» 
allemand anglais arabe bulgare chinois coréen croate danois espagnol estonien finnois français grec hébreu hindi hongrois islandais indonésien italien japonais letton lituanien malgache néerlandais norvégien persan polonais portugais roumain russe serbe slovaque slovène suédois tchèque thai turc vietnamien
allemand anglais arabe bulgare chinois coréen croate danois espagnol estonien finnois français grec hébreu hindi hongrois islandais indonésien italien japonais letton lituanien malgache néerlandais norvégien persan polonais portugais roumain russe serbe slovaque slovène suédois tchèque thai turc vietnamien

définition - dispute

disputer (v. trans.)

1.lutter pour obtenir qqch à quoi quelqu'un d'autre prétend.

2.(populaire)réprimander.

dispute (n.f.)

1.dispute plutôt vive.

2.opposition entre personnes, qui se manifeste par un échange de reproches, d'insultes.

disputé (adj.)

1.que l'on dispute.

dispute (n.)

1.échange de propos bref et brutal.

   Publicité ▼

définition (complément)

voir la définition de dispute dans le Littré

dictionnaire collaboratif

Vous pouvez participer à l'enrichissement du dictionnaire et proposer vos propres définitions pour ce mot ou un autre.

Inscription possible avec votre compte Facebook

synonymes - dispute

   Publicité ▼

voir aussi

disputer (v. pron.)

dispute

disputer (v. trans.)

dispute

dispute (n.f.)

échange vif de mots, engueulade disputer

locutions

dictionnaire analogique

se disputer[Classe]

disputer (v. pron.) [se+V à+comp • se+V (réciproque (distributif)) • se+V avec+qqn (distributif)]


 

réfléchir[Classe]

raisonner[Thème]

raisonner[Classe]

disputer (v. tr.) [V+comp]


disputer (v. tr.) [familier] [V+comp]




 

disputer (v. tr.) [populaire]



 

combat : fait de se battre[Classe]

désaccord[Classe]

discussion, débat vif ou agressif[Classe]

discussion à haute voix[Classe]

dispute[Classe]

colère[Classe]

personne querelleuse[Classe]

partisan d'une doctrine philosophique[Classe]

personne qui combat[ClasseHyper.]

État participant à un conflit armé[Classe]

adversaire : personne en lutte contre qqn ou qqch[Classe]

factotum (en)[Domaine]

Contest (en)[Domaine]

ViolentContest (en)[Domaine]

Debating (en)[Domaine]

politics (en)[Domaine]

Stating (en)[Domaine]

military (en)[Domaine]

SocialRole (en)[Domaine]

converser, parler - opposition, résistance - bataille, combat - brouille, désaccord - altercation, contestation, désaccord, différend, différends ''m plural'', dispute, divergence d'opinions, malentendu - art oratoire - être humain, homme, humain, individu, personne, personne physique, quelqu'un, quelqu’un - controversiste, éristique[Hyper.]

débat, discussion, querelle - altercation, brouille, controverse, désaccord, discussion, litige - debater, débatteur - discutable - acariâtre, argumentatif, raisonneur - disputer, se brouiller, se chamailler, se disputer, se quereller - enfreindre, transgresser - querelleur - lutter, se battre, se débattre - battre, combattre, lutter - bagarreur, batailleur - contester, contredire, démentir - débattre, discuter - contester, discuter - controversé, sujet à controverse - contentious (en) - bagarrer, se bagarrer - débattre - défendre - agressif - combattant - agressif, belligérant, en guerre[Dérivé]

bastonner - bagarrer[Nominalisation]

éristique[CeQuiEst~]

combattre[PersonneQui~]

ne pas être d'accord[Domaine]

disputer (verbe)






 

réfléchi[Classe]

raisonner[Thème]

raisonné[Classe]

disputé (adj.)


Le Littré (1880)

DISPUTER (v. n.)[di-spu-té]

1. Avoir une dispute sur un point de théologie, de philosophie, de morale, de science, etc.

Je ne dispute jamais du nom (PASC. Prov. 1)

Quand je croyais que vous disputiez de la vérité ou de la fausseté des propositions, je vous écoutais avec attention, car cela touchait à la foi (PASC. ib. 17)

De quoi disputiez-vous, sinon du sens de cet auteur ? (PASC. ib. 18)

Disputez, me dit-il, contre le P. Bauny, je vous fais un récit et vous contestez contre moi ; il ne faut jamais disputer sur un fait (PASC. ib. 6)

Le libertinage d'esprit, la fureur de disputer des choses divines sans fin, sans règle, sans soumission (BOSSUET Reine d'Angl.)

