» 
allemand anglais arabe bulgare chinois coréen croate danois espagnol estonien finnois français grec hébreu hindi hongrois islandais indonésien italien japonais letton lituanien malgache néerlandais norvégien persan polonais portugais roumain russe serbe slovaque slovène suédois tchèque thai turc vietnamien
allemand anglais arabe bulgare chinois coréen croate danois espagnol estonien finnois français grec hébreu hindi hongrois islandais indonésien italien japonais letton lituanien malgache néerlandais norvégien persan polonais portugais roumain russe serbe slovaque slovène suédois tchèque thai turc vietnamien

dure

  • féminin singulier de dur
  • 1ère personne du singulier (je) du présent de l'indicatif du verbe durer
  • 3e personne du singulier (il, elle) du présent de l'indicatif du verbe durer
  • 1ère personne du singulier (je) du présent du subjonctif du verbe durer
  • 3e personne du singulier (il, elle) du présent du subjonctif du verbe durer
  • 2e personne du singulier (tu) du présent de l'impératif du verbe durer

duré

  • participe passé masculin singulier du verbe durer

définition - dure

dur (n.m.)

1.(familier)personne qui résiste bien à la difficulté.

dur (adj.)

1.insensible.

2.qui n'est pas facile.

3.qui demande certaines capacités intellectuelles pour être compris.

4.qui épuise les forces physiques.

5.(figuré)exigeant.

dur (adv.)

1.avec force.

dure (n.f.)

1.le sol.

durer (v. intr.)

1.occuper un certain espace de temps.

2.continuer, se poursuivre.

3.résister à l'œuvre du temps, ne pas s'altérer.

   Publicité ▼

définition (complément)

voir la définition de dure dans le Littré

voir la définition de Wikipedia

dictionnaire collaboratif

Vous pouvez participer à l'enrichissement du dictionnaire et proposer vos propres définitions pour ce mot ou un autre.

Inscription possible avec votre compte Facebook

synonymes - dure

dur (n.)

dure

dur (v.)

dure

dure (n.)

dur

dure (n.f.)

terre

dure (v.)

dur

   Publicité ▼

voir aussi

durer (v. intr.)

durable, durée, quantité de temps

locutions

-(dur) travail • (oeuf) dur • Palais dur • acide dur • acier demi-dur • acier dur • acier extra-dur • alliage dur • avoir le cœur dur comme un caillou • avoir le cœur dur comme une pierre • blé dur • bois dur • bonbon dur • bout dur • braque allemand à poil dur • caramel dur au beurre • carton dur • contrôleur de disque dur • coup dur • croire dur comme fer • devenir dur • disque dur • disque dur externe • disque dur interne • dur comme l'acier • dur comme la pierre • dur comme le fer • dur comme un caillou • dur comme un chêne • dur d'oreille • dur de comprenure • dur labeur • dur à cuire • dur à la détente • faire trimer dur • farine de blé dur • force de travailler dur • fox à poil dur • grain dur • moellon dur • noyau dur • officier dur • pain dur • panneau dur • pâte de blé dur • rendre dur • se montrer dur avec • taper (dur) (ur) • taper (dur) sur • teckel à poil dur • temps dur • travail dur • travailler dur • à poil dur • être dur avec • être dur à la détente • œuf dur

-Acide dur • Auberge de l'Œuf dur et du Commerce • Barad-dûr • Bloc (disque dur) • Blé dur • Bois dur • C'est dur d'être un crustacé amoureux • C'est dur la culture • C'est dur pour tout le monde • Coup Dur • Daguech dur • Disque dur • Disque dur hybride • Disque dur multimédia • Doux, dur et dingue • Dur comme fer • Dur-Sharrukin • Dûr-Kurigalzu • Dûr-Yahdun-Lîm • Fox-terrier à poil dur • Jeu dur (hockey sur glace) • L'Œuf dur • Le Pain dur • Noyau Dur • Panneau dur • Partition de disque dur • Plan dur • Pur et dur • Qu'il est dur d'être farceur, d'aimer la musique pop et les films d'horreur quand on a un père qui se présente aux élections • Rotation de l'œuf dur • Teckel poil dur • Temples de Dur-Sharrukin • Temps dur • Turčiansky Ďur • Veľký Ďur • Œuf dur

dictionnaire analogique

durer[Classe]

durer (v. intr.) [V • V+temps]



 

mesurer[Hyper.]

durer (v. intr.)


durer (v. intr.)


mesurer[Hyper.]

durer (verbe)


Le Littré (1880)

DUR, DURE (adj.)[dur, du-r']

1. Difficile à pénétrer, à entamer, opposé à tendre, à mou. Le fer est un métal très dur. Du pain dur. Un lit dur. Du bois dur à fendre. Une pierre dure à casser.

