» 
allemand anglais arabe bulgare chinois coréen croate danois espagnol estonien finnois français grec hébreu hindi hongrois islandais indonésien italien japonais letton lituanien malgache néerlandais norvégien persan polonais portugais roumain russe serbe slovaque slovène suédois tchèque thai turc vietnamien
allemand anglais arabe bulgare chinois coréen croate danois espagnol estonien finnois français grec hébreu hindi hongrois islandais indonésien italien japonais letton lituanien malgache néerlandais norvégien persan polonais portugais roumain russe serbe slovaque slovène suédois tchèque thai turc vietnamien

définition - masse

masse (n.f.)

1.groupe d'humains de même catégorie sociale (ex. les masses ouvrières).

2.choses entassées en grande quantité et sans ordre.

3.ce que l'on perçoit d'une chose sans en distinguer précisément les éléments.

massé (n.m.)

1.(joaillerie)coup où l'on masse la boule (au billard).

masse (n.)

1.assemblage de choses homogènes de même nature.

2.grande quantité de quelque chose. Une masse de nuages.

masse

1.amas important, amoncellement de choses.

2.(Cismef)Corps formé de particules cohérentes.

masser (v. trans.)

1.presser, pétrir avec les mains une partie du corps.

2.rassembler, amasser, réunir quelque chose (ex. masser une foule, des troupes).

   Publicité ▼

définition (complément)

voir la définition de masse dans le Littré

voir la définition de Wikipedia

dictionnaire collaboratif

Vous pouvez participer à l'enrichissement du dictionnaire et proposer vos propes définitions pour ce mot ou un autre.

Inscription possible avec votre compte Facebook

synonymes - masse

masse

montagne  (figuré)

   Publicité ▼

voir aussi

masse (n.f.)

massif, massique amonceler

masse (n.)

botteler

masser (v. trans.)

massage, masseur, masseuse

locutions

-(de/en) masse • Cellules de la masse cellulaire interne • Cellules de la masse interne des blastocystes • Cellules de la masse interne du blastocyste • Comportement de masse • Distribution de la masse graisseuse • Dépistage de masse • Héparine faible masse moléculaire • IMC (Indice de Masse Corporelle) • Immunisation de masse • Indice de masse corporelle • Masse cellulaire externe • Masse des hématies • Masse globulaire • Masse moléculaire • Masse érythrocytaire • Répartition de la masse graisseuse • Répartition de la masse graisseuse corporelle • SM (Spectométrie de Masse) • Spectométrie de masse • Spectométrie de masse en tandem • Spectométrie de masse tandem • Spectrométrie de masse ESI • Spectrométrie de masse FAB • Spectrométrie de masse FAB (Fast Atom Bombardment) • Spectrométrie de masse MALDI • Spectrométrie de masse MALDI (Matrix Assisted Laser Desorption-Ionisation) • Spectrométrie de masse SELDI-TOF • Spectrométrie de masse SIMS • Spectrométrie de masse SIMS (Secondary Ion Mass Spectrometry) • Spectrométrie de masse avec ionisation par bombardement d'atomes rapides • Spectrométrie de masse avec source d'ionisation par bombardement d'atomes rapides • Spectrométrie de masse avec source electrospray • Spectrométrie de masse des ions secondaires • Spectrométrie de masse par électronébulisation • Spectrométrie de masse à bombardement atomique rapide • Spectrométrie de masse à désorption-ionisation laser assistée par matrice • Spectrométrie de masse à ionisation des ions secondaires • Spectrométrie de masse à ionisation et désorption laser assistées par matrice • Spectrométrie de masse à ionisation secondaire • Spectrométrie de masse à ions secondaires • Spectrométrie de masse à source MALDI • Spectrométrie de masse à source d'ionisation electrospray • Spectrométrie de masse à source d'ionisation par bombardement d'ions secondaires • Spectrométrie de masse à source electrospray • Spectrométrie de masse à source ion-spray • Spectrométrie de masse à source par bombardement d'atomes rapides • Spectrométrie de masse électrospray • Vaccination de masse • Victor Massé • [ une masse de ] • action de masse • aller en masse • boucle de masse • communication de masse • conservation de la masse • contrepartie de la masse • contrepartie de la masse monétaire • coup de masse • culture de masse • de masse • défaut de masse • en masse • faire masse • fil de masse • levée en masse • loi d'action de masse • masse atomique • masse au repos • masse budgétaire • masse critique • masse d'air • masse d'arme • masse d'armes • masse de glaces flottantes • masse enchevêtrée • masse et tuméfaction intra-abdominales ou pelviennes • masse et tuméfaction mammaire • masse laborieuse • masse linéique • masse moléculaire • masse monétaire • masse pulmonaire SAI • masse relativiste • masse salariale • masse surfacique • masse sèche • masse volumique • masse-média • mercatique de masse • mettre à la masse • mise à la masse • mémoire de masse • nombre de masse • plan de masse • plan-masse • priestley (masse de) • prise de masse • production de masse • spectre de masse • spectrographe de masse • spectroscopie de masse • sport de masse • stent (masse de) • tourisme de masse • tresse de masse • tueur de masse • tuméfaction et masse intra-abdominales et pelviennes • tuméfaction et masse localisées, au niveau de la tête • tuméfaction et masse localisées, au niveau du cou • tuméfaction et masse localisées, au niveau du membre inférieur • tuméfaction et masse localisées, au niveau du membre supérieur • tuméfaction et masse localisées, au niveau du tronc • tuméfaction et masse localisées, sans précision • tuméfaction et masse localisées, sièges multiples • unité de masse • unité de masse atomique • unité de masse des atomes unifiée • venir en masse • éducation de masse • électrode de masse • équivalence masse-énergie