Une autre fois je mettrai mes raisonnements par écrit pour disputer avec vous (MOL. D. Juan, I, 2)

Je me sens en humeur de disputer contre vous (MOL. ib. III, 1)

Le chemin étant long et partant ennuyeux, Pour l'accourcir ils disputèrent (LA FONT. Fabl. IX, 14)

Nous disséquons des mouches, dit le philosophe, nous mesurons des lignes, nous assemblons des nombres, nous sommes d'accord sur deux ou trois points que nous entendons, et nous disputons sur deux ou trois mille que nous n'entendons pas (VOLT. Microm. 7)

Disputer si, débattre la question de savoir si. On dispute dans l'école si la logique est une science ou un art.

Ne pas disputer que, avec le subjonctif, ne pas contester.

On ne dispute pas qu'il ne soit écrit.... (BOSSUET Hist. II, 13)

2. Avoir sur une chose quelconque une vive discussion.

Nous disputons en vain et ce n'est que folie De vouloir par sa perte acquérir Émilie (CORN. Cinna, III, 1)

Mon nom seul est coupable, et, sans plus disputer, Pour te faire innocent tu n'as qu'à le quitter (CORN. Héracl. IV, 4)

Quoi qu'en votre faveur Marcelle lui dispute, Il mande Théodore, et la veut promptement Faire conduire au lieu de son bannissement (CORN. Théod. IV, 2)

Il eut contentement : non-seulement on disputa, mais on se querella, et on se sépara sans avoir trop envie de se revoir de plus de huit jours (RAC. Lettres à Boileau, 5)

Ah ! vous deviez du moins plus longtemps disputer (RAC. Brit. III, 7)

Eh bien ! régnez, cruel, contentez votre gloire ; Je ne dispute plus.... (RAC. Bérén. IV, 5)

Je viens pour vous combattre et non pour disputer (VOLT. D. Pèdre, IV, 2)

Je dispute toujours le plus tard que je puis (COLLIN D'HARLEV. Optimiste, IV, 7)

Disputer sur la pointe d'une aiguille, avoir une dispute pour des choses sans valeur.

Disputer de la chape à l'évêque, disputer à qui appartiendra une chose qui ne peut être à aucun de ceux qui se la disputent.

Poétiquement.

Nous étions contraints de disputer contre les flots pour rattraper le dessus de ce mât (PÉNEL. Tél. VI)

3. Fig. Rivaliser.

Ne voudriez-vous point disputer de la gloire, de la bonté, avec la femme d'Auguste ? (BALZ. Disc. à la régente.)

Je crois que c'est principalement en ceci [être content de son sort] que consistait le secret de ces philosophes qui ont pu autrefois se soustraire à l'empire de la fortune, et, malgré les douleurs et la pauvreté, disputer de la félicité avec leurs dieux (DESC. Méth III, 4)

Quoiqu'elles soient filles du soleil et de l'aurore et qu'elles disputent de l'éclat avec les perles et les diamants (VOIT. Lett. 73)

Ce jeu où les peuples ont disputé de la puissance (BOSSUET Hist. III, 2)

Un peu de prospérité fait disputer de faste le publicain avec les princes du peuple (MASS. Car. Rich.)

Dans la corruption une cour endormie, Avec son empereur disputant d'infamie (LEGOUVÉ Épich. et Néron, I, 2)

Fig.

Ce n'est pas que le mensonge ne se glorifie souvent des mêmes titres, et qu'il n'y ait parmi les hommes de vieilles erreurs qui semblent disputer avec la vérité de l'ancienneté de leur origine (MASS. Car. Vérité de la religion.)

Disputer à.

Je suis un pauvre pâtre, et ce m'est trop de gloire Que deux nymphes d'un sang le plus haut du pays Disputent à se faire un époux de mon fils (MOL. Mélicerte, I, 4)

Le peuple disputait avec la noblesse à qui agirait le plus par ces maximes (BOSSUET Hist. III, 6)

4. V. a. Faire de quelque chose l'objet d'une lutte contre quelqu'un. Cet écolier a disputé la première place. Le régiment, bien commandé, disputa longtemps le terrain contre des forces supérieures.

