» 
allemand anglais arabe bulgare chinois coréen croate danois espagnol estonien finnois français grec hébreu hindi hongrois islandais indonésien italien japonais letton lituanien malgache néerlandais norvégien persan polonais portugais roumain russe serbe slovaque slovène suédois tchèque thai turc vietnamien
allemand anglais arabe bulgare chinois coréen croate danois espagnol estonien finnois français grec hébreu hindi hongrois islandais indonésien italien japonais letton lituanien malgache néerlandais norvégien persan polonais portugais roumain russe serbe slovaque slovène suédois tchèque thai turc vietnamien

définition - seins

sein (n.m.)

1.mamelle de la femme.

2.(figuré)partie intérieure, ce qui est au milieu.

Sein (n.m.)

1.seins de femme; gorge.

Sein (n.)

1.(Cismef)Chacune des mamelles de la femme. Les seins sont des organes glandulaires responsables de la sécrétion lactée, situés dans la région supérieure, antérieure et latérale du thorax. De forme hémisphérique ou conique, ils sont constitués par de la peau, sur laquelle font saillie le mamelon et son aréole, par du tissu adipeux sous-cutané et par la glande mammaire proprement dite, rudimentaire chez l'homme et seulement parfaitement développée chez la femme pendant la période de lactation. La glande mammaire, qui est une glande holocrine en grappe, est constituée de nombreux acini qui se réunissent en lobules, eux-mêmes réunis en lobes d'où partent les canaux galactophores, qui vont s'ouvrir au niveau du mamelon.

seins (n.m.p.)

1.seins de femme; gorge.

Seins (n.)

1.(Cismef)Chacune des mamelles de la femme. Les seins sont des organes glandulaires responsables de la sécrétion lactée, situés dans la région supérieure, antérieure et latérale du thorax. De forme hémisphérique ou conique, ils sont constitués par de la peau, sur laquelle font saillie le mamelon et son aréole, par du tissu adipeux sous-cutané et par la glande mammaire proprement dite, rudimentaire chez l'homme et seulement parfaitement développée chez la femme pendant la période de lactation. La glande mammaire, qui est une glande holocrine en grappe, est constituée de nombreux acini qui se réunissent en lobules, eux-mêmes réunis en lobes d'où partent les canaux galactophores, qui vont s'ouvrir au niveau du mamelon.

   Publicité ▼

définition (complément)

voir la définition de seins dans le Littré

voir la définition de Wikipedia

dictionnaire collaboratif

Vous pouvez participer à l'enrichissement du dictionnaire et proposer vos propres définitions pour ce mot ou un autre.

Inscription possible avec votre compte Facebook

synonymes - seins

Sein (n.m.)

seins, doudounes  (populaire), lolos  (populaire), nénés  (populaire), nibars  (populaire), nichons  (populaire), roberts  (populaire), roploplos  (populaire), rotoplots  (populaire)

sein (n.m.)

appas, avantages, avant-cœur, avant-scène, balcon, bossoirs, bras, buste, centre, cœur, counou, courbure, entrailles, flanc, fond, fort, foyer, giron, glande, gorge, intérieur, lieu géométrique, mamelle, mamelon, mandarine, milieu, mitan, nœud, nombril, noyau, pare-chocs, pis, point, poitrine, rondeur, tétasse, tété, tétin, tétine, tréfonds, utérus, ventre, lolo  (emp : plur, populaire), miche  (emp : plur, argotique), micheton  (argotique, emp : plur), néné  (emp : plur, familier), nichon  (populaire), robert  (populaire), téton  (familier)

seins (n.m.p.)

poitrine, rotoplos, Sein, doudounes  (populaire), lolos  (populaire), nénés  (populaire), nibars  (populaire), nichons  (populaire), roberts  (populaire), roploplos  (populaire), rotoplots  (populaire)

   Publicité ▼

voir aussi

sein (n.m.)

mamelu, mammaire

locutions

-Allaitement au sein • Allaitement au sein exclusif • Auto-examen du sein • Autopalpation du sein • Cancer du sein • Cancer du sein de l'homme • Cancer du sein mâle • Carcinome canalaire du sein • Carcinome lobulaire du sein • Contusion du sein • Ile de Sein • Kyste du sein • Kystes du sein • Maladie de Paget du sein • Maladie fibrokystique du sein • Maladie kystique du sein • Maladies du sein • Papille du sein • Reconstruction sein • Tumeur du sein de l'homme • Tumeur phyllode du sein • Tumeurs du sein • [ au sein de ] • abcès du sein associé à l'accouchement • absence acquise de sein(s) • absence congénitale de sein avec absence de mamelon • adénofibrome du sein • adénofibrose du sein • affection du sein, sans précision • affections du sein • alimentation au sein difficile chez le nouveau-né • allaitement au sein • au sein de • autres affections du sein • bout du sein • bout-de-sein • bouton de sein • cancer du sein • carcinome in situ du sein • carcinome in situ du sein, sans précision • cytostéatonécrose du sein • donner le sein • douleur du sein • engorgement du sein chez le nouveau-né • fibrosclérose du sein • furoncle du sein • induration du sein • kyste du sein • kyste solitaire du sein • lymphangite du sein gestationnelle ou puerpérale • lésions traumatiques de sein • maladie kystique du sein • mélanome in situ du sein (peau) • nourri au sein • partie centrale du sein • peau (du) sein • peau du sein • plaie ouverte du sein • prolongement axillaire du sein • présenter le sein • sein (peau) (tissu mou) • sein de Dieu • sein maternel • sein parties molles • sein surnuméraire • sein tissu conjonctif • sein, sans précision • subinvolution du sein (après lactation) • tissu conjonctif du sein • tumeur bénigne du sein • tumeur maligne du sein • île de Sein