Pauvre ignorant ! et que prétends-tu faire ? Tu te prends à plus dur que toi (LA FONT. Fabl. V, 16)

Un oeuf dur, oeuf cuit jusqu'à ce que le blanc et le jaune soient pris, congelés.

Terme d'anatomie. Parties dures, organes ou tissus qui présentent beaucoup de consistance, comme les os, les dents, les cartilages, par opposition à d'autres parties qui offrent peu de résistance et qu'on appelle molles.

2. Qui oppose de la résistance. Ce fusil, ce pistolet est dur à la détente.

Fig. et familièrement. Être dur à la détente, à la desserre, c'est-à-dire ne pas donner facilement de l'argent, être avare.

Le seigneur Harpagon est le mortel de tous les mortels le plus dur et le plus serré ; il n'est point de service qui pousse sa reconnaissance jusqu'à lui faire ouvrir les mains (MOL. l'Avare, II, 5)

Dur à digérer, de digestion difficile.

Fig. et familièrement. Cela est dur à digérer, ou cela est de dure digestion, c'est-à-dire peu supportable, difficile à croire, ou très ennuyeux (en parlant de livres).

Dur à cuire, de cuisson difficile.

Fig. et familièrement. Dur à cuire, c'est-à-dire difficile à manier, à faire marcher, à plier aux usages, en parlant surtout des gens qui ont pris leur pli. On l'emploie même substantivement. C'est un dur à cuire. Au plur. Des durs à cuire, qui se prononce comme le singulier, sans faire sentir l's.

Cette marchandise est dure à la vente, elle se vend difficilement.

Eaux dures, celles qui, chargées de sels calcaires, ne sont pas propres à cuire les légumes.

Vin dur, vin qui a beaucoup d'âpreté.

3. En parlant de certaines facultés qui ne s'exercent qu'avec peine. Être dur d'oreille, avoir l'oreille dure, n'entendre que les sons qui ont de la force.

Avoir la tête dure, ne pas comprendre facilement. On dit dans le même sens avoir l'intelligence dure.

Terme de manége. Cheval dur, cheval qui n'a point de sensibilité ni à l'éperon ni au fouet. Réactions dures, fortes secousses, communiquées au corps à chaque poser des membres pendant les allures de certains chevaux.

Fig.

Mais il est des esprits durs, indisciplinables, Dont on ne peut venir à bout (CORN. Imit. II, 3)

4. Qui est désagréable à l'oreille. Une voix dure. Un style dur. Des vers durs. Une modulation dure à l'oreille.

Maudit soit l'auteur dur dont l'âpre et rude verve.... (BOILEAU Vers en style de Chapelain.)

Il y a une extrême inégalité entre les ouvrages d'Ausone ; son style est dur ; mais la dureté est le moindre vice de ses poésies (ROLLIN Hist. anc. t. XII, liv. XXV, ch. 1er, art. 2, § 3, p. 147, dans POUGENS.)

Terme de musique. Se dit des intervalles ou des accords qui blessent l'oreille par leur dissonance. B dur se disait autrefois du si, qu'on désignait alors par B, et qui était beaucoup plus difficile à entonner que le si bémol (voy.

BÉCARRE

).

Qui, dans les arts du dessin ou de la calligraphie, est marqué trop fortement, a des contours roides ou heurtés. Un dessin dur. Les traits de cette écriture sont durs.

Un crayon dur, un pinceau dur, un crayon, un pinceau qui tracent des traits durs.

Dans la peinture. Dont le dessin est dur ou dans lequel les lumières et les ombres contrastent durement. Un tableau dur. Des tons durs. L'effet de ce tableau est dur.

Il se dit aussi en ce sens, de celui qui peint. C'est un peintre dur.

