Concerne souvent les incisives latérales supérieures ou les dents de sagesse supérieures.
  • Macrodontie : dent plus grosse que la normale. Peut être liée à un gigantisme hypophysaire.

Dysmorphies : anomalies de forme [modifier]

  • Anomalies de toute la dent
    • Gémination : le germe s'est divisé en partie ; la dent est plus volumineuse. (ou : une dent normale est collée à une dent surnuméraire).
    • Fusion : union avec interpénétration tissulaire de deux germes, durant leur formation.
    • Dédoublement : stade ultime de la gémination. Impliqué dans l'étiopathogénie des dents surnuméraires.
    • Dent invaginée = dens in dente : il y a comme une seconde dent à l'intérieur de la dent principale (essentiellement sur les dents monoradiculées).
    • Taurodontisme : chambre pulpaire anormalement grande ; furcation plus apicale.
    • Dilacération : un traumatisme durant la formation de la dent a entraîné un dommage du germe.
  • Anomalies de la couronne
    • Dent conique en grain de riz. Concerne surtout les incisives latérales.
    • Dent évaginée = coulée d'émail : sorte de grosse cuspide supplémentaire. Tubercule de Carabelli, tubercule de Bolk, tubercule de Leong, cingulum disproportionné. Il faut les éliminer en cas de gêne de l'occlusion.
  • Anomalies de racines
    • Taille : anormale si la longueur est inférieure ou égale à celle de la couronne.
    • Direction : axe plus ou moins coudé, en baïonnette, torsadé… Ces courbures peuvent être dues à des obstacles durant la croissance.
    • Nombre : variable, surtout sur la troisième molaire : de une à sept racines.
    • Concrescence = concrétion : les racines de deux dents sont entrées en contact au cours du développement et ont fusionné.

Dystopies [modifier]

  • Inclusion : la dent reste incluse dans l'os sans faire son éruption.
    • Inclusions habituelles : dent de sagesse, canines maxillaires, deuxième prémolaire maxillaire.
    • Inclusion avec ectopie ou malposition : dent de sagesse dans la branche montante de la mandibule ; dent dans le sinus maxillaire.
  • Enclavement et ankylose : une dent temporaire qui ne tombe pas empêche la dent permanente de pousser.
  • Ectopie : canine supérieure palatine ; incisive latérale inférieure près de la deuxième molaire lactéale ; dent de sagesse peut sortir au niveau du rebord basilaire, sous le condyle mandibulaire …
  • Transposition : inversion de place entre deux dents.
  • Anastrophie : inversion du sens d'éruption du germe

Dysplasies : anomalies de structure [modifier]

  • Dysplasies de cause générale
    • Hypoplasie simple : modification légère de la morphologie de l'émail, sans altération de la dent.
    • Hypoplasie complexe : modification de la structure et des caractères généraux de la dent. Dent de Hutchinson (incisive centrale maxillaire en tour de vis) ; dent de Mozer (première molaire supérieure conique).
    • Fluorose dentaire : défaut de minéralisation suite à une ingestion excessive de fluor pendant la formation des dents.
  • Dysplasies de cause locale
    • Hypoplasie traumatique
    • Hypoplasie d'origine infectieuse : Dent de Turner
  • Odontodysplasie régionale = dent fantôme. Touche l'émail plus la dentine. Plutôt chez les filles, les dents temporaires antérieures. Elles sont appelées ainsi car on les distingue à peine à la radiographie.
  • Dent en écaille : due à un arrêt de croissance de la papille ecto-mésenchymateuse et une incapacité pour la pulpe à former de la dentine normale.
  • Dysplasies héréditaires
    • Amélogenèse imparfaite : l'émail ne se constitue pas correctement. On distingue les amélogenèses imparfaites hypoplasique, hypomature, hypominéralisée.
    • Dentinogenèse imparfaite : la dentine ne se forme pas correctement. On distingue : le type 1 : dans l'ostéogenèse imparfaite ; le type 2 : dentine opalescente héréditaire ; le type 3 : dentinogenèse imparfaite de BrandyWine.

