» 
allemand anglais arabe bulgare chinois coréen croate danois espagnol estonien finnois français grec hébreu hindi hongrois islandais indonésien italien japonais letton lituanien malgache néerlandais norvégien persan polonais portugais roumain russe serbe slovaque slovène suédois tchèque thai turc vietnamien
allemand anglais arabe bulgare chinois coréen croate danois espagnol estonien finnois français grec hébreu hindi hongrois islandais indonésien italien japonais letton lituanien malgache néerlandais norvégien persan polonais portugais roumain russe serbe slovaque slovène suédois tchèque thai turc vietnamien

définition - soumis

soumettre (v. trans.)

1.mettre en état de dépendance; asservir.

2.astreindre à une loi.

3.présenter, proposer quelque chose afin d'en débattre.

4.faire subir.

soumis (adj.)

1.qui accepte la soumission; docile.

   Publicité ▼

définition (complément)

voir la définition de soumis dans le Littré

dictionnaire collaboratif

Vous pouvez participer à l'enrichissement du dictionnaire et proposer vos propres définitions pour ce mot ou un autre.

Inscription possible avec votre compte Facebook

synonymes - soumis

   Publicité ▼

voir aussi

soumettre (v. trans. pron.)

soumission

soumis (adj.)

dominateur

locutions

dictionnaire analogique



 

soumettre[Classe]

séduire, influencer, aider...[ClasseParExt...]

soumettre (v. tr.)









Le Littré (1880)

SOUMETTRE (v. a.)[sou-mè-tr']

1. Mettre sous la puissance, sous l'autorité ; mettre dans un état de dépendance.

Ta main qui nous soumet sous le pouvoir suprême De ceux que la naissance orne du diadème (RACAN Ode à la reine.)

Je suis le Seigneur.... et maintenant j'ai voulu soumettre ces terres à Nabuchodonosor, roi de Babylone, mon serviteur (BOSSUET Reine d'Anglet.)

Les guerres continuent, et les Romains soumettent après cinq cents ans les Gaulois cisalpins leurs principaux ennemis, et toute l'Italie (BOSSUET Hist. III, 7)

La fortune, qui voulait leur faire éprouver toute sa rigueur, soumit don Fadrique au corsaire de Tunis et don Juan à celui d'Alger (LESAGE Diable boit. 15)

Il ne faut pas croire que ce fut par modération qu'Attila laissa subsister les Romains ; il suivait les moeurs de sa nation, qui le portaient à soumettre les peuples, et non pas à les conquérir (MONTESQ. Rom. 19)

Cortez soumet le puissant empire du Mexique (VOLT. Moeurs, 118)

Se soumettre quelque chose ou quelqu'un, le soumettre à soi.

Soumettez-vous les lieux que dore le Pactole (ROTROU Antig. II, 4)

2. Il se dit des femelles mises sous le mâle.

Pourquoi donc le cerf et le chevreuil d'Angleterre usent-ils de violence pour se soumettre leurs femelles ? (BONNET Consid. corps organ. Oeuvr. t. VI, p. 394, dans POUGENS)

3. Fig. Faire obéir, en parlant de choses abstraites.

Il [le livre de l'Écriture] veut obliger les hommes à soumettre leur esprit à Dieu (BOSSUET Hist. II, 13)

Jules, qui le premier la soumit [la liberté] à ses armes, Qui fit taire les lois dans le bruit des alarmes.... (RAC. Bérén. II, 2)

Soit qu'à tant de bienfaits ma mémoire fidèle Lui soumette [à Agrippine] en secret tout ce que je tiens d'elle (RAC. Brit. II, 2)

Le christianisme nous donne l'habitude de soumettre cet orgueil ; le monde nous donne l'habitude de le cacher (MONTESQ. Déf. Espr. lois, part. 3)

Pour vous soumettre la fortune et les choses, commencez par vous en rendre indépendant (J. J. ROUSS. Ém. III)

Ils ont beau me crier : soumets ta raison, autant m'en peut dire celui qui me trompe ; il me faut des raisons pour soumettre ma raison (J. J. ROUSS. ib. IV)

4. Soumettre à, suivi d'un infinitif, dans le sens de contraindre à.

Il est question de soumettre les professeurs [de l'université de Paris] à profiter des bons livres écrits sur cette matière (BACHAUM. Mém. secr. 27 déc. 1762)

5. Fig. Il se dit de l'acte de déférence à la décision de quelqu'un. Soumettre une chose au jugement, à la censure, à la critique de quelqu'un.

