» 
allemand anglais arabe bulgare chinois coréen croate danois espagnol estonien finnois français grec hébreu hindi hongrois islandais indonésien italien japonais letton lituanien malgache néerlandais norvégien persan polonais portugais roumain russe serbe slovaque slovène suédois tchèque thai turc vietnamien
allemand anglais arabe bulgare chinois coréen croate danois espagnol estonien finnois français grec hébreu hindi hongrois islandais indonésien italien japonais letton lituanien malgache néerlandais norvégien persan polonais portugais roumain russe serbe slovaque slovène suédois tchèque thai turc vietnamien

définition - métaux

métal (n.m.)

1.corps simple doué d'un éclat particulier et bon conducteur de l'électricité et de la chaleur.

métal

1.(Cismef)Corps simple caractérisé par sa brillance particulière, sa malléabilité, sa ductilité et sa bonne conductibilité de la chaleur et de l'électricité.

   Publicité ▼

définition (complément)

voir la définition de métaux dans le Littré

voir la définition de Wikipedia

dictionnaire collaboratif

Vous pouvez participer à l'enrichissement du dictionnaire et proposer vos propres définitions pour ce mot ou un autre.

Inscription possible avec votre compte Facebook

synonymes - métaux

Métal (n.) (Cismef)

Métaux  (Cismef)

métal (n.m.)

fer, matière, substance

Métaux (n.) (Cismef)

Métal  (Cismef)

   Publicité ▼

voir aussi

métal (n.m.)

de métal, métallique, métallisé

locutions

-(de/en) métal • Alliages métal céramique • Alliages porcelaine-métal • Antagonistes du métal • Métal alcalin • Métal alcalino-terreux • Métal alcalinoterreux • Métal de transition • Métal lourd • Métal léger • Nanocristaux de métal • Nanoparticules de métal • Porphyrin-Metal Chelatase • Protéine du retard metal lié au chromosome X • Restaurations métal céramique • boîte (en métal) • casseroles (métal) (verre) • couvrir d'une feuille de métal • de métal • doreur sur métal • fatigue du métal • full metal jacket • goût de métal • gravure directe sur métal • métal Britannia • métal Monel • métal Muntz 60-40 • métal alcalin • métal alcalino-terreux • métal anglais • métal antifriction • métal blanc • métal d'imprimerie • métal ferreux • métal lourd • métal noble • métal non ferreux • métal pour coussinets • métal précieux • métal spécial • métal à caractères • métal, sans précision • non-métal • or-métal • récupérateur de métal • semi-métal

-Métaux alcalino-terreux • Métaux alcalinoterreux • Métaux alcalins • Métaux de transition • Métaux lourds • Métaux légers • alliage de métaux précieux • antagonistes des métaux lourds • autres métaux • contact avec d'autres métaux chauffés • contact avec d'autres métaux chauffés | autres lieux précisés • contact avec d'autres métaux chauffés | domicile • contact avec d'autres métaux chauffés | exploitation agricole • contact avec d'autres métaux chauffés | lieu de sport et d'athlétisme • contact avec d'autres métaux chauffés | lieu, sans précision • contact avec d'autres métaux chauffés | local industriel et chantier de construction • contact avec d'autres métaux chauffés | rue ou route • contact avec d'autres métaux chauffés | zone de commerce et de service • contact avec d'autres métaux chauffés | école, autre institution et lieu d'administration publique • contact avec d'autres métaux chauffés | établissement collectif • détecteur de métaux • effet toxique des métaux • fumées et vapeurs de métaux • métaux (liquides) chauffés • métaux de toutes origines, sauf substances médicamenteuses • métaux liquides • métaux, y compris leurs fumées et vapeurs • néphropathie due à des métaux lourds • plaqueur sur métaux • pollution par les métaux • recuiseur de métaux • revêtement des métaux • scie à métaux • taux anormal de métaux lourds dans les urines • travail des métaux • usinage des métaux • vis à métaux • âge des métaux