-Alexandre Massé • Alfred Massé • Alphonse Massé • Art de masse • Arthur Massé • Binaire X à faible masse • Binaire X à forte masse • Brian Masse • Bruno Massé • Carole Massé • Centre de masse (géométrie riemannienne) • Centre de masse d'une plaque homogène • Centre de spectrométrie nucléaire et de spectrométrie de masse • Christian Massé • Christophe Masse • Chromatographie en phase gazeuse-Spectrométrie de masse • Claude Masse • Claude Masse (avocat) • Claude Masse (ingénieur) • Communication de masse • Conservation de la masse • Crampe en Masse • Culture de masse • Dany Massé • David Massé • Eugène Massé • Fonction de masse • Fonction de masse (astronomie) • Fonction de masse (probabilités) • Fonction de masse initiale • Formule de masse • Formule de masse (physique) • Francis Masse • Gabriel Massé • Gamma (unité de masse) • Grande Masse des Beaux-Arts • Henri Masse (préfet) • Henri Massé • Henri Massé (iranologue) • Henri Massé (syndicaliste) • Indice de masse corporelle • Indice de masse grasse • Jean-Baptiste Massé • Joseph Massé • Julie Masse • La Pauvreté de masse • Levée en masse • Lipoprotéine de faible masse volumique • Liste des principaux astéroïdes de la ceinture principale classés par masse • Livre (unité de masse) • Loi d'action de masse • Ludovic Massé • Marcel Masse • Marcel Massé • Marie-Sophie Masse • Martin Masse • Masse (homonymie) • Masse (outil) • Masse (électricité) • Masse atomique • Masse au repos • Masse corporelle humaine • Masse critique • Masse critique (mouvement social) • Masse critique (réaction nucléaire) • Masse d'air • Masse d'arme • Masse d'eau • Masse de Chandrasekhar • Masse de Planck • Masse de Prayssas • Masse de granit • Masse de l'Univers • Masse de la Terre • Masse effective • Masse et puissance • Masse fluide en rotation • Masse freinée • Masse irréductible • Masse maximale au décollage • Masse molaire • Masse moléculaire • Masse mono-isotopique • Masse monétaire • Masse réduite • Masse salariale • Masse solaire • Masse surfacique • Masse volumique • Masse volumique de l'air • Masse à vide en ordre d'exploitation • Masse à vide en ordre de marche • Moulin à eau Massé de Saint-Hubert • Médias de masse • Mémoire de masse • Nombre de masse • Notion de masse ajoutée • Objet libre de masse planétaire • Objets du système solaire classés par masse • Ordre de grandeur (masse) • Organisations communistes de masse • Paul-André Massé • Peet Massé • Personnalisation de masse • Pierre Masse • Pierre Masse (sénateur) • Pierre Massé • Pierre Massé (Secrétaire d'État) • Pierre Massé (XVIe siècle) • Pointe de la Masse • Poêle de masse • Rapport masse sur charge • Relation masse-portée • Sophisme d'une masse fixe de travail • Spectromètre de masse à attachement d'ions • Spectromètre de masse à temps de vol • Spectrométrie de masse • Spectrométrie de masse à ionisation secondaire • Système masse-ressort • Séquençage par spectrométrie de masse • Tare (masse) • Tourisme de masse • Transfert de masse • Tueur de masse • Unité de masse atomique • Victor Massé • Éjection de masse coronale • Énemond Massé • Énergie de masse

dictionnaire analogique

masser (v. pron.) [se+V]


soi-même (être humain)[termes liés]

masser[termes liés]

masser (v. pron.) [se+V+comp]


 

arriver à proximité[Classe]

serrer[Thème]

masser (v. pron.) [se+V contre+comp]



vertical[Caract.]

jeu de billard[DomaineCollocation]

masser (v. tr.) [V+comp]


rassembler, entasser[Classe]

peindre (peinture artistique)[ClasseParExt...]

masse[GenV+comp]

masser (v. tr.) [V+comp]


 

être en contact, toucher[Classe]

toucher[Thème]

masser[Thème]

toucher[Classe]

masser[Classe]

masser (v. tr.) [V+comp]





Le Littré (1880)

MASSE (s. f.)[ma-s' ; plusieurs prononcent mâ-s' ; ce qui est fautif, et confond ce mot avec le suivant]

1. Amas de parties qui font un corps ensemble.

Et remettre ce tout en sa masse première (TRISTAN Mariane, V, 3)

[Les hommes] étant tous pétris d'une même masse, et ne pouvant pas y avoir grande différence entre de la boue et de la boue (BOSSUET Sermons, Septuag. 2)

Il faut que trois de nous.... du lutrin rompu réunissant la masse, Aillent d'un zèle adroit le remettre en sa place (BOILEAU Lutr. I)

Les éléments, le feu, l'air et la terre et l'eau, Enfoncés, entassés, ne faisaient qu'un monceau, Une confusion, une masse sans forme, Un désordre, un chaos, une cohue énorme (RAC. Plaid. III, 3)

Les masses nous frappent dans la nature et dans l'art ; nous sommes frappés de la masse énorme des Alpes et des Pyrénées (DIDER. Salon de 1765, Oeuv. t. XIII, p. 234, dans POUGENS)

Recélant dans son sein l'appareil des batailles, La masse énorme [le cheval de Troie] avance et franchit les murailles (DELILLE Énéide, II)

Terme de botanique. Masses polliniques, réunion d'une grande quantité de petits corpuscules polyédriques ou arrondis, adhérant ensemble par leur extrémité, serrés en dedans, libres par leur partie extérieure.

2. Il se dit aussi d'un seul corps compacte. Une masse de plomb.

Où trouver d'assez grosses masses de pierres pour remplir ces abîmes ? (VAUGEL. Q. C. livre IV, dans RICHELET)

Terme de serrurerie. Enlever une ferrure dans la masse, la découper à froid dans un morceau de fer.

Faire de la menuiserie en masse, se dit de tout ouvrage qui n'est point fait d'assemblage et dont les pans et les panneaux sont tirés d'un seul morceau.

Contrepoids de métal d'un peson.

3. Un corps informe. L'ours, en naissant, paraît n'être qu'une masse.

Familièrement. C'est une masse de chair, se dit d'une personne qui a le corps et l'esprit lourds, ou seulement dont le corps est très gros, très pesant.

Rien ne le rebuta, ni sa vue éraillée [d'une femme], Ni sa masse de chair bizarrement taillée (BOILEAU Sat. X.)

4. Terme de physique. Somme des points matériels que chaque corps renferme, par opposition à volume qui exprime l'espace occupé. La gravitation s'exerce en raison directe des masses et en raison inverse du carré des distances.

C'est suivant les rapports de la masse et de la vitesse que tous les mouvements sont reçus (MONTESQ. Esp. I, 1)

Au lieu que Mersenne, Descartes, Newton, Mariotte, Varignon ont toujours, après Archimède, mesuré le mouvement d'un corps en multipliant sa masse par sa vitesse, les Leibnitz, les Bernouilli, les's Gravesande, les Wolf, etc. ont multiplié la masse par le carré de la vitesse (VOLT. Phil. Newt. I, 10)

5. La totalité d'une chose dont les parties sont de même nature. La masse de l'air. La masse du sang.

Si l'on compare la masse de l'or et de l'argent qui est dans le monde avec la somme des marchandises qui y sont, il est certain que chaque denrée ou marchandise en particulier pourra être comparée à une certaine portion de la masse entière de l'or et de l'argent (MONTESQ. Esp. XXII, 7)

La somme de coups dont je vous ai vue charger mon voisin m'apprend trop combien il est dangereux de se faire connaître ; hélas ! vous avez déchiré toute la masse de ses chairs (GILB. Le carnaval des auteurs.)

Soudain [au moindre ébranlement] ces rocs émus tressaillent et s'écroulent ; En masse de frimas, ils glissent, tombent, roulent, Et couvrent l'insensé qui, dans ces lieux déserts, Croit sonder la nature et braver les hivers (MASSON Helv. III)

Des masses, de grandes quantités.

Comment peut-on se figurer qu'il soit possible que ces eaux [du déluge] aient amené des masses et des bancs de coquilles de cent lieues de longueur ? (BUFF. Hist. nat. Preuv. théor. terr. Oeuvres t. I, p. 292)

Fig. La masse des connaissances humaines.

