» 
allemand anglais arabe bulgare chinois coréen croate danois espagnol estonien finnois français grec hébreu hindi hongrois islandais indonésien italien japonais letton lituanien malgache néerlandais norvégien persan polonais portugais roumain russe serbe slovaque slovène suédois tchèque thai turc vietnamien
allemand anglais arabe bulgare chinois coréen croate danois espagnol estonien finnois français grec hébreu hindi hongrois islandais indonésien italien japonais letton lituanien malgache néerlandais norvégien persan polonais portugais roumain russe serbe slovaque slovène suédois tchèque thai turc vietnamien

définition - herpes

herpès (n.m.)

1.éruption cutanée de petites vésicules congestives dues à un virus.

Herpès (n.)

1.(Cismef)Un groupe d'infections aiguës dues à Herpès simplex de type 1 ou 2, caractérisées par une ou plusieurs petites vésicules à base érythémateuse retrouvée au niveau de la peau ou des muqueuses. Ces vésicules apparaissent, soit lors de la primo-infection, soit lors d'une réactivation d'une infection latente. (Dorland, 27ème éd.)

herpès

1.(Cismef)Affection inflammatoire cutanée, caractérisée par l'apparition de vésicules transparentes groupées, à base érythémateuse, localisées notamment autour de la bouche et du nez.

   Publicité ▼

définition (complément)

voir la définition de herpes dans le Littré

voir la définition de Wikipedia

dictionnaire collaboratif

Vous pouvez participer à l'enrichissement du dictionnaire et proposer vos propres définitions pour ce mot ou un autre.

Inscription possible avec votre compte Facebook

synonymes - herpes

herpe (n.f.) (chasse)

harpe  (chasse)

   Publicité ▼

voir aussi

herpès (n.m.)

herpétique

locutions

-Encéphalite à herpès simplex • Encéphalite à herpès zoster • Encéphalite à virus herpès humain 3 • Genital Herpes • Herpes Simplex, Genital • Herpes gestationis • Herpes zoster oticus • Herpès Virus Simplex • Herpès génital • Herpès labial • Herpès oculaire • Herpès simplex génital • Herpès simplex labial • Herpès simplex oculaire • Infections à herpès virus • Méningo-encéphalite à herpès simplex • Méningo-encéphalite à herpès zoster • Méningoencéphalite à herpès simplex • Méningoencéphalite à herpès zoster • Vaccins anti-virus herpès simplex • Virus Herpes zoster • Virus de l'herpes labialis • Virus herpes simplex 1 • Virus herpès B • Virus herpès bovin de type 2 • Virus herpès du dindon • Virus herpès simien • Virus herpès simplex • Virus herpès simplex 2 • Virus herpès simplex de type 1 • Virus herpès simplex de type 2 • encéphalomyélite à herpès simien type 1 (Virus B) • herpes gestationis • herpes marines • herpes maritimes • herpes simplex de face • herpes simplex de lèvre • herpes simplex virus • herpès circiné • herpès génital • herpès simplex • herpès simplex 2 • herpès zoster • hépatite (à) herpétique [herpes simplex] • infection à herpes simplex SAI • mononucléose due à l'herpès virus gamma • virus Herpès simplex 1 • virus herpès simplex • vésicule d'herpès sur la lèvre • zona [herpes zoster]

dictionnaire analogique

 

pièce[Classe...]

chose en bois[ClasseParExt.]

forme définie[Classe...]

chose courbe[Thème]

pont d'un bateau[Thème]

courbe[Caract.]

bateau et navire[DomainDescrip.]

pièce de bois[ClasseParExt.]

chose courbe[ClasseParExt.]

pont d'un bateau[DomainDescrip.]

autre élément constitutif d'un navire[DomainDescrip.]

herpe (n. f.) [marine]


 

ongle[Classe]

chose naturelle de substance cornée[ClasseParExt.]

chose pointue[ClasseParExt.]

griffe[Thème]

chasse à courre[Thème]

description du chien[Thème]

griffe[Classe]

chasse à courre[termes liés]

morphologie du chien[DomainDescrip.]

herpe (n. f.) [chasse]



 

racine MESH[Thème]

herpès [Cismef]


 

virus[Classe]

virus animal[ClasseHyper.]

biology (en)[Domaine]

Virus (en)[Domaine]

virus - microorganisme, micro-organisme - agent infectieux[Hyper.]

viral[Dérivé]

virologie[Domaine]

virus animal[Classe]

herpès (n.)