-Abstention constructive au sein de l'Union européenne • Aides spécialisées à dominante rééducative au sein de l'Éducation nationale en France • Cancer du sein • Carcinome lobulaire invasif du sein • Chambres extraordinaires au sein des tribunaux cambodgiens • Chaussée de Sein • Défaillances et trahisons au sein du SVR de la Fédération de Russie • Grand phare de l'île de Sein • La Chaleur du sein • Le Sein • Maladie de Paget du sein • Où peut on être mieux qu’au sein de sa famille • Pince à sein • Place de l'Île-de-Sein • Raz de Sein • Sein (homonymie) • Sein (psychanalyse) • Sein Lwin • Sein Win • Sein d'Abraham • Suicides au sein de la paysannerie indienne • Thein Sein • Un recteur de l'Île de Sein • Wenn wir in höchsten Nöten sein BWV 641 • Île de Sein • Île de Sein (câblier) • Île de Sein (homonymie)

dictionnaire analogique

 

racine MESH[Hyper.]

Sein (n.) [Cismef]








 

(espace) parmi[Classe]

intérieur[Thème]

sein (n. m.) [figuré]








Le Littré (1880)

SEIN (s. m.)[sin]

1. Au sens propre, courbure, sinuosité ; de ce sens il ne reste que quelques emplois techniques.

Terme de marine. La partie de la voile qui est gonflée et arrondie par le vent.

Ancien terme d'hydrographie. Golfe ou petite mer, qui n'a de communication avec la grande mer, que par un étroit passage.

Sur des neiges et sur des glaces, dont la commodité est si grande qu'on peut facilement, par le moyen des traîneaux, aller en un jour de Finlande en Laponie, et traverser sur les glaces le sein Bothnique (REGNARD Voyage en Laponie, 101)

Il découvrit que le sein Persique était un golfe de l'Océan (MONTESQ. Espr. XXI, 8)

2. La partie du corps humain qui porte les mamelles, qui forme l'extérieur de la poitrine, et qui, étant bombée, a mérité d'être appelée sein.

Isaac présentait le sein à l'épée que son père tenait toute prête à frapper (BOSSUET Hist. II, 2)

Quelle santé nous couvrait la mort que la reine portait dans le sein ? (BOSSUET Mar.-Thér.)

J'ai vu l'assassin Retirer son poignard tout fumant de son sein (RAC. Baj. V, 11)

Quelle voix salutaire ordonne que je vive, Et rappelle en mon sein mon âme fugitive ? (RAC. Esth. II, 7)

Un prêtre.... Portera sur ma fille une main criminelle, Déchirera son sein, et, d'un oeil curieux, Dans son coeur palpitant consultera les dieux ! (RAC. Iphig. IV, 4)

Le premier dans un transport amoureux se perça le sein à ses pieds (LA BRUY. III)

La partie des vêtements qui couvre le sein.

Le soir qu'elle partit pour ce pieux dessein, Elle tenait caché ce poignard dans son sein (ROTR. Antig. V, 8)

J'ai trouvé ce billet enfermé dans son sein (RAC. Bajaz. IV, 5)

Il [Amurat] tira le traité [violé par les chrétiens] de son sein, il demanda vengeance à Dieu, et l'obtint de son sabre (VOLT. Dict. phil. Géogr.)

L'espace renfermé entre les deux bras.

Bassien ou Caracalla, son fils aîné, aussitôt après la mort de son père, tua son frère Géta, empereur comme lui, dans le sein de Julie leur mère commune (BOSSUET Hist. I, 10)

Mais Dieu.... Permit que.... Josabeth dans son sein l'emportât tout sanglant [Joas enfant] (RAC. Ath. IV, 3)

Fig. Réchauffer, retirer un serpent dans son sein, recevoir chez soi un homme qu'on a tiré de la misère, et qui fait tourner nos bienfaits contre nous.

Vous même, de vos soins craignez la récompense, Et que dans votre sein ce serpent élevé Ne vous punisse un jour de l'avoir conservé (RAC. Andr. I, 2)

Savez-vous quel serpent inhumain Iphigénie avait retiré dans son sein ? (RAC. Iph. V, 4)

Fig. Le plus intérieur du sein, l'intimité même.

Sa belle-soeur deviendrait un espion dangereux dans le plus intérieur de son sein (SAINT-SIMON t. VIII, p. 221, édit. CHÉRUEL.)

Fig. Mettre à quelqu'un un poignard dans le sein, lui causer un vif déplaisir, un cruel chagrin.

Vous vous êtes servi de ma funeste main Pour mettre à votre fils un poignard dans le sein (RAC. Mithr. IV, 4)

Fig. Être au sein de l'amitié, être parmi ses amis.

