» 
allemand anglais arabe bulgare chinois coréen croate danois espagnol estonien finnois français grec hébreu hindi hongrois islandais indonésien italien japonais letton lituanien malgache néerlandais norvégien persan polonais portugais roumain russe serbe slovaque slovène suédois tchèque thai turc vietnamien
allemand anglais arabe bulgare chinois coréen croate danois espagnol estonien finnois français grec hébreu hindi hongrois islandais indonésien italien japonais letton lituanien malgache néerlandais norvégien persan polonais portugais roumain russe serbe slovaque slovène suédois tchèque thai turc vietnamien

définition - ressentis

ressentir (v. trans.)

1.éprouver vivement.

   Publicité ▼

définition (complément)

voir la définition de ressentis dans le Littré

dictionnaire collaboratif

Vous pouvez participer à l'enrichissement du dictionnaire et proposer vos propres définitions pour ce mot ou un autre.

Inscription possible avec votre compte Facebook

synonymes - ressentis

   Publicité ▼

locutions

dictionnaire analogique







Le Littré (1880)

RESSENTIR (v. a.)[re-san-tir]

1. Sentir, éprouver. Il a ressenti des douleurs dans les articulations. Ressentir du bien-être, du malaise.

Quelqu'un dira peut-être qu'elle n'a pas ressenti de ces douleurs aiguës qui font qu'on regarde la mort comme une consolation (FLÉCH. Duch. de Mont.)

Quel peuple ennemi de la France n'a pas ressenti les effets de sa valeur ? (FLÉCH. Turenne.)

Le peuple lève sans cesse les mains vers lui [Dieu], et vous doutez même s'il existe, vous qui seuls ressentez les effets de sa libéralité et de sa puissance (MASS. Pet. carême, Vices et vert. des Gr.)

Fig. Avec un nom de chose pour sujet.

Tout ressent de ses yeux les charmes innocents (RAC. Esth. III, 9)

Il s'emploie d'une manière analogue au sens moral.

L'ayant cherché longtemps afin de divertir L'ennui que de sa perte il pouvait ressentir (CORN. Rod. V, 4)

Mes sens par son excès [de ma douleur] sont demeurés perclus ; Pour la trop ressentir je ne la ressens plus (ROTR. Antig. III, 2)

Revenue d'une si longue et si étrange défaillance, elle se vit replongée dans un plus grand mal [le regret de ses péchés], et, après les affres de la mort, elle ressentit toutes les horreurs de l'enfer (BOSSUET Anne de Gonz.)

Je ressens tous les maux que je puis ressentir (RAC. Bér. V, 6)

2. Il se dit de l'âme saisie par un sentiment. Ressentir de l'amitié pour quelqu'un.

C'est déjà ressentir l'amour Que de commencer à le craindre (QUIN. Proserp. I, 3)

Tout ce que la reconnaissance, l'amitié, l'amour peuvent inspirer de plus tendre, de plus passionné, je le ressens, je l'éprouve pour vous (GENLIS Théât. d'éduc. l'Amant anonyme, V, 2)

3. Témoigner ressentiment, sympathie.

Si votre affliction est une affliction publique, et si elle touche généralement tout ce qu'il y a d'honnêtes gens en France, je pense que vous ne doutez pas que je ne la ressente extrêmement, moi que vos bontés.... (VOIT. Lett. 156)

Le roi-prophète, qui ressentait le bien d'autrui comme le sien propre (FLÉCH. Sermons, Envie.)

Il ressent mes douleurs beaucoup plus que moi-même (RAC. Iphig. II, 5)

Je reconnais l'erreur qui nous avait séduits, Et ressens votre joie autant que je le puis (RAC. Iphig. III, 1)

Témoigner ressentiment, désir de vengeance.

Plus on doit ressentir les coups de cette offense (MOL. D. Garc. I, 1)

Plus l'offenseur m'est cher, plus je ressens l'injure (RAC. Théb. I, 5)

Jupiter près de vous m'envoie en diligence Vous annoncer le pardon d'une offense Qu'il ressentit avec trop de chaleur (DANCOURT Métemps. III, 11)

Le roi [Charles VI] voulait empêcher ses chevaliers de relever le gant, et de ressentir ces insultes particulières (CHATEAUB. Génie, IV, V, 4)

Témoigner ressentiment, reconnaissance.

Je ne suis pas moins généreux à ressentir cette faveur, que vous l'avez été à me la faire (VOIT. Lett. 45)

Ressentez donc aussi cette félicité (RAC. Esth. III, 1)

4. Reconnaître, apercevoir.

On ressentait dans ses paroles [de Condé] un regret sincère d'avoir été poussé si loin [à la révolte] par ses malheurs (BOSSUET Louis de Bourbon.)