Je soumets tout ce que j'ai fait et ferai à l'avenir à la censure des puissances tant ecclésiastiques que séculières, sous lesquelles Dieu me fait vivre (CORN. Attila, Préf.)

Si on soumet tout à la raison, notre religion n'aura rien de mystérieux et de surnaturel ; si on choque les principes de la raison, notre religion sera absurde et ridicule (PASC. Pens. XIII, 3, éd. HAVET.)

Soumettre ses idées à celles d'un autre, les subordonner à celles d'un autre.

Je sais combien je dois soumettre mes vues aux vôtres (MAINTENON Lett. au card. de Noailles, 7 août 1698)

On dit dans le même sens : soumettre ses lumières, ses opinions, ses sentiments à ceux d'autrui.

Soumettre une chose à quelqu'un, à l'attention, à l'examen de quelqu'un, appeler l'attention de quelqu'un sur une chose, la lui faire examiner. Permettez-moi de vous soumettre une observation.

Je pourrai bien me repentir de mon oeuvre [Tancrède] comme Dieu ; mais je ne me repentirai pas de l'avoir soumise à vos lumières et à vos bontés (VOLT. Lett. Chauvelin, 6 déc. 1761)

J'ai voulu vous soumettre un doute qui m'arrête (C. DELAV. Vêpres sicil. IV, 4)

6. Fig. Il se dit des moyens logiques qu'on emploie pour juger quelque chose. Soumettre une question à l'examen.

Soumettre une chose au calcul, la déterminer à l'aide du calcul.

Soumettre une chose à l'analyse, l'analyser, la décomposer, pour connaître de quels éléments elle est formée.

7. Faire subir une opération, pour analyser, disséquer.

Nous avons nourri l'un de ces animaux pendant quelques mois pour l'observer, et ensuite on l'a soumis à la dissection.... (BUFF. Quadrup. t. VI)

Quand on soumet le peroxyde à l'action de la pile, comme on y soumet l'eau (THENARD Instit. Mém. acad. scienc. t. III, p. 411)

8. Se soumettre, v. réfl. Se ranger sous l'autorité. Se soumettre à la raison.

La raison ne se soumettrait jamais, si elle ne jugeait qu'il y a des occasions où elle se doit soumettre ; il est donc juste qu'elle se soumette, quand elle juge qu'elle se doit soumettre (PASC. Pens. XIII, 4)

La reine se soumit plus que jamais à cette main souveraine qui tient du haut des cieux les rênes de tous les empires (BOSSUET Reine d'Anglet.)

Dieu même a mis en nous quelque chose qui peut se soumettre à sa souveraine puissance (BOSSUET Duch. d'Orl.)

Il faut se soumettre à l'autorité de l'Église, parce qu'elle ne peut jamais se tromper ; mais il ne faut pas se soumettre aveuglément à l'autorité des hommes, parce qu'ils peuvent toujours se tromper (MALEBR. Rech. vér. IV, 3)

M. de Voltaire, à mesure qu'il avance l'ouvrage [Commentaire sur Corneille], en envoie les cahiers à l'Académie française ; il se soumet au jugement de cette compagnie, qui trouve jusqu'à présent plus à admirer qu'à critiquer (BACHAUM. Mém. secr. 8 mai 1762)

Se soumettre aux ordres, à la volonté de quelqu'un, y conformer ses actions, ses sentiments.

Absolument. Se soumettre, reconnaître l'autorité, accepter la dépendance.

Bérenger se soumit ; et le premier qui fit une secte de l'hérésie des sacramentaires fut aussi le premier qui la condamna (BOSSUET Variat. XV, 129)

Demandez à ceux qui ont dans le coeur quelque passion violente, s'ils conservent quelque fierté en présence de ce qu'ils aiment ; on ne se soumet que trop, on n'est que trop humble (BOSSUET la Vallière.)

Tu as eu longtemps l'avantage de croire qu'un coeur comme le mien s'était soumis (MONTESQ. Lett. pers. 161)

Aimons la vérité qui gêne ; adorons-la, et soumettons-nous (CONDIL. Hist. anc. XV)

Vous n'avez payé ma tendresse d'aucun retour, vous vous êtes soumise, et ne vous êtes jamais donnée (RICCOBONI Oeuvr. t. III, p. 207, dans POUGENS)

Se soumettre à une chose, à souffrir une chose, consentir à la subir. Je me soumets à payer ce que l'on voudra, si cela est.