Oui, que ses malades attendent, Il est au sein de l'amitié (BÉRANG. Doct. et mal.)

Fig. Le sein des pauvres, les pauvres.

Elle a racheté ses péchés par les aumônes qu'elle a répandues secrètement dans le sein des pauvres (FLÉCH. Duch. de Montaus.)

3. Fig. Il s'emploie eu un sens analogue dans le langage théologique.

Elle [l'Église catholique] leur [aux païens] ouvrait son sein par toute la terre (BOSSUET Hist. II, 12)

Elle jette, comme le prophète, toutes ses pensées et toutes ses frayeurs dans le sein de Dieu (MASS. Myst. Soumiss.)

C'est un si grand bonheur d'être à Dieu.... d'être enfin rentrés dans le sein paternel de sa miséricorde (MASS. Carême, Pâques.)

Le sein d'Abraham, le lieu de repos où étaient les âmes des élus avant la venue de Jésus-Christ.

Il arriva que ce pauvre mourut, et fut emporté par les anges dans le sein d'Abraham ; le riche mourut aussi, et il eut l'enfer pour sépulcre (SACI Bible, Évang. St Luc, XVI, 22)

Le sein d'Abraham se dit aussi du paradis.

Du milieu des flammes ces enfants de colère verront dans le sein d'Abraham, pendant tous les siècles, leurs frères, leurs amis, leurs proches, avec qui ils avaient vécu, jouir de la gloire des saints (MASS. Car. Mauv. riche.)

Le sein de la gloire, le séjour des bienheureux.

Dieu ouvrira pendant toute l'éternité le sein de sa gloire (MASS. Car. Mauv. riche.)

Le sein de l'Église, la communion des fidèles.

Récarède le catholique, qui venait de rentrer au sein de l'Église (BOSSUET Hist. I, 11)

On dit aussi : mourir dans le sein de l'hérésie.

4. Par antonomase, sein se dit pour mamelle.

....Couvrez ce sein que je ne saurais voir ; Par de pareils objets les âmes sont blessées, Et cela fait venir de coupables pensées (MOL. Tart. III, 2)

Il se dit de chacune des mamelles. Le sein droit, le sein gauche. Un cancer au sein droit.

Donner le sein à un enfant, lui donner à téter.

5. Le siége de la conception, l'endroit où les femmes portent l'enfant.

Jacob lui répondit en colère : Suis-je, moi, comme Dieu, et n'est-ce pas lui qui empêche que votre sein ne porte son fruit ? (SACI Bible, Genèse, XXX, 2)

Songez qu'une barbare en son sein l'a formé (RAC. Phèd. III, 1)

....Au sein d'une chrétienne il [Saladin] avait pris naissance (VOLT. Zaïre, IV, 1)

Fig.

Jérusalem renaît plus brillante et plus belle ; D'où lui viennent de tous côtés Ces enfants qu'en son sein elle n'a point portés ? (RAC. Athal. III, 7)

Fig. Le sein de la patrie, la patrie considérée comme une mère.

Quel autre motif [sinon une ambition démesurée] le porta [César] à tourner contre le sein de la patrie les armes mêmes qu'elle lui avait mises à la main contre les ennemis de l'État ? (ROLLIN Traité des Ét. V, 1re part. 6)

6. Fig. Le sein de la terre, la partie de la terre comparée au sein de l'homme, de la femme.

La terre ne se lasse jamais de répandre ses biens sur ceux qui la cultivent ; son sein fécond ne peut s'épuiser (FÉN. Tél. V)

La terre ouvre son sein au tranchant de la charrue (FÉN. ib. XIII)

Pour eux la fertile rosée, Tombant sur la terre embrasée, Rafraîchit son sein altéré (J. B. ROUSS. Odes, 8)

La terre sur son sein les porte avec colère [les parias] (C. DELAV. Paria, I, 1)

7. Fig. Ce qui cache, enferme, recèle.

Après avoir été enfermé trois jours dans le sein de la terre, j'en sortirai comme Jonas sortit du ventre de la baleine (BOURDAL. Myst. Résurrect. de J. C. t. I, p. 322)

L'impatience que nous avons de recevoir de vos lettres, l'attention qui nous les fait envoyer chercher jusque dans le sein de la poste.... (SÉV. 25 oct. 1688)

La Seine, au pied des monts que son flot vient laver, Voit du sein de ses eaux vingt îles s'élever (BOILEAU Épît. VI)

Et que du sein des monts le marbre soit tiré (RAC. Esth. III, 9)

Les morts dorment en paix dans le sein de la terre : Ainsi doivent dormir nos sentiments éteints (A. DE MUSSET Nuit d'octobre.)

Le sein d'une contrée, la partie intérieure de cette contrée.

Et lorsque, m'arrachant du doux sein de la Grèce, Dans ce climat barbare on traîna ta maîtresse (RAC. Mithr. V, 2)

Quoi, depuis si longtemps la reine Bérénice Vous arrache, seigneur, du sein de vos États ? (RAC. Bérén. I, 3)

Par extension.

