» 
allemand anglais arabe bulgare chinois coréen croate danois espagnol estonien finnois français grec hébreu hindi hongrois islandais indonésien italien japonais letton lituanien malgache néerlandais norvégien persan polonais portugais roumain russe serbe slovaque slovène suédois tchèque thai turc vietnamien
allemand anglais arabe bulgare chinois coréen croate danois espagnol estonien finnois français grec hébreu hindi hongrois islandais indonésien italien japonais letton lituanien malgache néerlandais norvégien persan polonais portugais roumain russe serbe slovaque slovène suédois tchèque thai turc vietnamien

définition - sonner

sonner (v. intr.)

1.produire un son, en parlant d'instruments à vent.

2.vibrer sous un choc, en parlant d'une cloche, d'une sonnette, etc.; tinter, carillonner.

sonner (v. trans.)

1.annoncer, appeler par une sonnerie.

2.faire résonner.

   Publicité ▼

définition (complément)

voir la définition de sonner dans le Littré

voir la définition de Wikipedia

dictionnaire collaboratif

Vous pouvez participer à l'enrichissement du dictionnaire et proposer vos propres définitions pour ce mot ou un autre.

Inscription possible avec votre compte Facebook

synonymes - sonner

   Publicité ▼

voir aussi

locutions

dictionnaire analogique







 

le son[Thème]

horloge[Thème]

cloche[Thème]

sonnette[Thème]

faire produire un son à qqch[Classe]

horloge[termes liés]

cloche[termes liés]

sonnette[termes liés]

sonner (v. tr.) [V+comp]







sonner[Similaire]

sonner (verbe)


Le Littré (1880)

SONNER (v. n.)[so-né]

1. Rendre un son. Les cloches sonnent. Ce tonneau sonne creux.

Il marchait d'un pas relevé, Et faisait sonner sa sonnette (LA FONT. Fabl. I, 4)

Chères soeurs, n'entendez-vous pas Des cruels Tyriens la trompette qui sonne ? (RAC. Athal. IV, 6)

Partout en même temps la trompette a sonné (RAC. ib. V, 6)

Le son de sa voix était net, plein, bien timbré ; une voix de basse étoffée et mordante, qui remplissait l'oreille et sonnait au coeur (J. J. ROUSS. dans LAVEAUX)

Faire sonner une montre, se dit d'une montre à répétition dont on pousse le ressort et qui marque les heures par les sons.

Alors Sainville, pour toute réponse, tira sa montre et la fit sonner (GENLIS Voeux témér. t. III, p. 53, dans POUGENS)

Sonner le fêlé, se dit d'un vase que l'on frappe et dont le son indique une fêlure.

Faire sonner une pièce de monnaie pour juger si elle est bonne.

2. Sonner du cor, de la trompette, de la trompe, faire rendre des sons à ces instruments.

Alors les sept anges qui avaient les sept trompettes se préparèrent à en sonner (SACI Bibl. St Jean, Apocal. VIII, 6)

Absolument. Ces piqueurs sonnent bien, sonnent mal.

3. Il se dit du son que produisent les lettres, les mots, etc. L'r sonne dans mer.

Je n'entends qu'erre partout, en supposant qu'on ne fera pas mal à propos et contre l'usage sonner les s d'airs et de mers, où elles ne sont que signes de pluriel (D'OLIVET Prosod. franç. II, 2)

Faire sonner une lettre, la faire entendre avec tout le son qui lui appartient.

Ne pas faire sonner une lettre, ne pas la faire entendre, ou ne la faire entendre que faiblement.

Ce mot sonne bien à l'oreille, le son en est agréable.

Olympie sonne mieux à l'oreille que la ville de Reheboth (VOLT. Moeurs, Déluge.)

Ce vers, cette stance, cette période sonne bien, sonne mal à l'oreille, l'arrangement des paroles y est harmonieux, n'y est pas harmonieux.