Dyschromies [modifier]

  • Dyschromies primitives = dyschromies intrinsèques : certains produits ingérés lors de la formation des dents peuvent les colorer dans la masse. La coloration est définitive.
    • Erythrodontie : coloration rose-brun. C'est un symptôme de la porphyrie congénitale.
    • Dent verte : due à un ictère néo-natal.
    • Dent brun-jaune = coloration à la tétracycline (un antibiotique).
    • Fluorose dentaire : un apport excessif de fluor peut colorer les dents. Dans les formes modérées : fines lignes blanches horizontales et parallèles. Dans les formes plus avancées : tâches blanchâtres s'étendant progressivement. Dans les formes sévères : tâches jaunâtres ou brunâtres avec zones d'érosions. La fluorose dentaire apparaît dès prise orale régulière de 2 mg par jour de fluor.
    • Coloration verdâtre lors de traitement par ciprofloxacine chez les nourrissons.
  • Dyschromies acquises = dyschromies extrinsèques : certains produits peuvent entraîner des colorations plus ou moins superficielles des dents. La coloration s'élimine par brossage, détartrage, polissage ou autres.
    • Sels métalliques : fer brun, cuivre vert, zinc noir, argent ardoise.
    • Produits chimiques : mercure, goudron (dans le tabac), vapeurs nitreuses.
    • Médicaments : chlorhexidine (brun). La chlorexidine est présente dans de nombreux bains de bouche. Son utilisation au long cours est à proscrire.
    • Bactéries : certaines bactéries ou champignons sont chromogènes (vert, orangé, noir).
    • Causes iatrogènes : un amalgame peut donner à la dent une coloration noirâtre.
    • Aliments : café, thé, vin, myrtilles… Ces colorations sont généralement réversibles.
  • Dyschromies d'origine interne (après éruption de la dent) :
    • Traumatisme : un choc violent provoque la nécrose de la pulpe, qui va entraîner une coloration brunâtre ou rosâtre de la dent.
    • Granulome interne.

Expressions [modifier]

  • « faire ses dents » : avoir les dents qui percent, chez un jeune enfant. Par extension il s'agit d'une personne qui apprend quelque chose par l'expérience.
  • « avoir une dent contre quelqu'un » : avoir des griefs, en vouloir à quelqu'un.
  • « avoir la dent dure » : manquer d'indulgence dans des attaques verbales.
  • « avoir les dents longues » : avoir beaucoup d'ambition, donc d'appétit. Par exagération, on peut dire de quelqu'un : il a les dents qui rayent le parquet.
  • « œil pour œil, dent pour dent » (Loi du Talion) : par vengeance, infliger à quelqu'un les mêmes dommages qu'il vous a infligés.
  • « mentir comme un arracheur de dents » : mentir sans scrupule. Vient de la réputation des barbiers-chirurgiens du Moyen Age, qui vantaient nombre de panacées douteuses depuis leurs étals.
  • « se casser les dents sur quelque chose » : subir un échec cuisant.
  • « croquer la vie à pleines dents » : avoir un appétit de vivre pleinement, profiter de la vie (dans la même idée : soif de vivre)

Dents des animaux [modifier]

Article détaillé : Dent animale.

Diversité des dents chez les vertébrés [modifier]

Origine et évolution des dents [modifier]

Article détaillé : Histoire évolutive des dents.

Les dents sont apparues chez l'ancêtre des Gnathostomes il y a environ 450 millions d'années. Elles sont issues de structures dermo-épidermiques (les odontodes) qui étaient disposés régulièrement sur l'ensemble de la surface du corps des Ostracodermes. Ces structures auraient migré à l'intérieur de la bouche chez les Gnathostomes.

Ces structures ont ensuite évolué de diverses manières dans les différentes lignées, souvent en relation avec le régime alimentaire. On peut ainsi observer une spécialisation des dents des Mammifères selon l'axe antéro-postérieur, avec l'apparition d'incisives, de canines, de prémolaires et de molaires. La forme des dents, et notamment des dents jugales (molaires et prémolaires), présente aussi une grande spécialisation chez les Mammifères, avec l'évolution d'une occlusion des dents supérieures et inférieures, c'est-à-dire une complémentarité de forme entre les dents supérieures et inférieures permettant une augmentation de la surface et de l'efficacité du broyage lors de la mastication.