J'ai porté la guerre jusque dans le sein de la maison d'Autriche (FÉN. Dial. des morts mod. Richelieu, Mazarin)

8. Fig. Le milieu.

Les uns assassinés dans les places publiques, Les autres dans le sein de leurs dieux domestiques (CORN. Cinna, I, 3)

Un avare, idolâtre et fou de son argent, Rencontrant la disette au sein de l'abondance (BOILEAU Sat. IV)

Mais une église seule à ses yeux immobile Garde au sein du tumulte une assiette tranquille (BOILEAU Lutr. I)

Du triste état des Juifs jour et nuit agité, Il me tira du sein de mon obscurité (RAC. Esth. I, 1)

Je remercie le digne petit-fils du grand Condé de daigner se souvenir de moi du sein de sa gloire (VOLT. Lett. Touraille, 5 janv. 1769)

L'Observateur.... critique ce vers de M. Gresset : Au sein des mers, dans une île enchantée ; le sein de la mer, dit-il, ne peut s'entendre de la surface ; il devrait au moins savoir qu'en poésie on dit : au sein des mers, au lieu d'au milieu des mers ; au sein de la France, au lieu d'au milieu de la France ; au sein des beaux-arts, dont on médit ; au sein de la bassesse, de l'envie, de l'ignorance, de l'avarice, etc. (ID. Mél. litt. Préservatif, 24)

Mais quand du sein des morts il viendrait en ces lieux.... (VOLT. Mérope, I, 3)

Du sein des montagnes naissent des fleuves (BONNET Contempl. nat. I, 4)

Né dans le sein des arts, il aimait la nature (DELILLE Imag. I)

9. Fig. L'esprit, le coeur de l'homme.

...c'est aux faibles courages Qui toujours portent la peur au sein, De succomber aux orages (MALH. V, 27)

La muse.... m'échauffant le sein De gloire et de renom relevait mon dessein (RÉGNIER Sat. IV)

Saintes filles, ses chères amies, vous qui l'avez vue si souvent gémir devant les autels de son unique protecteur, et dans le sein desquelles elle a versé les secrètes consolations qu'elle en recevait (BOSSUET Reine d'Anglet.)

Non, quoi que vous disiez, cet horrible dessein Ne fut jamais, seigneur, conçu dans votre sein (RAC. Brit. IV, 3)

Il s'épanchait en fils qui vient en liberté Dans le sein de sa mère oublier sa fierté (RAC. Brit. V, 3)

Le ciel mit dans mon sein une flamme funeste (RAC. Phèdre, V, 7)

Que jamais la douleur, même l'inquiétude, N'approchent du sein de Fanny (A. CHÉN. Odes, V)

Porter quelqu'un dans son sein, le chérir tendrement.

HISTORIQUE

XIIIe s.Touailles eschauffées [ils] li boutent en son sein (Berte, XLIX)Et qui chi [ici] morra por lui [Dieu], il ira el sein saint Abraham par devant lui (H. DE VALENC. VIII)

XVe s.En mon sain le mist doulcement, Pour en faire ce que vouldroye (CH. D'ORL. Dép. d'am. en ball.)

XVIe s.Ces femmes qui ont si grans seins [si grosses mamelles] (Rec. de farces, p. 199)Cachant l'enfant aux replis de mon sein, Je le sauvai de l'espée homicide (RONS. 596)La terre ouvre son sein [au jugement dernier] ; du ventre des tombeaux Naissent des enterrez les visages nouveaux (D'AUB. Tragiques, Jugement.)

ÉTYMOLOGIE

Bourguig. soin ; provenç. sen, se ; espagn. seno ; portug. seio ; ital. seno ; du lat. sinus

Wikipedia - voir aussi

Wikipedia

Sein

                   
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir sein (homonymie) et Poitrine.

Le sein (du latin sinus, « courbure, sinuosité, pli ») ou la poitrine dans son ensemble, constitue la région ventrale supérieure du torse d'un animal, et en particulier celle des mammifères qui englobe l’espèce humaine. Dans ce dernier cas, ils sont la partie charnue située sur la face antérieure du thorax.

  Sein d'une femme enceinte

Sommaire

  Description

Le sein désigne aussi chez les mammifères femelles (dont la femme), la mamelle qui contient la glande mammaire sécrétrice du lait pour permettre l’allaitement des jeunes bébés dès la naissance. Chez les ruminants femelles domestiques, on les appelle des « pis ».

Mais les humains de sexe masculin ont aussi des seins qui, bien que généralement moins importants, sont structurellement identiques (homologues) à la femme, car ils se développent embryologiquement à partir des mêmes tissus.

L'aréole des seins est reliée par des nerfs au cerveau, en particulier au système de récompense. La stimulation des seins procure une récompense cérébrale qui incite la femme à renouveler les stimulations. C'est grâce au système de récompense que les mammifères femelles[1] et les femmes[2],[3] allaitent leur nouveau-né (voir Allaitement), et c'est également les récompenses qui sont à l'origine des stimulations sexuelles des seins (voir Comportement érotique)[4],[5].

Cet article traite essentiellement du sein humain féminin et masculin. Pour les autres mammifères, voir les articles : Mamelle et glande mammaire.