-About (métal) • Acid Mothers Temple and The Pink Ladies Blues featuring the Sun Love and the Heavy Metal Thunder • Anneaux en métal • Art du métal islamique • Artefact (groupe de metal) • Avant-garde metal • Bare Metal Restore • Battle Metal • Bidache metal • Big three of teutonic thrash metal • Black Legions Metal • Black Metal (album) • Black Metal Ist Krieg • Black Metal Mafia Records • Black metal • Black metal symphonique • Blaze (groupe de metal) • Brutal death metal • Chinaman (Metal Gear) • Complementary metal oxide semi-conductor • Death metal • Dense Inert Metal Explosive • Detroit Metal City • Donald Anderson (Metal Gear) • Doom metal • Dreamland (groupe de heavy metal) • EVA (Metal Gear) • Eagles of Death Metal • Exciter (groupe de metal) • Fistful of Metal • Fleetwood Metal Body Company • Fleur de Métal • Folk metal • Fortune (Metal Gear) • Full Metal Jacket • Full Metal Panic! (série télévisée d'animation) • Full Metal Yakuza • Full Métal Planète • Full metal • Glam metal • Gods Of Metal • Gothic metal • Graspop Metal Meeting • Groove metal • Heavy Metal (comics) • Heavy Metal (jeu de rôle) • Heavy Metal 2000 • Heavy Metal Breakdown • Heavy Metal Hippies • Heavy metal • Heavy metal (musique) • Incubus (groupe metal) • Jennifer (Metal Gear Solid 2) • Johnny Sasaki (Metal Gear Solid 3) • Kenneth Baker (Metal Gear) • Kings of Metal • L'Homme de Métal • La Métal • La mémoire de métal • Les 40 meilleurs chansons de Metal selon VH1 • Liste de groupes de metal • Liste des autres artistes de heavy metal • Liste des bassistes de heavy metal • Liste des batteurs de heavy metal • Liste des chanteurs de heavy metal • Liste des claviéristes de heavy metal • Liste des festivals de metal par ordre alphabétique • Liste des festivals de metal par pays • Liste des genres de metal • Liste des groupes de black metal • Liste des groupes de gothic metal • Liste des groupes de metal chrétien • Liste des groupes de metal industriel • Liste des groupes de metal par ordre alphabétique • Liste des groupes de metal par pays • Liste des groupes de metal symphonique • Liste des guitaristes de heavy metal • Liste des labels de metal • Liste des magazines de metal par pays • Liste des personnages de Metal Gear • London Metal Exchange • Main Group Metal Chemistry • Mash Concrete Metal Mushrooms • Merlin (groupe metal) • Metal Black • Metal Blade • Metal Blade Records • Metal Box • Metal Church • Metal Church (album) • Metal Conflict • Metal Discharge • Metal Fangs • Metal Gear • Metal Gear (arme) • Metal Gear (jeu vidéo) • Metal Gear (série) • Metal Gear Acid • Metal Gear Acid 2 • Metal Gear Online • Metal Gear Raiden • Metal Gear Solid • Metal Gear Solid (film) • Metal Gear Solid 5 • Metal Gear Solid Touch • Metal God Entertainment • Metal Hammer • Metal Head • Metal Head (Jak and Daxter) • Metal Health • Metal Heart • Metal Injection Molding • Metal Mad • Metal Magic • Metal Mania (Espagne) • Metal Massacre • Metal Mouldings de Détroit • Metal Queen • Metal Rock Festival • Metal Slader Glory • Metal Slug (série) • Metal Slug 3 • Metal Slug 4 • Metal Slug 5 • Metal Slug 6 • Metal Slug 7 • Metal Slug Anthology • Metal Works '73 - '93 • Metal alternatif • Metal and Hair • Metal chrétien • Metal extrême • Metal finlandais • Metal for Muthas • Metal for the Brain • Metal néo-classique • Metal progressif • Metal symphonique • Metal à Paris • Montagnes russes en métal • Mu-métal • Métal (homonymie) • Métal Boys • Métal Urbain • Métal alcalin • Métal alcalino-terreux • Métal de transition • Métal express • Métal hurlant • Métal hurlant (film) • Métal hurlant (homonymie) • Métal infiniment conducteur • Métal noble • Métal pauvre • Métal précieux • Métal vrai • National socialist black metal • New Wave of British Heavy Metal • Nightmare (heavy metal) • Noir métal • Non-métal • Nu metal • Old Boy (Metal Gear) • Philosophes (Metal Gear) • Pointe de métal (dessin) • Poinçon (métal précieux) • Power Metal (album) • Power metal • Raiden (Metal Gear) • Rousseau Métal inc. • Roy Campbell (Metal Gear) • Shining (groupe de metal) • Slania / Evocation I - The Arcane Metal Hammer Edition • Sludge metal • Speed Metal Symphony • Speed metal • Split (metal) • Sumitomo Metal Industries • The Boss (Metal Gear) • The End (Metal Gear) • The Fear (Metal Gear) • Thrash metal • Transistor à effet de champ à grille métal-oxyde • Twisted Metal • Twisted Metal (série) • Twisted Metal 2 • Twisted Metal 4 • Twisted Metal III • Umlaut heavy metal • Unblack metal • Vamp (Metal Gear) • Venus (Metal Gear) • Viking Metal Detectors • Viking metal • Vortex (metal) • Witches (Métal)

dictionnaire analogique


 

racine MESH[Thème]

métal [Cismef]




métal (n. m.)



Le Littré (1880)

MÉTAL (s. m.)[mé-tal]

1. Corps opaques, pesants, qui se trouvent, dans la nature, associés à des substances terreuses ou entre eux, et qui constituent alors des composés connus sous le nom de mines. Les Grecs et les Romains ne connaissaient que sept métaux, l'or, l'argent, le fer, le cuivre, le plomb, l'étain et le mercure.

Allons briser ces dieux de pierre et de métal (CORN. Poly. II, 6)

....Cent fois la bête a vu l'homme hypocondre Adorer le métal que lui-même il fit fondre (BOILEAU Sat. VIII)

Les torrents et les incendies nous ont fait découvrir que les terres contenaient des métaux (MONTESQ. Esp. XVIII, 15)

En devenant monnaie, les métaux n'ont pas cessé d'être marchandise ; ils ont une empreinte de plus et une nouvelle dénomination ; mais ils sont toujours ce qu'ils étaient, et ils n'auraient pas une valeur comme monnaie s'ils ne continuaient pas d'en avoir une comme marchandise (CONDIL. Comm. gouv. I, 14)

Fig.

