» 
allemand anglais arabe bulgare chinois coréen croate danois espagnol estonien finnois français grec hébreu hindi hongrois islandais indonésien italien japonais letton lituanien malgache néerlandais norvégien persan polonais portugais roumain russe serbe slovaque slovène suédois tchèque thai turc vietnamien
allemand anglais arabe bulgare chinois coréen croate danois espagnol estonien finnois français grec hébreu hindi hongrois islandais indonésien italien japonais letton lituanien malgache néerlandais norvégien persan polonais portugais roumain russe serbe slovaque slovène suédois tchèque thai turc vietnamien

sied

  • 3e personne du singulier (il, elle) du présent de l'indicatif du verbe seoir

définition - sied

seoir (v. trans.)

1.(vieux)être conforme à une nécessité.

seoir (v. intr.)

1.(vieux)convenir, être adapté.

seoir (v.)

1.convenir, être d'usage.

   Publicité ▼

définition (complément)

voir la définition de sied dans le Littré

dictionnaire collaboratif

Vous pouvez participer à l'enrichissement du dictionnaire et proposer vos propres définitions pour ce mot ou un autre.

Inscription possible avec votre compte Facebook

synonymes - sied

seoir (v. trans.) (vieux)

convenir  (V+à+comp)

   Publicité ▼

voir aussi

seoir (v. trans.)

convenable disconvenir, messeoir

locutions

dictionnaire analogique

seoir (v. tr.) [vieux] [V+à+comp]


Le Littré (1880)

SEOIR [soir]

1. Être assis.

Le Thermodon a vu seoir autrefois Des reines au trône des rois (MALH. III, 4)

Il la fit seoir (LA FONT. Court.)

Comme Jésus-Christ a souffert durant sa vie mortelle, est mort à cette vie mortelle, est ressuscité d'une nouvelle vie, est monté au ciel, et sied à la droite du Père, ainsi le corps et l'âme doivent souffrir, mourir, ressusciter, monter au ciel et seoir à la dextre (PASC. Lett. sur la mort de son père)

Pas un évêque n'a voulu entrer au conseil, par l'indécence d'y seoir après un homme de second ordre (SAINT-SIMON 87, 127)

Les chevaliers de l'ordre, mandés par le roi, seient en bas, et n'ont point de voix (SAINT-SIMON 373, 205)

2. Se seoir, v. réfl. S'asseoir ; peu usité, s'emploie quelquefois familièrement ou en poésie au présent de l'indicatif, à l'impératif et à l'infinitif.

Je m'approche, me sieds, et m'aidant au besoin.... (RÉGNIER Sat. X.)

Carlos, y voyant une place vide, s'y veut seoir (CORN. Don Sanche, I, 3)

Sieds-toi, je n'ai pas dit encor ce que je veux (CORN. Cinna, V, 1)

Il se sied, il lui dit qu'il veut la voir pourvue (CORN. le Ment. II, 5)

Seyez-vous, et quittons ces petits différends (CORN. D. Sanche, I, 3)

L'heure du souper étant venue, chevaliers et dames se furent seoir à leurs tables assez mal servies (LA FONT. Oeuv. Lett. à Mme de la Fontaine, 30 août 1663)

Salut ! vois, l'on t'apporte et la table et le pain : Sieds-toi (A. CHÉN. Idylles, le Mendiant.)

HISTORIQUE

Xe s.Et si [il] sist contra orientem civitatis (Fragm. de Valenc. p. 468)

XIe s.Sur palies blans siedent cil chevalier (Ch. de Rol. VIII)Alez sedeir, quant nuls ne vos somunt (ib. XVII)

XIIe s.Je sui retornez en mon regne, e ai sis sor le siege de mes peres (MACHAB. I, 10)Que li faus entes [enfant] ki crie Pour la bele estoile avoir, Qu'il voit haut et cler seoir (Couci, III)Entour lui [il] vit ses homes seïr et arrangier (Sax. VI)E Hely sedeit sur le chemin devers l'ost (Rois, p. 16)Sire, sire, as-tu cumanded que Adonias regne et siesced en tun trone cume reis après tun decet ? (ib. 223)

XIIIe s.Cis Nullis siet entre Laigni sur Marne et Paris (VILLEH. I)Cil dame Diex, fait ele, qui haut siet et loin voit (Berte, XXVIII)Et se tu siez bien à cheval, Tu dois poindre amont et aval (la Rose, 2207)Si vint à l'uis, si vist que c'estoient sis vallet et femes avec eus, et sooient à une table (BEAUMANOIR LXIX, 21)

XIVe s.Laditte confrarie doit seoir [avoir ses séances] le premier dimenche (Ordonn. des rois de Fr. t. III, p. 583)Messire Charles de Blois et les seigneurs dessus nommés sirent assez longuement devant la cité de Rennes (FROISS. I, I, 171)Le chapperon luy eschappa de la main dextre, et s'en alla seoir à l'aide du vent assez près d'ung chevalier qui se delectoit à regarder vers les pucelles (Perceforest, t. VI, f° 40)