6. Réunion d'hommes considérés comme faisant un corps.

Tous ces mutins ne sont que de simples soldats ; Aucun des chefs ne trempe en leurs vains attentats ; Ainsi ne craignez rien d'une masse d'armée Où déjà la discorde est peut-être allumée (CORN. Othon, V, 2)

Ayant vu que la dilation du baptême laissait un grand nombre d'enfants dans la malédiction d'Adam, elle [l'Église] a voulu les délivrer de cette masse de perdition en précipitant le secours qu'elle leur donne (PASC. Compar. des chrét.)

Les prétendus disciples de saint Augustin veulent que Dieu ne tire de la masse de perdition condamnée pour le péché originel, que les seuls prédestinés (FÉN. t. III, p. 359)

À leur approche, les Perses jettent leurs arcs, serrent leurs rangs, se couvrent de leurs boucliers, et forment une masse dont la pesanteur et l'impulsion arrêtent et repoussent la fureur de l'ennemi (BARTHÉL. Anach. Introd. part. 2, sect. 2)

Et de ses escadrons la formidable masse S'ébranle l'arme haute, et vole sur sa trace (MASSON Helv. VII)

Ces masses inertes [les Russes à la Moskowa] se laissèrent écraser pendant deux heures, sans autre mouvement que celui de leur chute (SÉGUR Hist. de Nap. VII, 10)

Enfin, avant minuit, toutes ces masses qui s'étaient presque mêlées se débrouillèrent ; cet amas de troupes s'écoula vers Ostrowno ; au tumulte le plus effroyable succéda le plus profond silence (SÉGUR ib. IV, 7)

La masse des créanciers, tous les créanciers d'un failli. Sont nuls et sans effet, relativement à la masse, ....tous actes translatifs de propriétés mobilières ou immobilières [faits par le failli].... Code de commerce, art. 446.

Terme militaire. Se dit d'une colonne très serrée. Les masses se portèrent sur tel point.

Fig. Le public, le commun des hommes. Cela est bon pour la masse.

On l'emploie au pluriel dans un sens analogue. S'adresser aux masses. Émouvoir les masses.

7. L'ensemble d'un ouvrage d'architecture considéré par rapport aux proportions.

L'âme reste incertaine entre ce qu'elle voit et ce qu'elle sait, et elle reste surprise de voir une masse [St-Pierre de Rome] en même temps si énorme et si légère (MONTESQ. Goût, Progression.)

Il y a quelque chose de plus fier et de plus imposant dans la masse des Invalides [que dans l'hôpital de Greenwich] (CHATEAUBRIAND Génie, III, I, 6)

Terme de sculpture. Se dit des grandes parties d'un bas-relief, de l'ensemble d'un bas-relief, de l'ensemble d'un groupe.

En termes de peinture, on appelle masse les parties considérables d'un tableau, qui contiennent de grandes lumières ou de grandes ombres. En peignant des arbres, on doit moins s'attacher aux détails qu'aux masses.

C'est ainsi que la peinture divise en grandes masses ses clairs et ses obscurs (MONTESQ. Goût, variété.)

Il se dit aussi figurément et en dehors du langage des beaux-arts. Il faut moins considérer les détails que les masses.

S. f. pl. Terme de musique. Se dit de plusieurs parties marchant ensemble, soit dans un choeur, soit dans l'orchestre. Cet instrument fait bien dans les masses. Un solo de hautbois se dessine avec grâce sur les masses de l'orchestre.

8. Lits de pierre d'une carrière.

9. Quantité de marchandises semblables, dont le nombre ou le poids est fixé par l'usage. Une masse de plumes, la quantité de cinquante plumes. On en employait beaucoup autrefois pour faire des aigrettes nommées masses de héron, dont les gens d'épée ornaient un des côtés de leur bonnet, Dict. des arts et mét. Plumassier. Des soies, des plumes, des pelleteries en masse.

10. Fonds d'argent d'une succession, d'une société. Toute la masse est de cent mille écus.

La masse des biens (PATRU Plaid. 4, dans RICHELET)

Il avait une terre de la maison de Bellièvre qu'on lui avait fort bien donnée ; il l'a remise dans la masse des biens des créanciers, disant qu'il ne saurait aimer ce présent, quand il songe qu'il fait tort à des créanciers, qui ont donné leur argent de bonne foi (SÉV. 225)

Masse active, ensemble de l'avoir d'un négociant. Masse passive, ensemble des dettes.

On dit en style de pratique faire masse de, pour faire un total qu'on partage ensuite. Faire masse des dépens pour les défendeurs ; faire masse des frais pour les partager entre les héritiers, etc.

11. Terme d'administration militaire. Somme formée par les retenues faites sur la paye de chaque soldat, ou allouée par abonnement pour une dépense spéciale. Masse d'habillement. Masse de ferrage.

12. Terme de métallurgie. Grande masse, partie de la cuve d'un haut fourneau comprise entre le ventre et la partie supérieure du gueulard.

13. Terme de marine. Masse de mire, partie saillante de métal qu'on voit à la plupart des bouches à feu.

14. Masse d'un pont, se disait des piliers d'un pont.

15. Cône tronqué dans lequel on fait cristalliser l'alun.

16. En masse, loc. adv. Tous ensemble, en totalité. Aller, se porter, se lever en masse. On a fait une levée en masse des citoyens.

En masse, en bloc, dans l'ensemble. À voir les choses en masse et sans considérer les détails, on doit être satisfait.

La nature.... lui [à l'homme] communiquant en bloc et en masse toutes les vertus et propriétés qu'elle avait particulièrement distribuées à toutes les espèces de ses créatures (NAUDÉ Rosecroix, III, 4)

SYNONYME

MASSE, POIDS. Tout le monde sait ce que c'est que le poids : c'est la résistance que nous éprouvons quand nous soulevons un corps. La masse est l'ensemble des molécules matérielles, et, comme nous ne pouvons les apprécier que par le poids, le poids et la masse sont la plupart du temps synonymes. En ce sens un kilogramme de marbre et un kilogramme de plomb ont le même poids ou la même masse. Mais, si on les plonge tous deux dans l'eau, le plomb perdra un cinquième de son poids, tandis que le marbre en perdra environ un tiers ; les masses n'auront pas changé, mais les poids seront fort différents.

HISTORIQUE

XIe s.De son avoir [il] ne velt doner grant masse (Ch. de Rol. XII)

XIIe s.De ce dist sainz Paules : un pou de levains mainet tote la masse (Job, p. 442)Et la reïne encor l'en prie, Et tuit li chevalier à masse, la Charr. 144. Trop par avez encor poi [peu] dit ; Assez sui-je grant masse pire Que ne vos oï encor dire (Grégoire le grand, p. 90)

XIIIe s.Et le fit [il fit le monde] au commencement D'une mace tant solement Qui toute ert [était] en confusion (la Rose, 16950)Renart i vint, outre s'en passe, Chaoir se laisse à une masse, Por ce que la gent ne le voient (Ren. 1320)Il avoit fait fondre grant partie de son or en pez de terre, et fist brisier les poz ; et les masses d'or estolent demourées à descouvert en mi un sien chastel (JOINV. 218)

XIVe s.Embrion est une masse qui est ou ventre de la mere, et de laquelle masse sera formé l'enfant ou la beste (ORESME Eth. 30)