Vous avez bien raison de croire que je serai affligée de la perte de M. l'archevêque.... il n'y a point d'esprits ni de coeurs sur ce moule ; ce sont des sortes de métaux qui ont été altérés par la corruption du temps (SÉV. 18 mars 1689)

Métal natif ou vierge, celui qui se présente à l'état pur dans la mine.

On nommait autrefois ridiculement métaux vierges ce que l'on désigne plus exactement aujourd'hui par le nom de métaux natifs (FOURCROY Connaiss. chim. sect. VI, art. 1)

Métaux précieux, l'or, l'argent et le platine.

L'or est un charme étrange, un métal précieux, Qui corrompt toute chose et tenteroit les dieux (ROTROU Antig. V, 5)

Ils ont en abondance des métaux précieux qu'ils tiennent immédiatement des mains de la nature (MONTESQ. Esp. XXI, 2)

Que ne puis-je à la fois engloutir sous le Tibre Ces métaux corrupteurs d'un peuple jadis libre ? (M. J. CHÉNIER Gracques, II, 3)

2. Aujourd'hui la chimie, qui compte 49 métaux, ne peut les définir que d'une manière très générale, en disant que ce sont des corps simples, liquides ou solides, attaquables par l'oxygène ou par les acides.

3. Métal de cloche, alliage de cuivre et d'étain qui sert à faire les cloches.

Le cuivre et l'étain peuvent être facilement séparés l'un de l'autre par le procédé qui a été employé pendant la révolution pour exploiter le métal de cloche (THENARD Traité de chimie, part. I, liv. VI, ch. 3, n° 254 bis.)

Métal de Darcet, alliage fusible de bismuth, d'étain et de plomb.

Terme de fondeur. Métal, mélange d'étain, de cuivre jaune et de débris de vieux canons. Cuiller, fourchette de métal.

Métal de potier, alliage d'étain, de cuivre et de bismuth.

Métal du prince Robert, alliage de cuivre et de zinc.

Métal d'Alger, composition métallique qui imite grossièrement l'argent. Couvert de métal d'Alger.

Métal de prince, cuivre très raffiné dont on fait des tabatières, des étuis, etc.

Métal de miroirs, composition métallique qui prend le poli au point de devenir unie comme une glace (cuivre, plomb, antimoine).

Métal anglais, sorte d'étain. Une cuiller en métal anglais.

4. Demi-métal, nom que les anciens chimistes donnaient aux substances métalliques cassantes et volatiles, comme l'arsenic, le bismuth, etc.

M. Margraaf a eu le mérite d'enrichir la chimie d'un nouveau demi-métal, du régule de manganèse (CONDORCET Margraaf.)

5. En termes de blason, métaux, l'or et l'argent, qu'on représente par le jaune et le blanc.

6. Terme d'alchimie. Métaux parfaits : l'or, l'argent ; métaux imparfaits : le plomb, l'étain, le mercure.

7. Fig. Les quatre métaux, les quatre âges du monde, dits siècle d'or, siècle d'argent, siècle de cuivre, siècle de fer.

La bonne foi.... N'alla pas jusqu'au temps du troisième métal (BOILEAU Sat. X.)

HISTORIQUE

XIIe s.

Il ont mis desoz lor poesté les metauz [mines] d'or et d'argent qui là sont (Machab I, 8)Sonent busines [trompettes] d'arain et de metal (Ronc. p. 78)

XIIIe s.Li diable les rostisseient, Divers metaus sur eus fundeient (MARIE Purgatoire, 1099)Cil qui font monnoie à essient de malvès metail et les voelent alouer por bone (BEAUMANOIR XXX, 12)Car tout ausi comme li ors Est li mieudres [meilleur] metaus qu'on truise [trouve] (RUTEB. 230)

XVe s.Les sept planetes que j'ay dict, Accomparons sans contredit Aux sept metaulx venans de terre Qui tous sont faicts d'une matiere (LA FONTAINE 408)

XVIe s.L'argent en masse et celui qui est monnoyé, puisque c'est tout un mesme metail (CALV. Instit. 1041)L'art de transmuer les metaux imparfaits, et de les multiplier en quantité (LANOUE 460)

ÉTYMOLOGIE

Provenç. metalh ; catal. metall ; espagn. metal ; ital. metallo ; du lat. metallum, que les étymologistes grecs tirent du grec signifiant, après, et du grec autre, parce que les filons se suivent l'un l'autre dans les mines.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

MÉTAL. - ÉTYM. Ajoutez : D'après M. Renan, il ne faut pas chercher l'origine du grec dans le grec lui-même ; c'est la racine sémitique matal, dans MAX MÜLLER, Essais sur la mythologie comparée, trad. Perrot, p. 60, Paris (1873).