Le Littré (1880)

HERPE (s. f.)[hèr-p']

Terme de chasse. Chien de bonne herpe, chien qui a de bonnes griffes.

ÉTYMOLOGIE

Voy. HARPER, saisir.

HERPE (s. f.)[hèr-p']

Terme de marine. Pièce de bois recourbée qui sert à lier l'éperon au navire.

Ornement de sculpture que l'on met sur la herpe à plat-bord.

ÉTYMOLOGIE

Bas-breton, harp, et le verbe harpa, appuyer, d'après Jal.

HERPE (s. f.)[her-p']

Terme rural. Sorte de crible à trémie et en plan incliné.

HERPÉ, ÉE (adj.)[hèr-pé, pée]

Terme de chasse. Chien bien herpé, chien qui a des ongles solides.

ÉTYMOLOGIE

Herpe 1.

HERPES (s. f. pl.)[hèr-p']

Terme vieilli. Herpes marines, certaines matières que la mer jette sur ses bords, telles que l'ambre gris et le corail.

ÉTYMOLOGIE

Herper ou harper, saisir (voy. HARPER).

HERPÈS (s. m.)[èr-pês']

Terme de médecine. Éruption vésiculeuse caractérisée par de légères élevures transparentes.

HISTORIQUE

XVIe s.Ils sont subjets aux herpes, erysipeles et autres pustules choleriques (PARÉ Introd. 6)

ÉTYMOLOGIE

Du grec, dartre, ulcère rongeant. Le grec se rattache au, lat. serpere, s'étendre en rampant, les maladies herpétiques gagnant de proche en proche.

Wikipedia

Herpès

                   
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir HSV et Herpès (homonymie).
Icône de paronymie Cet article possède un paronyme, voir : Herpes.
Herpès
Classification et ressources externes
Herpes(PHIL 1573 lores).jpg
Herpès labial sur la lèvre inférieure. La flèche indique le bouquet de vésicules.
CIM-10 A60, B00, G05.1, P35.2
CIM-9 054.0, 054.1, 054.2, 054.3, 771.2
DiseasesDB 5841 33021
eMedicine med/1006 
MeSH D006561
Wikipédia ne donne pas de conseils médicaux Mise en garde médicale

L'herpès est une maladie virale contagieuse responsable d'affection de la peau et des muqueuses caractérisée par une éruption vésiculeuse de boutons groupés.

L'herpès est une maladie considérée comme bénigne chez les sujets en bonne santé, mais peut se révéler très sérieuse chez les sujets présentant un déficit immunitaire, les nourrissons ou les femmes enceintes.

Cette maladie, vécue parfois péniblement, ne peut jamais être totalement guérie et impose donc au porteur de prendre des précautions, y compris en dehors des crises où il reste potentiellement contagieux.

Sommaire

  Virus

  • Le virus de l'herpès, Herpes simplex virus (HSV), appartient à la famille Herpesviridae. Cette famille comprend aussi le virus de la varicelle et du zona, ainsi que le cytomégalovirus HHV-5, et le Virus d'Epstein-Barr. Comme tous les Herpesviridae, le virus de l'herpès est un virus à ADN double brin classé dans le Groupe I.
  • Le virus de l’herpès comprend deux types :
    • HSV-1 responsable de 95 % des herpès oro-faciaux, ainsi que bon nombre d'herpès neuro-méningés et ophtalmiques. Selon les études il est aussi responsable de 20 à 40 % des herpès génitaux par contamination oro-génitale.
    • HSV-2 responsable principalement de l’herpès génital, mais aussi de 5 % des herpès oro-faciaux.
  • Les HSV sont des virus dermoneurotropes, comme le virus de la varicelle, malgré la réponse immunitaire de la primo infection, ils persistent la vie entière dans le ganglion de Gasser pour les manifestations oro-faciales et les ganglions sacrés pour les manifestations anales, génitale et fessières.