  Étymologie

Le mot vient du latin sinus, « courbure, sinuosité, pli », qui désignait notamment un pli de la toge recouvrant la poitrine. Son emploi au figuré l'a fait désigner la partie du corps correspondante. Mais on employait plutôt celui de mamma, « sein », et mamilla, « petit sein », d'où le mot en français : « mamelle ». Aussi, mammicula désignait une « petite mamelle ». C'est de là d'où vient le mot « mammifère » dont la caractéristique première est d'être doté de mamelles ou de seins pour l'être humain.

Le thésaurus argotique des mots sur les seins est important, au même titre qu'un caractère sexuel primaire.

  Chez la femme

  Profil de sein en pointe

Un réseau de canaux galactophores est présent à l'état rudimentaire chez les individus des deux sexes, de l'âge embryonnaire à l'âge adulte, mais seules les femmes, sous l'influence hormonale à partir de la puberté, le long des cycles et pendant la grossesse et l'allaitement, développent la partie glandulaire.

Les seins contiennent les glandes lactogènes (ou glandes mammaires) qui deviennent actives en période d'allaitement et produisent le lait maternel dont se nourrit le bébé humain pendant les premiers mois de sa vie. Durant la période de lactation, le lait est sécrété par ces glandes mammaires et est déversé par des canaux séparés au niveau du mamelon.

L'essentiel du corps du sein est constitué de tissu adipeux. Les seins voient leur volume varier en fonction de différents paramètres tels que le cycle d'ovulation, la température ou l'excitation ainsi que durant la grossesse. La limite de l'aréole, sa pigmentation et son réseau glandulaire varient avec la grossesse et l'allaitement. Le mamelon est érectile.

Outre sa fonction biologique initiale de lactation, le sein féminin joue un rôle important dans la séduction, l'érotisme et la sexualité. Il s'agit d'un caractère sexuel secondaire.

  Anatomie

  Schéma anatomique du sein
1. Cage thoracique 2. Muscles pectoraux 3. Lobules 4. Mamelon 5. Aréole 6. canaux galactophores 7. Tissu adipeux 8. Peau

Sur le plan superficiel, le sein est recouvert de peau (fascia superficialis) s’étendant sans limite nette jusqu’à la région mamelonaire, arrondie et pigmentée.

La peau de l'aréole a un aspect grenu car elle est parsemée de glandes cutanées et sébacées (glande de Morgani) qui s'hypertrophient à la grossesse et prennent alors le nom de tubercule de Montgomery. L'aréole est pourvue de fibres musculaires lisses, muscles sphinctériens périalvéolaires, qui contrôlent la fonction excrétrice du sein au moment de la lactation.

Le mamelon est la partie centrale et surélevée de l'aréole. Les canaux galactophores qui assurent l'évacuation des sécrétions lactées y débouchent par des pores séparés.

Sur le plan interne, le sein est essentiellement constitué d’un tissu conjonctif adipeux (les graisses) et de ligaments de Cooper. Le tissu glandulaire responsable de la production exocrine de lait ne représente qu'une faible proportion du volume mammaire.

La glande mammaire est constituée de lobes, séparés par des cloisons conjonctives, qui sont des ensembles de bourgeons glandulaires ou acini développés en période d’allaitement, drainés par des canaux galactophores pourvus vers leurs extrémités d’un sinus galactophore et débouchant séparément au niveau du mamelon.

Le sein est richement vascularisé. Au niveau artériel on décrit notamment 3 origines à sa vascularisation :

  • l'artère axillaire participe par ses branches thoracique latérale (éventuellement avec en plus une thoracique latérale accessoire) et thoraco-acromiale (qui donnera par la suite une branche thoracique médiale dédiée à la glande mammaire)
  • l'artère thoracique interne (cheminant à la face postérieure des cartilages costaux jusqu'au sixième espace intercostal) via certaines de ses collatérales
  • les artères intercostales (originaires de l'aorte thoracique), notamment de la sixième à la neuvième.

Au niveau du système lymphatique, le sein est divisé en 4 cadrans, 2 externes, 2 internes. Les cadrans externes sont drainés vers la veine thoracique latérale, le creux axillaire (ganglion de Sorgius) et le ganglion infra-claviculaire. Les cadrans internes sont drainés sous le sternum par le ganglion intra-thoracique puis le relais infra-claviculaire.

Sur le plan profond, on distingue 3 muscles : le grand pectoral sur lequel glisse la glande mammaire, le petit pectoral et le sous-clavier.

Le sein est soutenu par la peau et un ligament suspenseur : la travée fibro-glandulaire. Au niveau inférieur, le sillon sous-mammaire est formé par un épaississement de ces travées qui tire la peau en profondeur.

La limite supérieure d’implantation du sein se situe à la 2 ou 3e côte, sa limite inférieure entre la 6e ou 7e côte.

La présence éventuelle de plus de deux seins s'appelle la polymastie.

  Taille, forme et soutien

Les seins varient à la fois en taille et en forme. Leur soutien se fait anatomiquement parlant, sur l'ensemble de la cage thoracique.

  Taille

Les seins varient en taille. La taille de bonnet la plus petite est AA, ce qui correspond à une taille inférieure à un pouce, soit 2,54 centimètres. Ce qui n'enlève pas la possibilité d'allaitement.

La possession de seins de fort volume suscite certaines gênes et demande certaines adaptations de la vie quotidienne.