5. Pénible, affligeant, difficile à supporter. Une réprimande bien dure. Les soldats mènent une vie fort dure.

Dans cette dure extrémité, trouvez bon qu'elle vous conjure de l'aimer (PATRU Harangue à la reine de Suède, dans RICHELET)

Mais en ce dur combat de colère et de flamme Il déchire mon coeur sans partager mon âme (CORN. Cid, III, 3)

Il est plus dur d'appréhender la mort que de la souffrir (LA BRUY. XI)

Mais il m'est désormais trop dur de reculer (RAC. Baj. IV, 7)

Quelque dure que soit la loi qu'on vous impose.... (RAC. Athal. V, 2)

Je n'avais pas songé à désirer pour moi cette place ; mais il m'était dur de la voir remplie par un autre (J. J. ROUSS. Conf. V)

Vous n'en faites que trop la dure expérience (DUCIS Lear, III, 6)

Le malheur est moins dur à supporter qu'à craindre (DUCIS Oscar, I, 2)

À moi-même il me dit les choses les plus dures (BOISSY Deh. tromp. I, 1)

6. Rigoureux par le froid. Un climat dur. Un hiver dur. Un temps dur.

Fig. Les temps sont durs, c'est-à-dire on a bien de la peine à vivre par le temps qui court.

Il y aura toujours des gens riches qui diront que le temps est dur (VOLT. Lett. Damilaville, 26 févr. 1766)

Eh bien ! voisin, comment va le commerce ? - Fort mal, le temps est dur (CHAMPFORT March. de Smyrne, sc. 10)

7. Qui est sans bonté, sans humanité. Cet homme est dur et sec. Il est fort dur pour ses domestiques.

Il a le coeur plus dur, étant fils d'un tyran (CORN. Héracl. V, 2)

Leurs coeurs deviennent plus durs que la pierre et que le bronze (BOURDAL. Myst. Passion de J. C. t. I, p. 286)

La cour est comme un édifice bâti de marbre, je veux dire qu'elle est composée d'hommes fort durs, mais fort polis (LA BRUY. VIII)

Dans le même sens, en parlant des dehors, des manières, des discours, etc. Un regard dur. Des manières dures. Il lui refusa en termes durs. Une réponse dure et désobligeante.

Jamais homme ne fut plus compatissant avec une physionomie plus dure (VOLT. Jenni, 6)

Ses traits durs et pensifs ont un calme odieux (LEMERC. Fredég. et Bruneh. III, 2)

8. Qui supporte la fatigue, la peine. Un homme dur au travail, à la peine.

Cette espèce d'opulence permettait aux colons d'avoir un assez grand nombre de chevaux qui n'étaient pas beaux, mais durs à la fatigue et propres à faire sur la neige des courses prodigieuses (RAYNAL Hist. phil. XVI, 13)

Avoir la vie dure, résister aux causes de mort. Avoir la vie dure comme un chat.

Il a la vie bien dure (SÉV. 292)

Rendre à quelqu'un la vie dure, lui faire bien du mal, lui donner bien de la peine.

9. Dur, adv. Difficilement. Entendre dur.

Fig. et familièrement. Il croit dur comme fer tout ce qu'on lui dit, il est très crédule.

10. S. m. Terme d'art. Le dur est le contraire du moelleux.

11. Dure, s. f.

La terre nue, J'ai bu chaud, mangé froid et couché sur la dure (RÉGNIER Sat. II)

De peur.... Que son lit ne défonce, il dort dessus la dure (RÉGNIER ib. XIV)

Il faut souffrir la faim et coucher sur la dure (BOILEAU Sat. VIII)

Quand l'un veut du mou, l'autre veut du dur, se dit se deux personnes qui ne s'accordent pas.