Fig. Cette action sonne bien, ne sonne pas bien, sonne mal dans le monde, elle est bien, mal reçue du public.

Fig. Cela sonne mal, se dit d'un acte qui n'a pas bonne apparence.

Une jeunesse comme vous, vendre comme ça toutes ses nippes et en cachette, ça sonne mal (GENLIS Théât d'éduc. la Lingère, I, 2)

Faire sonner un mot, le prononcer avec emphase.

Étaler force mots qu'elles n'entendent pas ; Faire sonner Lamboy, Jean de Vert et Galas (CORN. Ment. I, 6)

Faire sonner signifie aussi appuyer sur, parler de.

Est-ce un sujet pourquoi Vous fassiez sonner vos mérites ? (LA FONT. Fabl. IV, 3)

Il a bien fallu faire sonner le nom de miracle (BOSSUET Var. 9)

Ce diable de marquis qui s'en va, d'importance, Faire sonner partout son manque de finance (TH. CORN. Comtesse d'Orgueil, I, 1)

Mme la duchesse fit bien sonner la pauvreté de ses filles (SAINT-SIMON 262, 7)

Faire sonner signifie enfin répéter à haute voix.

Chimène : De qui peux-tu savoir ces nouvelles étranges ? - Elvire : Du peuple qui partout fait sonner ses louanges, Le nomme de sa joie et l'objet et l'auteur, Son ange tutélaire et son libérateur (CORN. Cid, IV, 1)

Faire bien sonner, faire sonner haut, bien haut, vanter à l'excès, faire beaucoup valoir.

Elle fait bien sonner ce grand amour de mère (CORN. Rodog. II, 4)

Certes, vous vous targuez d'un bien faible avantage, Et vous faites sonner terriblement votre âge (MOL. Mis. III, 5)

Je sais qu'on fait sonner très haut deux grands avantages en faveur de l'éducation des colléges, la société et l'émulation (D'ALEMB. Oeuv. t. III, p. 171)

4. Être indiqué, annoncé par quelque son. Les vêpres sonnent à la paroisse.

Adieu, ma chère enfant, voilà complies qui sonnent (SÉV. 209)

Dès que midi était sonné (SÉV. 577)

Si l'heure eût sonné tandis qu'il lisait sa phrase, il eût fermé le livre sans achever (J. J. ROUSS. Conf. VII)

Sa mort sonne ; une.... deux.... c'est l'instant de frapper (DUCIS Macbeth, V, 7)

5. Terme de musique. Sonner sur la basse, se dit d'une note qui entre dans l'accord et fait partie de l'harmonie, à la différence des notes de passage.

6. V. a. Tirer du son d'une cloche, d'une sonnette, etc. Sonner les cloches, le tocsin, etc.

On ne marchande pas un couvercle de marmite, sans l'avoir sonné pour connaître si le métal est bon (FÉN. Diog.)

Sonner la cloche, c'est faire que le battant frappe des deux côtés (comparez COPTER).

7. Annoncer quelque office de l'église par le son des cloches. Sonner la messe, les vêpres, le sermon. Sonner un baptême. Sonner le premier coup, le dernier coup de matines, ou, simplement, sonner le premier, sonner le dernier.

Absolument. Sonner pour les morts.

Par extension.

Le signal ? - Un tocsin sonnant la mort des traîtres (M. J. CHÉN. Charles IX, II, 4)

Aux accents de l'airain sonnant les homicides (M. J. CHÉN. ib. V, 2)

8. Dans les omnibus, sonner un voyageur, indiquer sur le cadran, en le faisant sonner, qu'un voyageur a monté.

9. Terme de musique. Sonner un ton, un accord, le faire entendre.

Sonner s'est dit des airs de danse que l'on joue.