Linsey Dawn McKenzie est connue mondialement pour avoir été la femme aux seins naturels les plus gros du monde. Alors qu'elle était âgée de 12 ans, elle portait à l'époque un soutien-gorge d'une taille 34DD (selon les mesures britanniques) jusqu'à ses 15 ans, elle atteignit à l'âge de 17 ans une taille de 34GG. Sa taille finale fut 36HH mais est actuellement de 36DD après intervention chirurgicale. Toujours en mesures britanniques.

Selon le magazine The People du Royaume-Uni, le record de la femme aux seins naturels les plus gros du monde serait une jeune femme âgée de 16 ans en 2005, Chloe Rogers[6] : la taille atteindrait 34KK, soit du 90P en taille française, soit 43,18 cm (17 pouces) de différence entre le tour de poitrine et le tour de la cage thoracique sous les seins. Ou un tour de la poitrine avec les seins compris, égal à 130 centimètres environ. Chacun des seins pèserait 4 à 4,5 kg. Elle souffrirait d'un mal de dos chronique et cherche à réduire la taille de ses seins par chirurgie plastique. Sa brassière est faite sur-mesure et coûterait £100 (environ 150 €)[7]. Rachel Aldana serait aussi notoire au Royaume-Uni pour une taille de seins de 32JJ.

Comme on peut le constater, la taille des seins naturels les plus gros du monde fait l'objet de parutions dans la presse people, surtout au Royaume-Uni. Et comme les mesures européennes, américaines et anglaises diffèrent, il n'est pas facile de faire les conversions. Elles peuvent en tirer profit comme Linsey Dawn McKenzie, mais cette dernière a finalement cédé à la chirurgie, pour tout simplement « alléger » son dos. Les amateurs ou fétichistes de gros seins sont appelé : mastofact, sein partialism, ou mazophilie[8].

  Forme et soutien
  Paire de seins relativement ronds et qui s'avancent presque horizontalement.

La forme générale du sein féminin est variable, le plus souvent conique arrondie. Ils peuvent être pointus, en forme « de poires » ou arrondis comme des « oranges », etc. Pourtant, leur aspect extérieur ne prédit pas de leur anatomie interne ou de leur potentiel d'allaitement. La forme des seins d'une femme dépend en grande partie de leur soutien, qui provient principalement des ligaments de Cooper, et la poitrine sous-jacente sur lesquels ils reposent. Le sein est rattachée à la base de la paroi thoracique par une aponévrose épaisse sur les muscles pectoraux. Sur sa face supérieure, un peu de soutien lui est donné par la peau qui continue sur la partie supérieure du thorax. C'est cet appui qui détermine la forme des seins. Chez un petit nombre de femmes, les sinus frontaux lactifères (ou « ampoules ») dans les seins ne sont pas alignés avec le tissu mammaire environnant, ce qui provoque un gonflement visible à l'extérieur de la zone des sinus.

Sur le soutien des seins, il est utile d'établir une distinction entre les seins qui sont en dessous de la poitrine, et ceux qui ne le sont pas. Des seins arrondis et hauts saillent presque horizontalement à partir de la paroi thoracique. En début de développement pubertaire, tous les seins sont ainsi faits et une telle forme est fréquente chez les jeunes femmes et les filles. Les seins « portés hauts » ou proéminents sont ancrés sur la base de la poitrine, et leur poids est uniformément réparti sur la zone se trouvant à la base du dôme mammaire ou de la forme conique des seins. Les seins « portés bas » ont une partie de leur poids soutenue par le thorax contre laquelle la partie inférieure du sein repose sur sa surface, et par un profond ancrage de sa base. Le poids est donc distribué sur une plus grande superficie, ce qui a pour effet de réduire la tension. Chez les hommes et les femmes, la cage thoracique descend en pente douce, progressivement vers l'extérieur de l'entrée du thorax (en haut du sternum), jusqu'aux plus basses côtes qui marquent sa limite inférieure, ce qui permet le soutien des seins.

  Lingerie et maintien
  Femme portant un strophium
Article détaillé : Soutien-gorge.

Le soutien-gorge, pièce de lingerie féminine est un objet utilisé pour recouvrir et éviter que les seins ne s'affaissent trop sur le bas de la cage thoracique. Les seins ont tendance à s'affaisser avec l'âge. Ainsi, pour les partisans des soutiens-gorges, il permet un maintien ferme de la poitrine tout au long de la vie ; les seins ne s'allongent pas[réf. nécessaire], ce qui serait un synonyme de beauté et de moindre gêne dans les mouvements. Certaines femmes de tribus africaines qui ne portent pas de maintien de ce type tiennent au contraire en beauté le fait que les seins s'allongent. Le soutien-gorge moderne, remplaçant de l'ancien (et étouffant) corset est prévu pour être léger, pratique à mettre, voire sportif dans sa forme adaptée.

Comme le soutien-gorge est un sous-vêtement porté par la femme, il est un objet commun mais aussi de luxe raffiné (voir lingerie). Les méthodes de fabrication (usine, retouches à la main) ainsi que des matières entrant dans sa composition (coton, dentelle, élasthanne, lycra, polyamide, polyester, etc.) sont multiples.