HISTORIQUE

XIe s.Ki dunc li vit son grant dol [deuil] demener.... Mult fust il dur, ki n'estoüt [qui ne dût] plurer (St Alexis, LXXXVI)Dur sont li cop, et li chaples [combat] est grefs (Ch. de Roland, CXXV)

XIIe s.Il lace l'eume [haume], qui si fu dur tenprez (Ronc. p. 36)La bataille est mout merveilleuse et dure (ib. p. 64)Frere Olivier, com dure destinée ! (ib. p. 175)Tant par vous truis [je vous trouve] touz temps sauvage et dure (Couci, XI)S'onques nus [nul] homs por dure departie [départ] Ot [eut] cuer dolent, je l'aurai par raison (ib. XXIV)

XIIIe s.Tybers, ce dist Morans, dur cuer as come pierre (Berte, XX)De peine et de travail [elle] dort si ferm et si dur (ib. XLI)Seneschal, vous savés que je vous ai moult amé, et ma gent me dient que il vous treuvent dur ; comment est-ce ? (JOINV. 257)

XIVe s.Et ceulz qui ont fait moult de maulz très grans et très durs (ORESME Eth. 267)Quant vous vouldrez, prenez bataille ; Nous avons la peau assez dure, Et de fouir [fuir] si n'avons cure (Liv. du bon Jehan, 1309)

XVe s.Si s'accorda [le duc de Bretagne], mais ce fut à dur, à ce que ses gens en avoient fait (FROISS. II, II, 82)Si ne vous chaille, si les Anglois tiennent maintenant les champs et s'ils empruntent un petit de pays à nous ; sachez que c'est à grand dur [dommage] pour eux (FROISS. II, III, 44)Lui fit prier qu'il se voulust deporter et retraire, et qu'il estoit trop dur conseillé contre lui, quand il ardoit l'heritage de son fils le comte de Blois (FROISS. I, I, 88)Là eut mainte parole retournée et mainte mise en avant, car dur sembloit et contraire aux cardinaux de defaire ce que fait en avoient (FROISS. III, IV, 67)Et combattirent et assaillirent si dur Albrecht et sa route qu'ils furent desconfis (FROISS. I, I, 113)Les Escots sont durs et hardis et fort travaillans en armes et en guerre (FROISS. I, I, 34)Combien que Arfaran fut moult aagé, si estoit il dur et robuste (Perceforest, t. VI, f° 12)L'atteignit sur le dur du heaulme, et luy trancha le chapeau d'acier (ib. t. I, f° 26)

XVIe s.Coucher sur la dure (MONT. I, 278)Quand il commencea à apprendre les lettres, il se trouva dur d'entendement, et tardif à comprendre (AMYOT Cat. d'Ut. 2)Il avoit l'ouye un peu dure (AMYOT ib. 80)Chevaucher un cheval allant dur (PARÉ VI, 14)

ÉTYMOLOGIE

Provenç. dur ; espagn. et ital. duro ; du latin durus.

DURER (v. n.)[du-ré]

1. Être dur contre les causes de destruction, continuer d'être, persister à être. Les pyramides d'Égypte, si anciennes, durent encore.

Fig.

Quand on saura mon crime et que ta flamme dure (CORN. Cid, III, 4)

Dure à jamais le mal, s'il y faut ce remède ! (CORN. Hor. I, 3)

Dure, dure à jamais l'esclavage de Rome ! (CORN. Cinna, III, 3)

Tant qu'il verra durer ces restes du parti (CORN. Pomp. II, 4)

Ni que des sentiments que j'aime à voir durer.... (CORN. Nicom. IV, 3)

Vous ne voyez donc pas qu'elle a peine à durer [ma haine] ? (CORN. Sertor. III, 4)

Et n'eût tout mon bonheur que deux jours à durer (CORN. ib. V, 5)

La mémoire de Sem a toujours duré dans le peuple hébreu (BOSSUET Hist. I, 2)

Durer à quelqu'un, en parlant d'un sentiment, d'une idée, persister en lui.

C'est le dernier remède ; et s'il y faut venir, Et que de mes malheurs cette pitié vous dure (CORN. Cid, III, 2)

Si l'envie que vous avez de me connaître vous dure encore, venez (SCARRON Rom. com. 2e part. ch. 19)

Ah ! méritez, mon fils, que cet amour vous dure (ROTROU Vencesl. I, 1)

Faire durer, prolonger.

On fera durer cette privation aussi longtemps qu'on voudra (BOSSUET Pass.)

2. Ne pas s'user, ne pas dépérir facilement. Ce drap dure beaucoup.

Meubles faits de manière à durer longtemps (FÉN. Tél. XII)

Il est bien neuf, il durera longtemps, se dit d'un niais qui n'a pas vu le monde.