Cela eût duré trop longtemps, si les violons n'eussent vitement sonné une sarabande si gaie, que tout le monde se leva aussi joyeux que si de rien n'eût été (VOIT. Lett. 10)

10. Terme de chasse. Il se dit des différentes manières de sonner du cor, de la trompe. Sonner le laisser-courre. Sonner du gros ton, sonner du grêle.

En chasse ! le maître en personne Sonne (V. HUGO Ball. 11)

Sonner un ou deux mots, donner un ou deux tons prolongés avec le cor.

Absolument. Faire retirer les chiens.

11. Terme de guerre. Donner avec la trompette différents signaux. Sonner le boute-selle. Sonner la retraite.

Comme il sonna la charge, il sonne la victoire (LA FONT. Fabl. II, 9)

Sonner à cheval, sonner pour faire monter à cheval la cavalerie.

Fig. Il est temps de sonner la retraite, il est temps de se retirer des affaires, du monde.

12. Terme de marine. Sonner le quart, avertir de venir faire le quart.

13. Sonner ses gens, agiter une sonnette pour les faire venir. Sonner la femme de chambre.

Absolument. Agiter une sonnette pour appeler, pour se faire ouvrir une porte. J'entends sonner. On sonne à votre porte. Vite, madame a sonné.

Drelin, drelin, drelin ! tout comme si je ne sonnais point ; chienne ! coquine ! (MOL. Mal. imag. I, 1)

14. Fig. et familièrement. Ne sonner mot, ne dire mot, ne prononcer aucune parole.

Vous avez raison, je ne sonnerai mot (DANCOURT les Trois cousins, I, 7)

Ne pas sonner mot d'une chose, n'en pas parler. Il [Baronius] a eu tort de dire que les hérétiques en furent si accablés [d'un livre sur la prétendue papesse Jeanne], qu'ils eurent honte d'avoir parlé de cette fable, et qu'ils n'osent plus en sonner mot, Anal. de Bayle, t. II, p. 319.

Ce billet.... Paraît être daté de deux mois ; et mon maître Pendant tout ce temps-là ne m'en a sonné mot (J. B. ROUSS. Flatt. V, 3)

15. Fig. Signifier, en parlant de mots, de paroles.

Ainsi on sera toujours en garde contre les expressions de l'Évangile, de peur qu'un chicaneur ne nous vienne dire que vous êtes janséniste, en les prenant avec les saints selon ce qu'elles sonnent ! (BOSSUET Avert. sur le livre des Réflex. mor. V)

On ne peut sonner les cloches et aller à la procession, ou sonner les cloches et dire la messe, on ne peut faire à la fois deux choses pour lesquelles il faut être en des lieux différents.

Je ne suis pas comme Michel Morin, qui sonne les cloches et qui va à la procession (CARMONTELLE Prov. les Voisins, sc. 7)

REMARQUE

1. Sonner, v. n. se conjugue avec l'auxiliaire avoir, quand on veut marquer l'acte : l'heure a sonné tout à l'heure ; avec l'auxiliaire être, quand on veut marquer l'état : l'heure est sonnée depuis longtemps.

2. On ne dit pas sonner la trompette ; il faut : de la trompette.

HISTORIQUE

XIe s.N'i ad celoi qui mot sunt ne mot tint (Ch. de Rol. XXX)Parmi cel ost [ils] funt mil grailles suner (ib. LIII)[Du bruit] Sunent li mont et respundent li val (ib. CLIV)

XIIe s.Quant jel rovai [je le demandai].... se li cors fust sonez (Roncisv. p. 82)À sun pere n'en sunad mot (Rois, p. 45)Ce qu'à saint iglise unt si ancesur duné, En parmenable almosne li unt tut graanté ; Ainkes de barunie ni out un mot suné (Th. le mart. 45)

XIIIe s.Les cloches de la ville sonnerent hautement (Berte, IX)Il n'a [n'y a] cloche en la vile que l'on n'i ait sonnée (ib. CXXVI)Quant li empereres vit que par assaut ne porroit le castiel avoir, si fist sonner le retrait (H. DE VALENC. XXXV)Li talemeliers [boulangers] puent cuire les lundis ains jour, si tost comme matines de Nostre-Dame sonent, se aucunes des festes desus dites n'i escheent (Liv. des mét. 11)