Valens : L'impérieuse humeur ! vois comme elle me brave, Comme son fier orgueil m'ose traiter d'esclave ! - Paulin : Seigneur, j'en suis confus, et vous le méritez ; Au lieu d'y résister, vous vous y soumettez (CORN. Théod. II, 7)

La princesse Anne renonça à tous les jeux même les plus innocents, se soumettant aux sévères lois de la pénitence chrétienne (BOSSUET Anne de Gonz.)

Se soumettre à un jugement, l'accepter, en reconnaître la validité.

SYNONYME

SOUMETTRE, SUBJUGUER. Il y a dans subjuguer le mot joug qui donne à subjuguer une idée plus dure qu'à soumettre.

HISTORIQUE

XIIe s.E en lui medesme esperai, chi suzmet mun pople suz mei (Liber psalm. p. 222)Tutes choses tu suzmisis suz ses piez (ib. p. 8)Jà puisqu'il [le clerc] est sacrez, n'est à vos leis suzmis (Th. le mart. 33)

XIIIe s.Li autre, par lor orgoil, sozmetoient les plus foibles au joug de servage (BRUN. LATINI Trésor, p. 575)Soies souzmis à nostre Seigneur en simplece (Psautier, f° 44)

XVe s.Le jeune duc de Savoye mourut en celui an assez merveilleusement ; dont depuis il fut grand question, et en vouloit on sousmettre [accuser] messire Othe de Grantson (FROISS. IV, p. 45, dans LACURNE)Afin que les Liegeois dessus dits et leur evesque se voulsissent soumettre du discord qu'ils avoient l'un contre l'autre sur le roi et sur son grand conseil (MONSTRELET II, 50)

XVIe s.Je soubmets ces questions au jugement de ceux à qui... (MONT. I, 394)

ÉTYMOLOGIE

Provenç. sobmetre, sotzmetre ; catal. sometrer ; espagn. someter ; portug. sometter ; ital. sottomettere ; du lat. submittere, de sub, sous, et mittere, mettre.

SOUMIS, ISE (part. passé de soumettre)[sou-mî, mi-z']

1. Qui est mis sous l'autorité.

J'ordonne, poursuit-il [le Seigneur], que tout lui soit soumis [à Nabuchodonosor], jusqu'aux animaux (BOSSUET Reine d'Anglet.)

Elle [l'âme] se tourmente de voir son bien si détaché d'elle-même, si exposé au hasard, si soumis au pouvoir d'autrui (BOSSUET la Vallière.)

Jadis Priam soumis fut respecté d'Achille : J'attendais de son fils encor plus de bonté (RAC. Andr. III, 6)

Ses gardes, son palais, son lit, m'étaient soumis (RAC. Brit. IV, 2)

Les orages, les vents, les cieux te sont soumis (RAC. Esth. I, 4)

Filles soumises, voy.

FILLE, n° 11

.

Terme de fortification. On dit d'un ouvrage qu'il est soumis à un autre, pour dire qu'il en est dominé.

2. Qui obéit.

Le vrai intérêt de ceux qui gouvernent est d'intéresser aussi à leur conservation les peuples soumis (BOSSUET 5e avert. 56)

Ces gens qui, par une âme à l'intérêt soumise, Font de dévotion métier et marchandise (MOL. Tart. I, 6)

Soumise à mon époux, et cachant mes ennuis (RAC. Phèd. I, 3)

Il se dit des choses.

Et ma douleur soumise aux soins de le venger.... (CORN. Sert. v, 3)

3. Absolument. Disposé à l'obéissance. Un fils soumis et respectueux.

Sophie semble pressentir ces emportements et le regarde ; ce seul regard le désarme et l'intimide : il est plus soumis qu'auparavant (J. J. ROUSS. Ém. v.)

Il [l'abbé] est le complaisant soumis de madame, assiste à sa toilette, surveille la maison (MERC. Tabl. de Par. 90)

La métamorphose de l'amant soumis en mari impérieux (LETOURNEUR Trad. de Clar. Harlowe, Lett. 68)

Il se dit des choses.