XVe s.Et vecy une grosse masse de fevre [enclume], sur quoy il avoit feru (Perceforest, t. III, f° 46)

XVIe s.Il sembloit que ce fust une seule masse de toute la multitude, et un seul corps cloué ensemble (AMYOT Pyrrhus, 76)....Pour attendre une grande part des Suisses qui venoient à la file, et là en faire une masse pour les mener la part qu'il luy seroit mandé (M. DU BELLAY 471)Ils portent dans leurs coffres une masse de pilules (MONT. I, 281)

ÉTYMOLOGIE

Provenç. massa ; espagn. masa ; ital. massa ; du lat. massa ; le terme grec signifie pâte.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

1. MASSE.

7. Ajoutez : Être bien dans la masse, peindre dans la masse, s'attacher aux masses, à l'ensemble du tableau.

Le paysage a de la grandeur, et tout est bien dans la masse, suivant un terme d'atelier (BÜRGER Salons de 1861 à 1868, t. II, p. 141)

M. de Knyf est plus sobre : comme les maîtres paysagistes de l'école française, il peint dans la masse, et il donne l'impression de l'ensemble (BÜRGER ib. p. 510)

17. Nom donné, dans la manufacture des tabacs, à des meules de tabac qui a passé par le hachoir ; ces meules contiennent chacune en moyenne 40 ou 50 mille kilogrammes, et sont construites pour que la fermentation s'y établisse.

18. Terme de lapidaire.

Bloc de verre de toute couleur, plus ou moins pesant et volumineux, composé spécialement par des moyens chimiques pour la fabrication, la production de la pierre fausse (CHRITEN Art du lapidaire, p. 417)

19. Dans les contributions directes, plans par masses, plans contigus, où les cultures et autres natures de sol, sont données en bloc, sans distinction des parcelles.

MASSE (s. f.)[ma-s']

1. Gros marteau de fer carré des deux côtés et emmanché de bois.

Gros marteau que le sculpteur emploie pour dégrossir son ouvrage en frappant sur les ciseaux.

Gros maillet de charpentier.

Gros marteau de bois pour forger le plomb.

Masse à pic, instrument propre aux oiseleurs.

2. Masse d'armes, ou, simplement, masse, ancienne arme faite de fer et qui avait la forme d'une sorte de massue.

3. Espèce de bâton à tête d'or ou d'argent qu'on porte par honneur dans certaines cérémonies. Les masses d'un appariteur de faculté.

Les titres qu'il ne changerait pas contre les masses d'un chancelier (LA BRUY. XI)

Terme de blason. Se dit des bâtons à tête garnie d'argent, que l'on mettait en sautoir derrière l'écu du grand maître de France.

4. Instrument pour jouer au billard.

Qu'il joue avec nos masses sur un billard haut de trois pieds (J. J. ROUSS. Ém. II)

Gros bout de la queue ordinaire. Jouer de la masse, avec la masse.

5. Terme de botanique. Masse d'eau, voy.

MASSETTE

5. .

Ancien nom de quelques espèces de champignons appartenant au genre clavaire, notamment du clavaria militaris, L., masse à guerrier.

Masse à bedeau, nom vulgaire donné à l'érucage des moissons et aussi à la massette à larges feuilles.

HISTORIQUE

XIIIe s.Or est ce [prudence] une masse quarrée por garder l'ome tout environ (BRUN. LATINI Trésor, p. 345)Il se combatent à ceval, armé de toutes armeüres, teles comme il lor plest, excepté coutel à pointe et mache (BEAUMANOIR LXI, 7)Tant crieront : trahi ! trahi ! Qu'ele [la mort] a jà entesé [brandi] sa mache (RUTEB. 104)Lors vint un serjant à mace.... (JOINV. 227)

XVIe s.Guillaume comte de Salsberi ne combattoit que de masse (MONT. I, 313)

ÉTYMOLOGIE

Provenç. massa, maça ; esp. maza ; port. maça ; ital. mazza. Diez remarque que la forme italienne ne peut se rapporter qu'à un mot latin matea (comme piazza, de platea), radical supposé du latin mateola, bâton, qui est évidemment un diminutif. De son côté, le vieux français, tandis que de massa il tire masse, pour cette masse-ci dit souvent mache ; il dit aussi machue, et non massue.

MASSÉ, ÉE (part. passé de masser 1)[ma-sé, sée]

1. Mis par masse. Des groupes bien massés dans un tableau. L'infanterie massée derrière la colline.

2. S. m. Un massé, masse pâteuse de fer qu'on trouve au fond du creuset du fourneau à la catalane.

En langage de billard, un massé, un coup frappant la bille presque de haut en bas.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

1. MASSÉ. Ajoutez :

3. Plan massé, se dit par opposition à plan parcellaire et est synonyme de plan par masse (voy. cette locution au Supplément).

Il sera nécessaire d'y joindre [aux demandes de fondations pénitentiaires] les plans massés des immeubles proposés pour être convertis en colonies pénitentiaires (Journ. offic. 6 sept. 1874, p. 6397, 1re col.)

4. Terme de fortification. Se dit des ouvrages dont la masse est construite.

Les remparts étaient massés, ainsi que les glacis ; il ne restait plus qu'à recouvrir de terre végétale la surface des remblais et des parapets.... le grand cavalier était entièrement massé.... quant au fort de Saint-Privat, il était seulement massé et ne possédait pas d'abris (Gaz. des Trib. 9 oct. 1873, p. 971, 1re col.)

MASSÉ, ÉE (part. passé de masser 2)[ma-sé, sée]

Massé par des mains exercées.

MÂSSE (s. f.)[mâ-s']

Terme qui vieillit. Ce qu'on met au jeu, lorsqu'on joue aux dés et à quelques autres jeux de hasard. La seconde mâsse était de vingt francs.

Une suffocation de parolis et de mâsse en avant, dont bien des femmes vont être malades (DANCOURT Déroute du pharaon, sc. 18)

REMARQUE

Mâsse, mâsser, châsse et ses dérivés ou ses composés sont les seuls mots où une voyelle prenne un accent devant une consonne redoublée, PAUTEX.

ÉTYMOLOGIE

Autre prononciation de masse 1 et sens du n° 10.

MÂSSÉ, ÉE (part. passé de mâsser)[mâ-sé, sée]

Dix pistoles mâssées.

MASSER (v. a.)[ma-sé]

1. Disposer des objets en masse. Masser des terres.

2. Terme de beaux-arts. Disposer les masses d'un tableau. Il a bien massé les figures, les ombres, les lumières.

Absolument. Ce peintre masse bien.

3. Terme militaire. Disposer en masses, en colonnes serrées. Masser son infanterie.

4. Se masser, v. réfl. Se réunir en une masse ferme et compacte.

Terme de beaux-arts. Se masser, se grouper, s'agencer. Les personnages de ce peintre se massent naturellement.

Se former en colonne serrée. Le régiment se massa aussitôt.

HISTORIQUE

XIIIe s.Et après ce qu'il est molu [le vert de gris], Qu'il seit ensemble tut massé, E seit parmi un drap passé Plus menu que nule farine (Ms St-Jean)

ÉTYMOLOGIE

Masse 1.