3. Il se dit du temps qui se prolonge.

Marcelle en ma faveur agit trop lentement, Et laisse trop durer cet ennuyeux moment (CORN. Théod. IV, 1)

Et nos jours criminels ne pourront plus durer Qu'autant qu'à sa clémence il plaira l'endurer (CORN. Hor. V, 2)

Mes amis, l'hiver dure, et ma plus douce étude Est de vous raconter les faits des temps passés (VOLT. Gertrude.)

Puisse ce sentiment que je vous inspire aujourd'hui durer autant que ma vie, dit Corinne, ou du moins puisse ma vie ne pas durer plus que lui ! (STAËL Corinne, V, 3)

4. Sembler long.

Ce n'est qu'avec ceux que j'aime que les heures ne me durent pas (BALZ. liv. III, lett. 10)

Ce sont les seuls charmes.... qui sont capables d'évoquer la paix et de la faire voir encore à la terre après une si longue absence et qui lui dure si fort (BALZ. Disc. à la régente.)

Un moment loin de vous me durait une année (RAC. Théb. II, 1)

J'eus l'honneur de voir Mme de Maintenon, avec qui je fus une bonne partie d'une après-dînée, et elle me témoigna même que ce temps-là ne lui avait pas duré (RAC. Lett. à Boileau, 5)

Je sais que ce délai lui dure autant qu'à moi (J. J. ROUSS. Hél. IV, 8)

Impersonnellement. Il me dure que vous soyez de retour.

5. En parlant des personnes, continuer à vivre.

Il s'est fait admirer tant qu'ont duré ses frères (CORN. Hor. III, 6)

Son fils ne dura guère (BOSSUET Hist. I, 7)

Fig. Se conserver dans ses dignités, dans son crédit, dans sa fortune, etc.

Il est aisé de durer, quand on s'accommode aux conjonctures (MASS. Vérité de la religion.)

6. Supporter, rester, vivre avec.

Et je ne puis Durer plus longuement à la peine où je suis (RÉGNIER Élég. II)

Quelle sécheresse de conversation ! on n'y dure point, on n'y tient pas (MOL. Préc. 5)

Pensez-vous que je puisse durer à ses turlupinades perpétuelles ? (MOL. Critique, 1)

Il a tant bu que je ne pense point qu'on puisse durer contre lui (MOL. G. Dand. III, 12)

Ne pouvant plus durer en tel tourment (LA FONT. Rich.)

La petite vérole le prit avec une telle corruption qu'on ne pouvait durer dans la chambre (SÉV. 128)

Il aimait Veret [un château], quand il n'était pas obligé d'y demeurer ; il ne peut plus y durer, parce qu'il n'ose en sortir (SÉV. 343)

Elle était assise, elle ne peut durer au lit (SÉV. Lett. 20 avril 1672)

Aurait-on pu durer huit jours chez vous avec un coeur droit et sincère ? (FÉNEL. Dial. des morts mod. 15)

Ne pouvoir durer avec quelqu'un, ne pouvoir plus vivre avec lui.

Il faudrait une plus grande pénétration et une plus grande patience que la mienne pour pouvoir vous entendre et pour pouvoir durer avec vous (BARON Homme à b. fort. I, 4)

Comme en revenant à nous, nous n'y trouvons que nous-mêmes, c'est-à-dire un coeur vide de vrais plaisirs, nous ne pouvons durer avec nous-mêmes (MASS. Myst. Pentecôte.)

Un si aimable homme et une femme si merveilleuse ne duraient pas aisément ensemble (SAINT-SIMON 66, 101)

Augicourt se contenta de dire qu'il l'avait bien servi [M. de Louvois], mais qu'il n'y avait plus moyen de durer avec lui (SAINT-SIMON 134, 237)

Familièrement. Ne pouvoir durer en place, être agité, tourmenté.

Cette personne ne saurait durer en place (SÉV. 507)

Ne pouvoir durer en sa peau, être agité, tourmenté par quelque désir.

Tant se la mit le drôle en la cervelle, Que dans sa peau peu ni point ne durait (LA FONT. Coc.)

Ne pouvoir durer de froid, de chaud, au froid, au chaud, en être extrêmement incommodé.