Wikipedia - voir aussi

Wikipedia

Métal

                   
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Métal (homonymie).

Un métal est un élément chimique qui peut perdre des électrons pour former des cations et former des liaisons métalliques ainsi que des liaisons ioniques dans le cas des métaux alcalins. Les métaux sont un des trois groupes d'éléments distingués par leurs propriétés d'ionisation et de liaison chimique ; les deux autres sont les métalloïdes et les non-métaux.

Bien que les métaux puissent être définis par leurs propriétés physico-chimiques, il est également possible de les catégoriser en employant une caractérisation de leur structure de bande : les métaux possèdent des bandes de valence et de conduction qui se recouvrent. Cette définition permet d'intégrer à la catégorie des métaux les polymères métalliques et autres composés organométalliques. Ce n'est cependant pas un critère toujours suffisant. Par exemple, le carbone n'est pas un métal mais il possède une phase alpha nommée graphite qui correspond à cette définition.

  Métal chauffé par un forgeron

Tous les métaux n'ont pas été découverts à la même époque. Ceux qui existent à l'état natif sont connus depuis des millénaires. D'autres, extraits de minerais, sont plus récents.

Sommaire

  Dans le tableau périodique

Dans le tableau périodique des éléments la diagonale partant du bore (B) et allant jusqu'au polonium (Po) sépare les éléments métalliques (en bas à gauche) des éléments non métalliques (en haut à droite). Les éléments placés sur cette ligne sont des métalloïdes.

De plus, le caractère métallique des éléments d'une même colonne augmente avec le nombre d'électrons (c'est-à-dire lorsque l'on descend dans le tableau). Par exemple, le carbone-diamant (Z=6) est un isolant, le silicium (Z=14) est un semi-conducteur et l'étain (Z=50) est un métal.

  Propriétés

  Propriétés physico-chimiques

Les métaux sont en général des solides propres et cristallins dans les conditions normales de température et de pression (CNTP) ; le mercure est toutefois une exception notable puisqu'il est le seul métal à l'état liquide dans les conditions normales (25 °C sous pression atmosphérique) ;

L'hydrogène n'est pas cité habituellement comme un métal, bien que sa position sur le tableau périodique des éléments, son aptitude à donner facilement des ions positifs et les découvertes récentes sur l'hydrogène métallique le permettraient.

Les métaux ont toujours un nombre d'oxydation positif : ils ne forment donc que des cations.

La plupart du temps, les métaux sont extraits sous forme minérale plus ou moins cristallisée (cristal) dans leurs minerais et presque toujours combinés à un ou plusieurs autres atomes. Les métaux sont présents à l'état naturel sous forme :

Seul l'or, l'argent, le cuivre et le platine sont présents dans la nature en grande quantité à l'état natif.

  Propriétés électriques

Les métaux conduisent généralement bien l'électricité et la chaleur; en tête : l'argent, le cuivre et l'or.

La conduite électrique dans les métaux peut être analysée de manière microscopique ou macroscopique.

D'un point de vue microscopique, la principale raison vient de la liaison métallique. Les atomes métalliques forment des structures 2D ou 3D qui se répètent, appelées mailles. À l'intérieur, des électrons à peu près libres circulent entourés des atomes dont ils sont issus. C'est ce mouvement électronique qui est responsable de la bonne conduction; plus ces électrons sont libres, plus le métal est bon conducteur. Ces électrons plus ou moins libres sont appelés « électrons de conduction ».

D'un point de vue macroscopique, c'est la théorie des bandes d'énergie qui fournit la réponse. En effet, dans les métaux la bande d'énergie la plus haute occupée et la plus basse vacante se chevauchent, ou au moins se touchent. Il faut ainsi peu d'énergie pour exciter un métal et plus il est facile de l'exciter, plus un métal pourra céder un électron et meilleur conducteur il sera.

  Propriétés magnétiques

Quelques métaux présentent des propriétés magnétiques remarquables comme le ferromagnétisme, essentiellement le fer, le cobalt et le nickel à température ambiante. Certaines terres rares (Lanthanides dans la classification périodique) sont également ferromagnétiques à basse température. Les propriétés de magnétisme varient lorsqu'on fait des alliages ce qui peut être mis à profit pour créer des aimants puissants où annuler le magnétisme d'un métal (le fer typiquement).

  Spéciation chimique

Les différents états d'oxydation, conformations, complexes ou formes transitoires représentent des espèces chimiques distinctes d'un élément et jouent un rôle majeur sur leur biodisponibilité et leur toxicité ou écotoxicité. Certaines espèces d'éléments traces métalliques (ÉTM) sont plus facilement assimilables par les organismes que d'autres, ce qui engendre des effets bénéfiques ou néfastes selon la nature et la concentration du métal (élément essentiel ou non).

Il ne faut pas confondre la spéciation chimique d'un élément avec son fractionnement ou sa partition. La littérature scientifique confond quelquefois ces concepts ce qui complexifie les recherches dans ces domaines.