Et que serait heureux qui pourrait aujourd'hui Disputer cette place et l'emporter sur lui ! (CORN. Nicom. I, 2)

Une troupe hardie M'a voulu de nos murs disputer la sortie (RAC. Théb. I, 3)

Mais par de vrais combats, par de nobles dangers, Leur disputer les coeurs du peuple et de l'armée (RAC. Baj. III, 4)

C'est ainsi que Néron sait disputer un coeur (RAC. Brit. III, 8)

Quand de Britannicus la mère condamnée Laissa de Claudius disputer l'hyménée (RAC. ib. IV, 2)

Il excelle à conduire un char dans la carrière, à disputer des prix indignes de ses mains (RAC. ib. IV, 4)

Que ces rois, qui pouvaient vous disputer ce rang, Sont prêts pour vous servir de verser tout leur sang (RAC. Iphig. I, 3)

Quoi ! vous ne savez pas Que le rhinocéros me dispute le pas ? (LA FONT. Fabl. XII, 21)

Ils n'avaient rien à lui disputer sur l'équipage et la magnificence (HAMILT. Gramm. 6)

Pendant que nos soldats luttaient encore avec l'incendie et que l'armée disputait au feu cette proie [Moscou] (SÉGUR Hist. de Napol. VIII, 6)

Les femmes de Livie, celles qui, consacrées jadis aux soins de sa beauté, luttaient pour elle contre le temps et disputaient aux années quelques-uns de ses charmes, sont placées à côté d'elle en de petites urnes (STAËL Corinne, V, 2)

Fig. Disputer le terrain, soutenir vivement ses opinions, ses intérêts dans un débat.

Terme de marine. Disputer le vent, courir des bordées pour gagner le vent sur d'autres bâtiments.

Le disputer à quelqu'un, prétendre l'égaler.

Thèbes le pouvait disputer aux plus belles villes de l'univers (BOSSUET Hist. III, 3)

Se disputer une personne, une chose, c'est-à-dire disputer entre soi une personne, une chose, se dit de plusieurs personnes qui veulent la posséder. Ces deux femmes se sont longtemps disputé un amant.

Chacun se disputait la gloire de l'abattre (RAC. Andr. V, 3)

Entre Sénèque et vous disputez-vous la gloire, à qui m'effacera plus tôt de sa mémoire (RAC. Brit. I, 2)

Des lambeaux pleins de sang et des membres affreux Que des chiens dévorants se disputaient entre eux (RAC. Athal. II, 5)

Plusieurs villes se disputent l'honneur d'avoir donné le jour à Homère (BARTHÉL. Anach. Introd. 1re partie.)

Fig.

Mille objets se disputaient nos regards (Acad.)

5. Familièrement. Disputer quelqu'un, lui faire querelle.

Mme de Pontchartrain le disputa [le baron de Breteui], et pour fin lui dit qu'elle pariait qu'il ne savait pas qui avait fait le Pater (SAINT-SIMON 62, 48)

REMARQUE

1. Disputer quelqu'un, pour dire lui faire querelle, n'est pas dans le Dictionnaire de l'Académie ; mais il est du langage familier et autorisé par quelques écrivains.

2. Se disputer, v. réfl. Avoir une querelle : ils se sont longtemps disputés ensemble ; il se disputa avec son portier. Cette locution est aussi du langage tout à fait familier ; mais elle est condamnée par les grammairiens qui veulent qu'on dise : ils ont longtemps disputé ensemble ; il disputa avec son portier. Le fait est que cette locution n'a en sa faveur ni la grammaire ni l'autorité des écrivains.

SYNONYME

DISPUTER, DISCUTER. Ces deux mots expriment une opposition de pensée ou de sentiment ; mais, d'après leur étymologie, l'opposition dans le dernier tombe sur la nature de la chose dont on discute, et dans le premier elle est plutôt dans les esprits qui pensent différemment. De là l'idée de querelle qui s'attache toujours à la dispute, tandis qu'elle n'est pas dans la discussion. Qui discute a raison, et qui dispute a tort, dit Ruhlières dans le poëme des Disputes.