  Épidémiologie

La contamination est strictement inter-humaine pour les deux types viraux[1].

En France, une étude HERPIMAX publiée en 2002 a porté sur un échantillon de 4412 personnes collecté en 1996 dans le cadre du programme SU.VI.MAX. Cette étude a fait ressortir une séroprévalence moyenne dans la population de 67 % pour le HSV-1 et de 17,2 % pour le HSV-2[2].

En Australie, une étude publiée en 2006 a porté sur un échantillon de 4000 personnes collecté en 1999-2000 dans le cadre du programme AusDiab. Cette étude a fait ressortir une séroprévalence moyenne dans la population de 75,7 % pour le HSV-1 et de 12,1 % pour le HSV-2[3].

Aux États-Unis, une étude publiée en 2006 a porté sur un échantillon de 11 508 personnes collecté en 1999-2004 dans le cadre du programme NHANES du National Center for Health Statistics. Cette étude a fait ressortir une séroprévalence moyenne dans la population de 57,7 % pour le HSV-1 et de 17,0 % pour le HSV-2[4]. En mars 2010, le Center for National Deasease a indiqué que la prévalence du HSV-2 restait élevée (16,2 %) plus particulièrement chez les Afro-Américains (39,2 % de prévalence) et les femmes noires (48,0 % de prévalence)[5].

L'herpès est mal diagnostiqué, soit parce qu'il est asymptomatique, soit parce qu'il est confondu avec une mycose ou une irritation, soit parce que les patients n'arrivent pas à obtenir un rendez-vous suffisamment tôt chez leur médecin. Un tiers de la population adulte présenterait des symptômes de l'herpès, mais à peine un quart de ces personnes ont vu leur diagnostic confirmé par un médecin[6].

  Physiopathologie

La pénétration du virus dans l'organisme se produit à l'occasion d'un contact avec un sujet infecté (même s'il n'y a pas de manifestations cutanées) : les virus pénètrent chez l'hôte lorsqu'il existe une brèche cutanéo-muqueuse, et vont se multiplier dans les cellules épithéliales où ils sont responsables d'une dégénérescence cellulaire avec ballonisation aspécifique. Ces mécanismes peuvent être à l'origine des manifestations de primo-infection herpétique. Dans un second temps, les virus vont rejoindre le ganglion nerveux correspondant à la zone infectée, par voie centripète, en « remontant » le long des nerfs sensitifs. Enfin, les récurrences herpétiques se produisent lorsque, en réponse à un stress physique ou psychique variable, les virus regagnent la peau pour s'y développer à nouveau. Ces épisodes sont plus ou moins fréquents d'un individu à l'autre, et d'intensité variable, mais fixes dans leur topographie.

  Manifestations cliniques

Dans la moitié des cas, les manifestations cliniques de la primo-infection sont parfaitement asymptomatiques. Dans l'autre moitié, les manifestations sont la plupart du temps caractérisées par un bouquet de vésicules transparentes devenant rapidement jaunâtres et croûteuses avec des sensations de picotements, de brûlures ou de démangeaisons caractérisée.

Alors que les patients symptomatiques et asymptomatiques ont des taux d'excrétion virale identiques, on ne sait pas encore pourquoi la réactivation du virus a tendance à être asymptomatique chez certains individus et symptomatiques chez d'autres.

Pour les sujets symptomatiques, le nombre d'occurrences, c’est-à-dire de crises, varie selon les individus et dépend de trois facteurs :

  • la force du système immunitaire qui dépend notamment du stress, des menstruations, de l'exposition aux climats extrêmes ou d'autres maladies
  • l'âge après la primo infection : on assiste généralement à une baisse de la gravité et de la fréquence des récidives avec le temps
  • le type d'infection : le HSV-1 est principalement responsable de l'herpès labial, et le HSV-2 de l'herpès génital. Selon l'emplacement des lésions, on classe la fréquence des occurrences dans l'ordre suivant :
    • HSV-2 génital: répétitif la première année. Le nombre moyen d'occurrences dans l'année qui suit une primo-infection est de 4. 20 % des patients ont plus de 10 occurrences par an. Certains patients n'ont eu aucune occurrence[7],
    • HSV-1 labial: de une à six fois par an selon les individus,
    • HSV-1 génital: le nombre moyen d'occurrences dans l'année qui suit une primo-infection est faible. 40 % des patients n'ont eu aucune occurrence, 50% une à deux, et 10 % autant d'occurrences que les infections HSV-2 génitale[8],
    • HSV-2 labial: particulièrement rare.