  • spéciation chimique : c'est la distribution d'un élément selon différentes catégories d'espèces chimiques dans un système ;
  • fractionnement : c'est la classification d'un élément ou d'un groupe analysé par rapport à ses propriétés physiques et/ou chimiques (grosseur de particules, solubilité, force de liaison, etc.) ;
  • partition : répartition d'un composé dans les différentes phases d'un système (solide, liquide, atmosphère, matière organique, etc.) selon des coefficients de partition spécifiques[1].

Cette section décrit donc les principales catégories d'espèces chimiques relatives aux ÉTM et présente des exemples d'espèces chimiques de niveau toxique varié[2].

  Oxydation & réduction

L'état d'oxydation ou de réduction des métaux dans un système influence leurs effets sur les organismes. Par exemple, le chrome oxydé Cr(III) est un élément essentiel (c'est-à-dire nécessaire pour le bon fonctionnement de l'organisme) et pénètre difficilement les membranes lipidiques des cellules. En revanche, le Cr(VI), qui s'avère toxique pour certains gènes, est cancérigène et pénètre facilement dans les cellules grâce à des transporteurs spécifiques. De plus, les formes les plus réduites de l'arsenic sont généralement les plus toxiques : toxicité de AsH3 > As(III) > As(V).

  Composition isotopique

La composition isotopique de quelques éléments influence leur abondance ou leur toxicité dans l'environnement. Par exemple, le plomb comporte une vingtaine d'isotopes au total et quatre d'entre eux sont sous une forme stable : 204Pb, 206Pb, 207Pb et 208Pb. Les 206Pb et 207Pb proviennent de la dégradation de l'uranium et le 208Pb résulte de la dégradation du thorium, deux éléments radioactifs ; ainsi, l'abondance de ces isotopes s'accroît dans le temps, et la composition isotopique du plomb évolue donc selon les sources d'émission stimulées. Un autre exemple intéressant de variation de la toxicité est lié à la composition isotopique de l'eau (H2O) : remplacer 60 % de l'eau du corps de rongeurs par de l'H218O est sans effet alors qu'une substitution de 30-40 % de cette eau par du D2O[3] engendre la mort de ces animaux.

  Composé et complexe inorganique

Les métaux s'allient souvent à des ligands inorganiques[4] pour former des composés ou complexes inorganiques possédant des propriétés physico-chimiques différentes. Par exemple, la charge, la solubilité, le coefficient de diffusion ou la force de liaison de ces composés influencent le transport et par conséquent la biodisponibilité et la toxicité des métaux dans les organismes. Par exemple, certains sels de nickel comme les chlorures (NiCl2) et les sulfates (NiSO4) sont solubles dans l'eau et de faible toxicité orale, alors que les sulfures de nickel (Ni3S2) sont pratiquement insolubles dans l'eau mais sont cancérigènes.

  Composé organique

Les composés organiques tel les sucres, acides organiques, lipides ou autres composés organiques de faible poids moléculaire ont des affinités plus ou moins importantes avec les métaux. Certains d'entre eux, des acides organiques comme l'acide citrique et l'acide malique, contiennent un groupement fonctionnel (l'hydroxylcarboxyle) qui se lie facilement aux métaux et qui diminuent leur biodisponibilité; ces composés sont très étudiés en écotoxicologie terrestre car ils sont excrétés par les racines des plantes et les micro-organismes du sol, créant une synergie qui diminue la toxicité des métaux dans le sol[5].

Certains composés organiques particuliers comme l'EDTA forment des complexes très stables avec les métaux que l'on nomme chélateurs. Les chélateurs sont des ligands solubles polydentés faiblement acides qui forment des complexes chélateur-métal thermodynamiquement forts ; ils sont quelquefois utilisés pour la restauration des eaux et des sols contaminés aux métaux ou dans les méthodes analytiques chimiques pour extraire les métaux d'une matrice.

  Composé organométallique

Les composés organométalliques contiennent une liaison entre le carbone et le métal. Cette liaison peut être de nature covalente ou ionique; par exemple, les liaisons carbone-sodium et carbone-potassium sont fortement ioniques, les liaisons carbone-étain, carbone-plomb et carbone-mercure sont fortement covalentes et les liens carbone-lithium et carbone magnésium se situent entre la liaison ionique et la liaison covalente[6].

Par exemple, la bioalkylation, c'est-à-dire la formation d'un alkyle (CHx) avec un métal par des micro-organismes spécifiques, est un processus fréquent dans les sols et les sédiments. Or, bien que la méthylation des métaux (lien CH3-métal) forme des composés plutôt toxiques, certains alkyles métalliques d'arsenic et de sélénium détoxifient le métabolisme de l'humain et d'autres organismes vivants. Néanmoins, la plupart des produits organométalliques résultant d'une bioalkylation sont d'origine anthropogénique, comme certains fongicides ou produits de combustion d'essence, et sont très toxiques pour le système nerveux central de certains organismes (comme les dérivés d'alkyles d'étain, de plomb ou de mercure et d'or.