Ce type de vêtement existe depuis l'Antiquité et le Moyen Âge : les femmes utilisaient alors des dispositifs pour soutenir leur poitrine : strophium, sangles, brassières, bandeaux, corsets et corselets.

  Modifications

Dans le domaine de la chirurgie plastique, le sein peut être l'objet de modifications voulues comme l'introduction d'un implant mammaire sous les muscles pectoraux ou la réduction.

Ou il peut être l'objet de remplacement par un implant mammaire, suite à une mastectomie (c'est-à-dire l'ablation complète ou partielle, chirurgicale du sein), le plus souvent due à un cancer.

L'ornementation d'un piercing peut être pratiquée, notamment sur le mamelon. Ou par un tatouage temporaire ou définitif.

  Pathologies

L'étude du sein et de ses maladies est la sénologie et le praticien qui est expert en sénologie est un sénologue. Les douleurs du sein sont désignées par le terme mastodynie.

Comme tout organe, le sein peut être affecté de pathologies :

  Techniques médicales

La palpation peut être faite par le médecin ou par la patiente elle-même. En position debout, la main à plat explore chaque quadrant à la recherche d'une masse ou d'une irrégularité. La palpation se termine par la recherche de ganglions dans le creux axillaire.

La mammographie est un examen radiologique à faire systématiquement à partir d'un certain âge afin de détecter les cancers du sein : le sein est coincé en sandwich entre une plaque photographique horizontale et le tube émetteur de rayons X.

L'échographie est un examen indolore et sans danger utilisant une sonde émettrice et réceptrice d'ultrasons. Il permet de compléter utilement la mammographie.

La thermographie est un examen indolore et sans danger, mesurant les différences de température locale du sein par l'intermédiaire d'une image infrarouge. Cet examen n'est plus pratiqué, car ses résultats ne sont ni assez fiables, ni suffisamment précis.

  Fonction maternelle

Article détaillé : Allaitement.

Le sein permet l’allaitement des jeunes enfants dès la naissance.

  Fonctions sexuelles

Article détaillé : Comportement érotique et Attirance sexuelle.

Les seins sont une zone érogène dont les fonctions dans les pratiques sexuelles ou dans le domaine de l'attirance sexuelle sont variables selon les cultures.

Les seins, caractère sexuel secondaire, constituent dans les sociétés humaines un élément féminin de séduction extrêmement utilisé. Vus qualitativement par la cible avec une composante volumique, éventuellement dominante, la poitrine féminine donne un indice de fécondité (dépendant du taux d'œstrogène/progestérone) pour le reproducteur. Si les poitrines généreuses sont un indice favorable, les petits seins le sont aussi avec certaines conditions anatomiques.

L'utilisation de cet outil de séduction est plus ou moins aisé à mettre en œuvre sans enfreindre les règles de la bienséance, c'est-à-dire uniquement par la mise en valeur de leur volume et de leur forme. Les medias à sensation se font régulièrement l'écho de scandales liés au franchissement des limites des bonnes mœurs[9].

Cette situation stimule un secteur lucratif dans le marché du sous-vêtement visant à fournir des soutiens-gorge valorisants tels les redresse-seins par exemple (tel que le Wonderbra), voire dans le marché du vêtement moulant.

Le potentiel d'attraction du décolleté est géré par nombre de femmes entre un besoin de séduction et la bonne convenance sociale. Au-delà de l'intérêt pour la séduction personnelle, les seins sont utilisés comme attracteur visuel dans d'innombrables publicités (parfums, produits de beauté, diététique, etc.), et spectacles, ou concours tels que les concours de tee-shirts mouillés. Cette vision est, à des degrés divers, remise en cause par la plupart des écoles féministes qui considèrent qu'elle infériorise et fait percevoir la femme principalement comme objet de convoitise/ou cible marchande. L'utilisation du sein comme attracteur visuel n'est pas un fait récent. Autant dans la sculpture que dans la peinture et les mosaïques les plus antiques, les seins ont vraisemblablement permis aux artistes de capter le regard de chacun afin parfois d'amener ensuite l'observateur vers un autre niveau de lecture.

Le sein peut être un élément important de la sexualité humaine, que ce soit pour des caresses ou dans le cadre de pratiques telle que la cravate de notaire.

  Chez l'homme

Partie charnue du thorax, les seins, contrairement à la femme, restent de la même dimension chez l'individu mâle, sauf modification hormonale : très fréquente chez les bodybuilders ou par patrimoine génétique. La fonction érotique d'une poitrine musclée masculine ou des muscles pectoraux est présente au même titre qu'une poitrine féminine.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

  Pathologie

La gynécomastie masculine est le pendant de l'hypermastie féminine. C'est un développement excessif des glandes mammaires dont la cause peut être congénitale ou due à une maladie, à une tumeur ou à la prise de certains médicaments.

  Représentation artistique

Article détaillé : Nu (thème artistique).