  Herpès labial

  Infection orale sur la lèvre inférieure.

C'est le classique bouton de fièvre qui se transmet essentiellement par contact buccal.

La forme la plus connue est la forme labiale. Elle évolue via plusieurs stades :

  1. Signes préliminaires : démangeaisons, sensation d'existence d'un léger œdème, rougeurs...
  2. Apparition de papules : la lèvre gonfle localement (il arrive qu'une grosse partie de la lèvre gonfle durant quelques jours avant de se localiser) et rougit.
  3. Mûrissage des papules : les papules deviennent des cloques puis des vésicules transparentes contenant un liquide clair. Les vésicules finissent ensuite par éclater, libérant ainsi le liquide. À ce moment, le virus étant sorti, le risque de contamination est plus fort.
  4. Dessèchement : après leur éclatement, les vésicules laissent place à des plaies souvent douloureuses (brûlures) puis sèchent assez rapidement pour former des croûtes qui disparaissent en quelques jours.

Un accès d'herpès labial dure de 8 à 15 jours. L'affection est contagieuse en tout temps, mais plus encore lorsque les lésions sont encore présentes (y compris sous forme de croutes, qu'il ne faut pas toucher, qui peuvent saigner légèrement sans que cela ne soit visible).

  Herpès génital

Article détaillé : Herpès génital.

  Précautions de base à prendre

Des précautions d’hygiène sont indispensables pour limiter le risque de contamination, et doivent être respectées tant par les malades que par l'entourage, même en l'absence de crise visible. Ces précautions aident également à limiter le risque d'auto-inoculation, qui peut amener le virus dans des zones très sensibles (herpès génital ou oculaire, aux conséquences graves).

Ces mesures peuvent sembler lourdes au quotidien : elles restent pourtant le seul moyen d'éviter la maladie, qui peut dans certains cas avoir des conséquences dramatiques (aucun vaccin ou médicament n'éradiquant le virus). En effet, le simple bouton de fièvre peut évoluer vers des formes plus graves, par simple progression du virus, ou auto-contamination d'autres zones du corps. Beaucoup de gens ignorent ces précautions ou ne veulent pas les mettre en pratique, ce qui explique que le virus soit si répandu.
Certaines personnes sont plus à risque que d'autres : immunodéprimé, nouveau-né, femme enceinte, dermatite atopique. Toute personne atteinte, même si la maladie se limite pour le moment à de simples boutons de fièvre, est contaminée et doit prendre les précautions suivantes pour protéger son entourage :

  • Se laver soigneusement et régulièrement les mains, surtout après tout contact avec la lésion (même sans gratter) ; le faire avec encore plus d'attention si on va toucher de la nourriture ou de la vaisselle, une autre personne ou ses affaires personnelles (particulièrement des affaires d'hygiène) bien que le virus ne conserve son pouvoir infectant que 2 heures sur un support sec ;
  • Éviter d'utiliser les objets ayant été en contact direct avec la salive ou la bouche d'une personne infectée ;
  • Éviter les rapports sexuels oro-génitaux pour ne pas transmettre un herpès labial au niveau génital ;
  • Séparer le linge de toilette ;
  • Ne pas se toucher les yeux (un geste machinal rapide suffit pour la transmission), et bien sûr, ne pas humecter ses lentilles de contact avec sa salive (risque très direct de contamination) ;
  • Ne pas gratter les lésions, et plus généralement, ne jamais toucher la zone infectée ;
  • Si le geste est machinal, prendre l'habitude de ne plus toucher les lésions, et se nettoyer les mains (ongles compris) à chaque fois qu'on le fait ;
  • Maintenir les parties atteintes aussi propres et sèches que possible, et ne pas les serrer sous des vêtements trop près du corps ;
  • Éviter tout contact avec un nouveau-né (son système immunitaire est encore fragile) ;
  • En cas de bouton de fièvre (même débutant ou presque terminé), éviter d'embrasser, y compris sur les joues, et ce jusqu'à ce que les lésions soient complètement sèches.