XIVe s.Si come une fois advint du jugleur de la harpe auquel un autre promist que tant miex joueroit ou sonneroit, tant plus de bien ly feroit (ORESME Éth. 258)L'endemain, au matin, aprez prime sonnée, Fu dedens Terascon ceste gent aprestée, Pour ceste ville rendre qui bien estoit fermée (Guesclin. 13993)Et a ordené le roi Charles V premier à Paris les cloches qui à chascune heure sonent par points, à maniere d'horloge (Hist. litt. de la Fr. t. XXIV, p. 656)

XVe s.Lors sonnerent les Anglois leurs trompettes (FROISS. I, I, 195)Ensi ala [la métamorphose de Danaé en laurier], com je vous sonne, Si com Ovides l'araisonne En ses escris (FROISS. Poés. mss. p. 110, dans LACURNE)Je suis filz d'une gentille dame reyne, et fils de son mary, qui fait moult à recommander ; et moult le recommandasse, si bien sonnast en ma bouche (Perceforest, t. IV, f° 116)

XVIe s.Il envoya sonner le tabourin à l'entour de la ville (RAB. Garg. I, 26)Une messe bien sonnée est à demy dicte (RAB. ib. I, 40)Entrez dedans la navire, et, quand je vous sonneray, tournez le tour sur le tillac diligentement (RAB. Pant. II, 25)Ainsy edifia Amphion, sonnant de sa lyre, la grande cité de Thebes (RAB. ib. III, Prol.)Mynuict est pieça sonné (ST-GELAIS 227)Homere premier sonna Et les rats et les grenouilles (DU BELLAY II, 37, verso.)Au demourant, cette response ne sonne [signifie] non plus que feroit la mienne à qui s'enquerroit.... (MONT. I, 214)Ce mot [bibat] sonne plus sortablement en la langue d'un gascon, qui change volontiers en v le b (MONT. II, 221)Il commanda aux trompettes qu'ilz sonnassent le son de la bataille (AMYOT Sylla, 62)Le flatteur ayant accoustumé de tousjours sonner une seule note, qui est de complaire (AMYOT Com. disc. le flatt. 21)Je fy sonner pour chiens : la trompe les assemble (RONS. 670)Quant aucun acquiert aucun heritage ou droit censé et reputé pour heritage, par contract de vente ou sonnant ou equipollant à vente.... (Coust. gén. t. II, p. 640)J'ay veu un bon organiste, lequel, estant reprins des chanoines pour ne sonner rien qui vaille, disoit que le souffleur qu'on luy avoit baillé en estoit cause (BOUCHET Serées, III, p. 255, dans LACURNE)Pour pauvre personne guere on ne sonne (LEROUX DE LINCY Prov. t. I, p. 54)

ÉTYMOLOGIE

Berry, sonner ; saintong. souner ; bourguig. senai ; prov. et esp. sonar ; port. soar ; ital. sonare ; du lat. sonare, qui vient de sonus, son 3.

Wikipedia

Sønner

Un article de Wikipedia, l'encyclopédie libre.

Sønner (Sons) est un film dramatique norvégien réalisé par Erik Richter Strand, sorti en 2006.

Sommaire

Synopsis

Jeune employé d'une piscine municipale, Lars y reconnaît, parmi les habitués, un certain Hans, qui, des années plus tôt, avait abusé de lui sexuellement. Résolu à dévoiler ses méfaits, il parvient un soir à le filmer dans sa voiture, en plein acte coupable avec Tim, un garçon perturbé de quatorze ans.