Il faut faire vie qui dure, se dit quand on parle de ménage et qu'on veut empêcher la dissipation de la fortune, de la santé, des forces.

Afin de faire vie qui dure (SÉV. 506)

On dit, dans le même sens, faire feu qui dure.

Buvez, mangez, dormez, et faisons feu qui dure (RAC. Plaid. I, 1)

Durer se conjugue avec l'auxiliaire avoir.

HISTORIQUE

XIe s.Qui durerat à trestout ton edage [âge] (Ch. de Rol. XX)[Il] Fiert de l'espieu, tant com hanste [lance] lui duret (ib. CII)Iceste honte durreit [durerait] à lor vivant (ib. CXXVII)

XIIe s.Ne poit durer que [il ne peut tarder que].... (Ronc. p. 1)[Il] Servira vous, tant com pora durer [tant qu'il vivra] (ib. p. 32)Jà après vous [je] ne doi un jor durer (ib. p. 99)Tresqu'à la porte est la chace durée (ib. p. 146)Se il durast [vécût] et eüst longue vie (ib. p. 165)Tant com durront li siecle, en sera reparlance (ib. p. 197)Comment me puet li cuers au cors durer Qu'il ne s'en part ? (Couci, XXII)Dont la guerre dura tante mainte saison (Sax. III)Il tenoit un espié dont la hante ert entire ; Ne peut nuls homs durer sur pieds, cui il en fire [frappe] (ib. X)

XIIIe s.Et dura-il bien cis frons [de bataille] trois arbalestrées (VILLEH. LXXVII)Oncques, ce croi, mais une creature N'ot tant de mal por aimer loiaument ; Si en morrai, se longuement me dure (EUST. LE PEINTRE dans Couci.)Et troverent si grant mortalité de Sarasins que à peine pooient il durer pour la pueur (Chron. de Rains, p. 101)Chascuns des pans [du mur] cent toises dure, Si est autant lons comme lés (la Rose, 3826)Comment vit hons et comment dure En tele poine, n'en tel ardure ? (ib. 2599)Babiloine, si com je pens, Dure vingt liues de tos sens (Fl. et Bl. 1787)Maltalent muevent entre home et feme, qui sunt ensanlle par mariage, si que il ne poent [peuvent] durer ne manoir ensanlle (BEAUMANOIR LVII, 1)

XIVe s.Et par ses fausses euvres qu'il a volu ouvrer, S'a fait après la mort tellement regretter Qu'on disoit : c'est dommages qu'il avoit tant duré (Guesclin. 15187)

XVe s.Disoient les fols [de Gand] : Si Audenarde estoit d'acier, si ne pourroit elle durer contre nous, quand nous voudrions (FROISS. II, II, 63)Vous y prendrez terre [en Normandie] à votre volonté ; ne jà nul ne vous viendra au devant qui rien vous dure ; car ce sont gens en Normandie qui oncques ne furent armés (FROISS. I, I, 264)Jeu qui trop dure ne vault rien (CH. D'ORL. Rondeau.)Le vaillant pere dont cy-dessus avons parlé ne dura au fils que deux ans après sa naissance (Bouciq. I, ch. 2)Qui dure vaint [celui qui tient le plus longtemps a l'avantage] (le Jouvencel, ms. p. 568, dans LACURNE)

XVIe s.Ils estoient forcez et astreinctz y demourer perpetuellement leur vie durante (RAB. Garg. I, 52)Considerant les difficultés ausquelles il avoit duré desjà si longtemps pour se sauver (MONT. I, 138)Cette amitié ayant si peu à durer et ayant si tard commencé (MONT. I, 213)Il leur ottroya la paix, soubz condition que, l'espace de neuf ans durans.... (AMYOT Thés. 18)Dedans le temps que dura l'authorité d'un seul gouverneur (AMYOT Péric. 26)La montée qui duroit environ un quart de lieue n'estoit pas fort roide ny couppée (AMYOT Lucull. 53).... Une joye, un plaisir, que les plus grands Cesars Ne sentirent jamais : mais courte elle me dure (RONS. 238)

ÉTYMOLOGIE

Provenç. et esp. durar ; ital. durare ; du latin durare, durer, durcir, de durus, dur.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

DURER. Ajoutez : - REM. Dans durer deux heures, durer n'est actif qu'en apparence ; il est neutre en réalité : Les deux heures que le dîner a duré, et non durées ; même remarque que pour coûter.