HISTORIQUE

XIIe s.De pluisurs altres choses unt entr'els desputé, Dunt um ne m'a encore acointié n'acerté, Ne tut ne puet pas estre en mun livre noté (Th. le mart. 115)E des bestes e des oisels e des peissuns desputad (Rois, 241)

XIIIe s.Aussi vous di je, fist li roys, que nulz, se il n'est très bon clerc, ne doit disputer à eulz [les Juifs] (JOINV. 198)

XIVe s.Les autres estudient ou desputent ensemble (ORESME Eth. 292)

ÉTYMOLOGIE

Lat. disputare, de dis.... préfixe, et putare, penser (voy. PUTATIF) ; provenç. desputar ; espagn. disputar ; ital. disputare.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

DISPUTER. Ajoutez :

6. Débattre par la discussion.

Une note à la suite de la troisième série nous apprend que ces questions quodlibétiques furent disputées par maître Pierre d'Auvergne en 1298, avant Noël (Hist. litt. de la France, t. XXV, p. 112)

7. Disputer que, soutenir que.

Ceux qui disputent qu'il n'y en a pas [d'ingratitude] voudraient être juges et parties (SÉV. 10 avril 1671)

DISPUTE (s. f.)[di-spu-t']

1. Discussion entre deux ou plusieurs personnes sur un point de théologie, de philosophie ou de science.

De quoi sert une longue et subtile dispute Sur mille obscurités où l'esprit est déçu ? (CORN. Imitation, I, 3)

Ceux qui ont voulu entrer en dispute.... (PASC. Prov. 4)

C'est ouvrir une nouvelle dispute (BOSSUET 1er écrit.)

Cet ouvrage, qui d'abord pourrait paraître contentieux, se trouvera, dans le fond, beaucoup plus tourné à la paix qu'à la dispute (BOSSUET Var. Préface)

Leurs disputes, leurs contradictions et leurs équivoques rendront témoignage à la vérité catholique (BOSSUET ib.)

Combien de nos adversaires me diront, quoique sans sujet, que je suis sorti de mon caractère et de mes maximes en abandonnant la modération qu'ils ont eux-mêmes louée et en tournant les disputes de religion à des accusations personnelles et particulières ! (BOSSUET ib.)

En sorte que l'ardeur de leurs disputes insensées et leur religion arbitraire est devenue la plus dangereuse de leurs maladies (BOSSUET Reine d'Anglet.)

Ces disputes [sur l'épiscopat et la liturgie] n'étaient encore que de faibles commencements par où ces esprits turbulents faisaient comme un essai de leur liberté (BOSSUET ib.)

Quant à la méthode de cet ouvrage, on y verra marcher les disputes et les décisions dans l'ordre qu'elles ont paru, sans distinction des matières (BOSSUET Var. Préf.)

On ne sait point précisément dans quel temps Quinte Curce a vécu ; c'est le sujet d'une grande dispute parmi les savants (ROLLIN Hist. anc. liv. XXV, ch. II, art. 2)

Les disputes métaphysiques ressemblent à des ballons remplis de vent que les combattants se renvoient ; les vessies crèvent, l'air en sort, il ne reste rien (VOLT. Jenni, 7)

Être en dispute, avoir une discussion.

En quoi êtes-vous en dispute avec les jansénistes ? (PASC. Prov. 4)

Être en dispute, être l'objet d'une discussion.

Elle n'explique rien de ce qui pouvait être en dispute (PASC. Prov. 3)

Ce sont des bibliothèques vivantes, prêtes à fournir diverses recherches sur tout ce qui peut tomber en dispute ; mais ces richesses semées sur un fonds qui ne produit rien de soi, les laissent souvent dans l'indigence (TH. CORN. Disc. de récept. à l'Académ.)

L'esprit de dispute, l'inclination à disputer sur les questions subtiles.

L'esprit de dispute et d'abstraction qui gâta pendant tant de siècles la philosophie de nos écoles (RAYNAL Hist. phil. I, 8)

Dispute de mots, discussion qui roule sur une distinction le mots.

Les disputes de mots sont toujours des disputes de choses ; car tous les gens de bonne foi conviendront qu'ils ne tiennent à tel ou tel mot que par préférence pour telle ou telle idée (STAËL Allem. III, 12)

Hors de dispute, sans dispute, incontestable.

Il est hors de dispute que le religieux qui a pour soi une opinion probable n'est point tenu d'obéir.... (PASC. Prov. 6)

La justice est sujette à disputes ; la force est très reconnaissable et sans dispute (PASC. Pensées, t. I, p. 274, édit. Lahure.)