  Composé ou complexe macromoléculaire

Les composés ou complexes macromoléculaires sont à la limite de représentation des espèces chimiques. Ils forment malgré tout une catégorie distincte car ils jouent un rôle particulièrement important dans la biodisponibilité des métaux pour les organismes vivants. En effet, les acides humiques et fulviques résultant de la biodégradation de la matière organique sont des anions mobilisant les ÉTM contenus dans les sols et dans les eaux. Les acides humiques et fulviques ont des structures et une composition très variables et complexes mais joueraient un rôle significatif sur la spéciation des métaux.

D'autres particules organiques et inorganiques tels la biomasse et les colloïdes adsorbent les métaux et diminuent ainsi leur toxicité en réduisant leur biodisponibilité. Par contre, d'autres macromolécules anioniques des organismes vivants, comme certains acides nucléïques ou les glycosaminoglycanes, se lient involontairement aux ÉTM et provoquent des mutagenèses dommageables pour l'organisme.

  Paramètres influençant la spéciation des métaux

La spéciation des métaux dans les phases aqueuses et solides est influencée par plusieurs paramètres (Voir aussi section Environnement de cette page) :

  • le pH : en général, un pH acide tend à solubiliser les métaux alors qu'un pH alcalin favorise leur adsorption ;
  • la matière organique : la matière organique adsorbe les métaux et est synonyme de stabilité (non biodisponibilité) ;
  • la concentration des ligands : plus la concentrations des ligants inorganiques et organiques est élevée, plus le métal se lie à ce ligant et forme une espèce chimique populeuse ;
  • la force du lien ionique ou covalent : plus le lien métal-composé est fort, plus l'espèce chimique associée à ce composé sera stable ;
  • la stœchiométrie : les principes stoechiométriques doivent évidemment être respectés pour engendrer la formation des composés.

Cette spéciation implique que l'équilibre chimique est atteint. Or, la complexation des métaux avec les ligands inorganiques est très rapide car ils sont nombreux dans la phase aqueuse, mais la complexation des métaux avec les ligands organiques nécessite plus de temps car les sites d'adsorption ou d'attachement sont moins accessibles. Par conséquent, il est préférable d'analyser la spéciation d'une contamination métallique sur une matrice contaminée stable depuis plusieurs années qu'une matrice fraîchement contaminée avec une dynamique chimique évolutive, sans quoi les analyses risquent d'être biaisées.

De plus, la constante d'équilibre relative à la notion d'équilibre chimique peut être illustrée par la réaction :

Métaln+ + Ligandn- → Métal-Ligand

La constante d'équilibre Kéq associée à cette équation varie selon le type de lien :

  • Lien ionique: ~ 100 < Kéq < 104
  • Complexe: ~ 104 < Kéq < 108
  • Chélateur: ~ 108 < Kéq < 1020

Ainsi, puisque Kéq est relativement faible pour les paires ioniques et plus élevée pour les complexes, les métaux préfèrent s'associer à long terme aux complexes stables qu'aux paires ioniques de plus faible énergie de liaison.

  Environnement

Contrairement aux composés organiques, les métaux ne sont pas biodégradables par les micro-organismes. Cette caractéristique engendre certains problèmes de gestion de la contamination métallique. En effet, le sort des métaux dans l’environnement pose de grands défis analytiques; les métaux se retrouvent sous plusieurs formes dans le sol et dans l'eau (complexe avec la matière organique du sol, avec les minéraux, précipitation, ions libres, etc.) complexifiant les prédictions de toxicité et d'écotoxicité [7],[8].

  Toxicité et écotoxicité terrestre

La toxicité et l'écotoxicité des métaux dans les sols sont étroitement liées à leur caractéristiques propres (radioactivité éventuelle et type de radioactivité, métal lourd, toxicité chimique, micro ou nanoparticules, etc.), spéciation chimique et biodisponibilité ; plus l'espèce métallique est libre et mobile, plus elle est biodisponible et plus il y a un risque de toxicité sur les organismes vivants. En général, les ions métalliques libres (en solution) constituent la forme chimique la plus disponible pour les organismes et donc la plus susceptible d'être toxique. Cependant, d'autres espèces ou fractions de métaux peuvent être instables et mobiles (fraction labile ou liée aux oxydes libres par exemple) et engendrer un risque pour les organismes.

Certains métaux (fer, cuivre et zinc notamment) sont des éléments essentiels. Ils sont toxiques au-delà d'une certaines dose, mais une carence entraine des troubles métaboliques graves.

Ainsi, plusieurs paramètres influencent la toxicité des métaux dans les sols[9],[10]:

  • le pH : généralement, un pH acide solubilise les métaux normalement immobiles et augmente donc le risque de toxicité ;
  • la composition du sol : les argiles et la matière organique du sol adsorbent les contaminants et les séquestrent sous forme de complexes stables faiblement mobiles, alors que les particules plus grosses comme le sable ou le gravier retiennent moins les métaux du sol ;
  • le temps passé après une contamination aiguë, ou le temps durant lequel une contamination chronique a eu lieu : un site fraîchement contaminé ne présente pas nécessairement plus de toxicité qu'un site ayant subi une contamination diffuse mais étalée sur plusieurs années ou décennies ;
  • le niveau de saturation des sites d'adsorption : plus les sites sont capables de fixer, les métaux approchent leur niveau de saturation, plus le métal aura tendance à se solubiliser ou se rendre biodisponible.