MASSER (v. a.)[ma-sé]

Exercer sur le corps d'une personne au bain la pression qu'on nomme massage.

Ils se font masser, c'est-à-dire pétrir les chairs, souvent par les mains des enfants (BERN. DE ST-PIERRE Harm. liv. II, animaux.)

ÉTYMOLOGIE

Arabe, mass, manier, toucher, palper, d'après Pihan ; on a aussi proposé le verbe grec signifiant pétrir ; mais une étymologie orientale est vraisemblable à cette pratique si usitée en Orient.

MASSER (v. a.)[ma-sé]

Dans le langage du billard, frapper la bille avec la queue de haut en bas.

ÉTYMOLOGIE

Masse 2.

MÂSSER (v. a.)[mâ-sé]

Terme de jeu qui vieillit. Faire une mâsse.

C'est en mon nom que vous avez mâssé les mulets ; je vous envoie cent pistoles, sur et tant moins de la perte que vous pouvez avoir faite pour moi (VOIT. Lett. 144)

Et qui mâsse mille pistoles Comme s'il mâssait mille oboles (SCARR. Poés. div. Oeuv. t. VII, p. 16)

Je voulais de l'argent pour acheter des pipes ; Et, loin de m'en fournir comme j'aurais pensé, Peut-être ce jour-là vous auriez tout mâssé (TH. CORN. Galant doublé, V, 3)

Mâsse tout, mâsse à qui dit, mâsse la poste, je mâsse à qui répondra, je mâsse autant qu'il y a déjà au jeu.

Fig. Mâsse, signal adopté pour boire tous ensemble dans la société des goinfres dont Saint-Amand faisait partie.

Et s'écriant mâsse ! à la troupe (Rev. des Deux-Mondes, 15 juin 1839, p. 761)

ÉTYMOLOGIE

Mâsse.

Wikipedia

Masse

                   
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Masse (homonymie).
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Poids.

Le terme masse est utilisé pour désigner deux grandeurs attachées à un corps : l'une quantifie l'inertie du corps (la masse inerte) et l'autre la contribution du corps à la force de gravitation (la masse grave). Ces deux notions sont a priori distinctes, mais leur égalité est expérimentalement vérifiée à 10-10 % près, et on se permet dès lors de parler de la masse d'un corps.

La masse est la grandeur positive intrinsèque du corps intervenant directement dans le principe fondamental de la dynamique : c'est donc une notion présente dans presque tous les calculs de la physique classique. La conservation de la masse à travers toutes les transformations physiques et chimiques a longtemps été expérimentalement constatée, et admise, ce qui en a fait une grandeur fondamentale et confondue avec « la quantité de matière » (Isaac Newton l'a définie comme telle dans ses Principia Mathematica)[1].

La relativité restreinte montre que la masse (inertielle) constitue une forme d'énergie du corps, et se trouve alors ne plus être parfaitement invariante car, par exemple, la perte d'énergie sous forme lumineuse (donc a priori sans perte de masse) se trouve être une perte de masse. La connaissance de la constitution de la matière offre d'autres exemples de pertes de masse par l'utilisation de l'énergie sous forme de liaisons atomiques.

La relativité générale dérive entre autres du principe d'équivalence qu'Einstein présente comme une « interprétation » de l'égalité de la masse inerte et de la masse grave en termes de relativité du mouvement accéléré.

La physique quantique utilise l'équivalence masse-énergie pour caractériser les particules virtuelles, responsables des interactions entre particules et attend toujours la découverte du boson de Higgs dont la théorie dit qu'il serait responsable de l'acquisition de masse par les particules.

L'unité SI de masse est le kilogramme (kg) et non pas[2] le gramme (g). On utilise également la tonne (t), égale à 1 000 kg, et l'unité de masse atomique. Du fait de l'équivalence masse-énergie révélée par la fameuse formule E=mc2, les physiciens spécialistes des particules utilisent la même unité de mesure pour la masse et l'énergie, en général un multiple d'électron-volt/c², ce qui est rendu indispensable par l'observation quotidienne, dans les accélérateurs de particules, de la transformation de l'énergie en ses différentes formes : masse, énergie cinétique, énergie de liaison, lumière.

Sommaire

  Masse inerte

  Définition

La masse inerte (inertielle) d'un corps est la grandeur physique utilisée pour calculer la force nécessaire pour qu'un corps acquière une accélération, en fonction de celle-ci. C'est la quantification de la résistance du corps aux accélérations. Cette masse inerte a été considérée comme une mesure de la quantité de matière du corps depuis Isaac Newton jusqu'à l'avènement de la relativité restreinte.

Mathématiquement, cela s'exprime par l'égalité \vec F = m_i.\vec a \; ,\vec a est l'accélération acquise et \vec F \; est la force nécessaire à l'obtention de cette accélération.

Isaac Newton a défini la masse inerte comme une mesure de la quantité de matière et a considéré que pour imprimer à une quantité de matière doublée une même accélération, il fallait le double de force. En physique classique, la masse inerte est ainsi supposée extensive : en mêlant deux corps, on obtient un troisième corps dont la masse est la somme des masses des deux corps initiaux.

Au quotidien, la masse inerte se perçoit quand on manipule un chariot vide, et donc facile à manœuvrer, sur un sol plat, puis que l'on manœuvre ce même chariot rempli : il est alors plus difficile à ébranler (mais on peut mettre cela sur le compte du poids et des frottements accrus qui en résultent au niveau des roues), il est aussi plus difficile de lui faire prendre un virage et de l'arrêter (ce que l'on ne peut pas mettre sur le compte de frottements accrus du fait du poids).

  Masse grave

  Définition

La masse grave (gravifique, gravitationnelle) est la grandeur physique intervenant dans le calcul de la force de gravitation créée ou subie par un corps. Du moins, c'est ainsi qu'Isaac Newton l'a introduite dans la loi universelle de la gravitation et qu'elle a été utilisée jusqu'à la relativité générale.

Concrètement, la gravitation étant supposée « universelle », tous les corps s'attirent les uns les autres, et si un corps A a deux fois plus de la même matière qu'un corps B, alors A engendre une force de gravitation comme s'il y avait deux corps B à sa place : la force de gravitation est donc proportionnelle à la quantité de matière. En physique classique, la masse grave est aussi supposée extensive.

  Masse et poids

Article détaillé : Poids.

Il ne faut pas confondre la masse (grave) et le poids. Le poids d'un corps est une force, due principalement[3] à l'action qu'exerce sur lui le champ gravitationnel.

Considérons par exemple un objet de masse m suspendu à un dynamomètre. La Terre exerce sur cet objet une force F, appelée poids de l'objet, qui est donnée par la loi universelle de la gravitation : en supposant la terre parfaitement sphérique, le poids de l'objet est proportionnel à sa masse et inversement proportionnel au carré de sa distance au centre de la terre. Donc, suivant l'altitude son poids est variable. Par exemple, à Paris, où g = 9,81 N/kg, une masse de 10 kg pèse donc 98 N (même si l'on dit couramment, dans la vie quotidienne, qu'un objet pèse 10 kg) ; et au sommet de l'Everest son poids est légèrement plus petit.