L'évolution des dents chez les Vertébrés est aussi marquée par de nombreuses régressions. Chez les Mammifères, on observe une diminution du nombre de génération dentaire: la polyphyodontie (nombreux remplacements des dents), caractère ancestral que l'on retrouve par exemple chez les Gnathostomes comme le requin, est remplacé par une diphyodontie (un seul remplacement dentaire, donc seulement deux générations de dents (dents de lait et dents adultes)), voire par une monophyodontie (pas de remplacement dentaire) chez certains groupes. On note aussi une tendance générale à la réduction du nombre de dents (notamment des dents jugales) chez les Mammifères. Cette tendance est exagérée chez les Monotrèmes qui ont perdu les incisives et les canines, et ont un nombre de molaires et de prémolaires très réduit. La régression des dents est même totale chez les Oiseaux, qui n'ont plus de dents du tout, mais chez lesquels on peut encore observer au cours du développement des bourgeons de dent qui avortent par la suite.

Art et culture [modifier]

Notes et références [modifier]

  1. Le Robert, dictionnaire historique de la langue française, Paris 1998
  2. Dents surnuméraires : Aspects cliniques et approches thérapeutiques

Voir aussi [modifier]

Sur les autres projets Wikimedia :

Scie [modifier]

Une scie a souvent elle aussi des dents, ce sont de petites pointes de la lame qui servent à optimiser la puissance de coupe. On en a tiré l'expression en dents de scie : irrégulier, hérissé de pointes.

Articles connexes [modifier]

   
               

 

Toutes les traductions de dent


Contenu de sensagent

  • définitions
  • synonymes
  • antonymes
  • encyclopédie

Dictionnaire et traducteur pour mobile

⇨ Nouveau : sensagent est maintenant disponible sur votre mobile

   Publicité ▼

sensagent's office

Raccourcis et gadgets. Gratuit.

* Raccourci Windows : sensagent.

* Widget Vista : sensagent.

dictionnaire et traducteur pour sites web

Alexandria

Une fenêtre (pop-into) d'information (contenu principal de Sensagent) est invoquée un double-clic sur n'importe quel mot de votre page web. LA fenêtre fournit des explications et des traductions contextuelles, c'est-à-dire sans obliger votre visiteur à quitter votre page web !

Essayer ici, télécharger le code;

SensagentBox

Avec la boîte de recherches Sensagent, les visiteurs de votre site peuvent également accéder à une information de référence pertinente parmi plus de 5 millions de pages web indexées sur Sensagent.com. Vous pouvez Choisir la taille qui convient le mieux à votre site et adapter la charte graphique.

Solution commerce électronique

Augmenter le contenu de votre site

Ajouter de nouveaux contenus Add à votre site depuis Sensagent par XML.

Parcourir les produits et les annonces

Obtenir des informations en XML pour filtrer le meilleur contenu.

Indexer des images et définir des méta-données

Fixer la signification de chaque méta-donnée (multilingue).


Renseignements suite à un email de description de votre projet.

Jeux de lettres

Les jeux de lettre français sont :
○   Anagrammes
○   jokers, mots-croisés
○   Lettris
○   Boggle.

Lettris

Lettris est un jeu de lettres gravitationnelles proche de Tetris. Chaque lettre qui apparaît descend ; il faut placer les lettres de telle manière que des mots se forment (gauche, droit, haut et bas) et que de la place soit libérée.

boggle

Il s'agit en 3 minutes de trouver le plus grand nombre de mots possibles de trois lettres et plus dans une grille de 16 lettres. Il est aussi possible de jouer avec la grille de 25 cases. Les lettres doivent être adjacentes et les mots les plus longs sont les meilleurs. Participer au concours et enregistrer votre nom dans la liste de meilleurs joueurs ! Jouer

Dictionnaire de la langue française
Principales Références

La plupart des définitions du français sont proposées par SenseGates et comportent un approfondissement avec Littré et plusieurs auteurs techniques spécialisés.
Le dictionnaire des synonymes est surtout dérivé du dictionnaire intégral (TID).
L'encyclopédie française bénéficie de la licence Wikipedia (GNU).