Le duc Lanti, beau-frère du duc de Bracciano, le premier laïque de Rome sans dispute d'aucun (SAINT-SIMON 53, 141)

2. Dispute, actes ou discussions publiques, qui se faisaient dans les écoles sur des questions de théologie ou de philosophie.

3. Débat où l'on a querelle. Il y a eu une dispute entre eux.

Je n'étais pas fort satisfait de sa conduite, et nous avions le plus souvent dispute ensemble (MOL. Am. Méd. I, 1)

Entrer en dispute avec un bourru (HAMILT. Gramm. 4)

Nous venons d'avoir une dispute, le bon abbé et moi (SÉV. 259)

Être en dispute, se disputer.

Querelle. Il y a une dispute dans la rue.

Chercher dispute. Il cherche dispute à ses voisins.

4. Action de disputer une chose.

Va-t'en, et ne rends plus la victoire douteuse, La dispute déjà m'en est assez honteuse (CORN. Hor. II, 6)

L'âme regarde ces honneurs que le monde vante : et aussitôt elle en voit le fond, elle voit l'orgueil qu'ils inspirent, et découvre, dans cet orgueil, et les disputes et les jalousies et tous les maux qu'il entraîne (BOSSUET la Vallière.)

Mettre une chaire à la dispute [la mettre au concours] (GUI PATIN Lett. DCCXCII)

Locution tombée en désuétude.

SYNONYME

1. DISPUTE, DÉBAT., La dispute est une conversation entre deux ou plusieurs personnes à l'occasion d'un point de théologie, de philosophie ou même de science, sur lequel elles sont d'avis différent. Le débat est un échange de discours entre deux ou plusieurs personnes sur un objet soumis soit à une assemblée soit à un tribunal.

2 DISPUTE, DISCUSSION, voy. DISPUTER.

3. DISPUTE DE MOTS, DISCUSSION DE MOTS., Dispute de mots, débat dans lequel on croit disputer des choses, et où l'on ne dispute en réalité que sur les mots ; discussion de mots, examen du sens exact et rigoureux des mots.

HISTORIQUE

XVIe s.Au reste, en laissant la dispute des mots, je commenceray à traiter de la chose (CALV. Instit. 74)La doctrine de Platon, venant à estre publiquement receue, osta la mauvaise opinion que la commune avoit de toutes telles disputes (AMYOT Nicias, 42)

ÉTYMOLOGIE

Voy. DISPUTER ; provenç. espagn. et ital. disputa.

DISPUTÉ, ÉE (part. passé.)[di-spu-té, tée]

Mis en dispute, en discussion.

Ces neuf années s'écoulèrent avant que j'eusse pris aucun parti touchant les difficultés qui ont coutume d'être disputées entre les doctes (DESC. Méth. III, 7)

Fig. Qui est l'objet d'une lutte. Victoire longtemps disputée.

Wikipedia - voir aussi

 

Toutes les traductions de dispute


Contenu de sensagent

  • définitions
  • synonymes
  • antonymes
  • encyclopédie

Dictionnaire et traducteur pour mobile

⇨ Nouveau : sensagent est maintenant disponible sur votre mobile

   Publicité ▼

sensagent's office

Raccourcis et gadgets. Gratuit.

* Raccourci Windows : sensagent.

* Widget Vista : sensagent.

dictionnaire et traducteur pour sites web

Alexandria

Une fenêtre (pop-into) d'information (contenu principal de Sensagent) est invoquée un double-clic sur n'importe quel mot de votre page web. LA fenêtre fournit des explications et des traductions contextuelles, c'est-à-dire sans obliger votre visiteur à quitter votre page web !

Essayer ici, télécharger le code;

SensagentBox

Avec la boîte de recherches Sensagent, les visiteurs de votre site peuvent également accéder à une information de référence pertinente parmi plus de 5 millions de pages web indexées sur Sensagent.com. Vous pouvez Choisir la taille qui convient le mieux à votre site et adapter la charte graphique.

Solution commerce électronique

Augmenter le contenu de votre site

Ajouter de nouveaux contenus Add à votre site depuis Sensagent par XML.

Parcourir les produits et les annonces

Obtenir des informations en XML pour filtrer le meilleur contenu.

Indexer des images et définir des méta-données

Fixer la signification de chaque méta-donnée (multilingue).