  Répercussions psychologiques

L'herpès génital est plus mal vécu que l'herpès labial, bien que ce dernier soit pourtant beaucoup plus handicapant socialement. Sa localisation le place dans le folklore populaire comme maladie honteuse. Beaucoup de personnes infectées par l'herpès labial le vivent sans complexe alors qu'ils se sentent incommodés par les poussées d'herpès génital.

  Moyens diagnostiques

Les moyens diagnostiques sont essentiellement utilisés en cas d'herpès génital. En cas d'herpès oro-facial l'examen clinique visuel est en général suffisant. Les examens de laboratoire sont de deux natures : par prélèvements de lésion, ou par prise de sang.

  Prélèvements de lésions

Les lésions prélevées par un écouvillonnage appuyé peuvent être analysées par différentes techniques :

  • Par culture virale

C'est le moyen de référence mais elle doit être pratiquée par un laboratoire spécialisé, ce qui nécessite parfois le transport du prélèvement qui doit se faire dans les plus brefs délais et être maintenu réfrigéré ou congelé si le délai de transport dépasse 36 heures.
La sensibilité est comprise entre 60 et 100 % elle diminue en fonction de la zone prélevée et du temps écoulé entre l'apparition des vésicules et le prélèvement.
Un bon prélèvement doit être fait dans une vésicule fraîche au contenu non troublé, moins de 48h après son apparition.

C'est une technique rapide sa sensibilité est de 80 à 90 % et sa spécificité de 85 à 95 %

C'est une technique très rapide mais elle nécessite la lecture au microscope à fluorescence par un personnel spécialisé et averti. La sensibilité est de 75 à 100 % et la spécificité de 95 %.

Les délais sont plus long (24 à 48 heures) et nécessite un transport dans un laboratoire spécialisé.
C'est une technique très sensible et spécifique utilisable même sur un prélèvement de mauvaise qualité ou mal conservé.
Toutefois son coût élevé empêche son utilisation en routine.

  • Par cytodiagnostic de Tzanck

L'intérêt de cette ancienne technique est limité aux situations où une autre technique ne peut être utilisée. Elle est peu sensible (60 %) et peu spécifique car elle ne permet pas de distinguer l'herpès de la varicelle et du zona.

  Sérologies

La sérologie herpétique est principalement indiquée si l’examen direct est négatif et en l’absence de lésions, ou pour établir le diagnostic du HSV-1 ou du HSV-2.

On distingue deux types de sérologies :

  • La sérologie non spécifique de type détecte les anticorps communs à HSV-1 et HSV-2. Elle présente d’excellentes spécificité et sensibilité. Elle révèle la présence d’anticorps IgG ou IgM dirigés contre l’un ou l’autre des deux virus et ne permet pas de spécifier le type de virus en cause.
  • La sérologie spécifique de type permet de distinguer les anticorps anti-HSV-1 et anti-HSV-2. Les trousses commercialisées présentent, selon la population étudiée, une sensibilité et une spécificité d’environ 90 à 100 %. Elle n’est pas inscrite à la nomenclature des actes de biologie médicale.

La sérologie spécifique de HSV-1 ne permet pas d’établir un diagnostic d’infection génitale ancienne à HSV-1. En revanche, une séropositivité pour HSV-2 permet généralement d’établir le diagnostic d’herpès génital à HSV-2[9].

Une réaction sérologique peut être négative alors que le sujet est atteint d'herpès car 1 à 3 mois sont nécessaires à la séroconversion.

  Traitement du patient immunocompétent

Deux formes de traitements existent à ce jour autour de crèmes à appliquer ou de de médicaments antiviraux. Les traitements sont d’autant plus efficaces qu’ils sont administrés très précocement dès l’apparition des tout premiers signes. Plus le traitement antiviral sera pris tôt et plus celle-ci sera limitée en intensité et en durée. Les antiviraux empêchent le virus de se reproduire, et n’agissent que dans les cellules infectées par le virus.