  Économie et géopolitique

Depuis très longtemps les mines de certains métaux (précieux ou communs mais indispensable à l'industrie), les installations de raffinages, voir certains secrets de fabrication étaient considérés comme d'intérêt stratégique par les États. Les raisons militaires et l'avènement des armes et munitions métalliques puis de l'énergie et de l'arme nucléaire ont accru l'importance de certains métaux. Même pour des métaux géologiquement non rares comme le cuivre, mais faisant l'objet d'un marché fluctuant, de fortes hausses de cuivre se traduisent aussi par l'accroissement de vols de métaux (À titre d'exemple, en France, en 2010, RFF et la SNCF ont subi 2 100 vols de cuivre (4 fois plus qu'en 2009) qui ont causé des dysfonctionnement et plusieurs dizaines de millions d'euros de préjudice par an pour la SNCF [11].

La consommation de certains métaux autrefois sans valeur s'est fortement accrue au XXe siècle, avec par exemple l'uranium (fortement demandé pour des usages militaires et civils), les métaux du groupe du platine (principalement utilisés pour les pots d'échappements catalytiques, comme catalyseur industriel ou pour les chimiothérapies anticancéreuses) la surexploitation des ressources minières les plus accessibles ou les plus "pures" et malgré les économies permises par un recyclage d'une partie des métaux constituant les produits en fin de vie ou les chutes de production, la notion de métaux stratégiques est encore prégnante. Ainsi, la France a créé [12] en 2011 un « Comité pour les métaux stratégiques », chargé d'aider le ministère à élaborer et mettre en œuvre une politique rénovée de gestion de ces métaux, via notamment des approvisionnements mieux sécurisés. Le ministre chargé des matières premières en préside les 3 collèges (administrations, organismes techniques et fédérations professionnelles et industriels). La FEDEREC (fédération des entreprises du recyclage) et la FEDEM (fédération des minerais, minéraux industriels et métaux non ferreux) y participent.

  Astronomie

On appelle métaux les produits des réactions qui ont lieu au cœur des étoiles, ce qui signifie que, astronomiquement parlant, tous les éléments sauf l'hydrogène sont des métaux.

  Liste

  Métaux alcalins

  Métaux alcalino-terreux

  Métaux de transition

  Métaux pauvres

  Alliages

Les mélanges de métaux forment des alliages.

  Notes et références

  1. Walker C.H., Hopkin S.P. et al. 2006. Principles of Ecotoxicology. Boca Raton: CRC PRESS, Taylor and Francis Group. 315 p.
  2. Templeton D.M., Ariese F. et al. 2000. Guidelines for Terms related to Chemical Speciation and Fractionation of Elements. Definitions, Structural Aspects, and Methodological Approaches. Pure Applied Chemistry, Vol.72, No.8, p. 1453-1470
  3. Le deutérium est un isotope de l'hydrogène
  4. Sans atome de carbone
  5. Sauvé S. & Parker D.R. 2005. Chapter 14: Chemical Speciation of Trace Elements in Soil Solution. Dans Chemical Process in Soils, vol.8. Madison, Soil Science Society of America, p. 655-688
  6. Solomons G. & Fryhle C. 2000. Chimie organique. Mont-Royal, Modulo Éditeur, Traduction de Organic Chemistry, John Wiley & Sons, Inc.p. 483-484
  7. Ge Y., Murray P. et Hendershot W.H. 2000. Trace Metal Speciation and Bioavailability in Urban Soils. Environmental Pollution. Vol 107, no 1. p. 137-144.
  8. Cances B., Ponthieu M. et al. 2003. Metal Ions Speciation in a Soil and its Solution: Experimental Data and Model Results. Geoderma. Vol 113, no 3-4. p 341-355.
  9. Naidu R., Gupta V.V.S.R. et al. 2003. Bioavailability, Toxicity and Risk Relationships in Ecosystems. Endfield: Science Publishers, Inc. p. 58-82.
  10. L'Herroux L., Le Roux S. et al. 1997. Behavior of Metals following Intensive Pig Slurry Applications to a Natural Field Treatment Process in Brittany. Environmental Pollution. Vol 97, no 1-2. p. 119-130.
  11. Brève d'Environnement on line, sur les vols de cuivre, 25 janvier 2011
  12. décret annoncé par le ministre chargé de l'énergie le 26 janvier 2011

  Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

  Lien externe

   
               

 

Toutes les traductions de métaux


Contenu de sensagent

  • définitions
  • synonymes
  • antonymes
  • encyclopédie

Dictionnaire et traducteur pour mobile

⇨ Nouveau : sensagent est maintenant disponible sur votre mobile

   Publicité ▼

sensagent's office

Raccourcis et gadgets. Gratuit.

* Raccourci Windows : sensagent.

* Widget Vista : sensagent.

dictionnaire et traducteur pour sites web

Alexandria

Une fenêtre (pop-into) d'information (contenu principal de Sensagent) est invoquée un double-clic sur n'importe quel mot de votre page web. LA fenêtre fournit des explications et des traductions contextuelles, c'est-à-dire sans obliger votre visiteur à quitter votre page web !