5. Porter le caractère de.

Tout ce qu'ils [les auteurs des Sacramentaires] composaient était fait sur le modèle de ce qu'avaient fait leurs prédécesseurs ; le style même ressent l'antiquité, et les choses la ressentent encore plus (BOSSUET Explic. de la messe, 19)

Quoique tout ce qu'il [Jacob] dit des frères de Juda soit exprimé avec une magnificence extraordinaire, et ressente un homme transporté hors de lui-même par l'esprit de Dieu.... (BOSSUET Hist. II, 2)

Il en usa de la sorte par une prudence qui ne fut ni humaine ni lâche, et qui ne ressentit point le courtisan, mais le prophète (BOURDAL. 8e dim. après la Pentec. Dominic. t. III, p. 128)

Avec quelle sévérité sainte Thérèse défendit-elle qu'il y eût rien dans les bâtiments de son ordre qui ressentît la vanité ! (FLÉCH. Panég. Ste Thérèse.)

Vous voyez en quels lieux vous l'avez amenée [votre fille] ; Tout y ressent la guerre et non pas l'hyménée (RAC. Iphig. III, 1)

Cette opinion [l'émission de la lumière] est démontrée de plus d'une façon, et, loin de ressentir la vieille philosophie, elle y est directement contraire (VOLT. Phil. Newt. II, 2)

6. Se ressentir, v. réfl. Sentir un reste d'un mal qu'on a eu. Il a eu la fièvre chaude, il s'en ressent encore. Il s'est ressenti de sa goutte ces jours derniers.

7. Porter le caractère de.

Ce n'est point une nécessité qu'il y ait du sang et des morts dans une tragédie ; il suffit que l'action en soit grande, que les acteurs en soient héroïques, que les passions y soient excitées, et que tout s'y ressente de cette tristesse majestueuse qui fait tout le plaisir de la tragédie (RAC. Bérén. Préf.)

La statue du dieu, haute d'environ trente coudées, est d'un travail grossier, et se ressent du goût des Égyptiens (BARTHÉL. Anach. ch. 41)

8. Éprouver une influence fâcheuse. Son ouvrage se ressent de la précipitation avec laquelle il l'a composé. Sa maison a été brûlée, et les maisons voisines s'en sont ressenties.

Tu te ressentiras des maux qu'on nous prépare (MAIRET Mort d'Asdrub. IV, 4)

Peut-on raisonnablement espérer que, dans un air tout corrompu, vous ne vous ressentiez jamais de sa corruption ? (BOURDAL. 5e dim. après l'Épiphan. Dominic. t. I, p. 242)

Il ne fut pas le seul qui se ressentit de cette bizarrerie (HAMILT. Gramm. 11)

Il m'a fait un tour, mais il s'en ressentira, il en portera la peine.

9. En sens contraire, éprouver une influence favorable. Si je fais une grande fortune, mes amis s'en ressentiront.

La grâce n'est donnée dans l'oraison qu'afin que toute la vie s'en ressente (BOSSUET Ét. d'Orais. VIII, 16)

Dans une république, tout se ressent de la liberté publique (MONTESQ. Esp. XVI, 9)

10. Se souvenir, avec amertume et avec désir de se venger, d'un tort, d'une offense, etc.

Ils se ressentirent des outrages qu'ils avaient reçus (VAUG. Q. C. IV, 8)

Je ne suis pas incapable de me venger, si l'on m'avait offensé et qu'il y allât de mon honneur à me ressentir de l'injure (LA ROCHEF. Portrait.)

Ils se sont ressentis du traitement que vous leur avez fait (MOL. les Préc. XVIII)

Un homme qui a reçu un soufflet sans s'en ressentir est accablé d'injures (PASC. Pens. V, 14, éd. HAVET.)

Le célèbre vizir Achmet Couprougli avait traité le fils d'un ambassadeur de France avec outrage, et, ayant poussé la brutalité jusqu'à le frapper, l'avait envoyé en prison, sans que Louis XIV, tout fier qu'il était, s'en fût autrement ressenti qu'en envoyant un autre ministre à la Porte (VOLT. Russie, II, 1)

Absolument.

Les dieux, qui tôt ou tard savent se ressentir, Dédaignent de répondre à qui les fait mentir (CORN. Oed. I, 5)

11. Être senti, aperçu.