  Herpès labial

  • Personnes ayant moins de 6 récurrences par an.
    • Valaciclovir 500 mg (Zelitrex) il existe 2 types de traitements : 2 comprimés par jour pendant une durée d'une semaine. Important ! le premier comprimé doit être pris dans l'heure (le plus tôt possible) des picotements, c'est la seule condition pour n'avoir aucune apparition du bouton de fièvre. Ou en prévention à très long terme, 1 comprimé par jour pendant 6 mois.
    • aciclovir crème à 5 % tube de 2 grammes (Zovirax) (Activir). Ce traitement peut être délivré sans ordonnance et n'est pas pris en charge par l'assurance maladie. Nota Bene : Les tubes de 10 grammes sont remboursés mais leur utilisation est limitée à l'herpès génital.
    • Ibacitabine gel à 1 % tube de 5 g (Cuterpes). Ce traitement peut être délivré sans ordonnance et n'est pas pris en charge par l'assurance maladie.
    • « Patchs » commercialisés en pharmacies. Ces pellicules transparentes imprégnées de principes actifs limitent les poussées si elles sont utilisées suffisamment tôt. Couvrant la zone infectée, elles limitent également (sans le supprimer) le risque de contamination ou d'auto-inoculation, mais elles ne dispensent pas pour autant des précautions d'hygiène décrites plus haut dans l'article.
  • Personnes ayant moins de 6 récurrences par an mais de forme sévère.
    • Aciclovir 200 mg (Zovirax) 5 comprimés par jour à prise régulièrement espacées pendant une durée de 10 jours (primo-infection) ou de 5 jours (récurrences).
  • Les personnes souffrant d'au moins 6 récurrences par an peuvent bénéficier d'un traitement préventif oral sur prescription médicale et pris en charge par l'assurance maladie.
    • Aciclovir 200 mg (Zovirax) 2 comprimés par jour en une seule prise pendant une durée de 6 mois minimum et 12 mois maximum après quoi le traitement doit être réévalué.

  Herpès génital

  • Traitement du premier épisode.
    • Valaciclovir 500 mg (Zelitrex) 1 comprimé par jour matin et soir pendant 10 jours.
    • Aciclovir 200 mg (Zovirax) 5 comprimés par jour à prise régulièrement espacées pendant une durée de 10 jours
  • traitement des récurrences, pour les personnes souffrant de moins de 6 récurrences par an.
    • Valaciclovir 500 mg (Zelitrex) 2 comprimés par jour en une prise pendant 5 jours.
    • Aciclovir 200 mg (Zovirax) 5 comprimés par jour à prise régulièrement espacées pendant une durée de 5 jours.
  • traitement des récurrences, pour les personnes souffrant de plus de 6 récurrences par an.
    • Valaciclovir 500 mg (Zelitrex) 1 comprimé par jour pendant une durée de 6 mois minimum et 12 mois maximum après quoi le traitement doit être ré-évalué.
    • Aciclovir 200 mg (Zovirax) 2 comprimés par jour en une seule prise pendant une durée de 6 mois minimum et 12 mois maximum après quoi le traitement doit être réévalué.

Nota bene : la crème Zovirax à 5 % tube de 10 grammes n'est plus conseillée par la conférence de consensus de Lyon.

  Traitement de la femme enceinte

Voir l'article Herpès génital

  Herpès génital

L'aciclovir (Zovirax) et le valaciclovir (Zelitrex) ont été utilisés chez la femme enceinte sans qu'aucune embryo-foetopathie ait été constatée.
Toutefois l'utilisation des antiviraux doit être restreinte au cas où un bénéfice est attendu pour la mère et/ou l'enfant.

  • Traitement du premier épisode.
    • Aciclovir 200mg (Zovirax) 5 comprimés par jour à prises régulièrement espacées, et cela pour une durée allant jusqu'au jour de l'accouchement. L'aciclovir reste le traitement de référence, car il est utilisé depuis plus longtemps que le valaciclovir.