Devant l'inertie de son entourage qui se refuse à affronter le problème, Lars, qui en outre vient de perdre son travail, décide de passer à l'action: non content de faire chanter le pédophile, il s'empare de son ordinateur, rempli de photos illicites, et remet la vidéo accusatrice à un journaliste, qui, plus jeune, avait lui-même posé nu. Sans en dévoiler les identités, ce dernier fait officiellement état d'un groupe de répression antipédophile agissant clandestinement.

Suite à ce flash info, un important courrier de soutien se manifeste, dans lequel un garçon de douze ans affirme être également l'objet de sévices sexuels. Mis au courant du fait, le jeune Tim, armé d'une caméra et d'une batte de baseball en acier, décide, à son tour, de dévoiler le coupable. Pressentant que les choses vont mal tourner, Lars va tenter, avec l'aide de son ami Jørgen, d'écarter l'adolescent du danger ...

Commentaire

Attaquant de front le thème controversé de la pédophilie, Sønner met dos à dos les coupables et les accusateurs en se gardant pourtant de trancher moralement. Décrit comme un homme plutôt doux et réservé, le pédophile se présente plus comme une bête traquée que comme un véritable agresseur. Plus animé par un esprit de vengeance que pour rendre justice, le héros, quant à lui, adopte une attitude systématiquement violente et impulsive. Néanmoins, à la rationalisation immorale du premier s'opposent les séquelles psychologiques du second, en un délicat équilibre posant les bases d'une réflexion sur les difficultés persistantes à briser certains tabous.

Distribution

  • Nils Jørgen Kaalstad : Lars
  • Mikkel Bratt Silset : Tim
  • Edward Schultheiss : Jørgen
  • Henrik Mestad : Hans
  • Joachim Rafaelsen : Joakim
  • Anna Bache-Wiig : Heidi

Lien externe

(fr+en) Sønner sur l’Internet Movie Database

  • Portail du cinéma
.

.

 

Toutes les traductions de sonner


Contenu de sensagent

  • définitions
  • synonymes
  • antonymes
  • encyclopédie

Dictionnaire et traducteur pour mobile

⇨ Nouveau : sensagent est maintenant disponible sur votre mobile

   Publicité ▼

sensagent's office

Raccourcis et gadgets. Gratuit.

* Raccourci Windows : sensagent.

* Widget Vista : sensagent.

dictionnaire et traducteur pour sites web

Alexandria

Une fenêtre (pop-into) d'information (contenu principal de Sensagent) est invoquée un double-clic sur n'importe quel mot de votre page web. LA fenêtre fournit des explications et des traductions contextuelles, c'est-à-dire sans obliger votre visiteur à quitter votre page web !

Essayer ici, télécharger le code;

SensagentBox

Avec la boîte de recherches Sensagent, les visiteurs de votre site peuvent également accéder à une information de référence pertinente parmi plus de 5 millions de pages web indexées sur Sensagent.com. Vous pouvez Choisir la taille qui convient le mieux à votre site et adapter la charte graphique.

Solution commerce électronique

Augmenter le contenu de votre site

Ajouter de nouveaux contenus Add à votre site depuis Sensagent par XML.

Parcourir les produits et les annonces

Obtenir des informations en XML pour filtrer le meilleur contenu.

Indexer des images et définir des méta-données

Fixer la signification de chaque méta-donnée (multilingue).


Renseignements suite à un email de description de votre projet.

Jeux de lettres

Les jeux de lettre français sont :
○   Anagrammes
○   jokers, mots-croisés
○   Lettris
○   Boggle.