XVIe s.Comme un pelerin lassé ou defaillant se sied au milieu de la voye pour reposer (CALV. Inst. 500)Il [Jésus-Christ] est seant à la dextre du pere (CALV. ib. 1109)Je veulx que l'esprit s'y seye [au plaisir de la table], non qu'il s'y couche (MONT. IV, 295)Jà Dieu ne plaise que je seye jamais en chaire, dont je ne me puisse lever au devant d'un plus vieil que moy (AMYOT Lyc. 43)Il voulut que les serfs, ès festes de Saturne, se seissent à table pour manger avec leurs propres maistres (AMYOT Lyc. et Numa, 2)Caton y arriva, que tous les autres estoient desjà à table, et demanda où il se serroit (AMYOT Cat. d'Utiq. 50)[ô Dieu, est-ce que] Ne partiront jamais du throsne où tu te sieds Et la Mort et l'Enfer qui dorment à tes pieds ? (D'AUB. Tragiques, Misères.)

ÉTYMOLOGIE

Berry, se soyer, au subj. qu'il siese ; provenç. sezer, cezer, seire ; anc. catal. seser, siure ; catal. mod. seurer ; ital. sedere ; du lat. sedere ; comparez le grec, siége ; goth. sitan, être assis ; allem. sitzen.

SEOIR [soir]

1. Être convenable, bien aller. Ces couleurs vous seyant ou séant si bien, vous devez les préférer aux autres.

Si près de voir sur soi fondre de tels orages, L'ébranlement sied bien aux plus fermes courages (CORN. Hor. I, 1)

Mme de la Fayette lui répondit bonnement : ha ! mon Dieu, madame, ne le faites point, cela ne sied bien qu'aux jeunes personnes (SÉV. 37)

Mais, hélas ! en ce temps d'opprobre et de douleurs, Quelle offrande sied mieux que celle de nos pleurs ? (RAC. Athal. I, 3)

Il les donnait [ses mémoires] avec une modestie et une espèce de timidité qui seyait tout à fait bien à un homme de guerre transplanté dans une assemblée de savants (FONTEN. Lafaye.)

Des sociétés qui ne siéent ni à votre rang ni à votre sexe (MASS. Carême, Emploi du temps.)

Ce qui sied bien au corps sied très mal à la bourse (MONTFLEURY Femme juge et part. III, 2)

Un peu d'aide souvent sied bien à la beauté (MONTFLEURY ib. IV, 2)

La voilà dans un âge où un mari ne lui siéra pas mal (LAMOTTE Magnifique, I, 1)

Voici l'âge d'or qui succède à l'âge de fer ; cela donne trop envie de vivre, et cette envie ne me sied point (VOLT. Lett. Dupont, 23 mars 1776)

Je commence à croire que nous devenons trop Anglais, et qu'il nous siérait mieux d'être Français (VOLT. Lett. Richelieu, 10 oct. 1769)

Elle n'aime point ce qui brille, mais ce qui sied (J. J. ROUSS. Ém. V)

La marquise : Voilà un drôle de bonnet. - Mlle Ledoux : Je l'ai inventé et fait cette nuit ; il siérait bien à madame (GENLIS Théât. d'éduc. Dangers du monde, I, 5)

Impersonnellement.

Quoi ! vous iriez dire à la vieille Émilie Qu'à son âge il sied mal de faire la jolie ? (MOL. Mis. I, 1)

Sied-il bien à des dieux de dire qu'ils sont las ? (MOL. Amph. prolog.)

C'est à toi, Lamoignon.... Qu'il sied bien d'y veiller pour le maintien des lois (BOILEAU Épître VI)

Mais siérait-il, Abner, à des coeurs généreux, De livrer au supplice un enfant malheureux ? (RAC. Athal. V, 2)

Quand je vous traite avec bonté, il vous sied mal de montrer de la hauteur (Mme RICCOBONI Oeuv. t. III, p. 187, dans POUGENS)

Il vous sied, mon amie, D'être dans mon malheur toujours plus raffermie (V. HUGO Hernani, II, 14)

Ironiquement.

Il sied bien.... Trop aveugle ministre, Il te sied bien d'avoir en de si jeunes mains, Chargé d'ans et d'honneurs, confié tes desseins ! (RAC. Bajaz. IV, 7)

Perfide, il vous sied bien de tenir ce discours ! (RAC. Mithr. IV, 4)

2. Concorder, aller ensemble.

Avecque la beauté mon humeur ne sied pas (RÉGNIER Élég. II)

Oui, c'est lui qui le dit ; et cette vanité, Monsieur, ne sied pas bien avec la piété (MOL. Tart. II, 2)

REMARQUE

St-Simon a dit seyé au participe ; mais cela est barbare : J'avais avec eux la liberté de leur tout dire qui n'eût pas seyé de même à la dévotion du duc de Charost, 302, 285.