  Vaccin

Voir rubrique vaccin de l'article Herpès génital

  Remèdes de grand-mère

  • L'application de l'Huile essentielle de camphrier,
  • L'application de vinaigre de cidre en compresses aurait la faculté de réduire les boutons de fièvre provoqués par l'herpès.
  • L'application de dentifrice (de préférence à base de plantes, pâte blanche) sur la zone des picotements ou du bouton apparent peut également empêcher l'apparition du bouton ou le dessécher plus rapidement.
  • L'application d'un glaçon sur le bouton de fièvre, herpès jusqu'à ce que le glaçon fonde dès le début des picotements empêche ou réduit les gonflements et picotements du bouton.
  • L'extrait de pépin de pamplemousse, un antibiotique naturel, qui existe sous différentes formes dans le commerce aurait des effets bénéfiques sur l'herpès. Attention aux interactions du pamplemousse avec les médicaments.
  • La glycyrrhizine, acide glycyrrhizique, principe actif de la réglisse, agirait aussi contre le virus de l'herpès[10]. On le trouve couramment en supermarché sous forme d'antésite, une base pour boisson contenant de la glycyrrhizine; cette boisson peut être appliquée directement sur la zone infectée. Elle permet de soulager la douleur grâce à un effet de fraîcheur tout en agissant contre le virus.
  • L'émodine aurait un effet anti-HSV[11]. L’émodine peut être extraite de diverses plantes dont la rhubarbe ornementale (Rheum palmatum) ou la renouée du Japon (Fallopia japonica ou Polygonum cuspidatum).
  • Le miel, par ailleurs connu pour son effet antiseptique, permettrait également, appliqué sur la zone de picotements, de prévenir ou de limiter la poussée d'herpès labial[réf. nécessaire]
  • la teinture-mère d'échinacée prise dès les premiers symptômes freinera le développement.(compendium Cérès)[réf. nécessaire]
  • La poudre d'aspégic simplement appliquée localement soulage rapidement la douleur et l'inflammation[réf. nécessaire].
  • Eau de Dalibour est une préparation pharmaceutique à base de sulfates de zinc et de cuivre qui assèche le bouton et ralenti sa croissance[réf. nécessaire][12]

  Notes

  Annexes

Sur les autres projets Wikimedia :

   
               

 

Toutes les traductions de herpes


Contenu de sensagent

  • définitions
  • synonymes
  • antonymes
  • encyclopédie

Dictionnaire et traducteur pour mobile

⇨ Nouveau : sensagent est maintenant disponible sur votre mobile

   Publicité ▼

sensagent's office

Raccourcis et gadgets. Gratuit.

* Raccourci Windows : sensagent.

* Widget Vista : sensagent.

dictionnaire et traducteur pour sites web

Alexandria

Une fenêtre (pop-into) d'information (contenu principal de Sensagent) est invoquée un double-clic sur n'importe quel mot de votre page web. LA fenêtre fournit des explications et des traductions contextuelles, c'est-à-dire sans obliger votre visiteur à quitter votre page web !

Essayer ici, télécharger le code;

SensagentBox

Avec la boîte de recherches Sensagent, les visiteurs de votre site peuvent également accéder à une information de référence pertinente parmi plus de 5 millions de pages web indexées sur Sensagent.com. Vous pouvez Choisir la taille qui convient le mieux à votre site et adapter la charte graphique.

Solution commerce électronique

Augmenter le contenu de votre site

Ajouter de nouveaux contenus Add à votre site depuis Sensagent par XML.

Parcourir les produits et les annonces

Obtenir des informations en XML pour filtrer le meilleur contenu.

Indexer des images et définir des méta-données

Fixer la signification de chaque méta-donnée (multilingue).


Renseignements suite à un email de description de votre projet.

Jeux de lettres

Les jeux de lettre français sont :
○   Anagrammes
○   jokers, mots-croisés
○   Lettris
○   Boggle.