Lettris

Lettris est un jeu de lettres gravitationnelles proche de Tetris. Chaque lettre qui apparaît descend ; il faut placer les lettres de telle manière que des mots se forment (gauche, droit, haut et bas) et que de la place soit libérée.

boggle

Il s'agit en 3 minutes de trouver le plus grand nombre de mots possibles de trois lettres et plus dans une grille de 16 lettres. Il est aussi possible de jouer avec la grille de 25 cases. Les lettres doivent être adjacentes et les mots les plus longs sont les meilleurs. Participer au concours et enregistrer votre nom dans la liste de meilleurs joueurs ! Jouer

Dictionnaire de la langue française
Principales Références

La plupart des définitions du français sont proposées par SenseGates et comportent un approfondissement avec Littré et plusieurs auteurs techniques spécialisés.
Le dictionnaire des synonymes est surtout dérivé du dictionnaire intégral (TID).
L'encyclopédie française bénéficie de la licence Wikipedia (GNU).

Copyright

Les jeux de lettres anagramme, mot-croisé, joker, Lettris et Boggle sont proposés par Memodata.
Le service web Alexandria est motorisé par Memodata pour faciliter les recherches sur Ebay.
La SensagentBox est offerte par sensAgent.

Traduction

Changer la langue cible pour obtenir des traductions.
Astuce: parcourir les champs sémantiques du dictionnaire analogique en plusieurs langues pour mieux apprendre avec sensagent.

Dernières recherches dans le dictionnaire :

1943 visiteurs en ligne

calculé en 0,265s

   Publicité ▼

Je voudrais signaler :
section :
une faute d'orthographe ou de grammaire
un contenu abusif (raciste, pornographique, diffamatoire)
une violation de copyright
une erreur
un manque
autre
merci de préciser :

Mon compte

connexion

inscription

   Publicité ▼

4 x Canards de Bain Bébé Jouet Jaune Caoutchouc Non Toxique Sonner Grinçant (1.93 EUR)

Usage commercial de ce terme

LARS KLEIN.............SONNER OR LATER........MAXI 33T (5.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

*escapade* ★★★★ FOIL SONNER L ALERTE ★ VF NM ★ MIRRONDIN ★ PREMIUM (2.5 EUR)

Usage commercial de ce terme

Signalétique ne pas sonner bébé dort - pictogramme ne pas sonner bébé dort (5.5 EUR)

Usage commercial de ce terme

FOIL ¤ Sonner l'alerte ¤ Raise the Alarm ¤ M15-FR026 Commune (1.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

Sonner les cloches Orages Curés Dufranc Pierre Lattaignant Berthelot 3pages (36.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

Sonner l'alerte - Magic MTG - Edition de Base 2015 - Français (1.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

magic MTG mirrodin : sonner l'alerte (1.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

MTG MAGIC MIRRODIN RAISE THE ALARM (SONNER L'ALERTE) NM FRENCH FOIL (2.99 EUR)

Usage commercial de ce terme

Carte Magic 2015 (026/269) Sonner l'alerte. (1.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

MTG Magic M15 FOIL - Raise the Alarm/Sonner l'alerte, English/VO (2.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

1:87 Autocollants pour Camion - Volvo - Carl Jakobsen & Sonner A / S - Danemark (11.65 EUR)

Usage commercial de ce terme

4x Sonner l'alerte ¤ Raise the Alarm ¤ M15-FR026 Commune (1.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

CARTE MTG MAGIC - VERSION FRANCAISE SONNER LE COR (1.49 EUR)

Usage commercial de ce terme

Cilio Tableau réception sonner la cloche Hôtel cloche NOUVEAU (8.39 EUR)

Usage commercial de ce terme

MON FILM NO 260 JOAN BENNET + ROBERT CUMMINGS ON VA SE FAIRE SONNER LES CLOCHES (3.11 EUR)

Usage commercial de ce terme

*CARTAPAPA* MAGIC MTG. Sonner l'Alerte / Raise the Alarm. MIRRODIN (1.0 EUR)

Usage commercial de ce terme

2x Sonner l'alerte ( Raise the Alarm ) Duel deck Magic NM/M VF C (1.25 EUR)

Usage commercial de ce terme

Magic The Gathering - Sonner l'alerte - 26 /269 - edition 2015 - VF (1.0 EUR)

Usage commercial de ce terme