HISTORIQUE

XIIe s.Bien li sistrent les armes, si s'en sut bien aidier (Sax. IV)

XIIIe s.Car quant chascun jadis veoit La fame qui miex li seoit (la Rose, 14112)Grailles li flancs, basses les hance, Moult li siet bien sa destre mance (Fl. et Bl. 2907)

XIVe s.Il n'est nul quelconque à qui il siece ou appartienne plus assavoir meilleurs choses et plusieurs, que il appartient au prince (ORESME Prol.)

XVe s.Et, si Dieu m'aist, le courage m'en sied trop bien que nous en viendrons à notre dessus (FROISS. I, I, 17)

XVIe s.Pensez qu'à Ambres bien sierroit, Ou à Carris, qui les verroit Combattre en ordre et equipage, L'un un valet et l'autre un page (MAROT VI, 54)Un critique dit là dessus : ....Mais si tu leur bailles ung eschec Du mot serroit, qui n'est mot grec, Et du latin n'a delivrance ; Parle françois, ou cloz le bec, Car serroit n'est receu en France (MAROT ib. VI, 94)Il siet mal à un homme qui n'a plus de ville ny de maison, de prescher ceulx qui en ont de les abandonner (AMYOT Thémist. 21)Il avoit la langue un peu grasse, ce qui ne luy seoit pas mal (AMYOT Alc. 2)Il n'est homme à qui il siese si mal de.... (MONT. I, 33)La mort la plus muette me semble la mieux seante (MONT. II, 55)Il vous siera mieux de vous resserrer dans le train accoustumé (MONT. II, 314)

ÉTYMOLOGIE

Le même que seoir 1, parce que ce qui est bien assis est séant.

 

Toutes les traductions de sied


Contenu de sensagent

  • définitions
  • synonymes
  • antonymes
  • encyclopédie

Dictionnaire et traducteur pour mobile

⇨ Nouveau : sensagent est maintenant disponible sur votre mobile

   Publicité ▼

sensagent's office

Raccourcis et gadgets. Gratuit.

* Raccourci Windows : sensagent.

* Widget Vista : sensagent.

dictionnaire et traducteur pour sites web

Alexandria

Une fenêtre (pop-into) d'information (contenu principal de Sensagent) est invoquée un double-clic sur n'importe quel mot de votre page web. LA fenêtre fournit des explications et des traductions contextuelles, c'est-à-dire sans obliger votre visiteur à quitter votre page web !

Essayer ici, télécharger le code;

SensagentBox

Avec la boîte de recherches Sensagent, les visiteurs de votre site peuvent également accéder à une information de référence pertinente parmi plus de 5 millions de pages web indexées sur Sensagent.com. Vous pouvez Choisir la taille qui convient le mieux à votre site et adapter la charte graphique.

Solution commerce électronique

Augmenter le contenu de votre site

Ajouter de nouveaux contenus Add à votre site depuis Sensagent par XML.

Parcourir les produits et les annonces

Obtenir des informations en XML pour filtrer le meilleur contenu.

Indexer des images et définir des méta-données

Fixer la signification de chaque méta-donnée (multilingue).


Renseignements suite à un email de description de votre projet.

Jeux de lettres

Les jeux de lettre français sont :
○   Anagrammes
○   jokers, mots-croisés
○   Lettris
○   Boggle.

Lettris

Lettris est un jeu de lettres gravitationnelles proche de Tetris. Chaque lettre qui apparaît descend ; il faut placer les lettres de telle manière que des mots se forment (gauche, droit, haut et bas) et que de la place soit libérée.

boggle

Il s'agit en 3 minutes de trouver le plus grand nombre de mots possibles de trois lettres et plus dans une grille de 16 lettres. Il est aussi possible de jouer avec la grille de 25 cases. Les lettres doivent être adjacentes et les mots les plus longs sont les meilleurs. Participer au concours et enregistrer votre nom dans la liste de meilleurs joueurs ! Jouer

Dictionnaire de la langue française
Principales Références

La plupart des définitions du français sont proposées par SenseGates et comportent un approfondissement avec Littré et plusieurs auteurs techniques spécialisés.
Le dictionnaire des synonymes est surtout dérivé du dictionnaire intégral (TID).
L'encyclopédie française bénéficie de la licence Wikipedia (GNU).

Copyright

Les jeux de lettres anagramme, mot-croisé, joker, Lettris et Boggle sont proposés par Memodata.
Le service web Alexandria est motorisé par Memodata pour faciliter les recherches sur Ebay.
La SensagentBox est offerte par sensAgent.

Traduction

Changer la langue cible pour obtenir des traductions.
Astuce: parcourir les champs sémantiques du dictionnaire analogique en plusieurs langues pour mieux apprendre avec sensagent.

Dernières recherches dans le dictionnaire :

4355 visiteurs en ligne

calculé en 0,093s

Je voudrais signaler :
section :
une faute d'orthographe ou de grammaire
un contenu abusif (raciste, pornographique, diffamatoire)
une violation de copyright
une erreur
un manque
autre
merci de préciser :

Mon compte

connexion

inscription

   Publicité ▼