....Je ne puis voir d'un coeur lâche et soumis La soeur de mon époux déshériter mon fils (CORN. Perth. I, 2)

Ces plaintes respectueuses qu'une douleur soumise répand devant Dieu pour les faire mourir à ses pieds (BOSSUET 3e serm. Concept. 2)

Monsieur et Madame, qui, fidèles à tous leurs devoirs, ont eu pour elle des respects si soumis, si sincères, si persévérants (BOSSUET Reine d'Anglet.)

Il y a dans l'admiration une ignorance soumise qui, contente de ce qu'on lui montre des grandeurs de Dieu, ne demande pas d'en savoir davantage (BOSSUET Élév. sur myst. XVIII, 11)

Votre prière n'était pas assez soumise et assez pure (MASS. Car. Prière 2)

Une conduite à la fois si réservée, si soumise et en même temps remplie de soins si recherchés et si délicats (GENLIS Voeux témér. t. I, p. 95, dans POUGENS)

 

Toutes les traductions de soumis


Contenu de sensagent

  • définitions
  • synonymes
  • antonymes
  • encyclopédie

Dictionnaire et traducteur pour mobile

⇨ Nouveau : sensagent est maintenant disponible sur votre mobile

   Publicité ▼

sensagent's office

Raccourcis et gadgets. Gratuit.

* Raccourci Windows : sensagent.

* Widget Vista : sensagent.

dictionnaire et traducteur pour sites web

Alexandria

Une fenêtre (pop-into) d'information (contenu principal de Sensagent) est invoquée un double-clic sur n'importe quel mot de votre page web. LA fenêtre fournit des explications et des traductions contextuelles, c'est-à-dire sans obliger votre visiteur à quitter votre page web !

Essayer ici, télécharger le code;

SensagentBox

Avec la boîte de recherches Sensagent, les visiteurs de votre site peuvent également accéder à une information de référence pertinente parmi plus de 5 millions de pages web indexées sur Sensagent.com. Vous pouvez Choisir la taille qui convient le mieux à votre site et adapter la charte graphique.

Solution commerce électronique

Augmenter le contenu de votre site

Ajouter de nouveaux contenus Add à votre site depuis Sensagent par XML.

Parcourir les produits et les annonces

Obtenir des informations en XML pour filtrer le meilleur contenu.

Indexer des images et définir des méta-données

Fixer la signification de chaque méta-donnée (multilingue).


Renseignements suite à un email de description de votre projet.

Jeux de lettres

Les jeux de lettre français sont :
○   Anagrammes
○   jokers, mots-croisés
○   Lettris
○   Boggle.

Lettris

Lettris est un jeu de lettres gravitationnelles proche de Tetris. Chaque lettre qui apparaît descend ; il faut placer les lettres de telle manière que des mots se forment (gauche, droit, haut et bas) et que de la place soit libérée.

boggle

Il s'agit en 3 minutes de trouver le plus grand nombre de mots possibles de trois lettres et plus dans une grille de 16 lettres. Il est aussi possible de jouer avec la grille de 25 cases. Les lettres doivent être adjacentes et les mots les plus longs sont les meilleurs. Participer au concours et enregistrer votre nom dans la liste de meilleurs joueurs ! Jouer

Dictionnaire de la langue française
Principales Références

La plupart des définitions du français sont proposées par SenseGates et comportent un approfondissement avec Littré et plusieurs auteurs techniques spécialisés.
Le dictionnaire des synonymes est surtout dérivé du dictionnaire intégral (TID).
L'encyclopédie française bénéficie de la licence Wikipedia (GNU).

Copyright

Les jeux de lettres anagramme, mot-croisé, joker, Lettris et Boggle sont proposés par Memodata.
Le service web Alexandria est motorisé par Memodata pour faciliter les recherches sur Ebay.
La SensagentBox est offerte par sensAgent.

Traduction

Changer la langue cible pour obtenir des traductions.
Astuce: parcourir les champs sémantiques du dictionnaire analogique en plusieurs langues pour mieux apprendre avec sensagent.

Dernières recherches dans le dictionnaire :

3765 visiteurs en ligne

calculé en 0,188s

   Publicité ▼

Je voudrais signaler :
section :
une faute d'orthographe ou de grammaire
un contenu abusif (raciste, pornographique, diffamatoire)
une violation de copyright
une erreur
un manque
autre
merci de préciser :

Mon compte

connexion

inscription

   Publicité ▼