Wikipedia - voir aussi

Wikipedia

Dure

                   
la Dure
Illustration sous licence libre bienvenue !
Caractéristiques
Longueur 27 km
Bassin  ?
Bassin collecteur l' Aude
Débit moyen 0 417 m3⋅s-1 (les Martys)
Régime pluvio-nival
Cours
Coordonnées de la source 43° 26′ 35″ Nord
       2° 15′ 33″ Est
/ 43.443056, 2.259167 (Source)
 
Laprade
Se jette dans la Rougeanne
Géographie
Pays traversés Drapeau de France France

La Dure est une rivière du sud de la France qui coule dans le département de l'Aude (11). C'est un affluent de la Rougeanne en rive gauche, donc un sous-affluent de l'Aude par la Rougeanne puis par le Fresquel.

Sommaire

  Géographie

C'est une rivière qui prend sa source dans le Massif central, sur le versant méridional de la Montagne noire, dans le parc naturel régional du Haut-Languedoc sur la commune de Laprade près de Mazamet dans le département du Tarn, sur les pentes du pic de Montaud, et se jette dans le Rougeanne en rive gauche à Montolieu dans le département de l'Aude.

La longueur de son cours d'eau est de 27 km[1].

  Principaux affluents

La Dure a 7 affluents contributeurs référencés[1] dont :

  • le Pousset : 4,4 km
  • le Linon : 11,3 km

  Hydrologie

  Départements Communes et Cantons traversés

La Dure traverse 1 département, 8 communes[1] et 3 cantons :

Soit en termes de cantons, La Dure prend sa source dans le canton de Saissac, traverse le canton de Mas-Cabardès et conflue dans le canton d'Alzonne.

  Voir aussi

  Liens externes

  Notes et références

  1. a, b et c SANDRE, « Fiche rivière la dure (Y1350540) ». Consulté le 21 septembre 2008
   
               

Dürer

                   
Page d'aide sur l'homonymie Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.

Dürer est le nom d'au moins trois personnes :

   
               

 

Toutes les traductions de dure


Contenu de sensagent

  • définitions
  • synonymes
  • antonymes
  • encyclopédie

Dictionnaire et traducteur pour mobile

⇨ Nouveau : sensagent est maintenant disponible sur votre mobile

   Publicité ▼

sensagent's office

Raccourcis et gadgets. Gratuit.

* Raccourci Windows : sensagent.

* Widget Vista : sensagent.

dictionnaire et traducteur pour sites web

Alexandria

Une fenêtre (pop-into) d'information (contenu principal de Sensagent) est invoquée un double-clic sur n'importe quel mot de votre page web. LA fenêtre fournit des explications et des traductions contextuelles, c'est-à-dire sans obliger votre visiteur à quitter votre page web !

Essayer ici, télécharger le code;

SensagentBox

Avec la boîte de recherches Sensagent, les visiteurs de votre site peuvent également accéder à une information de référence pertinente parmi plus de 5 millions de pages web indexées sur Sensagent.com. Vous pouvez Choisir la taille qui convient le mieux à votre site et adapter la charte graphique.

Solution commerce électronique

Augmenter le contenu de votre site

Ajouter de nouveaux contenus Add à votre site depuis Sensagent par XML.

Parcourir les produits et les annonces

Obtenir des informations en XML pour filtrer le meilleur contenu.

Indexer des images et définir des méta-données

Fixer la signification de chaque méta-donnée (multilingue).


Renseignements suite à un email de description de votre projet.

Jeux de lettres

Les jeux de lettre français sont :
○   Anagrammes
○   jokers, mots-croisés
○   Lettris
○   Boggle.