La masse grave est un coefficient intervenant dans la force gravitationnelle qu'exerce, et subit, le corps. Sa masse ne change pas en fonction du lieu où il se situe.

  Égalité entre masse inerte et masse grave

Article détaillé : Principe d'équivalence.

Il existe donc deux masses pour chaque corps :

  • La masse inerte est une propriété de la matière qui se manifeste par l'inertie des corps. Concrètement, une masse de 20 kg résiste deux fois plus à l'accélération qu'une masse de 10 kg.
  • La masse grave (du latin gravis, lourd) est une propriété de la matière qui se manifeste par l'attraction universelle des corps. Concrètement, une masse de 20 kg crée autour d'elle un champ de gravité deux fois plus intense qu'une masse de 10 kg ; par ailleurs, en présence d'un même champ de gravité extérieur (celui de la Terre par exemple), la masse de 20 kg subira une force (le poids) deux fois plus grande que la masse de 10 kg.

À part le fait d'être toutes les deux proportionnelles à la quantité de matière (proportionnalité approximative comme cela a été montré à partir du début du XXe siècle), la masse grave et la masse inerte semblent a priori n'avoir aucun lien entre elles et constituer deux propriétés de la matière tout à fait indépendantes l'une de l'autre[4] : on pourrait imaginer deux corps de natures différentes, ayant la même masse inerte et des masses graves différentes.

Cependant tous les résultats expérimentaux indiquent qu'elles sont toujours directement proportionnelles entre elles, avec un même coefficient de proportionnalité pour toutes les matières expérimentées. Ce fait d'expérience constitue le principe d'équivalence entre masse inerte et masse grave. Albert Einstein l'admit tel quel et en donna une interprétation en termes de relativité du mouvement, et ce fut une avancée fondamentale vers la formulation des lois de la relativité générale.

À notre échelle, cette équivalence semble évidente, et l'égalité m_g/m_i = 1 est démontrée expérimentalement à 10-12 près : en choisissant la même unité de mesure pour les deux masses, leur universelle proportionnalité (expérimentale) se traduit par leur égalité. Pourtant, certaines théories scientifiques comme la théorie des cordes prédisent qu'elle pourrait cesser d'être vérifiée à des échelles beaucoup plus fines.

  Masse et quantité de matière

Le Système international d'unités, continuellement amélioré depuis le XXe siècle, établit une distinction fondamentale entre la quantité de matière, mesurée en mole, et la masse, mesurée en kilogramme.

La masse d'un corps est définie, par Newton, comme une mesure de la quantité de matière de ce corps. Vers 1785, Antoine Lavoisier mis en évidence la loi de conservation de la masse d'un système fermé « quelles que soient les transformations physicochimiques dont il peut être le siège ». Cette loi, qui se révéla approximative, confirmait la définition de la masse et permit de s'en servir comme constante dans les transformations chimiques (d'où la classification des éléments chimiques en fonction de leur masse atomique dans le tableau de Mendeleiev) et fut un élément de mesure permettant, entre autres, de mettre en évidence l'existence des atomes[1].

La relativité restreinte et la physique atomique révèlent que masse et quantité de matière sont deux quantités qui ne sont pas exactement proportionnelles (donc que la masse n'est pas extensive) ; bien que pour une substance inerte[5] donnée (le carbone par exemple), la masse est directement proportionnelle à la quantité de matière : dix grammes de carbone contiennent bel et bien dix fois plus de matière qu'un seul gramme de carbone.

  Exemple de distinction

Une mole d'atomes de carbone 12 et trois moles d'atomes d'hélium 4 contiennent le même nombre de protons, de neutrons et d'électrons, soit 6 moles de protons, 6 moles de neutrons et 6 moles d'électrons. Or il se trouve que la masse d'une mole de carbone 12 vaut exactement 12 grammes (par définition même du nombre d'Avogadro) alors que la masse de trois moles d'hélium 4 vaut 3 x 4,0026[6] = 12,0078 grammes. Cela revient à dire qu'à l'échelle atomique, un atome de carbone 12 a une masse légèrement inférieure à celle de trois atomes d'Hélium 4, bien que l'on ait affaire dans un cas comme dans l'autre à 6 protons, 6 neutrons et 6 électrons. Puisque des quantités parfaitement identiques de protons, de neutrons et d'électrons peuvent avoir des masses différentes selon le type d'atome auquel ils appartiennent, il s'ensuit qu'on ne peut pas assimiler tout simplement la masse à la quantité de matière.

Dans cet exemple, la différence de masse observée s'explique par la différence entre les énergies de liaison nucléaire de l'hélium et du carbone : si la masse est comprise comme une forme de l'énergie contenue dans la matière, on conçoit que des liaisons atomiques différentes utilisent des quantités différentes d'énergie et en laissent plus ou moins sous la forme de masse. Que la masse soit considérée comme une forme de l'énergie contenue dans la matière vient de la fameuse formule E=m\times c^2.

  Masse, énergie et relativité

  En relativité restreinte

La relativité restreinte utilise la masse inerte \ m par le biais de la quantité de mouvement et permet d'identifier l'énergie E du corps au repos à \ mc^2 (où c est la vitesse de la lumière)[7]. Dès lors, on peut considérer la masse comme une forme d'énergie, appelée énergie de masse, et il apparaît que la notion véritablement invariante au cours des transformations physiques n'est pas la masse mais l'énergie qui se manifeste successivement sous différentes formes : sous forme de masse, d'énergie cinétique, d'énergie de liaison entre particules.

Ce lien entre énergie et masse permet d'utiliser la même unité de mesure pour la masse et l'énergie : une unité de mesure de l'énergie, par exemple l'électron-volt est souvent utilisé pour exprimer la masse des particules élémentaires.

L'énergie nucléaire, qu'elle provienne de la fusion ou de la fission, résulte de la transformation d'une certaine quantité de masse en énergie.

  • Il arrive parfois que de la matière s'annihile complètement au cours d'une transformation de masse en énergie. C'est le cas par exemple lorsqu'un électron entre en collision avec un positron : les deux particules disparaissent complètement et toute leur masse se transforme en rayonnement électromagnétique, sous forme de deux photons gamma hautement énergétiques (511 keV). Le phénomène inverse, la matérialisation de l'énergie par création de paires, est également possible.

  Invariant relativiste

La masse au carré est l'invariant relativiste (la pseudo-norme) du quadrivecteur impulsion ou quadri-moment,  \ E^2-p^2c^2 = m^2 c^4, ce qui permet d'écrire la relation[8] \ E^2 = m^2 c^4 + p^2 c^2, où m est la masse, E l'énergie totale du corps (énergie de masse + énergie cinétique) et p sa quantité de mouvement.

  masse au repos

La relation relativiste \ E = \gamma . m c^2 amène certains auteurs à parler de la « masse au repos » \ m et de la « masse en mouvement » ou « masse relativiste » \ \gamma m = {{m} \over { \sqrt{1- \frac{v^2}{c^2}}}}, ce qui n'a pas de sens dans le cas où la masse est nulle car alors la particule (par exemple un photon) ne peut être au repos et ne peut avoir comme vitesse que celle de la lumière. D'autres considèrent que l'appellation de « masse » doit être réservée à la masse au repos, et que l'égalité \ E=\gamma mc^2 ne permet que de parler d’énergie au repos et d’énergie à la vitesse v, « trouvant souhaitable que le mot masse s'applique à une propriété intrinsèque » du corps et sans lien avec sa vitesse, qui est relative au référentiel de l'observateur[9]. Aussi, dans cette optique, il n'y a qu'une seule masse, la masse invariante, liée au quadri-vecteur énergie-impulsion. On ne parle alors plus de masse au repos et de masse en mouvement.