Essayer ici, télécharger le code;

SensagentBox

Avec la boîte de recherches Sensagent, les visiteurs de votre site peuvent également accéder à une information de référence pertinente parmi plus de 5 millions de pages web indexées sur Sensagent.com. Vous pouvez Choisir la taille qui convient le mieux à votre site et adapter la charte graphique.

Solution commerce électronique

Augmenter le contenu de votre site

Ajouter de nouveaux contenus Add à votre site depuis Sensagent par XML.

Parcourir les produits et les annonces

Obtenir des informations en XML pour filtrer le meilleur contenu.

Indexer des images et définir des méta-données

Fixer la signification de chaque méta-donnée (multilingue).


Renseignements suite à un email de description de votre projet.

Jeux de lettres

Les jeux de lettre français sont :
○   Anagrammes
○   jokers, mots-croisés
○   Lettris
○   Boggle.

Lettris

Lettris est un jeu de lettres gravitationnelles proche de Tetris. Chaque lettre qui apparaît descend ; il faut placer les lettres de telle manière que des mots se forment (gauche, droit, haut et bas) et que de la place soit libérée.

boggle

Il s'agit en 3 minutes de trouver le plus grand nombre de mots possibles de trois lettres et plus dans une grille de 16 lettres. Il est aussi possible de jouer avec la grille de 25 cases. Les lettres doivent être adjacentes et les mots les plus longs sont les meilleurs. Participer au concours et enregistrer votre nom dans la liste de meilleurs joueurs ! Jouer

Dictionnaire de la langue française
Principales Références

La plupart des définitions du français sont proposées par SenseGates et comportent un approfondissement avec Littré et plusieurs auteurs techniques spécialisés.
Le dictionnaire des synonymes est surtout dérivé du dictionnaire intégral (TID).
L'encyclopédie française bénéficie de la licence Wikipedia (GNU).

Copyright

Les jeux de lettres anagramme, mot-croisé, joker, Lettris et Boggle sont proposés par Memodata.
Le service web Alexandria est motorisé par Memodata pour faciliter les recherches sur Ebay.
La SensagentBox est offerte par sensAgent.

Traduction

Changer la langue cible pour obtenir des traductions.
Astuce: parcourir les champs sémantiques du dictionnaire analogique en plusieurs langues pour mieux apprendre avec sensagent.

Dernières recherches dans le dictionnaire :

3279 visiteurs en ligne

calculé en 0,187s

   Publicité ▼

Je voudrais signaler :
section :
une faute d'orthographe ou de grammaire
un contenu abusif (raciste, pornographique, diffamatoire)
une violation de copyright
une erreur
un manque
autre
merci de préciser :

Mon compte

connexion

inscription

   Publicité ▼

Couteau extracteur Edge Digger - détecteur de métaux et détection (39.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

COFFRET 6 SCIES CLOCHES 16 PIECES DE 19 A 127 MM pour BOIS METAUX PLATRE (14.54 EUR)

Usage commercial de ce terme

AIMANT Néodyme de détection PUISSANT - Adhérence 130 Kg pour détecteur de métaux (28.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

PROMO !!! Détecteur de métaux Garrett Ace 250 + Pack Accessoires Pro + Pelle MOB (235.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

Idéal pour la détection - Pelle MOB - Pour détecteur de métaux (20.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

Détecteur de métaux CS130 velleman promo (39.9 EUR)

Usage commercial de ce terme

Détecteur de métaux Garrett Ace 250 + Casque audio Pro + Protège disque + Piles (204.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

CREME A POLIR LES METAUX ELFECHROME 100 gr CHROME AUTO MOTO BATEAUX PROTEGE (9.5 EUR)

Usage commercial de ce terme

Pelle MOB + Pelle à main - Idéales pour la détection - Pour détecteur de métaux (23.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

Euro Ace PROMO !!! Détecteur de métaux - NEUF !!! Garrett EuroAce 350 + Pack Pro (298.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

LONS-le-SAUNIER (39) QUINCAILLERIE & METAUX "PROST Fréres" en 1924 (14.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

EP071 Traité pratique de l'art de tremper les métaux (19.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

BITUME DE JUDEE permet de reproduire le vieillissement et la patine BOIS METAUX (9.5 EUR)

Usage commercial de ce terme

EuroAce - Détecteur de métaux - Garrett Euro Ace 350 Pack Pro - Garantie 2 ans (289.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

Pelle MOB pour détecteur de métaux (plus robuste que la pelle Draper) (20.01 EUR)

Usage commercial de ce terme

PROMO !!! Détecteur de métaux Garrett Pro Pointer + Holster port à la ceinture (119.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

PROMO !!! Casque Garrett Treasure Sound pour détecteurs de métaux toutes marques (10.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

COUSANCE (39) QUINCAILLERIE & METAUX "Emile BABOZ / J. DESGEORGES Succ" en 1928 (14.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

2 SCIE A METAUX ULTIMAX (25.0 EUR)

Usage commercial de ce terme