Lettris

Lettris est un jeu de lettres gravitationnelles proche de Tetris. Chaque lettre qui apparaît descend ; il faut placer les lettres de telle manière que des mots se forment (gauche, droit, haut et bas) et que de la place soit libérée.

boggle

Il s'agit en 3 minutes de trouver le plus grand nombre de mots possibles de trois lettres et plus dans une grille de 16 lettres. Il est aussi possible de jouer avec la grille de 25 cases. Les lettres doivent être adjacentes et les mots les plus longs sont les meilleurs. Participer au concours et enregistrer votre nom dans la liste de meilleurs joueurs ! Jouer

Dictionnaire de la langue française
Principales Références

La plupart des définitions du français sont proposées par SenseGates et comportent un approfondissement avec Littré et plusieurs auteurs techniques spécialisés.
Le dictionnaire des synonymes est surtout dérivé du dictionnaire intégral (TID).
L'encyclopédie française bénéficie de la licence Wikipedia (GNU).

Copyright

Les jeux de lettres anagramme, mot-croisé, joker, Lettris et Boggle sont proposés par Memodata.
Le service web Alexandria est motorisé par Memodata pour faciliter les recherches sur Ebay.
La SensagentBox est offerte par sensAgent.

Traduction

Changer la langue cible pour obtenir des traductions.
Astuce: parcourir les champs sémantiques du dictionnaire analogique en plusieurs langues pour mieux apprendre avec sensagent.

Dernières recherches dans le dictionnaire :

4824 visiteurs en ligne

calculé en 0,156s

Je voudrais signaler :
section :
une faute d'orthographe ou de grammaire
un contenu abusif (raciste, pornographique, diffamatoire)
une violation de copyright
une erreur
un manque
autre
merci de préciser :

Mon compte

connexion

inscription

   Publicité ▼

30 disque dur Verbatim bluray 50GB dvd blu ray disc 4X (55.89 EUR)

Usage commercial de ce terme

Hitachi HGST Touro 2.5" 1To USB3.0 & 2.0 Disque dur externe portatif HDD 1000 Go (49.99 EUR)

Usage commercial de ce terme

Disque dur externe Toshiba Basics 500Go 500 Go GB USB 2 USB 3 2.5" (45.98 EUR)

Usage commercial de ce terme

Disque dur externe Toshiba HDD Basics 500Go 500 Go GB USB 2 USB 3 2.5" (45.98 EUR)

Usage commercial de ce terme

Disques dur Multimédia WeDigital Silver We 2 To (WE1034B) (129.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

Disque dur externe Toshiba STOR.E 2 To 2To 2Tb USB 2 2000Go USB 3 Noir (89.48 EUR)

Usage commercial de ce terme

WD Elements 2.5" Mobile 1To USB 3.0 Disque dur externe portatif HDD 1000 Go (61.79 EUR)

Usage commercial de ce terme

Disques dur Multimédia WeDigital Silver We 1 To (WE1032B) (109.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

Disques durs Multimédia WeDigital WE ART 1 To (WE1046) (109.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

WESTERN DIGITAL disque dur Scorpio Blue - 2.5 pouces - 500 Go - SATA III 6 Go/s (43.75 EUR)

Usage commercial de ce terme

3,5" SATA pour disque dur externe USB 2.0 Case disque dur du boîtier Caddy (14.29 EUR)

Usage commercial de ce terme

Boitier Disque Dur 2.5 - Boitier Externe IDE 2.5" - HDD 2'5 pouces + tournevis (6.9 EUR)

Usage commercial de ce terme

Disque dure pour pc portable 60Go - 2.5'' - IDE Fujitsu MHT2060AH (15.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

Boîtier Disque Dur Externe SATA 2.5'' USB 2.0 e Support DD Boitier (6.89 EUR)

Usage commercial de ce terme

3.5"/2.5" USB 2.0 IDE/SATA HDD Dur Drive Disque Externe Boitier Boite Enclosure (13.2 EUR)

Usage commercial de ce terme

VERBATIM Disque dur externe de bureau 3 To - USB 3.0 (compatible 2.0) - NEUF (107.9 EUR)

Usage commercial de ce terme

1To HITACHI Touro 1 to 2,5" Disque dur Externe Portatif HDD USB 2.0/3.0 1000 Go (49.9 EUR)

Usage commercial de ce terme

Disque dur externe HDD Toshiba STOR.E 2 To 2To 2Tb USB 2 2000Go USB 3 Noir (89.48 EUR)

Usage commercial de ce terme

Grosbill - SEAGATE disque dur Barracuda 7200.14 - 1 To ( 1000 Go ) - SATA 6Gb/s (52.32 EUR)

Usage commercial de ce terme