Dans le cadre de l'appellation de « masse au repos » et « masse en mouvement », on considère que les accélérateurs de particules permettent de transformer de l'énergie en masse. Cela permet de voir plus facilement dans quel régime d'énergie on se trouve et de savoir si l'on peut s'attendre à l'apparition de nouvelles particules. Ainsi par exemple, quand on accélère un electron jusqu'à 99.999 % de la vitesse de la lumière, on peut considérer que sa masse devient environ 224 fois plus grande qu'au repos. C'est ainsi que l'on peut affirmer que lors d'une collision d'un électron et d'un positron accélérés à 99.999% de la vitesse de la lumière, on peut produire des muons, qui sont effectivement 206 fois plus massifs que des électrons.

  En relativité générale

La masse grave n'a pas sa place en relativité restreinte car la gravitation n'a pu y être incluse en respectant à la fois les principes relativistes et les observations. Toutefois, pour l'élaboration d'une gravitation relativiste, Einstein est parti du constat de l'égalité entre masse grave et masse inerte pour en tirer une « interprétation » sous la forme d'un nouveau principe : son « principe d'équivalence ». Ensuite, dans la théorie de la relativité générale, le rôle de la masse grave est tenu par l'énergie du corps, exprimée sous la forme du tenseur énergie-impulsion, prolongeant ainsi l'identité liant la masse inerte et l'énergie établie en relativité restreinte.

  En physique quantique

  Masses des particules

La masse des particules élémentaires (leptons et quarks) est une propriété intrinsèque de ces particules (qu'elle soit due ou non au boson de Higgs[réf. nécessaire]). Autrement dit, les particules élémentaires ont chacune une masse bien définie. La masse, dans le cadre de la physique des hautes énergies, n'est pas une quantité extensive (additive). La masse de trois quarks pris individuellement, n'est pas égale à la masse d'un baryon contenant ces mêmes types de quarks : la masse du baryon résultant est égale à la somme des masses des trois quarks qui le constituent moins l'équivalent masse de l'énergie de liaison par la relation d'Einstein. C'est ainsi que les protons et les neutrons, ont une masse (env. 940 MeV/c^2) bien différente de la somme des masses des quarks qui les composent (quark up et quark down) (d'env. 10 MeV/c^2). Dans cet exemple, la grande différence de masse indique que la force nucléaire entre les quarks est très grande : c'est l'interaction nucléaire forte.

Dans la vie de tous les jours, à notre échelle et lors de processus de basse énergie, on considère volontiers que la masse est une grandeur additive : s'il on prend deux paquets de sucre de 1 kg, on obtient 2 kg de sucre.

  Boson de Higgs

Article détaillé : Boson de Higgs.

Au niveau des particules élémentaires, la masse des bosons de jauge de l'interaction faible (boson W et boson Z) , serait due au boson de Higgs, leur donnant ainsi des propriétés différentes de celles du boson de l'électromagnétisme, le photon. La découverte de ce boson serait une confirmation du modèle standard qui le prédit et dont la cohérence dépend de son existence. Dans le modèle standard, un couplage des particules élémentaires au boson de Higgs permettrait d'expliquer la provenance de la masse de ces particules, qui auraient alors, au niveau fondamental, une masse nulle. Du coup, le, ou les, boson(s) de Higgs serai(en)t responsable de la masse de toutes les particules élémentaires ainsi que de celle de certains bosons d'échange des interactions.

  Mesure de la masse

  À l'échelle humaine

La mesure de la masse s'appelle le pesage, bien que ce terme provienne du mot « poids ».

La seule manière de mesurer directement une masse consiste à la comparer à une autre masse ; c'est le principe des balances. Par cette méthode, on mesure des masses relatives : l'utilisation d'une masse unitaire (ainsi que ses multiples et sous-multiples) permet une mesure de l'autre masse. Cette méthode donne le même résultat sur la terre et sur la lune.

On peut aussi estimer la masse à partir du poids, c'est-à-dire que l'on mesure la force qu'exerce l'objet à peser ; le dispositif est en fait un dynamomètre. C'est le cas le plus courant des pèse-personne et des balances électroniques. Cette méthode ne donne pas le même résultat sur la terre et sur la lune car le dynamomètre fait intervenir une force indépendante de la gravitation (celle du ressort), alors que la force de gravitation s'exerçant sur un corps donné sera différente sur terre et sur la lune : pour mesurer la masse d'un corps, il faut donc avoir étalonné le dynamomètre avec une masse de référence.

On peut aussi estimer une masse par la perturbation du champ de gravité qu'elle induit. Cette mesure par gravimétrie n'est utilisable que pour les objets extrêmement lourds et est utilisée en géologie pour estimer la taille d'une formation rocheuse, ainsi qu'en archéologie.

Remarques

Il faut se rappeler que la livre, en France, n'avait pas la même valeur sur tout le territoire : la provençale, la parisienne ou encore la bretonne n'avaient pas tout à fait la même valeur et aujourd'hui encore, la livre tout comme le gallon n'ont pas la même valeur aux États-Unis et au Royaume-Uni

Beaucoup de marchandises se vendaient au volume, par boisseaux ou encore par barils, soit 18 boisseaux (235 litres) — différent du baril pétrolier qui ne fait que 158,98 litres.

Dans l'Union européenne, de nombreuses masses (et volumes) sur les produits de consommation sont indiquées en quantité estimée. Ils sont marqués comme tel, d'un « e » minuscule.

Le kilogramme est l'unité de masse et non de poids.

  Pour les corps célestes

  Pour les particules

  Notes et références

  1. a et b Article masse, rédigé par Michel Paty, dans le Dictionnaire d'histoire et philosophie des sciences , sous la direction de Dominique Lecourt, Éditeur PUF, 2006 (4ème édition), ISBN 2-13-054499-1.
  2. « Unité de masse (kilogramme) », sur le site du BIPM, bipm.org
  3. Le poids d'un corps dépend aussi des forces d'inertie auxquelles il est soumis, comme la force centrifuge due à la rotation de la Terre.
  4. La masse grave (qui intervient dans la loi de la gravitation de Newton) est un peu l'analogue de la charge électrique (qui intervient dans la loi de Coulomb) : la masse grave est en quelque sorte une charge gravitationnelle. Puisque la masse inerte n'a aucun lien avec la charge électrique, pour quelle raison en aurait-elle un avec la masse grave ?
  5. Pour de l'uranium, une accumulation de matière peut donner une réaction modifiant la structure des atomes, et donc modifier la répartition de l'énergie entre masse et liaisons nucléaires.
  6. Le Tableau périodique des éléments. donne pour l'isotope 4He une masse atomique relative de 4.002603250.
  7. En l'absence de champ électromagnétique ou de charge électrique. Dans le cas contraire, un terme supplémentaire s'additionne à \ mc^2.
  8. En l'absence de champ électromagnétique ou de charge électrique. Dans le cas contraire il s'ajoute des termes aux niveaux de E et de p, et l'énergie E englobe alors l'énergie de masse, l'énergie cinétique et l'énergie électromagnétique du corps.
  9. C'est ainsi que James H.Smith explique son choix dans son livre Introduction à la relativité, édition Masson, 1997, préfacé par Jean-Marc Levy-Leblond. Ce choix est aussi celui de Lev Landau dans « Lev Landau et Evguéni Lifchitz, Physique théorique, éd. MIR, Moscou [détail des éditions] ».

  Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

  Articles connexes

  Bibliographie

   
               

 

Toutes les traductions de masse


Contenu de sensagent

  • définitions
  • synonymes
  • antonymes
  • encyclopédie

Dictionnaire et traducteur pour mobile

⇨ Nouveau : sensagent est maintenant disponible sur votre mobile

   Publicité ▼

sensagent's office

Raccourcis et gadgets. Gratuit.

* Raccourci Windows : sensagent.

* Widget Vista : sensagent.

dictionnaire et traducteur pour sites web

Alexandria

Une fenêtre (pop-into) d'information (contenu principal de Sensagent) est invoquée un double-clic sur n'importe quel mot de votre page web. LA fenêtre fournit des explications et des traductions contextuelles, c'est-à-dire sans obliger votre visiteur à quitter votre page web !

Essayer ici, télécharger le code;

SensagentBox

Avec la boîte de recherches Sensagent, les visiteurs de votre site peuvent également accéder à une information de référence pertinente parmi plus de 5 millions de pages web indexées sur Sensagent.com. Vous pouvez Choisir la taille qui convient le mieux à votre site et adapter la charte graphique.

Solution commerce électronique

Augmenter le contenu de votre site

Ajouter de nouveaux contenus Add à votre site depuis Sensagent par XML.

Parcourir les produits et les annonces

Obtenir des informations en XML pour filtrer le meilleur contenu.

Indexer des images et définir des méta-données

Fixer la signification de chaque méta-donnée (multilingue).


Renseignements suite à un email de description de votre projet.

Jeux de lettres

Les jeux de lettre français sont :
○   Anagrammes
○   jokers, mots-croisés
○   Lettris
○   Boggle.

Lettris

Lettris est un jeu de lettres gravitationnelles proche de Tetris. Chaque lettre qui apparaît descend ; il faut placer les lettres de telle manière que des mots se forment (gauche, droit, haut et bas) et que de la place soit libérée.

boggle

Il s'agit en 3 minutes de trouver le plus grand nombre de mots possibles de trois lettres et plus dans une grille de 16 lettres. Il est aussi possible de jouer avec la grille de 25 cases. Les lettres doivent être adjacentes et les mots les plus longs sont les meilleurs. Participer au concours et enregistrer votre nom dans la liste de meilleurs joueurs ! Jouer

Dictionnaire de la langue française
Principales Références

La plupart des définitions du français sont proposées par SenseGates et comportent un approfondissement avec Littré et plusieurs auteurs techniques spécialisés.
Le dictionnaire des synonymes est surtout dérivé du dictionnaire intégral (TID).
L'encyclopédie française bénéficie de la licence Wikipedia (GNU).

Copyright

Les jeux de lettres anagramme, mot-croisé, joker, Lettris et Boggle sont proposés par Memodata.
Le service web Alexandria est motorisé par Memodata pour faciliter les recherches sur Ebay.
La SensagentBox est offerte par sensAgent.

Traduction

Changer la langue cible pour obtenir des traductions.
Astuce: parcourir les champs sémantiques du dictionnaire analogique en plusieurs langues pour mieux apprendre avec sensagent.

Dernières recherches dans le dictionnaire :

5289 visiteurs en ligne

calculé en 0,125s

   Publicité ▼

Je voudrais signaler :
section :
une faute d'orthographe ou de grammaire
un contenu abusif (raciste, pornographique, diffamatoire)
une violation de copyright
une erreur
un manque
autre
merci de préciser :

Mon compte

connexion

inscription

   Publicité ▼

ZMA 200 Capsules /Strongest Anabolic Mass Anabol No Steroid (9.99 GBP)

Usage commercial de ce terme

DÉBITMÈTRE DE MASSE D'AIR CITROEN BERLINGO 1.9 2.0 EVASION 2.0 JUMPY 1.9 2.0 98- (40.5 EUR)

Usage commercial de ce terme

Magnum 8000 Trec Nutrition Proteine Masse Creatine (47.9 EUR)

Usage commercial de ce terme

MASSE A INERTIE IDEAL DEBOSSELER CARROSSERIE AUTO - EXTRAIRE ROULEMENT MOYEUX (12.9 EUR)

Usage commercial de ce terme

Fiat Doblo/Punto 1.9 Jtd - Masse Air Débitmètre - 0280218113/0 280 218 113 (48.43 EUR)

Usage commercial de ce terme

DECABOLIC CREATINE-STRONGEST LEGAL ANABOLIC MUSCLE MASS BOOSTER -NO STEROIDS/HGH (17.99 GBP)

Usage commercial de ce terme

HYUNDAI SANTA FE, 2.4 MASS AIR FLOW METER ,28164-38210 ,BOSCH 0280218111 (33.95 GBP)

Usage commercial de ce terme

BH breit hauzfarben 80B Maß in der Beschreibung (7.99 EUR)

Usage commercial de ce terme

MASSE A INERTIE REF 380625 (11.9 EUR)

Usage commercial de ce terme

Epoxy Knetmasse Alu - 2 Komponenten Aluminium Masse - 56 g - 10,51€ je 100g (5.89 EUR)

Usage commercial de ce terme

Herren Trachtenjacke Janker dunkelgrün von Hphorn Gr.M-L Maße beachten (20.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

MASS CORE 7000 g (46.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

BW Masseverteiler Anschlussleiste (Verteiler, Masse, Shelter, Bundeswehr) (19.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

EXIT Kickback Rebounder L 43.03.10.00 / Rückprallwand Maße: 124x124cm / Fussball (149.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

Kinderschuhe Sneaker Sportschuhe Schuhe Turnschuhe Halbschuhe NEU ~ 126 ~ (4.99 EUR)

Usage commercial de ce terme

DÉBIMÈTRE DE MASSE D'AIR ROVER 25 45 2.0 IDT 400 420 D Di 200 220 D SDI 95-00 (45.49 EUR)

Usage commercial de ce terme

Encore un apocryphe Djâhizien. C. PELLAT. Article. Ed. Mélanges Massé (4.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

Flaggen Aufnäher " Schweiz " im Maß 8 x 5,5 cm (5.45 EUR)

Usage commercial de ce terme

Kantenschutzprofil Klemmbereich 1-4 mm Maße 10x14,5 mm Kantenschutz Kederband ; (1.65 EUR)

Usage commercial de ce terme