Renseignements suite à un email de description de votre projet.

Jeux de lettres

Les jeux de lettre français sont :
○   Anagrammes
○   jokers, mots-croisés
○   Lettris
○   Boggle.

Lettris

Lettris est un jeu de lettres gravitationnelles proche de Tetris. Chaque lettre qui apparaît descend ; il faut placer les lettres de telle manière que des mots se forment (gauche, droit, haut et bas) et que de la place soit libérée.

boggle

Il s'agit en 3 minutes de trouver le plus grand nombre de mots possibles de trois lettres et plus dans une grille de 16 lettres. Il est aussi possible de jouer avec la grille de 25 cases. Les lettres doivent être adjacentes et les mots les plus longs sont les meilleurs. Participer au concours et enregistrer votre nom dans la liste de meilleurs joueurs ! Jouer

Dictionnaire de la langue française
Principales Références

La plupart des définitions du français sont proposées par SenseGates et comportent un approfondissement avec Littré et plusieurs auteurs techniques spécialisés.
Le dictionnaire des synonymes est surtout dérivé du dictionnaire intégral (TID).
L'encyclopédie française bénéficie de la licence Wikipedia (GNU).

Copyright

Les jeux de lettres anagramme, mot-croisé, joker, Lettris et Boggle sont proposés par Memodata.
Le service web Alexandria est motorisé par Memodata pour faciliter les recherches sur Ebay.
La SensagentBox est offerte par sensAgent.

Traduction

Changer la langue cible pour obtenir des traductions.
Astuce: parcourir les champs sémantiques du dictionnaire analogique en plusieurs langues pour mieux apprendre avec sensagent.

Dernières recherches dans le dictionnaire :

3982 visiteurs en ligne

calculé en 0,218s

   Publicité ▼

Je voudrais signaler :
section :
une faute d'orthographe ou de grammaire
un contenu abusif (raciste, pornographique, diffamatoire)
une violation de copyright
une erreur
un manque
autre
merci de préciser :

Mon compte

connexion

inscription

   Publicité ▼

13 MARSEILLE Marchandes Poissons POrt Une Dispute Chaupinado 1903 E13-2014 (3.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

DISPUTE CONJUGALE ,,, Humoristique période 1950 (3.4 EUR)

Usage commercial de ce terme

Gravure italienne  Milan v 1850 dispute de soldat, Zouave, Politique, l CIOFFI (20.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

Max et Lili 04 : Lili se dispute avec son frère (Réédition) (1.5 EUR)

Usage commercial de ce terme

Gravure 1844 - Sarah dispute entre deux Canibales (5.99 EUR)

Usage commercial de ce terme

CPA D03 DESSIN HUMOUR COUPLE MISS ENFANT DISPUTE BAGARRE CHAT MINOU CHIEN CHIOT (1.85 EUR)

Usage commercial de ce terme

Lili se dispute avec son Frère * Dominique de Saint Mars * Max et lili 4 (3.6 EUR)

Usage commercial de ce terme

Partition musique chant La dispute extrait de La fille de Madame Angot LECOCQ (1.9 EUR)

Usage commercial de ce terme

▼▲▼ Dispute territoriale (Territorial Dispute) Masques #217 VF Magic (1.25 EUR)

Usage commercial de ce terme

1x dispute territoriale cartes magic MTG rares!!! (REF/1811) (1.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

chromo BON MARCHE MINOT ENFANTS DISPUTE EMPIRE NAPOLEON (7.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

~DL198 a/s MAUZAN DISPUTE d'ENFANTS BALAI ~ (2.99 EUR)

Usage commercial de ce terme

CP DISPUTE ENTRE 2 FILLETTES (1.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

cpm 62 BOULOGNE SUR MER -- VIOLENTE DISPUTE DE PECHEURS -- RARE GROS PLAN (20.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

CPA La Dispute, Männer im Streit, Frau will ihren Ehemann zurückhalten, Aquitan (4.99 EUR)

Usage commercial de ce terme

La Dispute - - Bébé Enfant Chaise Jouets - Chromo A la Place Clichy - Trade Card (3.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

la dispute iron on patch (5.0 GBP)

Usage commercial de ce terme

DISPUTE / RESTAURANT / FORAIN / SC 97 / ILLUSTRATION ANCIENNE (6.0 EUR)

Usage commercial de ce terme