Lettris

Lettris est un jeu de lettres gravitationnelles proche de Tetris. Chaque lettre qui apparaît descend ; il faut placer les lettres de telle manière que des mots se forment (gauche, droit, haut et bas) et que de la place soit libérée.

boggle

Il s'agit en 3 minutes de trouver le plus grand nombre de mots possibles de trois lettres et plus dans une grille de 16 lettres. Il est aussi possible de jouer avec la grille de 25 cases. Les lettres doivent être adjacentes et les mots les plus longs sont les meilleurs. Participer au concours et enregistrer votre nom dans la liste de meilleurs joueurs ! Jouer

Dictionnaire de la langue française
Principales Références

La plupart des définitions du français sont proposées par SenseGates et comportent un approfondissement avec Littré et plusieurs auteurs techniques spécialisés.
Le dictionnaire des synonymes est surtout dérivé du dictionnaire intégral (TID).
L'encyclopédie française bénéficie de la licence Wikipedia (GNU).

Copyright

Les jeux de lettres anagramme, mot-croisé, joker, Lettris et Boggle sont proposés par Memodata.
Le service web Alexandria est motorisé par Memodata pour faciliter les recherches sur Ebay.
La SensagentBox est offerte par sensAgent.

Traduction

Changer la langue cible pour obtenir des traductions.
Astuce: parcourir les champs sémantiques du dictionnaire analogique en plusieurs langues pour mieux apprendre avec sensagent.

Dernières recherches dans le dictionnaire :

5362 visiteurs en ligne

calculé en 0,250s

Je voudrais signaler :
section :
une faute d'orthographe ou de grammaire
un contenu abusif (raciste, pornographique, diffamatoire)
une violation de copyright
une erreur
un manque
autre
merci de préciser :

Mon compte

connexion

inscription

   Publicité ▼

HERPES / BOUTON DE FIEVRE - Huiles essentielles - Bio- Roll on (7.9 EUR)

Usage commercial de ce terme

Sélénium - Aide Coup de Froid Maux de Gorge Herpes - Lot de 180 Comprimés (6.11 EUR)

Usage commercial de ce terme

TEPEZCOHUITE SOIN PEAU 1 SAVON NATUREL PSORIASIS ECZEMA HERPES ROSACÉE DERMATITE (3.99 EUR)

Usage commercial de ce terme

DISSERTATION SUR HERPES CAUSE TRAITEMENT MONBALON BAYONNE PAYS-BASQUE EO 1778 (75.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

La Pratique Dermatologique Planche n°17- Variétés régionales de l'Herpès (5.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

Viru-Merz Tromantadine Hydrochloride 10MG Gel *2gr traitement d'herpès Simplex (5.57 EUR)

Usage commercial de ce terme

STADA Acyclostad - Acyclovir 5% 2g- Crème Antivirale Pour Herpès Labial (5.38 EUR)

Usage commercial de ce terme

Lysine 1000 mg Réduit Bouton De Fièvre Herpés Et Zonas Pack De 50 (6.95 EUR)

Usage commercial de ce terme

HERPETICIS AFFECTIBUS HERPÈS TRAITEMENT DIJOLS RODEZ AVEYRON EO 1778 (100.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

Dermovitamina Herpes Gel 8ml (6.9 EUR)

Usage commercial de ce terme

Melissa Extract: The Natural Remedy for Herpes, De Vries, Jan, New Book (4.85 EUR)

Usage commercial de ce terme

F 488 FROMAGE FLEUR SOUTERRAIN-HERPES CHARENTE (2.5 EUR)

Usage commercial de ce terme

L'herpes / Jossay Michel, (9.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

TEPEZCOHUITE SOIN PEAU 4 SAVON NATUREL PSORIASIS ECZEMA HERPES ROSACÉE DERMATITE (11.99 EUR)

Usage commercial de ce terme

TEPEZCOHUITE SOIN PEAU 8 SAVON NATUREL PSORIASIS ECZEMA HERPES ROSACÉE DERMATITE (23.9 EUR)

Usage commercial de ce terme

Herpes Simplex Inj 10f Heel (21.27 EUR)

Usage commercial de ce terme

CONTRIBUTION A L'ETUDE DE L'HERPES GESTATIONIS (10.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

Acic acyclostad aciclovir virasorb 2g 5% zovirax bouton de fièvre herpès (7.58 EUR)

Usage commercial de ce terme

LP - Reverend Beat-Man & The Church Of Herpes - Your Favorite Position Is On (16.9 EUR)

Usage commercial de ce terme