Copyright

Les jeux de lettres anagramme, mot-croisé, joker, Lettris et Boggle sont proposés par Memodata.
Le service web Alexandria est motorisé par Memodata pour faciliter les recherches sur Ebay.
La SensagentBox est offerte par sensAgent.

Traduction

Changer la langue cible pour obtenir des traductions.
Astuce: parcourir les champs sémantiques du dictionnaire analogique en plusieurs langues pour mieux apprendre avec sensagent.

Dernières recherches dans le dictionnaire :

6418 visiteurs en ligne

calculé en 0,110s

   Publicité ▼

Je voudrais signaler :
section :
une faute d'orthographe ou de grammaire
un contenu abusif (raciste, pornographique, diffamatoire)
une violation de copyright
une erreur
un manque
autre
merci de préciser :

Mon compte

connexion

inscription

   Publicité ▼

Crest 3D Professional Effects Bandes Blanches Blanchiment Dent 40 Strip 20 Pouch (31.9 EUR)

Usage commercial de ce terme

↔ kit BLANCHIMENT DES DENTS dent BLANCHE blanchissement (19.59 EUR)

Usage commercial de ce terme

4 TETES BROSSETTE rechange remplacement pour brosse à dents Braun Oral B OralB (3.99 EUR)

Usage commercial de ce terme

Dent fossile de requin MEGALODON *** A Voir *** (19.9 EUR)

Usage commercial de ce terme

KIT BLANCHIMENT DES DENTS -LAMPE+ 4X10ML NON-PEROXYDE+REMINERALISANT+ACTIVATEUR (18.99 EUR)

Usage commercial de ce terme

14 STRIPS/7POUCHES CREST3D SUPREME BLANCHIMENT DES DENTS (17.85 EUR)

Usage commercial de ce terme

4 TETES BROSSETTE rechange remplacement pour brosse à dents Braun Oral B OralB (3.6 EUR)

Usage commercial de ce terme

BLANCHIMENT DES DENTS 35%-60ml 6x10ml recharge-MADE USA (14.99 EUR)

Usage commercial de ce terme

TETES BROSSETTE rechange pour 3,60 € brosse à dents Braun Oral B OralB (7.6 EUR)

Usage commercial de ce terme

28X TEETH WHITENING WHITESTRIPS BLANCHIMENT BLANCHISSEUR DENTS DENTAIRE BLANCHE (5.89 EUR)

Usage commercial de ce terme

BLANCHIMENT DES DENTS 35%-40ml 4x10ml recharge-MADE USA (9.99 EUR)

Usage commercial de ce terme

KIT BLANCHIMENT DES DENTS -LAMPE+ 4X10ML+REMINERALISANT (17.99 EUR)

Usage commercial de ce terme

KIT BLANCHIMENT DES DENTS 35% - LAMPE+ REMINERALISANT- (13.99 EUR)

Usage commercial de ce terme

Dent de requin FOSSILES dent de requin HAI (Prionace glauca) PENDENTIF ARGENT (13.49 EUR)

Usage commercial de ce terme

NOUVEAU STYLO BLANCHIMENT DES DENTS 35%*MADE IN USA* (5.99 EUR)

Usage commercial de ce terme

Bande Blanchissante Des Dents - CREST 3D Effet Professionnel Pro (37.56 EUR)

Usage commercial de ce terme

Home Kit Blanchiment Dentaire 22% Peroxyde de Carbamide, DENTS BLANCHISSANT (24.93 EUR)

Usage commercial de ce terme

GROSSE Dent fossile de requin MEGALODON *** A Voir *** (89.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

12 Tetes Brossettes Lot Pour Brosse a Dents Electrique Braun Oral B (9.28 EUR)

Usage commercial de ce terme