Les seins sont, dans certaines cultures (mais pas dans toutes, certaines l'ignorant totalement comme objet d'attraction), un objet de fascination et de représentation de la femme dans l'art antique et contemporain.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

  Notes et références

  1. C. F. Ferris, P. Kulkarni, J. M. Sullivan Jr. , J. A. Harder, T. L. Messenger, M. Febo, Pup suckling is more rewarding than cocaine: evidence from functional magnetic resonance imaging and three-dimensional computational analysis, The Journal of Neuroscience, 25(1):149-156, 2005
  2. Leslie B. Marshall, Infant care and feeding in the South Pacific • Gordon and Breach, NY, 1985
  3. Gilbert Herdt, Robert J. Stoller, Intimate communications: erotics and the study of culture, Columbia University Press, NY, 1990
  4. (fr) Serge Wunsch, Thèse de doctorat sur le comportement sexuel [PDF] EPHE-Sorbonne, Paris, 2007.
  5. (en) Anders Agmo, Functional and dysfunctional sexual behavior Elsevier 2007.
  6. (en) My Boob Site » Blog Archive » Biggest Boobs in Britain
  7. (en) People.co.uk - RECORD BREAKKERS!, article datant du 11 décembre 2005
  8. Hickey, Eric W. (2003). Encyclopaedia of Murder and Violent Crime. Sage Publications Inc. ISBN 0-7619-2437-X
  9. On peut relever par exemple le Scandale du Nipplegate concernant Janet Jackson ou le sein dévoilé de Sophie Marceau au festival de Cannes 2005

  Références bibliographiques

  • Damien Baldin, Histoire du Sein, Éditions du Sandre, 2005.
  • Béatrice Maillard-Chaulin, Journal d'un Sein, Corsaire.
  • Claude-François-Xavier Mercier de Compiègne, Éloge du sein des femmes Ouvrage curieux.[1]
  • Jean-Claude Kaufmann, Corps de femmes, regards d'hommes. Sociologie des seins nus, Éditions Pocket, Paris, 2001 — (ISBN 2-266-10980-4).

  Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

  Articles connexes

  Fonction maternelle

  Société

  Santé

  Liens externes

   
               

 

Toutes les traductions de seins


Contenu de sensagent

  • définitions
  • synonymes
  • antonymes
  • encyclopédie

Dictionnaire et traducteur pour mobile

⇨ Nouveau : sensagent est maintenant disponible sur votre mobile

   Publicité ▼

sensagent's office

Raccourcis et gadgets. Gratuit.

* Raccourci Windows : sensagent.

* Widget Vista : sensagent.

dictionnaire et traducteur pour sites web

Alexandria

Une fenêtre (pop-into) d'information (contenu principal de Sensagent) est invoquée un double-clic sur n'importe quel mot de votre page web. LA fenêtre fournit des explications et des traductions contextuelles, c'est-à-dire sans obliger votre visiteur à quitter votre page web !

Essayer ici, télécharger le code;

SensagentBox

Avec la boîte de recherches Sensagent, les visiteurs de votre site peuvent également accéder à une information de référence pertinente parmi plus de 5 millions de pages web indexées sur Sensagent.com. Vous pouvez Choisir la taille qui convient le mieux à votre site et adapter la charte graphique.

Solution commerce électronique

Augmenter le contenu de votre site

Ajouter de nouveaux contenus Add à votre site depuis Sensagent par XML.

Parcourir les produits et les annonces

Obtenir des informations en XML pour filtrer le meilleur contenu.

Indexer des images et définir des méta-données

Fixer la signification de chaque méta-donnée (multilingue).


Renseignements suite à un email de description de votre projet.

Jeux de lettres

Les jeux de lettre français sont :
○   Anagrammes
○   jokers, mots-croisés
○   Lettris
○   Boggle.

Lettris

Lettris est un jeu de lettres gravitationnelles proche de Tetris. Chaque lettre qui apparaît descend ; il faut placer les lettres de telle manière que des mots se forment (gauche, droit, haut et bas) et que de la place soit libérée.

boggle

Il s'agit en 3 minutes de trouver le plus grand nombre de mots possibles de trois lettres et plus dans une grille de 16 lettres. Il est aussi possible de jouer avec la grille de 25 cases. Les lettres doivent être adjacentes et les mots les plus longs sont les meilleurs. Participer au concours et enregistrer votre nom dans la liste de meilleurs joueurs ! Jouer

Dictionnaire de la langue française
Principales Références

La plupart des définitions du français sont proposées par SenseGates et comportent un approfondissement avec Littré et plusieurs auteurs techniques spécialisés.
Le dictionnaire des synonymes est surtout dérivé du dictionnaire intégral (TID).
L'encyclopédie française bénéficie de la licence Wikipedia (GNU).

Copyright

Les jeux de lettres anagramme, mot-croisé, joker, Lettris et Boggle sont proposés par Memodata.
Le service web Alexandria est motorisé par Memodata pour faciliter les recherches sur Ebay.
La SensagentBox est offerte par sensAgent.

Traduction

Changer la langue cible pour obtenir des traductions.
Astuce: parcourir les champs sémantiques du dictionnaire analogique en plusieurs langues pour mieux apprendre avec sensagent.

Dernières recherches dans le dictionnaire :

4721 visiteurs en ligne

calculé en 0,172s

   Publicité ▼

Je voudrais signaler :
section :
une faute d'orthographe ou de grammaire
un contenu abusif (raciste, pornographique, diffamatoire)
une violation de copyright
une erreur
un manque
autre
merci de préciser :

Mon compte

connexion

inscription

   Publicité ▼