Vous le voyez : cette nouvelle vivacité qui animait ses actions se ressent encore dans ses paroles (BOSSUET Anne de Gonz.)

HISTORIQUE

XVIe s.Parquoy si tu as cueur de te ressentir jamais des dommages que t'ont fait tes ennemis, sers toy maintenant de mes calamitez.... (AMYOT Cor. 35)Combien qu'à sa poursuitte et par ses menées il eust esté banny d'Athenes, neantmoins il ne s'en voulut point ressentir lorsqu'il en eut l'occasion et le moyen (AMYOT Arist. 64)Les collations qui s'en ensuivent sont censées illicites et de nulle valeur, comme resentant simonie (P. PITHOU 56)La terre, ce semble, s'en ressentira d'avantage, si elle est remuée en ceste saison (LA BOÉTIE 229)Nous avons poursuyvl avecques resolue volonté la vengeance d'une injure, et ressenti un singulier contentement de la victoire (MONT. I, 271)

ÉTYMOLOGIE

Re..., et sentir ; provenç. et espagn. resentir ; catal. ressentir ; ital. risentire.

Wikipedia - voir aussi

 

Toutes les traductions de ressentis


Contenu de sensagent

  • définitions
  • synonymes
  • antonymes
  • encyclopédie

Dictionnaire et traducteur pour mobile

⇨ Nouveau : sensagent est maintenant disponible sur votre mobile

   Publicité ▼

sensagent's office

Raccourcis et gadgets. Gratuit.

* Raccourci Windows : sensagent.

* Widget Vista : sensagent.

dictionnaire et traducteur pour sites web

Alexandria

Une fenêtre (pop-into) d'information (contenu principal de Sensagent) est invoquée un double-clic sur n'importe quel mot de votre page web. LA fenêtre fournit des explications et des traductions contextuelles, c'est-à-dire sans obliger votre visiteur à quitter votre page web !

Essayer ici, télécharger le code;

SensagentBox

Avec la boîte de recherches Sensagent, les visiteurs de votre site peuvent également accéder à une information de référence pertinente parmi plus de 5 millions de pages web indexées sur Sensagent.com. Vous pouvez Choisir la taille qui convient le mieux à votre site et adapter la charte graphique.

Solution commerce électronique

Augmenter le contenu de votre site

Ajouter de nouveaux contenus Add à votre site depuis Sensagent par XML.

Parcourir les produits et les annonces

Obtenir des informations en XML pour filtrer le meilleur contenu.

Indexer des images et définir des méta-données

Fixer la signification de chaque méta-donnée (multilingue).


Renseignements suite à un email de description de votre projet.

Jeux de lettres

Les jeux de lettre français sont :
○   Anagrammes
○   jokers, mots-croisés
○   Lettris
○   Boggle.

Lettris

Lettris est un jeu de lettres gravitationnelles proche de Tetris. Chaque lettre qui apparaît descend ; il faut placer les lettres de telle manière que des mots se forment (gauche, droit, haut et bas) et que de la place soit libérée.

boggle

Il s'agit en 3 minutes de trouver le plus grand nombre de mots possibles de trois lettres et plus dans une grille de 16 lettres. Il est aussi possible de jouer avec la grille de 25 cases. Les lettres doivent être adjacentes et les mots les plus longs sont les meilleurs. Participer au concours et enregistrer votre nom dans la liste de meilleurs joueurs ! Jouer

Dictionnaire de la langue française
Principales Références

La plupart des définitions du français sont proposées par SenseGates et comportent un approfondissement avec Littré et plusieurs auteurs techniques spécialisés.
Le dictionnaire des synonymes est surtout dérivé du dictionnaire intégral (TID).
L'encyclopédie française bénéficie de la licence Wikipedia (GNU).

Copyright

Les jeux de lettres anagramme, mot-croisé, joker, Lettris et Boggle sont proposés par Memodata.
Le service web Alexandria est motorisé par Memodata pour faciliter les recherches sur Ebay.
La SensagentBox est offerte par sensAgent.

Traduction

Changer la langue cible pour obtenir des traductions.
Astuce: parcourir les champs sémantiques du dictionnaire analogique en plusieurs langues pour mieux apprendre avec sensagent.

Dernières recherches dans le dictionnaire :

3248 visiteurs en ligne

calculé en 0,125s

   Publicité ▼

Je voudrais signaler :
section :
une faute d'orthographe ou de grammaire
un contenu abusif (raciste, pornographique, diffamatoire)
une violation de copyright
une erreur
un manque
autre
merci de préciser :

Mon compte

connexion

inscription

   Publicité ▼